Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 10 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jeannette Bougrab : "Ceux qui accusent la France d’islamophobie nous empêchent de voir l’obscurantisme qui gangrène notre pays"

Pour la Secrétaire d'État à la Jeunesse et à la Vie associative, "les musulmans doivent davantage dénoncer les actes barbares comme ceux de Mohamed Merah avant de craindre l’amalgame".

Post Mohamed Merah

Publié le

Atlantico : La mort de Mohamed Merah et les mesures annoncées par Nicolas Sarkozy ce jeudi remettent la question de l'islamisme sur le devant de la scène médiatique. Est-il selon vous possible de parler aujourd'hui sereinement d'islam et d'islamisme en France ?

Jeannette Bougrab : Il convient de distinguer islam et islamisme. L’islamisme est l’utilisation à des fins politiques de la religion musulmane. Il s’agit d’une lecture fondamentaliste du texte coranique. Peut-on en France parler aujourd’hui sereinement d’islamisme ?

Une démocratie est mûre lorsqu’on peut aborder tous les sujets sans tomber dans une hystérie collective.

Hélas en France, des sujets sont devenus tabous, domaine préempté du Front national. Si on décide, même simplement, de les effleurer (immigration, laïcité…), on est accusé du pire par l’opposition de gauche.  

Vous aviez déclaré "il n'y a pas d'islamisme modéré". Des proches du Premier ministre vous avaient alors taxé de "haute trahison". Comment l'avez-vous vécu ? Qu'est-ce que cela révèle du climat qui entoure ces questions en France ?

Je suis une femme de conviction. Je ne fais jamais de compromis avec ce que je crois être juste. Les États occidentaux ne veulent pas voir les dérives dangereuses de l’islamisme. Des femmes sont lapidées, aspergées d’acide, battues, victimes de crimes d’honneur qui n’ont d’honneur que le nom. Ces actes barbares n’ont pas seulement lieu au Pakistan ou en Afghanistan. L’Europe est aussi touchée … Selon une étude de l’ODFIK, près de 3000 jeunes femmes résidant au Royaume-Uni auraient été victimes de crimes d’honneur en 2010. C’est la raison pour laquelle il ne faut ne faire aucun compromis et ne pas hésiter à expulser les imams étrangers qui tiennent des propos extrémistes et attentatoires à la dignité et l’intégrité du corps des femmes.

Vous comprenez que rien ne pourra entamer ma détermination à combattre les fondamentalismes qui dévoient les religions et s’attaquent aux principes républicains. N’ayons pas la mémoire la courte. Madrid, Londres ou encore Paris ont connu des attentats sanglants.

De nombreux commentateurs ont évoqué un climat "islamophobe" en France aujourd'hui. Mais n'est-ce pas plutôt l'inverse : doit-on être taxé "d'islamophobie" dès que l'on aborde un sujet lié à l'islam ?  

La France est une République laïque. C’est un État de droit où les libertés sont consacrées et protégées : liberté de pensée, liberté de conscience, liberté cultuelle... Je dénonce ceux qui accusent la France d’islamophobie car leur finalité est politique. Ils veulent nous empêcher de voir l’obscurantisme qui gangrène notre pays au nom d’un différentialisme et d’une culpabilité postcoloniale. Les musulmans doivent davantage dénoncer les actes barbares comme ceux de Mohamed Merah avant de craindre l’amalgame. Les musulmans ne doivent plus rester en retrait face à l’ignominie des régimes islamistes qui sont les véritables fossoyeurs de l’islam.

Finalement, ces non-dits sur la question de l'islam ne sont-ils pas contre-productifs et conduisent-ils à l'impossibilité d'avoir une vision claire de la situation de cette religion en France ? 

