Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 27 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Made in Califat islamique : et après le guide pour gérer ses esclaves sexuelles, celui pour faire de son enfant, un parfait petit djihadiste

Un guide de propagande islamiste, qui apprend aux mères comment élever leurs enfants dans l'esprit du djihad, est apparu récemment sur Internet.

Baby djihad

Publié le
Made in Califat islamique : et après le guide pour gérer ses esclaves sexuelles, celui pour faire de son enfant, un parfait petit djihadiste

C'est le dernier sinistre fait d'arsme de l'Etat islamique. Un guide pour les jeunes mères djihadistes a fait surface sur le Web, avec des "conseils" pour élever son enfant dans "l'esprit du djihad". "Sister Role in Jihad" a en effet pour ambition d'inculquer aux mères les bonnes bases pour que leurs fils deviennent des combattants de l'islam. Des bases qui passent par l'exaltation de la violence et le meurtre d'innocents au nom de Dieu.

Pour le guide, le rôle "le plus important qu'une femme puisse avoir" est d'éduquer ss enfants dans l'esprit du djihad.

Le guide s'intéresse à différents aspects de l'éducation et souligne l'importance des techniques permettant de développer l'esprit et le corps. Les auteurs préconisent de commencer l'endoctrinement très tôt. "Ne sous-estimez pas les conséquences de ce que les petits entendent et voient durant la première année de leur vie" écrivent-ils cyniquement.

Parmi les conseils les plus glauques, le guide préconise de raconter aux tout petits des histoires de djihad avant qu'ils ne se couchent. La télévision, quant à elle, incarnation de l'Occident pervers, doit être bannie car elle prône l'anarchie, la violence gratuite et l'impertinence. Le guide stipule cependant qu'il ne faut pas faire disparaître la notion de divertissement chez l'enfant, mais qu'il faut exclure la danse et la musique.

"Ce texte doit être pris au sérieux, car il pourrait exercer un attrait, notamment auprès de musulmanes anglophones", estime Haoues Seniguer, maître de conférences en sciences politiques à l'Institut d'Études Politiques de Lyon. "Ces dernières pourraient être ainsi convaincues du bien-fondé du djihad, de par les exemples historiques et les références coraniques et prophétiques mobilisées à dessein".

En revanche, pour Mathieu Guidère, "ce ''guide'' n'apporte rien de nouveau. Il est prioritairement destiné aux jeunes femmes occidentales mais n'a pas un grand impact aujourd'hui, car désormais l'essentiel des recrutements se fait via les réseaux sociaux (type Facebook) et non pas à travers des ''guides'' de ce type, qui portent plutôt la marque de fabrique d'Al-Qaida".

La pratique du sport est également abordée. Si la majorité des disciplines sont considérés comme" inutiles", les djihadistes voient d'un bon œil les arts martiaux, le ski et la natation pour améliorer la condition physique.

Une des activités hautement conseillées est…le jeu de fléchettes, pour que les enfants puissent améliorer leur visée. Le guide conseille aux mères de laisser les enfants s'entraîner au tir avec des jouets, tout en faisant clairement comprendre à leur progéniture "quelles sont les bonnes et les mauvaises cibles". Le camping est également recommandé, car il apprend aux jeunes à survivre à l'extérieur.

C'est l'Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI) qui a repéré ce texte sur la toile. Récemment, cette organisation a sorti un rapport qui s'inquiétait des endoctrinements d'enfants commençant de plus en plus tôt. Selon le Memri, l'Etat islamique, al-Qaida, et tous ces groupes radicaux, dépensent beaucoup de temps et d'argent pour l'endoctrinement des jeunes combattants.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Guy Rachet - 04/01/2015 - 12:35 - Signaler un abus Rien de nouveau

    Ces musulmans ne font qu’appliquer les règles qu'Ibn Khaldoun , au XIV° s. rappelle dans son Histoire Universelle (trad Monteil). Voici des extraits que je donne dans mon livre sur les Racines de notre Europe : « Apprendre le Coran aux enfants est la marque de l’islâm… Le Coran est le fondement de l’instruction … rien ne s’enracine plus fortement dans l’esprit que ce qu’on a appris dans son enfance … Au Maghreb, on limite l’instruction des enfants à l’école coranique : orthographe du texte, ses difficultés ... Rien d’autre n’est abordé – traditions, jurisprudence, poésie ou philologie – tant que l’élève n’a pas réussi à connaître son Coran, ou qu’il s’est arrêté en route. Dans ce dernier cas on pense qu’il n’apprendra jamais rien… Et plus loin il rappelle ce que nous ne devrions pas ignorer : « Dans la Communauté musulmane, la guerre sainte est un devoir canonique à cause du caractère universel de la mission de l’Islam et de l’obligation de convertir tout le monde de gré ou de force.» (Discours, t.1, p.459.) « Ce sont des infidèles. Il ne nous appartient pas de discuter avec eux. C'est à eux de choisir entre la conversion à l’Islam, la capitation ou la mort (Discours,p.46

  • Par chrisbord - 04/01/2015 - 12:58 - Signaler un abus @ Rachet

    Je vois que vous maîtrisez bien les sciences islamiques ! Mais pourriez vous nous indiquer la manière de résister

  • Par ISABLEUE - 07/01/2015 - 11:40 - Signaler un abus et après il faudra accueillir chez nous

    tous ces serpents au nom des droits de l'hommiste... Tu m'étonnes que les gens en aient ras le pompon. c'est pourtant simple....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€