Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 26 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

FN du Nord et FN du Sud ou la véritable schizophrénie du parti de Marine Le Pen

Alors que dans le nord de la France le Front national se veut un parti antisystème et mobilise sur les questions économiques et sociales, dans le sud il s'exprime avant tout sur les problématiques identitaires et peut s'accorder en coulisses avec l'UMP.

Rat des villes et rat des champs

Publié le
FN du Nord et FN du Sud ou la véritable schizophrénie du parti de Marine Le Pen

"Le FN du Nord est un parti ouvriériste." Crédit Reuters

Atlantico : Lors du premier tour de l’élection cantonale partielle de Brignoles (Var), le Front national (FN) a réussi une percée spectaculaire dépassant les 40% des suffrages exprimés.

C’est dans le sud et le nord de la France que le parti frontiste réalise ses meilleurs scores. La stratégie de conquête du parti et la sociologie de son électorat sont-elles les mêmes au Nord et au Sud ?

Thomas Guénolé : Absolument pas. Dans le nord de la France, le FN ne profite d'aucune affinité avec l'UMP locale, il a, seul contre tous, une posture de parti antisystème. Le vote y est d'abord celui d'un électorat populaire. Dans le sud de la France, le FN peut jouer d'accords de coulisses avec l'UMP locale pour troquer une absence de liste contre une autre d'une ville à l'autre d'un département. La posture du FN est d'être une version radicale de l'UMP tout à fait admise dans le paysage politique, et le vote est d'abord surreprésenté chez les personnes âgées. Quelqu'un comme Steeve Briois et quelqu'un comme Gilbert Collard ne s'adressent donc pas du tout à la même clientèle électorale.

Peut-on parler de FN du Nord et de FN du Sud ? Qu’est ce qui les différencie ? Les préoccupations des électeurs du Sud et du Nord sont-elles les mêmes ?

Oui, cette distinction est pertinente. Le FN du Nord est un parti ouvriériste, protectionniste, qui s'exprime d'abord sur les problématiques économiques et sociales. Il incarne surtout l'extrême droite souverainiste, et sa personnalité emblématique est Florian Philippot. Le FN du sud est un parti arabophobe, qui s'exprime d'abord sur les problématiques identitaires. Il incarne surtout l'extrême droite raciste, et sa personnalité emblématique est Jean-Marie Le Pen.

Diriez-vous que Marine Le Pen, candidate à Hénin-Beaumont, incarne le FN du Nord tandis que Jean-Marie Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen incarneraient le FN du Sud ?

Je dirais, avant toute autre chose, que oui, le FN est bien un parti d'extrême droite. Cela précisé, je dirais que Marine Le Pen règne sur le FN sans le gouverner et sans y incarner une branche de l'extrême droite en particulier : elle alterne d'un courant à l'autre. Jean-Marie Le Pen et Florian Philippot, eux, incarnent respectivement deux extrêmes droites bien distinctes : l'une est d'abord raciste sur des enjeux identitaires, l'autre est souverainiste sur des enjeux économiques et sociaux.

Ce clivage géographique peut-il devenir un véritable clivage idéologique au sein du parti ? 

Derrière le clivage géographique, il y a surtout un arbitrage politique à faire au FN entre deux lignes, la ligne Le Pen père et la ligne Philippot.Cet arbitrage a déjà été fait pendant la campagne présidentielle de 2012 : après avoir tenté la ligne Philippot, Marine Le Pen s'est résolue à revenir à la ligne de son père, en passant d'un coup de la sortie de l'euro à la viande halal.

A lire également, de Thomas Guénolé : "Nicolas Sarkozy, chronique d'un retour impossible ?" (First éditions), 2013, 16,90 euros. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Renaud Bouchard - 08/10/2013 - 06:51 - Signaler un abus Renaud Bouchard

    La montée du FN n’est pas autre chose que le cumul en longue période de ces échecs répétés de la représentation, le produit endogène des alternances sans alternative qui pousse, assez logiquement, les électeurs à aller chercher autre chose, et même quoi que ce soit, au risque que ce soit n’importe quoi." F. Lordon 2 mai 2012 http://blog.mondediplo.net/2012-05-02-Front-national-memes-causes-memes-effets