Ils sont évidemment contre-productifs. La disparition de Mohammed Arkoun, spécialiste d’herméneutique coranique crée un immense vide dans la vie intellectuelle française. Laissant toute la place à Tarik Ramadan. Je ne comprends pas les intellectuels français qui refusent d’entrer dans la bataille des idées. Ce n’est pas en construisant des mosquées que nous allons éteindre les feux qui commencent à prendre ici et là et qui mettent en cause la sûreté des personnes et de l’Etat. Nous devons créer des chaires à l’Université sur l’histoire des religions, l’enseignement des faits religieux, développer des lieux de savoir et de culture, et non des lieux cultuels. Des intellectuels étrangers notamment au Pakistan ont été assassinés pour avoir osé suggérer que l’on pouvait lire le Coran différemment des quatre écoles classiques d’interprétation. Mais pas seulement. Au Pays-Bas, Théo Van Gogh, en 2004, a été assassiné pour avoir réalisé un film polémique dénonçant le traitement infâme des femmes en Afghanistan. Son amie, la député d’origine somalienne, Hirsh Ali a dû se réfugier quant à elle aux États-Unis parce qu’elle dénonçait le fondamentalisme.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par laurentso - 23/03/2012 - 10:37 - Signaler un abus On ne peut pas faire les deux ?

    Et développer les lectures universitaires, laïques, de l'Islam et autoriser les lieux de culte pour les Musulmans. Dans les cités, l'Islamisme peut progresser quand les musulmans se sentent agressés dans leur foi. Ce qui n'empêche pas non plus d'être très strict sur le plan du strict respect de l'espace public. Je remarque d'ailleurs, dans Paris et en banlieue, qu'on voit de nouveau (de temps en temps) des femmes intégralement voilées alors qu'elles avaient disparu après le vote de la loi Copé. A-t-on demandé aux policiers de ne plus la faire respecter ?

  • Par MONGE - 23/03/2012 - 10:54 - Signaler un abus Merci

    On peut cumuler beaucoup de qualités : jolie, intelligente et lucide. Vous devriez vous présenter aux élections ! Merci en tous cas pour votre prise de position qui devrait être celle de tous les citoyens, et a fortiori des politiques. Nous allons vers une époque obscure car les passions ont pris le dessus.

  • Par Asan - 23/03/2012 - 10:54 - Signaler un abus Merci à Jeannette pour sa position

    Je crois effectivement qu'il ne faut pas qu'il y ait de sujets tabous, parlons ouvertement et avec respect de tous les problèmes, la raison avec sérénité et respect est certainement la meilleur arme contre tous les extrémismes. Je suis particulièrement d'accord sur le fait que ce sont les "bons" musulmans qui doivent, en première ligne, combattre le fondamentalisme. Ils sont les mieux placés pour contredire leurs "frêres" dans la foi et les ramener à la raison., Islamophobie serait bien le fait de ne pas oser en parler avec raison et de laisser ce sujet dans le champ émotionnel.

  • Par jean-paul - 23/03/2012 - 10:56 - Signaler un abus intéressant

    Très bonne article, j'en ai vu une autre (en anglais) un peu dans le même sens, mais d'un perspective états-unien. Ca parle du lavage de l'histoire dans les médias au nom du multi-culturalisme. Le lien est en-dessous pour ceux qui s'y intéressent. http://www.nationalreview.com/corner/294130/lather-rinse-and-repeat-mark-steyn

  • Par LECANDIDE - 23/03/2012 - 10:59 - Signaler un abus Bravo

    On manque sérieusement en France de personne comme Jeannette Bougrab....

  • Par PASCONTENT - 23/03/2012 - 11:00 - Signaler un abus Pour elle ,parce qu'elle

    mignonne , intelligente ,et..honnête ,je vote !!

