Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 24 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Immunité d’humoriste ? La différence entre Desproges, Coluche et Dieudonné c’est que les deux premiers ne croyaient pas aux horreurs qu’ils proféraient

Alors que Dieudonné a déclaré ne pas être "un nazi" ni "antisémite" dans sa conférence de presse du 11 janvier, son public soutient que ces propos ne sont que ceux d'un humoriste et qu'ils sont dignes d'un Coluche ou d'un Desproges, adulés pour leur liberté de paroles. Mais eux étaient au-dessus de tout soupçon quant à leurs véritables convictions.

Elémentaire mon cher

Publié le
Immunité d’humoriste ? La différence entre Desproges, Coluche et Dieudonné c’est que les deux premiers ne croyaient pas aux horreurs qu’ils proféraient

Dieudonné a déclaré ne pas être "un nazi" ni "antisémite" dans sa conférence de presse du 11 janvier Crédit REUTERS/Gonzalo Fuentes

Ce n’est pas par nostalgie du homard aux petits légumes qu’il préparait amoureusement dans sa villa de Chatou-Croisy que je repense à Pierre Desproges. Je serais curieux de savoir ce qu’il nous dirait de ce Dieudonné M’Bala M’Bala , dont on nous bulbe le chou comme s’il s’agissait d’un événement planétaire. Un humoriste, un autre Coluche version Banania ? Mais au fait c’est quoi, un humoriste ? Un moqueur sans frontières qui balance à tout va des vannes et des vacheries, en se fichant pas mal des conventions et des bonnes manières ?

Oui, on peut dire cela comme cela. Alors à partir de là, Dieudonné est un humoriste. La seule différence avec les autres est qu’il tape plus fort .

Pourtant non .Dieudonné a été un humoriste .Un très bon mais il ne l’est plus. Pas parce qu’il n’est pas drôle - le plus souvent ,il ne l’est pas - mais parce qu’il croit profondément à ce qu’il dit.

Desproges, Coluche et tant d’autres ont été ou sont des vrais humoristes parce que, pas une seconde, ils ne croyaient ou ne croient aux horreurs qu’il leur arrivait de débiter. C’est toute la différence entre Desproges et Goebbels, Coluche et Dieudonné. Le premier et le troisième provoquent pour faire rire. Le dernier fait ni plus ni moins de la propagande, degré zéro.

Dieudonné lâchant : "Quand j’entends Patrick Cohen, je me dis… Les chambres à gaz… Dommage", où est la drôlerie, où se cache l’humour ? Comment peut- n imaginer qu’une salle peut s’éclaffer à un truc pareil sauf à la voir garnie d‘un public qu’on n’ose qualifier ? Au contraire, quand Desproges, poussant le bouchon très loin, avec : "Lorsque 40.000 Juifs s’entassent au Vél' d’Hiv, il faudrait être armé d’une singulière mauvaise foi pour les taxer de snobs", personne n’avait  honte de sourire ou de rire. Pas davantage, quand il dévidait ses perles :

"C’est plus fort que moi : plus la situation est sombre, plus j’en ris. Juif aux années sombres, j’aurais contre-pété aux portes des chambres à gaz, n’eussent été les menaces de fouet. J’ai horreur qu’on me fouette quand je contre-péte"

“Le juif renâcle à l’idée de se mélanger au peuple non élu… en dehors des heures d’ouverture de son magasin".

"Depuis que le port de l’étoile jaune est passé de mode, il n’est pas évident de distinguer un enfant juif d’un enfant antisémite".

"Il faut toujours faire un choix, comme disait Himmler en quittant Auschwitz pour aller visiter la Hollande : on ne peut être à la fois au four et au moulin".

Desproges pouvait aussi bien, dans le registre négro-spirituel, en lâcher une comme celle-ci :

"Ce qui me frappe dans la personne de Yannick Noah, me disait tout à l’heure mon ami Ralbol, ce n’est pas le tennisman, c’est le nègre" sans faire sonner aussitôt le téléphone de la Licra.

