Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 25 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un Ferry ça va, c’est quand il y en a 97 000 que ça pose problème…

Plusieurs dizaines de milliers de Luc Ferry, rémunérés par l’Éducation nationale pour enseigner, ne mettent jamais les pieds dans une salle de classe. Peut-on changer ça ?

Zone franche

Publié le - Mis à jour le 16 Juin 2011

Luc Ferry, que l’on imagine passablement sous pression ces jours-ci, est tout à fait réglo sur cette histoire de versement d’un traitement de prof sans contrepartie ! « OK, je ne donne pas cours, mais c’est parce que je suis détaché ailleurs, voilà tout », explique-t-il placidement en rappelant sa présidence d’un comité Théodule flambant neuf dont le site Web révèle toute l’importance pour l’avenir de la France.

Le Conseil d’Analyse de la Société est en effet un groupe de sages nommés par le Premier ministre et dont le rôle est « d’éclairer le gouvernement dans ses choix » ― ce qui en jette un max, avouons-le.

Bien sûr, le gouvernement en a déjà d’autres, des machins du même genre, puisque le CAS est juste un « relais complémentaire »… Mais entre ça et donner quelques malheureux TD de philo à de futurs équipiers MacDo dans une fac apparaissant à peine sur le radar du classement de Shanghai, on voit où le gars se sent le plus utile.

Là où il commet une petite erreur, pour autant, c’est lorsque qu’il enfonce le clou en se prévalant des « 71 000 enseignants » qui, comme lui, sont occupés à d’autres tâches que celles pour lesquelles l’Éducation nationale les rémunère. Il est vrai que parler à tort et à travers et mettre les copains dans l’embarras, Ferry sait faire et il n’en est plus à une gaffe près. On imagine néanmoins qu’il n’était pas censé déclencher une polémique sur le nombre d’enseignants glandeurs juste après avoir ouvert un débat sur les effectifs de ministres pédophiles…

Enseignants détachés : des chiffres introuvables

Trop tard. D’abord, les enseignants en question, ils ne sont pas 71 000 mais 97 000 (sur 800 000[1]). Enfin, disons qu’ils étaient 97 000 en 2005, mais qu’il est impossible de dénicher des chiffres plus récents, y compris dans le rapport de la Cour des Comptes 2010 sur les questions de scolarité.

Oui, 97 000 instits et profs détachés ou « mis à disposition » dans tout un tas de fonctions certainement passionnantes (et l’on a vu à quel point le travail de Ferry dans son comité est crucial pour l’avenir du pays), mais n’ayant parfois qu’un rapport lointain avec l’éducation proprement-dite.

Voyons voir, il y a des syndicalistes, des chargés de fonctions administratives, des détachés auprès de collectivités locales, d’associations culturelles, d’ambassades, d’ONG, de structures sportives, etc.. Bref, plusieurs dizaines de milliers de personnes figurant bien dans les stats, mais pas dans les établissements. De quoi compenser largement la baisse des effectifs (16 000 postes en moins cette année), même si les enseignants ne sont pas interchangeables et qu’un prof de math, ce n’est pas un prof d’anglais.

Évoquer ces questions est toujours un peu délicat parce que les profs passent pour le sel de la terre et que rien n’est plus politique que l’éducation. Parler de profs glandeurs, c’est tout de suite louche voire un poil de mauvaise foi puisque bien des missions accomplies à l’extérieur de l’EN semblent,  à tout prendre, plus légitimes que le fromage primo-ministériel de Luc Ferry.  Omerta brisée pour omerta brisée, on se dit tout de même que la question des ministres pédophiles est infiniment moins fondamentale pour la France que celle des profs détachés.

Ah ben tiens, le Conseil d’Analyse de la Société, il ne pourrait pas nous pondre un rapport sur le sujet ?
_______________________________________________________________

[1] Un chiffre auquel il convient de soustraire quelque 20 000 enseignants « en disponibilité », ce qui signifie qu’ils ne sont plus payés par l’EN.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par NOVY12 - 15/06/2011 - 08:08 - Signaler un abus Merci Hugues Serraf de nous rappeler le nombre

    d'enseignants détachés !!!! 97.000 c'est de la folie...... Et après la gauche dira que l'Education Nale manque de moyens.... et se plaindra, manifestera, fera grève contre les suppressions d'emplois !!! Merci également à Luc Ferry pour avoir même involontairement donné un coup de pied dans la fourmilière !!