  • Par Benvoyons - 23/03/2012 - 11:13 - Signaler un abus laurensot: la gauche et les assos de gauche empêchent la mise

    en place de la loi dans les régions. La gauche et les assos de gauche empêchent tous les débats créatifs. Du moment que vous parlez d'immigration de religion vous êtes un Nazi un SS. L'amalgame est fait, organisée par la gauche et ses médias pour provoquer une confrontation. La gauche n'est pas digne elle est inconséquente, sans scrupule,sans honnêteté intellectuel. D'ailleurs Ramadan ne fait qu'utiliser la dialectique de gauche pour avancer en France.Il y en a mare de votre dictature sur les mots car finalement vous êtes les maux de la France

  • Par luc.b - 23/03/2012 - 11:18 - Signaler un abus On n’a jamais autant accueilli d’étrangers que sous Sarkozy.

    Eric Zemmour a raison « Jamais on n’a accueilli autant d’étrangers que sous Sarkozy ». - L’immigration légale en France est de 200 000 personnes par an. C'est 78% de plus que sous Jospin ! - Selon Michel Godet, "au moins 25% des 800 000 naissances de 2006 étaient issues de deux parents immigrés". - Soit 400 000 personnes issues de l’immigration supplémentaires par an. - Hugues Lagrange, auteur du livre Le Déni des cultures "dans les familles subsahariennes arrivées récemment en France, près de 30% des hommes mariés sont polygames"

  • Par Ravidelacreche - 23/03/2012 - 11:19 - Signaler un abus la question de l'islamisme

    Quand vous parlez à Dieu vous êtes croyant, quand Dieu vous parle vous êtes psychotique. Point barre !!!

  • Par Karamba - 23/03/2012 - 11:21 - Signaler un abus Assez d'accord avec Jeannette Bougrab

    et il est évident qu'on se réserve de tristes lendemain en mettant Hollande au pouvoir et au gouvernement un Harlem Désir et ses dogmes anti racistes complètement biaisés.

  • Par Deckard - 23/03/2012 - 11:28 - Signaler un abus Les musulmans de france sont

    Les musulmans de france sont de grands démocrates défenseurs de la laïcité et des humanistes hors pair. J'attends d'ailleurs à ce sujet, la marche blanche qu'ils ne vont pas manquer d'organiser pour dénoncer ces meurtres barbares d'enfants et de militaires français...

  • Par laurentso - 23/03/2012 - 11:37 - Signaler un abus Benvoyons

    A part raconter n'importe quoi, vous avez une occupation, un hobby ?

  • Par KiriNan - 23/03/2012 - 11:40 - Signaler un abus Une grande française

    ... Que Madame Bougrab, réelle héritière de Voltaire, et qui oublie, contrairement à la plupart de nos politiques candidats d'être hypocrite et lâche. Bravo Madame ! vous êtes l'espoir de la démocratie laïque

  • Par le Gône - 23/03/2012 - 11:43 - Signaler un abus Mme Bougrab...Respect ..

    Une belle femme dans un beau combat..en plus elle est de Droite donc respectable.

  • Par Chesterfield - 23/03/2012 - 11:44 - Signaler un abus Exclusif CNN

    EXCLUSIF CNN : Ségolène Royal qui faisait du porte à porte dans l'immeuble de Merah mardi témoigne sur CNN: ... "c'est vraiment terrible, j'ai eu très peur... je pense voter Sarkozy..."

  • Par Benvoyons - 23/03/2012 - 11:53 - Signaler un abus Pour cul.b: Prendre les sources sur le site INED

    Suivant l'INED l'IMMIGRATION par AN de 1999 à 2002 1999 145120 2000: 160428 2001: 182694 2002: 205700 en effet sous Sarkozy 78% de plus il vous faut retourner à l'école puisque vous annoncez et cela est juste 200000 par an avec une baisse pour 2011 180500.

  • Par aladine - 23/03/2012 - 11:56 - Signaler un abus rêve

    si toutes les personnes d'origine immigrés pouvaient réagir de la sorte!! mais rêver c'est bien.Elle est un bel exemple d'intégration ,bravo Madame et merci

  • Par iznogoud - 23/03/2012 - 12:00 - Signaler un abus BRAVO !