  • Par Renaud Bouchard - 08/10/2013 - 07:19 - Signaler un abus FN, PS, UMP, FdG,PC,UDI etc...le placard aux momies politiques

    La solution - qui exige courage politique et réel projet d'avenir - (je dispose des deux), est d'interdire le FN et de reprendre en ses lieu et place le flambeau de la capacité de la France à offrir à ses citoyens la possibilité d'une réussite économique qui leur fera ipso facto abandonner les chimères nationales socialistes. le FN est un invertébré idéologique quand il s’agit d’économie, et c'est sur ce point que je puis - nous pouvons le battre et écarter l’habileté captieuse d’une extrême droite qui, comme toujours en période de grande crise, sait s’habiller des oripeaux de la révolution sociale. (F.L).

  • Par Grognon - 08/10/2013 - 07:24 - Signaler un abus Si je comprends bien l'auteur...

    ...ne pas vouloir manger de la viande hallal, c'est être arabophobe et raciste ? Même si on nous cache qu'il s'agit de viande hallal, et malgré tout ce que cela implique : financements occultes, risques sanitaires, souffrances animales... Monsieur Guénolé, achetez donc un dico avant de lancer des insultes.

  • Par troiscentsalheure - 08/10/2013 - 07:37 - Signaler un abus Pour Guénolé, le laquais de la bien-pensance (1)

    il est interdit d'être favorable à une Europe des nations (bien que les Français se soient prononcés contre le traité de Lisbonne lors du dernier référendum). Pour lui, le scrutin proportionnel et le référendum d'initiative populaire sont les avatars de l'extrême droite, ce qui en dit long sur ses convictions démocratiques. Pour lui, être favorable à une immigration très limitée alors qu'il y a 5 millions de chômeurs c'est être raciste (même si la préférence nationale existe aux Etats-Unis). La seule chose qu'on puisse conseiller à Monsieur Guénolé c'est de consulter un dictionnaire, d'y chercher le mot racisme et de consulter le programme du Front National. Ensuite lorsqu'il aura fait ce travail élémentaire auquel tout journaliste un tant soit peu professionnel devrait se livrer lorsqu'il prétend que le Front National est un parti raciste il constatera qu'il n'est nulle part mentionné dans le programme du FN que la race européenne est supérieure aux autres races. Monsieur Guénolé, il ne vous a pas échappé que les alternances politiques depuis 1981 ne sont qu'un trompe l'oeil. Dans un pays comme la France, avec son histoire, sa culture, ses talents, les électeurs n'auraient le

  • Par SkipJ - 08/10/2013 - 07:38 - Signaler un abus Intérréssant

    Étant du Sud, je connais assez mal les structures sociales et culturelles du Nord. Donc pourquoi pas... Pour le Sud ça m'a l'air assez juste. Forte présence de descendant de pieds noirs plus la population agricole ayant exploité l'immigration nord-af pendant 30 ans, avant que les accords internationnaux de travail saisonniers ne leur fournissent moins cher et plus maléable (polonais, bulgare, équatorien, chiliens ; à 4€/heure et sans couverture sociales). Ça vous donne pas mal de racistes tout ça.

  • Par troiscentsalheure - 08/10/2013 - 07:39 - Signaler un abus Pour Guénolé, le laquais de la bien-pensance (2)

    choix qu'entre un parti favorable à l'Europe fédérale et socialiste et un parti raciste ?

  • Par legaulois - 08/10/2013 - 08:03 - Signaler un abus l'artillerie lourde

    contre le fn pourquoi de la part de ces gens surtout les bobos de gauche et de droite qui protègent surtout leurs droits acquis alors que leur responsabilité est énorme concernant le déclin de la FRANCE ayant tenus tout les pouvoirs de décisions pendant plus de trente ans pour quel résultat?

  • Par gliocyte - 08/10/2013 - 08:29 - Signaler un abus Journalisme?