  • Par Rémi - 15/06/2011 - 08:47 - Signaler un abus Hallucinant

    Et ça la presse se garde bien d'en parler... Ca me conforte dans mon opinion que cette affaire de détachement est sorti pour faire oublier le ministre pédophile. On étouffe l'affaire sous nos yeux, avec labénédiction d'une bonne partie du peuple

  • Par sympatic - 15/06/2011 - 08:56 - Signaler un abus 97000

    Bonjour. 97000, ce ne sont pas des enseignants, mais des fonctionnaires. 97000 détachements à 50000€ par an avec les charges, cela doit faire environ 5 milliards d'Euros ?... Lorsque j'étais enseignant, j'ai moi aussi été détaché pour former des enseignants à l'usage pédagogique de l'outil informatique. Avant l'ère des PC j'avais réussi à créer un logiciel de gestion des enseignants.

  • Par sympatic - 15/06/2011 - 09:01 - Signaler un abus 97000 (suite)

    L'ordinateur était un Thomson, celui qui avait été fourni dans toutes les écoles en 1985, auquel j'avais seulement ajouté un disque dur (un ancêtre, avec seulement 160Ko de capacité de stockage !) L'une des fonctions que j'avais créées était justement destinée à établir le pourcentage d'enseignants qui n'étaient pas devant des élèves... 10%, à cette époque, dans ma circonscription d'inspection !

  • Par sympatic - 15/06/2011 - 09:01 - Signaler un abus 97000 (suite)

    décharges de service, décharges syndicales, détachements, missions... et j'en passe.

  • Par antitruf - 15/06/2011 - 09:23 - Signaler un abus corruption

    encore un bel exemple qui souléve le trés grave probléme des emplois fictifs en france,il y en as des 100°de milliers,tous nos politiques corrompus s'y retrouvent trés bien entre deux mandats ça leurs permet de continuer a piller les caisses du pays ,sans compter le reste et on n'ariverait vite a des centaines de milliards.

  • Par Karamba - 15/06/2011 - 09:56 - Signaler un abus Euh désolé mais...

    ... la question des ministres pédophiles me semble aussi fondamentale pour la France (une affaire ne chassant pas l'autre comme visiblement certains voudraient le croire avec trop d'empressement).

  • Par jakm - 15/06/2011 - 09:57 - Signaler un abus un Ferry

    j'apprécie l'humour du texte et le rappel de cette vérité ancienne : l'Etat ne connaît pas le nombre total de fonctionnaires, à fortiori ceux qui sont détachés . En revanche la chute, qui diminue la gravité du fait des pédophiles, ministres ou non, me paraît très malsaine. L'article semble n'avoir été écrit que pour faire oublier la gravité de leurs actes. Dommage.

  • Par le Gône - 15/06/2011 - 10:03 - Signaler un abus Soyons réalistes..

    et parlons de "fonctionaires" détachés de leurs corps d'origine..par exemple la totalité des "élus" de gauche.Syndicalitses professionnel, .Hollande quel est son "metier" d'aprés vous?..Aubry ?..Lang ? ..ect......cela fait plus de 15% de cette corporation qui ne travaille pas..voir même qui n'a jamais travaillé !! et qui vit a nos crochets...

  • Par kebra - 15/06/2011 - 10:57 - Signaler un abus Shanghai

    Si si, Paris 7 apparait (entre 101 et 150, 4 ou 5 français) au classement de Shanghai.

  • Par alankin - 15/06/2011 - 11:22 - Signaler un abus Un petit coté grec

    .... dans notre manière de faire...

  • Par NOVY12 - 15/06/2011 - 11:38 - Signaler un abus @antitruf Arrêtez d'écrire sur tous les blogs que

    '' tous nos politiques corrompus '' vous vous croyez où ? au Maghreb en Afrique dans certains pays d'Amérique du Sud, en Grèce ? Je ne dis pas que cela n'existe pas chez nous mais à vous lire tout est pourri en France !!! Et à part la révolution vous suggérez quoi ? La suppression de toutes les formes d'assistance sociale cancer de la France. Les TIG obligatoires pour les chômeurs

  • Par docteur wontgetfooledagain - 15/06/2011 - 11:46 - Signaler un abus les bataillons de réserve de l'éducation nationale socialiste...

    on ne change pas une équipe qui perd ! Et ce serait "à notre honneur" ...j'éspèrait qu'Atlantico traiterait de vraies nouvelles...10 ,100, 500 000 de profs pas là mais payés ? Pas le droit de savoir ! comme le CE du CE du Ce de l'EDF, comme la retraite des eurodéputés ...Au moins çà fait rire les ricains .A propos de combien perçoit Mr Mélanchon ? si il y a un journaliste dans la salle ...