    En effet, avant de pleurnicher devant les caméras pour se plaindre de l'amalgame, les modérés devraient commencer par condamner systématiquement et avec la plus grande fermeté TOUS les actes des terroristes qui se réclament de l'Islam : il n'y a que de cette façon qu'ils éviteront l'amalgame ET nous aideront à faire reculer l'islamophobie !

  • Par Benvoyons - 23/03/2012 - 12:00 - Signaler un abus cul.b: Vous voyez Jospin a ouvert en grand les vannes de

    l'immigration. Caton Hollande et ses sbires pensent a une régularisation comme en Espagne sous PS

  • Par Jean Cule - 23/03/2012 - 12:02 - Signaler un abus pfff...

    Un climat Islamophobe en France?? Plutot un climat de racisme anti-blancs. Et si il y à réellement un climat Islamophobe, et bien je dirais qu'il n'y à pas de fumée sans feu

  • Par VeLiVoS - 23/03/2012 - 12:05 - Signaler un abus Ce qui m'amuse dans tout ça ...

    c'est que nos beaux républicains perdent progressivement foi en une de leur valeur, la tolérance, qui leur servait tant à faire taire les contradicteurs catholiques ! Comment être tolérant avec l'erreur, comment accepter la violence (sauf la violence nazi bien évidemment qui est l'horreur absolue de la bienpensance républicaine) sous prétexte que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et qu'il n'y a pas de vérité à clamer. Je rigole doucement de voir tout ça mais quel gâchis ! ! ! ! Et quelle va en être la conclusion ?? Bravo Voltaire !!! Bravo Rousseau !!

  • Par a.l.l. - 23/03/2012 - 12:16 - Signaler un abus Impressionné

    Mes hommages, madame.

  • Par cappucino - 23/03/2012 - 12:21 - Signaler un abus C'est très mal parti

    Quand on écoute Moussaoui qui refuse que l'on appelle Merah "islamiste", parce qu'il veut que l'islam "soit dissocié définitivement du terrorisme" . Arrêtons de jouer sur les mots. L'islamisme terroriste des tueurs fait parti et vient de de l'Islam. Qu'il change de religion si cela ne lui plait pas. Qu'il fasse le ménage dans ses mosquées et ailleurs avant de demander aux autres de changer de vocabulaire. L'hypocrisie de Moussaoui est à son comble. Il est toujours content de trouver l'Islamisme, pour mener leur politique de subversion religieuse et de prosélytisme. De se faire verser des subventions à n'en plus finir. Ce chantage, à la tranquillité républicaine a assez duré. Il faut que l'immigration des pays musulmans porteuse de ces terroristes, tueurs, vous les appelez comme vous voudrez cesse. La France s'occupe déjà de ses propre dérangés, que ces pays en fassent de même. On se demande même, si, au final et volontairement ceux-ci ne sont pas orientés vers l'Europe. http://lci.tf1.fr/filnews/france/le-cfcm-souhaite-que-l-islam-soit-dissocie-definitivement-du-7086290.html

  • Par aladine - 23/03/2012 - 12:24 - Signaler un abus pauvre de nous!!

    Mettre un homme qui n'a rien fait en 30 ans c'est grave !!!!.. Jamais ministre !!! Entre un DSK coureur de jupon qui aurait surement pu donner des secrets d'état sur l'oreiller et notre fraise des bois qui s'est fait reloocké pour donner une image de gentil à la télé .. Franchement la gauche c'est du n'importe quoi ! Miser sur un homme sans expérience c'est faire prendre des risques à la France dont elle n'a pas besoin ! il suffit d'écouter les réactions de fabius de royal d'aubry qui le considerent NUL!! et le soutiennent pour un bon salaire

  • Par kassian - 23/03/2012 - 12:35 - Signaler un abus Bravo Mme Bougrab

    Bel exemple de courage pour une personne politique. A ce niveau de clarté, c'est rare.

