Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 28 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Lavage de cerveau et embrigadement d’enfants soldats : quand l'Etat islamique n’a rien à envier aux nazis

Enrôlés dès leur plus jeune âge, ils sont endoctrinés et formés à toutes les disciplines de combat. Diplômes en poche, certains de ces enfants se spécialisent dans les exécutions et les attentats-suicides.

Terrorisme

Publié le
Lavage de cerveau et embrigadement d’enfants soldats : quand l'Etat islamique n’a rien à envier aux nazis

En temps de guerre, les enfants sont une denrée très recherchée. Ils sont utilisés comme soldats, boucliers humains, messagers, espions, etc. Et surtout, ils sont moins chers que des adultes car ils consomment moins de nourriture et n'ont pas besoin des mêmes montants de rémunération. En outre, l'immaturité de ces jeunes recrues est un plus pour les recruteurs : ils obéissent aux ordres, ils sont loyaux, faciles à endoctriner car ils n'ont pas de préjugés ni de croyances très établies.

Une nouvelle génération pour continuer le combat

Les enfants sont donc indispensables aux leaders de l'Etat islamique car ils représentent la prochaine génération qui, bien endoctrinée, continuera le combat.

C'est donc une richesse tactique et stratégique, comme l'indique dans son rapport la fondation Quilliam, un think tank britannique spécialisé dans la lutte contre l'extrémisme.

Dans l'EI, la semaine scolaire se déroule du dimanche au jeudi, et les classes sont évidement séparées entre les hommes et les femmes. Les matières telles que le dessin, la musique, l'histoire, la philosophie ou les sciences sociales ont toutes été supprimées. En lieu et place, ils étudient les textes du Coran. Quant à l'éducation physique, elle a été renommée et s'intitule désormais : l'entraînement. Cela comprend la natation, la lutte et le maniement des armes (montage, démontage, nettoyage des armes à feu). Les enseignants sont également extrêmement surveillés.

Un enseignement similaire à celui inculqué par les nazis

Ce rapport Quilliam n'hésite pas à effectuer un rapprochement entre ces méthodes et celles pratiquées dans l'Allemagne nazie, dans la façon dont la jeunesse allemande a été instrumentalisée à des fins guerrières. Dans cette optique, comme dans l'Allemagne nazie, ce n'est donc pas à l'école primaire d'offrir des connaissances pour l'épanouissement personnel. Il faut développer les esprits et les corps de cette jeunesse pour le service du peuple et de l'Etat... Par conséquent, le seul sujet qui vaille dans le programme scolaire est ce qui est nécessaire pour atteindre cet objectif. Toutes les autres idées pédagogiques sont obsolètes et doivent être rejetées. L'Etat islamique applique ces précepts et endoctrine les enfants avec ses messages de haine et de violence.

Préparation au combat

L'endoctrinement qui commence dans les écoles s'intensifie ensuite, entre 10 et 15 ans, dans des camps de formation. Les filles apprennent comment cuisiner, faire le ménage, devenir de bonnes épouses et de bonnes mères. Quant aux garçons, ils sont préparés pour le combat par l'apprentissage des compétences militaires, l'utilisation des armes et la façon de traiter les prisonniers. Les conditions de vie sont rudes. Certains sont, par exemple, obligés de dormir sur des matelas infestés de puces. Mais à ce stade, leur fidélité à l'EI est immense : isolés de leurs parents, ils développent des liens très fort d'amitié et leurs camarades deviennent leur nouvelle famille.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par de20 - 09/03/2016 - 10:42 - Signaler un abus Et nous qu est ce qu on leur

    Et nous qu est ce qu on leur apprend á l ecole à nos enfants si ce n est que les rêveries des ligues de bonnes moralités faussant par la même compagnie à tout bon sens. On verra au resultat

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€