Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 20 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Médine au Bataclan : l’étrange géométrie de la « fachosphère »

Il est possible de s’émouvoir de la présence d’un chanteur appelant à « crucifier les laïcards » dans une salle où des laïcards ont justement été crucifiés sans pour autant appartenir à la « fachosphère ». C’est un fait. Je l’ai vérifié.

Gauchesplaining

Publié le

Je m’étais moqué -- oh, bien gentiment ! -- sur Twitter de la réaction probable des Décodeurs du Monde et autres CheckNews de Libé au barouf provoqué par la décision du rappeur Médine de se produire au Bataclan.

Et mes deux fact checkers préférés s’étant immédiatement emportés contre le procès d’intention que je leur faisais en suggérant qu’ils assimileraient forcément la critique de l’événement à une nouvelle poussée de fièvre de la « fachosphère », j’ai attendu avec impatience qu’ils dégainent enfin sur le sujet.

Bien m’en a pris.

Le CheckNews thématique vient enfin d’apparaître dans ma timeline et il n’est pas décevant. C’est sûr, il est toujours facile de déconstruire n’importe quel texte pour s’en moquer, mais que nous dit cet article ? 

D’abord que de « nombreux commentateurs » ont « appelé à l’interdiction des concerts », ce qui est vrai, mais au minimum insuffisant puisque, parmi ces commentateurs, dont moi, d’ailleurs, il s’en trouve surtout pour se contenter de trouver l’initiative de mauvais goût et s’étonner du choix de cette salle spécifique. Le chanteur, le tourneur et le propriétaire de la salle pouvaient-ils réellement imaginer qu’il n’y aurait aucune réaction négative ? Le buzz créé n’est-il pas davantage dans le registre du plan média à la sortie d’un album ? Voire dans celui de la provoc pure et simple ?

Il existe des dizaines de salles à Paris, pourquoi le Bataclan ? A la Cigale, il aurait pu chanter tout l'été...

Mais bon, ça, ce sont des interrogations, pas du fact checking pur-porc. Dont acte.

Ensuite, de ces fameux « commentateurs », CheckNews en extrait deux : Le Pen et Wauquiez, une fachote notoire et un aspirant encore en cours d’extrémisation. Pourquoi juste ces deux-là, quand les autres sont si « nombreux » ? Allez savoir...

Le papier cite ensuite, puisqu’il est apparemment interrogé par des lecteurs n’ayant pas accès à Internet, divers extraits carabinés des chansons du bonhomme pour leur expliquer où serait le souci, mais les replace immédiatement en perspective : dans une tripotée d’interviews, notamment accordées à Libé et aux Inrocks, le rappeur assure qu’il aurait été mal compris et que ses textes doivent être lus avec l’attention studieuse que l’on porterait à du Derrida tant leur complexité est grande et leur double-fond insondable.

Dans un éclair de lucidité divine, Médine admettrait même « être allé trop loin », précise CheckNews en conclusion sans pour autant en déduire qu’un type qui réalise qu’en « appeler à la crucifixion des laïcards » entre autres joyeusetés, est aussi un type qui pourrait se rendre compte que vouloir chanter dans une salle où des laïcards ont justement été crucifiés est aller encore plus loin que trop loin.

Donc, au moins de mon point de vue, pour le fameux lecteur de Libé curieux mais malheureusement sans Internet et comptant sur CheckNews pour éclairer sa lanterne, Médine est essentiellement un chanteur engagé qui dit des choses compliquées et que des fachos voudraient bien empêcher de se produire sur scène.

CQFD.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 11/06/2018 - 20:49 - Signaler un abus Oui tres bien Serrafin

    Mais toi tu as le courage d'aller sur Twitter faire la chasse aux connards! Nombre de ceux qui braillent ici feraient bien d'en faire autant au lieu de braire ex capella!

  • Par vangog - 11/06/2018 - 21:27 - Signaler un abus Comme Marine Le Pen, je suis défenseur de la vraie démocratie...