  • Par aladine - 23/03/2012 - 12:35 - Signaler un abus la béquille d'hollande

    "Valérie m'accompagne, elle est présente. Elle m'est précieuse", souligne François Hollande. À l'instar de Carla Bruni, très présente aussi auprès de son candidat-président, Valérie Trierweiler assume d'être au premier rang des meetings de son compagnon. Elle est une oreille attentive pour François Hollande, mais elle ne prend "pas forcément" de plaisir dans la campagne.NORMAL SANS ELLE IL N'EST RIEN!!ELLE LE PISTONNE ENVERS LES JOURNALISTES (elle ne prend pas de plaisir!!mais on la voit partout.

  • Par Electron Libre - 23/03/2012 - 12:57 - Signaler un abus Chapeau Mme Bougrab

    Belle prise de position Madame Bougrab, vu la chape de plomb qui pèse sur cette question fondamentale (si je puis me dire). J’espère juste qu'on ne vous rappellera pas à l'ordre comme la dernière fois, et que cela ouvrira un débat constructif pendant cette élection au lieu des poncifs habituel auxquels nous sommes habitués. Je peux toujours rêver. En tout cas cette religion guerrière pourrai se résumer par : "faible avec les forts et forte avec les faibles". Un rapport de force perpétuel dont je ne veux pas dans mon pays, ni dans le reste de l'Europe. Ils ont leur pays pour ça.

  • Par CAMPO - 23/03/2012 - 13:01 - Signaler un abus Quelle lucidité!!

    Bravo Madame Bougrab,enfin quelqu'un qui parle vrai , sans langue de bois et qui a le courage de ses opinions.Je ne comprends pas que votre parole ne soit pas plus écoutée par la classe politique , les médias et les intellectuels. Surtout ne baissez pas les bras , engagez une véritable croisade pour ouvrir les yeux à tout le monde .Le bon sens triomphe toujours , du moins j'ose l'espérer.

  • Par aladine - 23/03/2012 - 13:31 - Signaler un abus HOLLANDE

    un monsieur m'a gentillement demandé si je n'avais pas peur que ma déclaration soit interprêtée comme une forme de racisme social. Cela m'a un peu surpris. Je ne m'étais pas posé la question. Il a même ajouté : qu'auriez vous dit si un mec de droite avait déclaré "je n'aime pas les pauvres !". Je lui ai répondu que ca ne m'aurait pas étonné de sa part, vu que les gens de droite sont des salauds. Le plus souvent riches, en plus. Les riches sont de droite. Est ce que je n'aime pas les gens de droite parce qu'ils sont riches ? Ou est ce que je n'aime pas les riches parce qu'ils sont de droite ? Il faudra que j'y réfléchisse. En tout cas, si je n'aime pas les riches (et encore plus ceux qui veulent le devenir, des riches ratés !) , à l'inverse, j'aime les pauvres. L'amour des pauvres fonde mon engagement à gauche. Les socialistes aiment les pauvres et les pauvres leur rendent bien en votant à gauche. La droite a tort d'accuser la gauche de multiplier les pauvres. Peut on reprocher à un parti de vouloir augmenter le nombre de ses électeurs ? Ce serait irrationnel. C'est vrai que les communistes sont allés un peu trop loin dans cette voie. Le socialisme est plus humain. HOLLANDE

  • Par chnipe - 23/03/2012 - 13:56 - Signaler un abus Diabolisation des néo nazis et risque d'amalgame des musulmans.