    Que celui qui a écrit ce titre, vérifie la définition du mot schizophrénie qui n'a pas sa place dans cet article sauf à vouloir dire que le FN est un parti qui est un malade psychiatrique. Comme dans chaque parti, il y a plusieurs tendances qui s'affrontent, ils sont tous alors des schizophrènes. On peut pointer un problème, sans pour autant considérer qu'un autre n'existe pas aussi. Si dans le sud, le problème de l'immigration est le plus important, cela ne veut pas dire que les problèmes économiques y sont occultés. Je partage l'avis de Nicolas Dupont d'Aignan ( Debout la République) : JM Le Pen ne doit plus avoir sa place de président d'honneur au FN si ce parti ne veut plus avoir l'étiquette extrême droite. La fille doit s'émanciper du père. PS: Remarque d'une personne qui n'est pas pro FN

  • Par simplicissimus - 08/10/2013 - 09:00 - Signaler un abus Pas original!

    Guénolé n'est pas du tout original. Il se contente de reprendre les "analyses" d'Alain Soral, sans l'avouer bien sûr. De toute façon, la distinction opérée est absurde : les électeurs d' Hénin-Beaumont ont les mêmes préoccupations que ceux du Midi en matière d'insécurité et d'immigration. Ensuite, qu'un parti adapte son discours en fonction des spécificités locales, quoi de plus banal? Quand elle était encore proche des couches populaires, la gauche tenait-elle le même langage aux métallurgistes du Nord et de l'Est et aux petits viticulteurs du Midi? Non, bien sûr! Mais personne ne parlait de schizophrénie. Les prétendus politologues comme M. Guénolé ne sont plus souvent que des militants politiques qui cachent leurs préjugés sous un langage pseudo-scientifique.

  • Par winnie - 08/10/2013 - 09:04 - Signaler un abus Ils auront vraiment tout essayer !

    Voila maintenant nos politologues et autres prof de sciences po ne pouvant nier l'avancée du FN dans les cœurs et les urnes, nous faire croire a une césure dans le parti . Ah le nord contre le sud ! si des fois en faisant "un clivage" dans le parti on pouvait faire reculer la "bête immonde" Continuer comme ça Mr le journaliste mais ça ne marche plus!

  • Par JeanPaulB - 08/10/2013 - 09:36 - Signaler un abus Raciste un mot toujours galvaudé...

    C'est vrai que pour certains Bobos de Gauche (pléonasme), les seuls "Arabes" rencontrés sont ceux qui leur servent du thé à Marrakech... Je connais bien des gens qui après un déménagement de Normandie, Bretagne vers le Midi ont quelque peu évolué sur leurs opinions sur l'Immigration... Lorsque l'immigration maghrébine tend vers 30%, et vu l'esprit des Bobos, certains dans le Midi commencent à en avoir raz le bol...

  • Par Glop Glop - 08/10/2013 - 09:41 - Signaler un abus Il faut traîner sur la toile...

    ... et tant devient lumière. - http://www.kader-hamiche.fr/2013/07/injures-anti-pn-par-thomas-guenole-la-riposte/ - http://ripostelaique.com/nouvel-obs-les-enormes-mensonges-immigrationnistes-du-politologue-thomas-guenole.html - http://fnmp.hautetfort.com/tag/thomas+gu%C3%A9nol%C3%A9 - liste non exhaustive... on y passerait des semaines. Bref, un article de plus écrit par un raciste xénophobe qui voit son propre mal partout ailleurs que chez lui. Cà porte un nom médicalement parlant...

  • Par Redomier - 08/10/2013 - 09:57 - Signaler un abus Ecole de sciences po: repaire de la gauche

    Quand on vient et plus quand on vient de cette fabrique de prétentieux qu'est Sciences po, On est assurément à gauche C'est à dire les champions de la diabolisation du F.N. Cette gauche s'est toujours trompé mais affiche sans trouble la même auto- satisfaction Ils ne voient pas ce qui va leur tomber sur leur g. de complets abrutis

  • Par Redomier - 08/10/2013 - 10:00 - Signaler un abus Ecole de sciences po: repaire de la gauche

    Merci de lire Quand on vient et plus quand on enseigne dans cette fabrique de prétentieux qu'est Sciences po, On est assurément à gauche

