Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Kombucha, la boisson santé pas si santé que ça

Le Komboucha est une boisson à base de thé vert ou de thé noir et de sucres qui est présentée comme ayant des vertus bénéfiques pour l'homme.

Thé pas santé

Publié le
Le Kombucha, la boisson santé pas si santé que ça

Le Komboucha est une boisson à base de thé vert ou de thé noir. Crédit precisionnutrition.com

Atlantico : Le Kombucha, qu'est-ce que c'est ?

Réginald  Allouche : Le Kombucha est une boisson à la mode. Plus sérieusement, c'est une boisson préparée à partir de thé vert ou de thé noir et de sucres qui légèrement fermentée par l'action d'une "mère" (une colonie de micro-organismes comme pour la fabrication du vinaigre) riche en bactéries et en levures. La fermentation avec les sucres donne une boisson alcoolisée et légèrement gazeuse.

On trouve cette boisson toute prête en bouteille, mais on peut aussi la préparer chez soi, car les ingrédients comme cette "mère" de Komboucha sont vendus en magasins Bio.
 
Le Komboucha est une boisson qui est présentée comme ayant des vertus bénéfiques pour l'homme.
Les plus sérieuses publications pratiquées sur l'animal montrent des effets anti-inflammatoires et anti-oxydants puissants. Deux études montrent même des effets préventifs sur certains cancers. Néanmoins et je le répète, la souris n'est pas l'homme et l'extrapolation de ces résultats à l'homme n'est pas possible en l'état.
 
Il faut impérativement confirmer ces effets sur l'homme avant de recommander cette boisson pour son action thérapeutique.
 
Comme toute boisson fermentée, cette boisson doit être préparée dans des conditions d'hygiène parfaites, car il faut éviter des proliférations non contrôlées.
 

Le Kombucha est-elle une boisson bonne pour la santé ou pas ? Pourquoi ?

Aujourd'hui, les éléments bibliographiques objectifs ne permettent pas encore d'affirmer que le Kombucha est une boisson à recommander dans des pathologies précises et répertoriées. Les résultats des études pratiquées chez les rongeurs restent à vérifier chez l'homme.
 
Cela dit, le Kambucha est un probiotique, c'est-à-dire qu'il contient des germes et des levures qui sont des micro-organismes vivants et actifs. Ces micro-organismes sont ingérés et vont rejoindre les 1000 espèces d'autres bactéries que vous hébergez dans votre intestin et dans votre colon. Cette flore bactérienne intestinale, vous l'avez hérité de votre mère lors de votre passage par les parties génitales à l'accouchement. Cette flore tout comme votre groupe sanguin est un élément très fort de votre identité en tant qu'organisme vivant. Je vous rappelle que vous hébergez 10 fois plus de germes dans votre intestin qu'il n'y a de cellules dans votre corps ! Qui héberge qui ? Qui est l'Alien de l'autre ?
 
Dans la grande diversité de germes présents en vous, il y a des germes aérobies (2% des espèces) qui vivent grâce à l'oxygène de l'air et des anaérobies ( 98 % des espèces ) qui meurent à l'air libre. C'est d'ailleurs pour cette raison que l'étude de la flore intestinale est si récente car les méthodes d'exploration ne sont disponibles que depuis 3 ans et ce grâce aux remarquables travaux de l'équipe INRA de Dusko Ehrlich. Lorsque vous buvez une boisson comme le Kambucha, vous ingérez des germes aérobies en grande quantité, vous renforcez les 2% de germes aérobies. Vous comprendrez aisément que vous allez modifier l'écologie bactérienne entre les aérobies et les anaérobies. Si cela convient à votre flore : bingo! sinon..... Boire un probiotique  modifie l'équilibre entre les bactéries sans en connaitre le résultat. Ce raisonnement s'applique à toutes les boissons probiotiques comme le Kefir, les laits fermentés; etc... Je me risque même à affirmer que consommer ces produits sans avoir pratiqué de tests sur la composition de sa flore est un geste agressif à l'encontre de cette flore si précieuse pour vous. Cette flore fabrique des vitamines pour vous et vous aide à absorber les aliments que vous ingérez. Savez-vous que 85% de la sérotonine destinée à notre cerveau est régulée et sécrétée par votre flore intestinale ? Comme vous le savez, c'est cette sérotonine qui manque aux individus dépressifs.
 
Modifiez sa flore sans en connaître l'impact sur sa flore n'est pas raisonnable. Notre flore est le seul vrai héritage de nos ancêtres depuis les débuts de l'humanité, il faut la respecter et la "cajoler". De nombreuses recherches chez l'homme ont montré qu'une flore "pauvre" en diversité d'espèces était responsable de certaines pathologies digestives de cause autrefois inconnue .
 
Pour revenir sur le Kambucha, il existe une étude qui montre toujours chez le rat une augmentation du glutathion circulant lors de la consommation régulière de Kambucha. Si cela se vérifie chez l'homme, il y aurait là un effet bénéfique indéniable car le glutathion est un détoxifiant très puissant. Il faut donc que les promoteurs du Kambucha s'attellent à ce travail et précisent sous quel forme pasteurisée ou non et à quelle dose quotidienne le kambucha agit de manière efficace sur telle ou telle pathologie. Pour terminer sur cette question, je ne parlerai pas des risques d'intoxication liés aux risques de présence de métaux lourds et de proliférations qui ont été évoqués dans certaines études, ce sont des points de fabrication que je considère comme des problèmes d'éthique des fabricants et rien d'autre.
 

Existent-ils d'autres boissons santé qui ne le sont pas ?