  • Par mbo22 - 15/06/2011 - 12:12 - Signaler un abus 10% des enseignants détachés ou en dispo, 5 à 7% sont en arrêt

    maladie et 3 à 5% en formation et on arrive à 20% des enseignants qui ne sont pas devant des élèves. Je comprends que toute l'éducation nationale soit dans la rue dès que des postes sont supprimés. Je ne connais d'ailleurs pas une entreprise du privé qui aurait tenu avec autant d'absentéisme. Le PS veut créer 10000postes d'enseignants s'il est élu mais en fait c'est 12000 postes qu'il faut prévoir

  • Par walter99 - 15/06/2011 - 12:59 - Signaler un abus Ne vous inquiétez pas

    Aujourd'hui,la majorité des jeunes enseignants vote à droite ,la cause ? pour avoir un master2 il faut rester longtemps à la fac sans garantie de résultat,alors il n'y a plus que des fils et filles de bonne famille qui passent les concours .Conversation à la pause : "Papa m'a acheté une voiture neuve pour mon anniversaire, mais dis donc, il n'a pas payé l'assurance, c'est cher !"

  • Par lulu la nantaise - 15/06/2011 - 14:44 - Signaler un abus @Jean Philippe T

    votre long plaidoyer pro domo ne contredit pas H. S sur le fond du problème qui constitue un scandale du point de vue des finances publiques; pour être informés se reporter à l'article @tlantico de ce jour d'A. Verdier Molinié très détaillé; je doute que les rapports parlementaires apportent la moindre lumière sur cette question.

  • Par Hugues Serraf - 15/06/2011 - 15:22 - Signaler un abus @Jean-Philippe T.

    Oui, je suis très nonchalant, comme type. Vous devriez essayer parce que je vous sens très intense.

  • Par sheldon - 15/06/2011 - 16:00 - Signaler un abus Ça fera mal quand on sera comme la Grèce !

    On a tous les ingrédients d'opacité dans ce dinosaure qu'est l'EN française. Le PLUS GRAVE est que ce mastodonte est NUL , incapable de former les élèves, avec comme seule excuse : il faut plus de personnel. On va encore se gargariser sur le % de bacheliers ! Le système d'enseignement le plus coûteux au monde : que la gauche vienne : elle devra gérer ce qu'elle a mis en place, comme en Grèce !

  • Par NOVY12 - 15/06/2011 - 16:11 - Signaler un abus Merci Atlantico d'avoir limité les interventions des

    internautes à 400 caractères !!! Et encore pour certains je trouve que c'est beaucoup trop ....lourd !

  • Par Lune - 15/06/2011 - 16:16 - Signaler un abus Problème de chiffres

    Luc Ferry est enseignant du supérieur, le chiffre de 97 000 correspond aux enseignants du primaire et du secondaire, dont certains sont justement détachés dans le supérieur. Quant aux enseignants du supérieur détachés ou mis à disposition, la plupart le sont dans les EPST, je vous laisse le soin de chercher cher journaliste si bien informé et informant.

  • Par lordkv - 15/06/2011 - 16:18 - Signaler un abus Le problème n'est pas de

    Le problème n'est pas de savoir si Mr Luc Ferry était détaché ou mis a disposition puisque qu'il ne l'était plus pour l'année 2010-2011. Il a bénéficié d'une mise en détachement a postériori suite aux révélations du Canard. Au delà des chiffres manipulés en fonction de son intérêt.Cette affaire révèle la gabegie des dépense publiques tant dénoncée a Droite et le fait du Prince de Droite ou Gauche

  • Par Lune - 15/06/2011 - 16:18 - Signaler un abus Détachés / mis à disposition

    La différence entre les 2 statuts concerne si je ne m'abuse le paiement du salaire ainsi que la gestion de la carrière. Mais vous le savez sans doute déjà, c'est votre métier.

  • Par lordkv - 15/06/2011 - 16:26 - Signaler un abus S'agissant de la concomitance

    S'agissant de la concomitance entre la révélation/rumeur de Mr Ferry? et la révélation du Canard. Elle est l'expression de l'arroseur arrosé. Je me félicite pour ma part que ses deux révélations soient sortis car elle va peut être permettre d'y voir plus clair pour le politique pointé du doigt de façon volontaire ou non et de poser une nouvelle fois la question de la dérive des dépenses publiques

  • Par lordkv - 15/06/2011 - 16:37 - Signaler un abus problématique

    Au delà de la différence entre mis à disposition/détachement. La vraie problématique pour moi est le fait d'être payé par son employeur d'origine tout en travaillant ailleurs et encore percevoir une indemnité non négligeable de 1800€ en plus du salaire par le seul fait du Prince. Cela ne devrait plus être permis au nom de la réduction des dépenses publiques et des valeurs républicaines.

