Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 29 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pendant que la Turquie censure et réprime, Bruxelles accélère le processus d'adhésion

Une tribune d'Aymeric Chauprade, tête de liste FN aux élections européennes en Ile-de-France.

Europe à 28 ?

Publié le
Pendant que la Turquie censure et réprime, Bruxelles accélère le processus d'adhésion

A la suite des révélations sur le degré de corruption du gouvernement islamiste sévissant en Turquie depuis 12 ans, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a fait bloquer l’accès à Twitter et à Youtube dans l’ensemble du pays, au mépris de libertés fondamentales pourtant inscrites dans la Constitution turque et même, pourrait-on dire, des critères de Copenhague retenus depuis 1999 pour tout pays candidat à l’adhésion à l’Union européenne !

La population turque voit progressivement s’éloigner, sous les coups de boutoir d’Erdogan, les fondements laïcs du système politique et civil établi par Ataturk et elle est de plus en plus férocement réprimée (14 morts et des centaines de blessés durant ces derniers mois). Au mépris de la séparation des pouvoirs, les juges du siège sont déplacés, les officiers de police judiciaire dessaisis des enquêtes en cours (notamment sur le propre fils d’Erdogan), et de nombreux journalistes sont jetés en prison.

Rien de tout cela, pourtant, ne suscite la moindre désapprobation de la part de l'Union européenne qui, pendant ce temps, s'acharne sur la Russie et les populations russophones d'Ukraine !

Au contraire, Bruxelles a récemment accompli de nouveaux pas dans le processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne.

Désormais, pas moins de 14 chapitres sur 23 sont ouverts dans les négociations d’adhésion. Nicolas Sarkozy, après avoir fait procéder au gel de 5 chapitres lors du sommet européen du 25 juin 2007, avait discrètement ensuite, entre 2008 et 2010, soutenu l’ouverture de 6 nouveaux chapitres.

L'UMP a créé un véritable danger dans le cadre de la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008. En effet, une précédente révision précisait que toute adhésion postérieure à la vague de 2004 devait être soumise au référendum. Or, la révision initiée par l'UMP est venue ajouter un second alinéa permettant d’éviter le référendum si une motion adoptée dans le sens de l’adhésion recueillait une majorité des trois cinquièmes au Congrès. C’est dire toute l’ambivalence de l'UMP sur la Turquie comme sur tout le reste.

L’arrivée au pouvoir de François Hollande n’a fait qu’amplifier le mouvement, de façon ostensible cette fois. A l’automne 2013 est ouvert le chapitre 22, consacré à la politique régionale. Nos régions françaises se verraient alors privées de l’essentiel des aides européennes au bénéfice de régions turques bien plus éligibles aux fonds structurels. Pour mémoire, rappelons que la France est déjà très largement contributrice nette au budget des fonds régionaux, puisqu’elle verse chaque année près de 17 milliards d’euros alors que les régions françaises ne reçoivent que 4 milliards d’euros de dotations.

Surtout, et sans que cela ne soit porté à la connaissance des Français, l'Union européenne vient de porter un nouveau coup à la sécurité et à l’identité des peuples européens. L'accord dit de réadmission prévoit en effet qu’à l’horizon 2017 les ressortissants turcs pourront se rendre dans l’espace européen sans visa préalable.

Les Français font donc face à un choix crucial lors des élections européennes du 25 mai 2014. Soit ils décident de reprendre leur destin en main pour remettre l'Union européenne au service de la souveraineté des peuples et de la civilisation européenne (la famille, la démographie...), soit ils se soumettent au projet mondialiste qui les diluera dans un ensemble transatlantique étendu à une Turquie bientôt plus nombreuse que l'Allemagne.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pierre325 - 04/05/2014 - 11:31 - Signaler un abus je pense pas qu'ils confondent

    @rosie8156 Je pense plutôt qu'ils sont corrompue jusqu’à l'os préférant une population nivelé par une pensé endoctrinante et abrustissante qu'une démocratie ou chacun voit les escroquerie que font nos chère homme d'état. Ce qui se passe en Turquie, c'est lerêve de l'umps en France.

  • Par lucuis - 04/05/2014 - 11:45 - Signaler un abus L'Europe a bout de souffle

    décidemment, l'obsession des pacifistes européens semble être de faire entrer le plus de pays possible sans regarder leur capacité de faire partie d'une communauté homogène. Plus on fera rentrer des pays instables comme cette Turquie moderne, qui loin de celle de Mustapha Kemal, glisse lentement vers l'islamisme, plus l'Europe sera fragile. Il semble que les rêves coûtent moins chers que les bilans des pays de l'UE qui ne fonctionnent plus !