  • Par Equilibre - 08/10/2013 - 10:33 - Signaler un abus Assez nul

    Je ne vois pas où est l'antinomie. Qu'il y ait deux "discours" semblent être très juste. Comme tout les autres, le discours s'adapte au public. Deux positions, çà, c'est encore autre chose... . Encore une fois, guenole nous gratifie d'un article de pipolitique ne maitrisant pas son vocabulaire. Quant à l'analyse en elle-même, enfin analyse pour être gentil, ce n'est pas la première fois que je l'entends. . Une question guenole: je ne mange pas et ne veut pas manger de viande alllal, pour cause risques sanitaires et d'impôts cachés sur cette viande. Je suis raciste, ok, j'ai compris. Et eux, ils ne sont pas racistes à ne vouloir manger que de la viande alllal? Et l'impôt caché, c'est un soit disant pseudo-libéral en version bobo gaucho qui vient donner des leçons? M'ouarf. Minable

  • Par vangog - 08/10/2013 - 10:51 - Signaler un abus Raciste, arabophone?...

    Est-ce la sauce nauséabonde que vous servez à vos pauvres étudiants, qui n'y comprendront plus rien quand ils sortiront de votre mauvaise machine à formater les consciences et rencontreront beaucoup de FN qui ne seront ni racistes, ni arabophones, probablement la même proportion qu'il en existe dans la population française? Le reste de votre analyse est ainsi fait "à l'emporte pièce", et prouve que vous n'avez certainement pas rencontré les militants FN dont vous parlez, vous contentant de répéter les vieux poncifs de la Nomenklatura. Médiocre! 4/20 avec indulgence...

  • Par yavekapa - 08/10/2013 - 12:02 - Signaler un abus "Moi j'ai dit"

    "Que le FN est un parti d'extrême droite. Cela précisé, ...". Voilà bien la nature sectaire et marxisante de Sciences Po. Fillon a bien raison de ne pas voter pour eux. Cet ersatz de journaliste devait être le meilleur copain de meric. C'est plutôt Sciences Pau (més). A mettre en rééducation chez les Khmers rouges.

  • Par anakyn - 08/10/2013 - 12:13 - Signaler un abus "Le FN du sud est un parti arabophobe"

    Ben ça, c'est nouveau ! Il y a des maghrébins au sein du FN pourtant ! Ah oui, j'oubliais ! Ce sont pour la plupart des Harkis ou des supplétifs de l'Armée Française en Algérie..... Mais venant d'un enseignant de Sciences Po, institution gauchiste par excellence, cela ne saurait étonner !

  • Par Equilibre - 08/10/2013 - 13:54 - Signaler un abus @yavekapa, science pipo

    Copyright H16...

  • Par Nana de la falaise - 08/10/2013 - 14:32 - Signaler un abus Aujourd'hui en France

    Dans un quartier nord de Marseille, des ouvriers en charge de la réfection d'une rue ont été sollicités, puis menacés de tout casser dans la rue en insistant sur le fait que les médias allaient être alertées. Les autorités informées de la situation ont décidé de céder. Aussitôt, un autre commerçant a fait le même demande. Voilà la loi de la RÉPUBLIQUE en action. Et si ce n'est pas de même dans le nord, cela ne saurait tarder, car les mêmes causes produisent les mêmes effets, En ce moment, on dirait que c'est plutôt le FN qui représente et défend les valeurs de la république.

  • Par Nana de la falaise - 08/10/2013 - 14:32 - Signaler un abus Aujourd'hui en France

    Dans un quartier nord de Marseille, des ouvriers en charge de la réfection d'une rue ont été sollicités, puis menacés de tout casser dans la rue en insistant sur le fait que les médias allaient être alertées. Les autorités informées de la situation ont décidé de céder. Aussitôt, un autre commerçant a fait le même demande. Voilà la loi de la RÉPUBLIQUE en action. Et si ce n'est pas de même dans le nord, cela ne saurait tarder, car les mêmes causes produisent les mêmes effets, En ce moment, on dirait que c'est plutôt le FN qui représente et défend les valeurs de la république.

  • Par Nana de la falaise - 08/10/2013 - 14:45 - Signaler un abus Erratum : j'ai coupé sans coller, pardon.

    Donc, les ouvriers ont été sollicités pour goudronner une terrasse de café. ..... et les médias alertés.

  • Par fentreti - 08/10/2013 - 15:55 - Signaler un abus Merci de nous donner envie de voter FN

    Quand je lis de tels torchons , je ne sais pas pourquoi mais j'ai envie de prendre une carte FN .