  • Par lordkv - 15/06/2011 - 16:39 - Signaler un abus faux problème

    La bataille autour des chiffres est un faux problème et n'est là que pour noyer le poisson du cas symbolique mais révélateur de Mr Ferry.

  • Par Lune - 15/06/2011 - 16:47 - Signaler un abus Le problème du symbole généralisé

    Ferry a été payé par Paris 7 parce qu'il n'était plus mis à disposition. Il a été contacté à plusieurs reprises par V. Berger, président de l'université, au cours de l'année pour qu'il fasse ses heures. Ce n'est pas révélateur du tout, il y a très peu de personnels dont le cas est identique (soit un enseignant manquant à l'appel au retour d'une mise à disposition)

  • Par lordkv - 15/06/2011 - 16:50 - Signaler un abus Le remboursement discuté et discutable

    Cela est d'autant plus révélateur que les sommes perçues par Mr Ferry seront remboursées par Matignon et non l'intéressé. Une autre faveur discutée et discutable et qui va à l'encontre de la maitrise de la dérive des dépenses publiques. Pour un homme de sa culture et de son rang surtout après sa révélation/rumeur/leçon de morale sur un Ministre qui se fait poisser au Maroc est gênante.

  • Par Aristote - 15/06/2011 - 16:56 - Signaler un abus Marchandage

    Si un patron du privé "met à disposition" du personnel, il se retrouve en correctionnelle pour "marchandage", c'est à dire prêt illicite de main d'oeuvre !

  • Par lordkv - 15/06/2011 - 16:58 - Signaler un abus Espoir et réalité

    J'espère qu'il y a peu de cas comme le sien au nom de la maitrise des dépenses publiques. Un cas SYMBOLIQUE et REVELATEUR des anomalies du système. Eviter de découper et interpréter ma ou mes phrases comme cela vous arrange SVP

  • Par Lune - 15/06/2011 - 17:04 - Signaler un abus @lordkv

    Oui, effectivement, ce sont des anomalies. Des anomalies dont M. Serraf essaie de nous faire croire qu'elles sont 97 000. Ce n'est pas le cas, pour les raisons que j'ai donné plus tôt : - le chiffre ne concerne pas les enseignants du supérieur - la plupart des détachés et mis à disposition le sont dans des établissements de recherche - Ferry n'était plus mis à disposition et devait ses 192h à P7

  • Par Apicius - 15/06/2011 - 17:45 - Signaler un abus Ah bon un ministre pédophile ce n'est pas grave ??????

    Nous ne sommes pas du même monde Monsieur Serraf. Aucune salutation

  • Par Leto IV - 15/06/2011 - 21:14 - Signaler un abus Et si on était un peu sérieux ?

    Il faut peut être lire les références que l'on donne dans son article avant d'écrire son article. Dans le texte de l'IFRAP (peu soupçonnable de crypto-gauchisme) ils reconnaissent eux mêmes (conclusion de leur article) que ce sont 20 000 enseignants qui ne sont pas dans une classe devant les élèves. Ils incluent dedans les CPE et les RASED dont l'utilité est tout de même certaine.

  • Par Rochefort89 - 15/06/2011 - 21:51 - Signaler un abus dérisoire cette querelle faite à Mr Ferry et ce "ta gueule"(sic)

    L'Elysée, Matignon ont toujours été peuplés de conseillers (mieux que des gendarmes!) 4500 euros! révélés par un aboyeur matinal. Demandons à voir les émoluments de ces procureurs et leur mode de recrutement... L'EN est certes brouillon: un vacataire payé de septembre à juin doit démissionner s'il ne renouvelle pas..sinon il prend le risque de continuer à toucher son salaire malgré l'absence!

  • Par Rochefort89 - 15/06/2011 - 22:03 - Signaler un abus absentéisme et tabou : durée de l'année scolaire

    145 jours? (pour les élèves), 4 mois d'absence!!! le détachement est là... réduire cette vacance de quelques dizaine de jours équivaudrait à un recrutement massif d'enseignants, pour le plus grand bien des enfants. France culture il y a quelques jours, étude américaine: En primaire: " deux mois de vacances c'est une perte de 3 mois pour la lecture".. des parents compensent!!!

