Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Migrants : comment l’Europe se suicide sans hâte

Selon l’agence Frontex, 710 000 migrants ont déjà franchi les portes de l’Union depuis le début de l’année 2015. Même si ce chiffre peut parfois inclure des doubles comptages, il montre que le flux migratoire a explosé cet été. Et l'Europe ne fait qu'empirer la situation.

Harakiri

Publié le
Migrants : comment l’Europe se suicide sans hâte

710 000 migrants ont déjà franchi les portes de l’Union depuis le début de l’année 2015. Crédit Reuters

L’Europe dépense beaucoup d’énergie pour organiser son lent suicide collectif. Sa persévérance dans l’acte mérite d’ailleurs d’être saluée: peu d’organisations multilatérales mettent autant d’acharnement et autant de créativité pour disparaître.

L’Europe s’attend à un durcissement de la crise des migrants

Selon l’agence Frontex, 710.000 migrants ont déjà franchi les portes de l’Union depuis le début de l’année 2015. Même si ce chiffre peut parfois inclure des doubles comptages, il montre que le flux migratoire a explosé cet été.

Fin juin, on estimait à environ 400.000 le nombre d’arrivées durant les six premiers mois de l’année.

Avec l’hiver, les arrivées devraient se tarir, mais la dégradation de la situation militaire en Syrie laisse penser que l’année 2016 devrait être terrible. Beaucoup anticipent un surcroît d’arrivées, comme l’a par exemple indiqué l’ancien Premier ministre portugais, Antonio Guterres, devenu Haut Commissaire aux Réfugiés de l’ONU:

Pour l’ancien Premier ministre portugais, il faut s’attendre à une augmentation du phénomène migratoire en raison de l’intensification des combats en Syrie. « Nous devons nous attendre à une aggravation de la situation », a-t-il dit.

Comment l’Europe organise la crise?

S’il existe un lien direct entre les flux migratoires et l’intensité des combats en Syrie, le rôle de la Turquie dans la régulation des passages vers l’Union joue un rôle de plus en plus critique. Sur ce point, l’incurie des Etats membres, France comprise, paraît tout à fait surprenante. Alors que, en septembre, l’Union avait promis 1 milliard d’euros, dont 500 millions à charge des Etats membres, pour aider les agences de l’ONU à mettre en place des camps de réfugiés, à ce stade moins de 300 millions ont été versés par ceux-ci.

Cet engagement comprenait 500 millions d’euros engagés par la Commission, et laissait donc « au moins » 500 millions d’euros à la charge des États membres. Mais pour l’heure, seulement dix pays ont promis un montant précis, pour une somme totale atteignant près de 275 millions d’euros (dont 80% sont apportés par le Royaume-Uni et l’Allemagne). La France fait partie des pays qui n’ont pas encore pris d’engagement.

En outre, le fonds destiné à aider les pays d’Afrique à accueillir les expulsés, et le fonds destiné aux voisins de la Syrie, n’ont reçu que 10 millions d’abondement pour un budget prévisionnel de plus de 2 milliards.

Manifestement, les bonnes volontés ne se bousculent pas au portillon pour « fixer » les réfugiés hors de l’Union. On voit mal, dans ces conditions, comment la Turquie bouderait son plaisir de transformer ces masses errantes en monnaie d’échange avec l’Europe.

L’argent introuvable de l’Europe

Faute d’une contribution spontanée des Etats, l’Allemagne a proposé la levée d’un impôt européen spécifique, sous forme d’une taxe additionnelle sur le carburant, dont le produit aurait servi à financer la politique migratoire de l’Union. Cette option aurait été discutée à Lima, à l’occasion d’un sommet du FMI, le 11 octobre. Michel Sapin aurait invité ses amis allemands à renoncer à cette très mauvaise idée.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par REVERJOVIAL - 19/10/2015 - 10:05 - Signaler un abus Lamentable Europe des technocrates

    Si tu es fort je m'écrase, si tu es faible je t'écrase, voila le leitmotiv des euro-technocrates.

  • Par Gré - 19/10/2015 - 22:03 - Signaler un abus Je suppose qu'Erdogan est

    Je suppose qu'Erdogan est venu fixer ses conditions ? On nous la rejoue les accords de Munich ? Cela s'est très, très mal terminé.