Les défenseurs des boissons santé affirment de bonne foi que les vertus évoquées sont reconnues dans les pays où elles sont consommées. C'est là le noeud du problème. En effet, les conditions de vie dans les pays en question ne sont pas les mêmes que celles des grands pays occidentaux, les comportements alimentaires et les aliments sont différents, il faut tenir compte de  l'ensemble des facteurs qui interagissent en vue d'aboutir à un état de bien-être voire de disparitions de certains pathologies.
 
En ce qui me concerne, je recommande dans ma consultation des aliments concentrés et/ou fermentés qui ont une action anti-âge réelle et prouvées chez l'homme. Les bienfaits de ces produits ont été constatés sur les populations qui les consomment grâce à des études épidémiologiques sérieuses. Néanmoins, je précise à mes patients qu'ils doivent alors aussi adopter les habitudes alimentaires et une activité physique équivalentes aux ethnies observées qui consomment ces produits allongeant ainsi leur espérance de vie en bonne santé physique et mentale. C'est le prix à payer de la consommation de ces produits qui sont très souvent d'origine asiatique ou sud-américaine. 
 
J'ajoute qu'il faut toujours consommer ces produits frais pour obtenir l'effet le plus puissant, hors, pour les trouver en quantité en Europe, ces boissons ou produits sont pasteurisés et subissent des traitements afin de les rendre propres au voyage et au stockage. Que restent-ils alors de leurs qualités anti-oxydantes voire curatives ? C'est d'ailleurs le même problème pour le Bio qui supporte très mal le stockage, c'est le cas pour des arachides, les noix, les céréales qui peuvent développer lors de leurs stockages des mycotoxines qui sont de vrais poisons pour l'organisme. Dans la chaine de distribution des produits santé, il y a 2 intermédiaires de trop, le grossiste et le supermarché car ils éloignent le producteur du consommateur. Consommer des produits santé nécessite une autre chaîne de distribution encore à inventer. L'idéal serait de produire les produits dans la ville de consommation et de les distribuer en direct. 

Les véritables boissons santé, où les trouver ?   

Elles sont nombreuses à travers le monde et je ne peux les citer toutes. Je peux les classer toutefois par catégories :
 
1) Les boissons bien-être
 
Elles sont utilisées tous les jours. Le jus de citron, de kiwi et de fruits en général pour leur richesse en vitamines essentiellement. Les infusions digestives ou calmantes sont également reconnues comme actives. Il existe des milliers d'articles sur ce type de boissons santé et je laisse nos lecteurs se documenter par eux-mêmes.
 
2) Les boissons proposées pour prévenir des maladies
 
Je peux citer le jus de noni, le maori shake, le jus d'acai berry, le jus de canneberge, le jus d'herbe là aussi il y en a un grand nombre. Néanmoins le jus de noni que l'on trouve dans le commerce doit pour être efficace comporter la racine et les feuilles ce sont les parties riches en principes actifs. De même pour le jus d'herbe très en vogue au Japon. Le jus de viande est utilisé dans les pays du Maghreb pour soigner les anémies. Le jus de canneberge est utilisé au Canada en prévention des troubles urinaires, etc....
 
3) Les boissons anti-âge
 
Le thé vert est considéré comme une boisson riche en anti-oxydant tout comme le vin rouge mais une grande consommation de thé vert peut provoquer une diminution importante de l'absorption du calcium et le vin rouge ... l'alcoolisme. Les doses sont donc importantes à prendre en compte. Les doses actives sont souvent incompatibles avec une consommation raisonnable. Le jus de grenade et le jus de raison ont une vraie place dans cette catégorie mais là encore, à quelles doses ? 
 
4) Les boissons énergisantes
 
La plus connue est le café et de nombreuses boissons contenant de la caféine sont proposées. D'autres sont riches en taurine. Ces boissons ont un grand succès et leurs effets sur l'homme sont connues et publiées. On ne peut pas ne pas citer l'eau de coco considérée comme un excellent mode de récupération pour les sportifs après l'effort. L'eau de coco fraîche est sans aucun doute la plus riche en minéraux.
 
Néanmoins au-delà de ces catégories, il faut se poser la question de la preuve :
 
Il y a deux méthodes reconnues de preuve :
 
- L'essai clinique randomisé avec une population significative de volontaires qui souffrent de troubles connus bien répertoriés qui vont consommer régulièrement la boisson et une population témoin souffrant des mêmes maux et qui n'en consomment pas. L'essai doit durer suffisament de temps pour être significatif. On compare les résultats et on les publie dans une revie internationale de renom. C'est la méthode la plus sûre ou en tout cas reconnue comme telle. Face au grand nombre de boissons-santé connues, il y a relativement peu d'études effectuées à grande échelle dans des conditions expérimentales satisfaisantes.
 
- L'étude épidémiologique qui analyse l'état de santé des populations qui consomment le produit avec les effets à long terme. Cela est particulièrement utile pour les preuves sur les effets anti-âge. Elles sont malheureusement trop récentes dans les pays consommateurs et producteurs de boissons du type Kambucha. Prouver l'activité anti-âge d'un produit en dehors d'une étude épidémiologique reviendrait à effectuer un essai clinique qui durerait entre 30 et 50 ans ! 
 
Pour conclure sur le Kambucha, je reprendrai le point sur la "fraîcheur" du produit qui me paraît primordial car c'est sous cette forme qu'elle est utilisée depuis des siècles en Mongolie. Il faut donc la privilégier si vous souhaitez en consommer.
A vous de trouver une source fiable, éthique et fraîche.
 

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Réginald Allouche

Réginald Allouche est médecin et ingénieur. Il assure une consultation principalement axée sur la nutrition et la prévention du diabète de type II. Son dernier livre publié aux Editions Odile Jacob porte sur ce théme du prédiabète : " Du plaisir du sucre au risque du prédiabète". Il est également l'auteur de plusieurs brevets portant sur le traitement de l'addiction au sucre.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€