    Très belle article Madame ! Mes hommages ! Dommage que votre esprit voltairien ne soit pas partagé par davantage de nos compatriotes. On peut rajouter également qu'il est amusant de constater que si le tueur avait été un néo nazi, l'une des causes de sa radicalisation aurait été (et l'a été jusqu'à son identification) l'islamophobie rampante. Par contre, il est interdit, sous peine d'être voué aux gémonies, d'expliquer que l'une des raisons possibles de l'extrémisme de cet individu est la plus grande radicalité dans la pratique de la religion d'une majorité de musulmans. Tant que cette hypothèse, pourtant symétrique à la première, sera condamnée, il est évident que la situation empirera et le retour de balancier encore plus cruel.

  • Par jpeter55 - 23/03/2012 - 14:25 - Signaler un abus Surréalisme

    Le surréalisme est toujours bien vivant et certains profs prennent des positions hallucinantes : http://www.paris-normandie.fr/article/rouen/affaire-mohamed-merah-lhallucinante-minute-de-silence-dune-professeure-rouennaise

  • Par toulonrct - 23/03/2012 - 14:43 - Signaler un abus toujours les memes

    ce sont les mêmes qui défendaient le communisme et ses horribles crimes qui défendent aujourd'hui l'islamisme,ils soutiennent toujours les barbaries qui ont pour but la destruction des démocraties occidentales (aujourd'hui,un prof a été suspendu par luc chatel pour avoir demandé à ses éleves une minute de silence en hommage à mohamed merha ...info BFM TV)

  • Par lebriard - 23/03/2012 - 15:25 - Signaler un abus Bravo !!!!

    Bravo Jeannette !!!!

  • Par reconquista - 23/03/2012 - 15:37 - Signaler un abus Phobie

    Définition du mot Phobie : Peur irraisonnée d'un danger inexistant. Quand on voit ce qui se passe avec certains musulmans et dans certains pays, cette peur n'est pas irraisonnée

  • Par SergioCorsanco - 23/03/2012 - 16:14 - Signaler un abus L'intolérance conduit au fanatisme

    je suis profondément anti-religieuse, je pourfends tous les intégrismes. et je partage une bonen part de l'analyse de Mme Bougrab. mais je pense que le climat malsain entretenu par sarkozy, hortefeux, guéant, besson n'a pu que conduire à la radicalisation d'esprits faibles et embrigadés. leur incompétence sur le plan de la sécurité a aussi permis qu'un petit voyou se radicalise et se fournisse en armes, tende des guet apens, tue des enfants.

  • Par SergioCorsanco - 23/03/2012 - 16:15 - Signaler un abus origine hongroise certifiée

    "L'origine algérienne" de l'auteur des tueries est "mise en avant par les médias français", constate La Tribune, qui s'attend à une "remontée anti-islam en France". Mercredi sur Facebook, où de nombreux journalistes algériens sont connectés entre eux, une proposition "d'écrire de manière systématique 'Nicolas Sarkozy, le président français d'origine hongroise'" a rencontré un franc succès.

  • Par ACL - 23/03/2012 - 16:23 - Signaler un abus Merci

    Et bravo, Madame. Nous espérons bien trouver de plus en plus de gens de bonne foi en France

  • Par fetchiertadkons - 23/03/2012 - 16:24 - Signaler un abus Bravo Jeannette !!!

    Vous avez bien raison dans votre lutte contre l'obscurantisme propagé par les zélateurs d'une interprétation totalement dévoyée de l'islam !!! Hélas, si les propositions délirantes sur l'immigration des Hollande-Aubry où pire de Mémé Lenchon sont mises sous peu en application, cela deviendra encore bien pire...

  • Par ACL - 23/03/2012 - 16:28 - Signaler un abus @benvoyons

    Les chiffres INED que vous citez sont des extrapolations hasardeuses qui n'ont aucune valeur scientifique. Lisez bien les commentaires qui les accompagnent. Référez vous aux chercheurs qui n'ont pas peur de communiquer les vrais chiffres, pour autant qu'on les laisse travailler. A l'INED on ne parle pas des sujets qui fâchent, de peur de "stigmatiser" et autres fariboles. Interrogez vous par exemple sur le manque de logements sociaux alors que l'on construit à tour de bras.