  • Par vangog - 20/10/2015 - 01:35 - Signaler un abus Bravo à Verhaegue pour nous écrire la verité!

    En ces temps de terreur immigrationniste et de mensonges médiatiques, ceux qui osent dire la vérité, même contre certains actionnaires collabos, font figure de héros de la résistance...

  • Par Ganesha - 20/10/2015 - 04:42 - Signaler un abus Jules César

    Il faut attendre le moment favorable : celui où Marine Le Pen sera au pouvoir en France, Podemos en Espagne, et quelques autres. Alors, en quelques secondes, Merkel, Juncker et Schulz seront balayés, comme Jules César fut assassiné aux couteaux, en pleine assemblée..

  • Par de20 - 20/10/2015 - 09:51 - Signaler un abus //Les ânes en politiques

    //Les ânes en politiques laissent la place aux chevaux des champs de batailles// vieux proverbe chinois.

  • Par Texas - 20/10/2015 - 13:29 - Signaler un abus Aux plus haut des cieux

    Nos élites semblent disposés à revenir à la situation antérieure au Mythe de la Tour de Babel . Pendant que Mère Theresa de St Joan des Réfugiés , comme la décrivent les journalistes de l' Allgemeine Zeitung , ouvre très grandes ses portes , quelques-uns de ses conseillers préconisent une taxe Européenne pour parfaire son altruisme délirant .

  • Par Texas - 20/10/2015 - 13:40 - Signaler un abus Aux plus haut des Cieux ( suite )

    Prenant en considération la vitesse de progression des mouvements Nationalistes , il existe de fortes probabilités que nous nous retrouvions tous....Aux plus haut des Cieux ! . Le Mythe aura ainsi disparu ...et nous avec ! .

  • Par Anguerrand - 20/10/2015 - 16:32 - Signaler un abus Quand la gauche nous prépare une guerre de religion

    sur notre propre sol. Les estimations est que les musulmans représenterons 40% de la population française dans 25 ans, c'est à dire demain. Il y aura deux solutions, une guerre civile ou une allégeance à l'islam et à la charia. MLP et le FN qui affirment etre contre l'immigration en dehors des paroles ne font strictement rien. Ni l'organisation d'une énorme manif comme en Allemagne où certains pays du nord, ni un référendum d'initiative populaire, que personne ne pourrait interdire, il suffit de rassembler 4 millions de signataires ce qui semble aisé. Alors pourquoi le FN ne fait rien? Simplement car cette immigration lui apporte des voix, tant pis pour les francais. Le FN fait donc le contraire de ce qu'il affirme, sauf pour sa politique gauchiste de Mélanchon/ Philippot qui mènerait à coup sur la France et les francais dans le mut.

  • Par Ganesha - 20/10/2015 - 17:11 - Signaler un abus Des Paroles et des Actes

    Mon pauvre Anguerrand ! Marine Le Pen ne fait rien ! Actuellement, elle est députée au Parlement Européen, et sa récente apostrophe de François Hollande, en pleine séance publique ? Vous préféreriez qu'elle se promène avec vous dans la rue, en portant une petite pancarte ? L'heure n'est pas aux référendums, mais aux élections : en décembre, vous irez voter pour Dupont-Aignan ? Ce jeudi soir, Marine le Pen sera à ''Des Paroles et des Actes''sur France 2. Étant donné que vous vous considérez comme le porte ''Porte-Parole Officiel du Front National'', capable de nous prédire en permanence et dans le moindre détail, toutes leurs actions futures, j'espère au moins que vous regarderez cette émission : cela vous permettra, peut-être, de nous raconter ensuite un peu moins de bêtises... Post-scriptum : les immigrés mettent tout de même quelques années avant d'être naturalisés et de devenir ainsi des électeurs !

  • Par Liberte1776 - 20/10/2015 - 17:15 - Signaler un abus Relisons le Camp des Saints

    Jean Raspail avait vu. La relecture de cet ouvrage prophétique est étourdissant d actualité.

  • Par cloette - 21/10/2015 - 00:06 - Signaler un abus De deux choses l'une

    Merkel y laisse son prochain mandat , ou l'immigration qui augmente , laTurquie dans l'Europe, fera que l'Europe changera totalement de visage , de toute façon l'Europe c'est fini !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'ENA (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un DEA d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€