    ‪En France macronisée à sec et sans vaseline, l’apologie du terrorisme est permise, voire encouragée, par des faschos comme Medine ...la dénonciation du terrorisme est, elle, sévèrement sanctionnée, notamment si c’est @MLP_officiel qui dénonce...va comprendre cette bizarre démocratie qui se fascise (macronise?) à vue d’oeil...

  • Par LOTHARINGIEN 31 - 11/06/2018 - 21:42 - Signaler un abus LIBERTÉ POUR LES DJIHADISTES DU SHOW BIZ ... !!!!

    surprenant que le Medine en question en appelle à la "liberté d'expression " ... la sienne , bien entendu , pas celle de ceux qui considèrent que le texte de ses "chansons" appelle au meurtre des non musulmans ... Pour la Gauche qui le défend : même constat , la liberté d'expression ne doit pas être galvaudée et doit être sévèrement encadrée ( cf la ministre de la culture, le CSA et autres Ernotte) et ne saurait être un droit pour ... la Droite Le nouvel Ordre Moral veille ... On se croirait revenu au temps de Peyrefitte ...

  • Par Carl Van Eduine - 12/06/2018 - 05:09 - Signaler un abus Laïcité et liberté

    L'article 1 de la déclaration des droits de l'homme énonce le principe de fraternité. L'article 2 énonce le principe de liberté religieuse. L'article 30 précise que ceux qui se servent de la déclaration des droits de l'homme pour en pervertir l'esprit ne peuvent s'en réclamer légitimement. Un type qui vomit les "laïcards" au nom de la liberté d'expression dans une salle où 90 "laïcards" ont été assassinés par des tueurs islamistes mérite-t-il de profiter de la liberté d'expression ? Je ne suis pas assez agneau bêlant pour défendre la liberté d'expression d'une culture raciste qui veut ma peau, qu'elle se pare ou non des oripeaux d'une religion quelle qu'elle soit. Parce que ce n'est pas qu'un débat d'idées : chez Charlie, à Vincennes et ailleurs, comme à Nice, comme au Bataclan, ce sont des vrais gens qui sont morts. Alors libérer le discours qui tue, non merci ! Ce n'est pas de la liberté d'expression. C'est de la liberté d'exécution. Très peu pour moi

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 12/06/2018 - 09:20 - Signaler un abus On ś en fout !

    1/ le proprio du Bataclan ńest qúune canaille 2/ĺ intervention de ĺétat ne dit rien qui vaille 3/ĺes islamogauchistes braillent 4/....Sacrée pub pour une racaille !!!

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 12/06/2018 - 09:20 - Signaler un abus On ś en fout !

    1/ le proprio du Bataclan ńest qúune canaille 2/ĺ intervention de ĺétat ne dit rien qui vaille 3/ĺes islamogauchistes braillent 4/....Sacrée pub pour une racaille !!!

  • Par Atlante13 - 12/06/2018 - 10:16 - Signaler un abus Oui, écoutons Libé, Obs, Marianne, Inrocks, etc...

    Si on écoute certains commentateurs, les français ne sont que des brailleurs. Alors, ne recommencez pas la guerre'des colonies. La gauche, une fois de plus, a décidé de prendre le parti de l'islam, c'est une habitude chez elle de collaborer. 500 djihadistes vont être relâchés demain, pleins de haine et de fureur, des milliers d'autres arrivent tous les jours, soyez lucides. Au Bataclan, on va célébrer le massacre de pres de 150 innocents avec la complaisance avouée de la gaucho-sphère et d'un gouvernement vichyste. La France est devenue terre d'islam, et contre l'obscurantisme il n'y a plus de possibilité de luter.

  • Par crobard007 - 12/06/2018 - 10:27 - Signaler un abus Par ses paroles...

    MEDINE se rapproche plus des nazis que des fachos. Et la gauche bobo aime le national socialisme...

  • Par ISABLEUE - 12/06/2018 - 12:02 - Signaler un abus A vomir pour les proches

    qui ont perdu un fils, une fille, un amie ou une amie au Bataclan. Cela ne peut qu'être provocation, soit il est trés trés con....

  • Par Xavier bossut - 13/06/2018 - 09:24 - Signaler un abus liberte d'expression mais pas pour eagle of death metal

    eh voila l'inversion des valeures de la gauche continue.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€