  • Par Festeringboil - 08/10/2013 - 16:04 - Signaler un abus Cerveau brûlé

    Qualifier Phillipot d'extrême droitiste parce qu'il est souverainiste est un comble.Mais pourquoi Atlantico donne-t'elle une tribune à un tel incompétent ?

  • Par Ravidelacreche - 08/10/2013 - 19:08 - Signaler un abus Quelle finesse dans l'analyse :o))

    Le FN du Nord est un parti ouvriériste, Le FN du sud est un parti arabophobe Et au centre ? tout va bien.

  • Par Bainville - 08/10/2013 - 20:00 - Signaler un abus Atlantico ne se grandit pas en nous reservant un cuistre

    Ce professeur est un extrémiste du sectarisme. La réalité de l'immense transfert de peuplement en une génération sans en référer au corps électoral, il l'ignore. S'il ouvrait les yeux, début d'une démarche honnête en sciences sociales, ce procureur déguisé en analyste serait obligé de constater que de tels abandons des concepts de nation, de frontières, de culture , de mode de vie, de fierté de sa patrie, de sa religion, de droit à la sûreté, sont des politiques destructrices de la vie d'une nation de 15 siècles. La classe politique qui trahit l'avenir des tous les français poursuit une action hautement répréhensible. Le vocable d' "extrémisme" paraît bien choisi pour définir une telle aberration. Oser insulter les français, les plus accueillants de l'Europe, attachés à leur liberté nationale et leur culture admirable de 15 siècles, et ayant le courage de la défendre légalement en dépit de toutes les atteintes graves aux lois nationales de la part des nouvelles populations, oser pontifier et refuser toute confrontation d'idées en rejetant les patriotes qui résistent et les assimilant aux pires bourreaux de l'Histoire, cela est indigne et inacceptable.

  • Par lsga - 08/10/2013 - 21:24 - Signaler un abus La France du Nord et la France du Sud

    La France du Sud, c'est l'Occitanie, la Catalogne, le Pays Basques, la Provence... des régions qui ont été en guerre contre les parisiens pour protéger leur culture, leur langue et leurs traditions.   Ils ont finalement échoué. Incapables de parler catalan, basque, occitan... Ils s'acharnent sur les arabes, qui eux, sont polyglottes ( ils parlent leur langue, l'arabe, en plus du français ) et qui ont su préserver leurs traditions.  

  • Par remy c - 08/10/2013 - 22:43 - Signaler un abus Analyse complètement simpliste

    Analyse complètement simpliste, amalgames et caricatures, diffamations (parti arabophone, extrême droite raciste, ...), qui n'apportent rien à la réflexion.

  • Par Eddy K - 08/10/2013 - 22:59 - Signaler un abus Excellents commentaires

    Merci à Glop Glop pour les liens fournis (celui de Riposte Laique est édifiant) et à Equilibre pour le terme "pipolitique" qui convient à merveille pour décrire les propos de ce maitre de conf' à Sciences Pipo ! (copyright H16)

  • Par lsga - 08/10/2013 - 23:12 - Signaler un abus @Eddy K : ils ne voteront jamais Asslineau

     

  • Par lsga - 08/10/2013 - 23:23 - Signaler un abus Ces retraités parisiens qui ont envahie le sud de la France

    qui ont anéanti les cultures poitevines, basques, occitanes, catalanes, provençales....   et qui aujourd'hui peste contre les arabes ?   Messieurs : les arabes parlent le parisien ET leur propre langue, ils s'adaptent à la République française jacobine ET conserve leur culture et leur tradition.   Ils sont un modèle pour tous ceux qui rêvent de faire renaître les cultures régionales : non, on n'est pas obligé de ne parlé QUE le Parisien ; non, on n'est pas obligé d'abandonné ses traditions et sa culture malgré le jacobinisme.   Ces cochonneries de retraités parisiens qui passent leur journée devant la télé et qui ont trahi toutes les cultures françaises sont pire que la peste.   Les immigrés qui se battent pour conserver leur langue et leurs traditions sont un courant d'air frais sur les cultures populaires.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Thomas Guénolé

Thomas Guénolé est politologue et maître de conférence à Sciences Po. Son dernier livre, Islamopsychose, est paru aux éditions Fayard. 

Pour en savoir plus, visitez son site Internet : thomas-guenole.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€