  • Par lordkv - 15/06/2011 - 23:39 - Signaler un abus Droite /Gauche la dérive des dépenses publiques toujours au RDV

    Une querelle n'est jamais dérisoire lorsqu'elle permet de mette en lumière des anomalies voir de l'injustice.Le fait que Mr Ferry roule a Droite ne m'autorise pas à minimiser le cas et /ou de noyer le poisson tout en essayant de dénoncer les enseignants et/ou les syndicats qui rouleraient à Gauche. Je vois surtout dans le cas Ferry une occasion manquée de maîtrise des dépenses publiques

  • Par Rochefort89 - 16/06/2011 - 02:27 - Signaler un abus Faut-il faire des économies sur les conseillers du prince???

    4500 euros? excessif? Salaire d'un haut fonctionnaire, moins qu'un présentateur de.chaîne public. Un prof de fac: quelques dizaines d'auditeurs... produit un ouvrage pendant ...ses vacances!!! passe à la télé et ce sont des milliers de lecteurs potentiels... un rapport pour un pays émergent... Dans ces cas ce n'est certes pas de l'argent public ... mais du temps et du talent public... Au boulot

  • Par BORUSSIA - 16/06/2011 - 07:00 - Signaler un abus Débat déplacé

    La presse de gauche a réussi à déplacer le débat : elle attaque Luc Ferry , qui a "osé" parler d'un ministre socialiste - son identité est un secret de polichinelle - auteur d'actes dégueulasses...on ne parle plus du vrai sujet , on attaque l'auteur des déclarations dérangeantes pour notre classe politico-médiatique de gauche. Atlantico devrait plutôt nous parler du vrai sujet .

  • Par toumabena - 16/06/2011 - 08:15 - Signaler un abus Punition ?

    Il fallait que Luc FERRY soit puni pour avoir osé balancer l'horreur. Le coup est parti de l'éducation nationale, pour venger qui ? pour cacher qui ? Il est des actions même anonymes qui trahissent leurs auteurs, on aurait pu aussi, sans doute, la voir arriver du ministère de la culture non ?

  • Par lordkv - 16/06/2011 - 09:05 - Signaler un abus des révélations supectes dans le timing qui se valent.

    Les économies sur les conseillers du Prince qui seraient un signal fort et symbolique pour l'engagement (sans beaucoup de succès) de maîtrise des dépenses publiques par le Gouvernement actuel est tout aussi important que la recherche de vérité sur les révélations volontaires ou non de Mr Ferry Ce dernier se retrouve l'arroseur arrosé a cause des révélations volontaires ou non du Canard

  • Par Rochefort89 - 16/06/2011 - 12:24 - Signaler un abus Timingue! pour faire dans l'anglicisme comme Mr Jourdain

    les conseillers des princes sont brillants( Debray, Attali ... ) les gendarmes élyséens le sont aussi. (mieux employés ailleurs?) Des rentes de situation!... seulement à droite!!! La cour des comptes est là pour les économies. Les assemblées (dépenses et absences) sont hors de son domaine de compétence. signé: "un étrange consultant" sera dénoncé comme anti-parlementaire primaire.

  • Par lordkv - 16/06/2011 - 14:21 - Signaler un abus gendarme "détaché" au contrôle opportun des dépenses publiques

    Je ne sais pas si les conseillers du prince sont brillants mais si ils pouvaient participer activement et et brillamment à la maîtrise des dépense publiques avec ou sans les AVIS de la Cour des comptes a commencer Par Mr Ferry. Avec ou sans "gendarme élyséen" on peut dénoncer dans un "timingue" calculé la dérive des dépenses publiques de Gauche. Tout est possible juste une question de révélation!

  • Par Vincennes - 16/06/2011 - 15:42 - Signaler un abus Une de +

    Et, avec Rama Yade cela va faire970001 puisqu''étant fonctionnaire de l'Etat, on peut lire qu' elle ne perdra aucun des avantages qu'elle a actuellement à l'UNESCO..... J'espère que l'avenir lui rendra la monnaie de sa pièce.....elle sait y faire cette jeune femme. Merci à Luc FERRY qui, indirectement, a "crevé l'abcès" et à SARKO qui veut voir le nombre de fonctionnaires diminuer.

  • Par lordkv - 16/06/2011 - 16:16 - Signaler un abus Rama fin de parcours en Sarkosie sauf dans la fonction publique

    Je ne vois pas trop le rapport même indirecte entre la démission de Melle Rama Yade et le cas "détaché" de Mr Ferry autre que de faire une probable tentative de diversion. Je remercie néanmoins ce dernier (et indirectement le Président NS) d'éclairer les "gendarmes citoyens" sur les possibilités et multiples dérives des dépenses publiques qui malheureusement existe encore aujourd'hui.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€