  • Par nok - 04/05/2014 - 12:05 - Signaler un abus LA TURQUIE, UN PAYS CORROMPU A SON SOMMET

    Vite, vite allons BIEN VOTER AUX EUROPEENNES ! Nous ne voulons pas de pays CORROMPU AVEC UNE IDEOLOGIE RELIGIEUSE TRES MARQUEE ! Cela suffit !

  • Par Varennes - 04/05/2014 - 12:28 - Signaler un abus Ils veulent de la main d'oeuvre pas chère!!!

    L'Allemagne surtout qui rève et à la Turquie et à l'Ukraine. Vous comprenez mieux la politique anti russe et pro ukrainienne de nos dirigeants. Ils ne pensent qu'à délocaliser nos entreprises. C'est plu facile dans un pays qui appartient à l'UE. Voila pourquoi la Turquie doit rentrer coûte que coûte dans l'Europe, et pourquoi, si on se laisse faire, demain nous nous battrons non pas pour Dantzig mais pour Kiev.

  • Par Varennes - 04/05/2014 - 12:33 - Signaler un abus C'est devenu l'Europe des apatrides

    Seul l'argent compte pour cette Europe; Oh pas le votre ni le mien. C'est le dernier des soucis de nos européistes. Non l'argent des financiers qui font la loi à Bruxelles. Il faut de la main d’œuvre pas chère. Point. Tout le reste les indiffère. Alors votez bien, voter contre cette Europe qui n'a plus d'âme, seulement un porte monnaie. Vive l'Europe des peuples. A bas cette Europe apatride.

  • Par sheldon - 04/05/2014 - 12:56 - Signaler un abus Je ne voterai pas pour une liste qui dénature l'Europe !

    La Turquie n'est pas en Europe (excepté Constantinople qui le fut !) Je ne voterai pas pour une liste qui ne mettrait pas explicitement dans son programme qu'elle s'oppose à l'entrée de la Turquie. L' empire ottoman n'est pas en Europe, ce n'est pas la culture de l'Europe et la grande majorité des pays envahis par les ottomans ont eu le courage de garder et leur langue et leur religion (cf. Grèce). On n'a pas le droit de laisser aux générations futures une Europe qui imposerait une culture opposée à celle des européens de souches qui regroupent des personnes de culture et/ou religions judéo-chrétiennes. Une civilisation qui ne se respecte plus est une civilisation qui est en voie d'extinction.

  • Par Tonioo - 04/05/2014 - 14:08 - Signaler un abus Erdogan se fout bien de l'Europe!

    Pendant que la Turquie censure et réprime, Bruxelles lui offre 4 (quatre) milliards d’euros pour faciliter son entrée ! Et ces euros là ne sont utilisés par Erdogan que pour appâter et acheter la complicité des républiques turcophones d’Asie afin de créer un grande Turquie, qui pourrait se mesurer à l’Europe et à Poutine ! Le rêve musulman de Nasser réalisé en Asie ! Voilà où vont vos impôts chers petits Européens : ils servent à faciliter les relations personnelles des gars de la Commission partout dans le monde ; ils ne servent nullement les intérêts de nations européennes.. Et n’oubliez pas d’allez voter quand même !

  • Par jc22 - 04/05/2014 - 16:18 - Signaler un abus magouille

    La Turquie n'est pas en Europe,de plus c'est un pays islamique, c'est une porte ouverte aux terroristes Il y a assez de corruption en Europe sans rajouter un pays de magouilles

  • Par fentreti - 04/05/2014 - 16:48 - Signaler un abus Atlantico se rend compte que le FN n'est pas le diable

    Et a le mérite d'écouter le bon sens d'un adhérent du FN .

  • Par Flageolet - 04/05/2014 - 17:30 - Signaler un abus Passera pas

    Faut pas se casser la tête de toute façon ça passera pas. L'usine à gaz que nos politiques ont créé à Berlaymont a besoin de mouliner pour montrer qu'elle est indispensable, comme tout bonne administration.