  • Par Pirouli - 23/03/2012 - 16:32 - Signaler un abus Ils peuvent tous continuez de raconter ce qu'ils veulent.

    Mais temps qu'un représentant de l'islam dit modéré n'aura pas eu un débat public avec un représentant de l'islam dit intégriste nous expliquant en quoi ils sont différents. On ne croira pas au discours qui consiste a faire passer les intégristes pour des personnes qui déforment les règles du Coran. J'aimerais que Mr Boubakeur qui cesse de nous rabâcher que le Coran est un livre de paix commente aussi les hadiths qui s'y rattachent. Mais je pense que l'on peut attendre un moment.

  • Par Vent d'Ouest - 23/03/2012 - 16:35 - Signaler un abus Esprits simples

    La haine anti-Sarkozy fait faire bien des raccourcis aux esprits simples... la presse algérienne n'a aucune leçon à donner. . Ce Mohamed en question ne s'estimait pas français. C'est le 1er à le mettre en avant, et donc il est tout à fait logique de rappeler où il se situe lui-même identitairement. Et tant pis si ça froisse une "communauté".

  • Par ACL - 23/03/2012 - 16:42 - Signaler un abus @benvoyons

    Lisez Michèle Tribalat « les yeux grands fermés » par exemple

  • Par ISABLEUE - 23/03/2012 - 16:47 - Signaler un abus Merci Jeannette

    Par contre, fleurissent déjà les fans de cette racaille, une prof dans un lycee à Rouen demande une minute de silence ("le lien avec alcaida a été inventé par les medias et Sarko" , sur le blog de T Ramadan, c'est le pauvre chou, la France ne l'a pas aimé. etc.....) Alors voilà, Le président de la République va avoir beacoup de travail

  • Par Bacchus - 23/03/2012 - 17:40 - Signaler un abus Dénoncer les deux est parfaitement possible

    A moins qu'on ait envie de faire oublier la stratégie honteuse de l'UMP pour siphonner l'électorat FN. Et là chuuut faut pas parler d'islamophobie.

  • Par Benvoyons - 23/03/2012 - 17:46 - Signaler un abus ACL : Merci pour ton info alfred Sauvy c'est un con

    L'Institut national d'études démographiques (INED) a été créé en 1945 avec pour mission « d'étudier les problèmes démographiques sous tous leurs aspects. À cet effet, l'institut rassemble la documentation utile, ouvre des enquêtes, procède à des expériences et suit les expériences effectuées à l'étranger ». À l’origine, l’INED est aussi chargé d’examiner « les moyens matériels et moraux susceptibles de contribuer à l'accroissement quantitatif et à l'amélioration qualitative de la population et il assure la diffusion des connaissances démographiques». Alfred Sauvy est nommé directeur de l’Institut dont il est, avec Robert Debré, l’initiateur. Économiste, statisticien, démographe, mais aussi journaliste et écrivain, il s’attache à donner à l'INED un caractère pluridisciplinaire en y accueillant des chercheurs de formations très diverses. Sous sa direction (1945-1962) naît une « école démographique française » qui a longtemps assuré la réputation internationale de l’INED. Depuis 1986, l’INED est devenu un établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST) placé sous la tutelle conjointe du ministre chargé de la population et du ministre chargé de la recherche*.

  • Par Actuanalyseinfo.com - 23/03/2012 - 17:49 - Signaler un abus L'intolérance justifié par les actes de barbares.

    Je vois dans les commentaires une haine et une colère á l' encontre des musulmans qui me fait peur , le jugement tranchant sur une religion qu'au fond personne n'a étudier ici mais seulement comprise á travers des légendes comme si tout les musulmans de la planète tuaient des juifs au petit déjeuner et lapidaient des femmes avant la sieste ,ridicule mais cela en dit long sur l'absence de réflexion intelligente . Il est temps que nous assimilions le fait que la France ,pays laïque a dans sa population neuf millions de musulmans et qu'au fil des décennies ce chiffre augmente,alors que faisons nous? Sois nous tendons notre mains á nos compatriotes en les invitants de plein pieds á être des français de confession musulmane ou comme la plupart des commentaires précédent ,qu'ils soient une communauté à part ,une sous espèce de Français d'origine étrangère avec qui le dialogue est rompus et la confiance inexistante . Les musulmans ne sont pas nos ennemis ,c'est l'extrémisme fanatique qui l'est ! Rassemblons nous ,l'union de tous les français est la meilleure des réponses car si nous rejetons les musulmans ce sont les obscurantistes qui auront gagnés ! Tous ensembles!

  • Par New - 23/03/2012 - 18:08 - Signaler un abus Bravo Jeannette Bougrab

    pour cet article remarquable.

  • Par New - 23/03/2012 - 18:16 - Signaler un abus Une bien étrange religion et une gauche complice


    Quelle est donc cette religion où les "combattants" s'en prennent à des militaires désarmés et à des enfants ?
 Quelle est donc cette religion intolérante qui prône la haine et qui nous demande la tolérance envers elle ?
 Quelle est donc cette religion rétrograde, moyenâgeuse et avilissante pour la femme?
 Quelle est donc cette religion qui partout où elle triomphe empêche tout développement économique et social ?
 Que font les imams, incapables d’interpréter et de faire comprendre le sens et les métaphores du coran -le cas échéant- ?
 Que disent les donneurs de leçons de gauche ?
 Une gauche complice depuis des décennies par ses positions communautaristes, pro-immigration et pro-islam, en fait volontiers anti-française, qui va devoir rendre des comptes dans les urnes dans quelques semaines

  • Par golvan - 23/03/2012 - 18:19 - Signaler un abus @actuanalyse

    C'est un beau discours lénifiant mais commencer par dire qu'il y a neuf millions de musulmans en France c'est assimiler un peu vite les gens originaires d'Afrique du nord à des musulmans. C'est d'ailleurs un raccourci qu'adore les vieux mâles obtus qui représentent les musulmans de France. Pour eux tous les jeunes issus de l'émigration d'Afrique du nord doivent être considérés comme musulmans, tout simplement parce qu'ils ne peuvent imaginer qu'on quitte leur religion intolérante. Il y a effectivement un problème de l'intolérance de la religion musulmane partout dans le monde, c'est un fait, et personne en France n'a envie de voir se développer la pratique religieuse musulmane et son moyenâgeux statut de la femme. Quid de la persécution des chrétiens coptes en Egypte, pays où par définition ces derniers sont présents depuis sept cent ans de plus que les musulmans ? Est-ce que ça correspond à votre définition de la tolérance ?

  • Par sam84 - 23/03/2012 - 18:31 - Signaler un abus Que font les Musulmans modérés

    Que font les Musulmans modérés des preuves indubitables que les terroristes jihadistes oeuvrent bien dans le cadre des traditions islamiques classiques et se basent sur le Coran et sur l’exemple de Mahomet pour exhorter leurs coreligionnaires à combattre les infidèles ? Ont-il explicitement et définitivement rejeté les enseignements des jihadistes comme incompatibles avec l’Islam du XXe siècle ? Ont-ils confronté et réfuté l’exégèse jihadiste du Coran et de la Sunna ? Ont-ils présenté une vision alternative de l’Islam suffisamment convaincante pour rivaliser avec « le pur Islam » des jihadistes dans la lutte mondiale pour emporter l’opinion des Musulmans ? De manière générale, la réponse à toutes ces questions est non. Au lieu de cela, les Musulmans « modérés » ont inventé l’ « islamophobie ».

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jeannette Bougrab

Jeannette Bougrab a été Secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et de la Vie associative.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€