  • Par Saron - 04/05/2014 - 18:20 - Signaler un abus http://islamineurope.unblog.fr/

    La Turquie est un pays sous régime islamiste autoritaire à caractère fasciste (pas de liberté de conscience, ni de liberté d'expression) "Avec 72 professionnels des médias actuellement emprisonnés, dont au moins 42 journalistes et 4 collaborateurs le sont en lien avec leur activité professionnelle, la Turquie est la plus grande prison du monde pour les journalistes." http://fr.rsf.org/turquie-la-turquie-premiere-prison-au-19-12-2012,43815.html - l'Islam est religion d'État, toute critique contre Allah et son Prophète Mohamed est passible de 3 mois à un an de prison (article 216 de la constitution turque : pas de "Charlie Hebdo" qui se moque du Prophète Mohamed, là-bas !) - la mention de la religion est inscrite sur les pièces d'identités turques (à la mairie en France, personne ne vous demande si vous êtes Juif, Musulman, chrétien, pour renouveler votre pièce d'identité) - les Mosquées sont financées par l'Etat turc et les Imams sont des salariés dépendant directement du Premier Ministre - les cantines scolaires des écoles publiques turques ne fournissent que de la viande halal (pas de petit salé aux lentilles là-bas !)

  • Par Parker - 04/05/2014 - 18:39 - Signaler un abus Les peuples européens....

    vont donc se trouver invités à se faire enrichir par des millions de turcs ?! J'en ai plus que marre de ces traîtres de l'UMP. Je savais déjà pour qui voter aux européennes mais ça me conforte un peu plus dans mon choix !!

  • Par vangog - 04/05/2014 - 18:43 - Signaler un abus Bravo Mr Chauprade pour votre bon-sens objectif!

    La France et l'Europe en manquent singulièrement, ces derniers temps... Sous l'influence des ecolo-immigrationnistes qui ont mis la gauche française et Européenne sous tutelle, l'Europe continue sa politique de désintégration par l'accueil de pays non-assimilables. Culturellement, démocratiquement, socialement, historiquement, la Turquie est inassimilable par l'Europe. Elle contribue déjà, par un dumping social intolérable, à desindustrialiser nos provinces, elle nous envoie ses populations Kurdes non-désirées, quémandeuses d'angélisme associatif, de travail au noir ou d'aides sociales, elle dénature la démocratie par sa police politique, sa corruption et son activisme Islamiste. Il faut dire stop à l'entrée du virus Turque dans cette Union Européenne déjà trop malade. Seuls les élus FN sont capables de s'y opposer. Mais ne votez plus pour les immigrationnistes UMPSECOLOFrondegauchistes, car vous serez encore déçus et viendrez pleurer...ensuite!

  • Par Henrik Jah - 04/05/2014 - 19:03 - Signaler un abus foutage de gueule

    A quoi ça sert de voter si l'on ne respecte même pas la décision du peuple? (en référence au NON au traité Européen)

  • Par jerem - 05/05/2014 - 07:52 - Signaler un abus et on attend l'entrée dans l'espace Shengen

    les relations greco-turques etant toujours au top , on espere aussi que l'entrée immédiate dnas l'espace shengen sera rapidement envisagée, histoire de recupérer toutes les conflits du quartier , toutes les armes du coin et d'enfin ouvrir cette grande source de croissance ... le commerce des armes ... Ce serait tellement dommage de ne pas avoir ce bonheur d'etre encore plus en prise directe avec la syrie, le liban , israel, la palestine et l'egypte .... cela manque cruellement a la bonne coordination européenne qui ne trouve son salut que dans l'otan que l'on souhaite voir paracheve par un bon accord de libre echange avec les usa (notamment le marché des armes )....d'ailleurs avec les imprimantes 3D on attend le prochain discours , comme pour le marche de la drogue, de l'inutilité de la lutte policiere comme elle fut énoncée recemment aux usa ..... oui oui la turquie en europe c'est l'absolue necessité .... Des fonds structurels pour faire des infrastructures turques pour quelques délocalisations complémentaires , cela manque dans le tableau. Evidemment boboland va nous parler du tourisme sympathique

  • Par jerem - 05/05/2014 - 07:56 - Signaler un abus le vote "utile" FN

    mais la tete de liste FN pense t elle reelement etre utile quand le pere createur se vante d'etre elu pour ne rien y faire (voir ne s'y deplacer que tres occasionnelement) ? Car s'epoumoner pour dire que l'on est contre et que la seule démarche c'est de ne pas etre là ou l'on doit etre surtout quand on est payé pour ...... Mais pourquoi donc ne pas proposer cette bonne blague de l'initiative populaire a un million d'européen .... Sur 500 millions cela devrait etre du domaine du faisable .... pourquoi les partis euroscpetiques ne lancent ils pas ces procedures prévues dnas les institutions ? l'europe serait elle pas un marche pied finalement bien utile pour autre chose ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Aymeric Chauprade

Aymeric Chauprade est docteur en science politique, géopolitologue. Il est tête de liste FN aux élections européennes du 25 mai 2014 en Ile-de-France.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€