Pourquoi, avec lui, n’éprouvait-on jamais une quelconque gêne ? Simplement parce qu’il y avait entre lui et nous une complicité au second degré. Nous nous reconnaissions dans les préjugés que ses traits finement empoisonnés faisaient remonter à la surface.

Même réaction avec Coluche quand par exemple il disait :

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ABCD - 12/01/2014 - 10:20 - Signaler un abus Les prosternations "alimentaires" continuent devant le pouvoir

    Christian MILLAU lance sa trouvaille personnelle: pour mieux diaboliser le malheureux sieur DIEUDONNE, il sanctifie DESPROGES et COLUCHE. Il doit à tout prix trouver un "truc" pour faire allégeance aux plus forts et ménager son avenir. Amusant. MILLAU tombe pile dans la classification "carpette aux ordres". http://www.youtube.com/watch?v=zXDMnMDpdCY

  • Par Glop Glop - 12/01/2014 - 10:25 - Signaler un abus Ah bon?

    "Immunité d’humoriste ? La différence entre Desproges, Coluche et Dieudonné c’est que les deux premiers ne croyaient pas aux horreurs qu’ils proféraient" - Qu'en savons-nous? Et à l'époque de Desproges et de Coluche, personne ne venait dire qu'ils prononçaient des horreurs. Non, en vérité, ce qui dérange aujourd'hui, c'est que c'est un Noir qui le dit... Un Noir élevé dans le système.

  • Par Thot7 - 12/01/2014 - 10:43 - Signaler un abus N'importe quoi !

    L'intérêt n'est pas de savoir si les comiques croient aux conneries qu'ils racontent, mais si ceux qui les écoutent y croient, car ce sont eux que l'on cherche à cibler et tout le monde sait que rien de tel qu'un con pour lui faire gober ce que l'on veut, c'est aussi le principe de la religion, on raconte y des choses INVERIFIABLES, seule la croyance compte.

  • Par François Homeland - 12/01/2014 - 10:53 - Signaler un abus Taper sur Dieudonné est devenu du dernier mondain

    depuis que le Front National prête moins facilement le flan à la critique boboïsante. Mais gageons que cela n'aura qu'un temps et que l'approche des élections municipales et européennes permettra de "recentrer" le débat comme il convient... d'autant plus que le sieur Dieudonné ne les a pas suffisamment bien accrochées pour tenir la distance ! Il est déjà en train de baisser pavillon, alors qu'on peut être certain que le FN ne mettra jamais le drapeau français dans sa poche.

  • Par Ravidelacreche - 12/01/2014 - 11:05 - Signaler un abus le registre négro-spirituel

    Faut-il interdire les bananes ? On peut légitimement se poser la question.

  • Par Hannibal Genseric - 12/01/2014 - 11:06 - Signaler un abus Dieudonné, bouc émissaire ?

    «Le jour où moi, juif, je serai traité de con, je saurai que c’est la fin de l’antisémitisme» Pierre Dac Yann Moix : « L’Humour appartient exclusivement aux Juifs ». Membre du comité d'honneur de l'Institut des études lévinassiennes (fondé à Jérusalem par BHL et Alain Finkielkraut), Yann Moix déclare sur RCJ (Radio de la communauté juive), « l'humour est juif tandis que l'ironie est chrétienne. » Vingt sept ans plus tôt, en 1986, l'humoriste goy (non juif) Pierre Desproges avait rétorqué à l'ineptie raciste de Yann Moix: "Je suis assommé, fatigué par la prétention qu'ont certains juifs de détenir la clé de l'humour. Ils nous gonflent. Alors, là, vraiment, je les emmerde. Lire la suite sur : http://numidia-liberum.blogspot.com/2014/01/mythes-semites-la-grande-imposture.html

  • Par myc11 - 12/01/2014 - 11:12 - Signaler un abus Dieudonné a eu la malheureuse idée

    De rendre public son soutien à la Palestine. C'est là le bout du fil à tirer pour trouver les points noués de sa radicalisation. Les lettres de menace de mort, d'insultes ignobles de juifs pro-israéliens, lui a occasionné le soutien d'un comité plutôt gauche radicale ( je connaissais une personne de ce comité. Puis ils l'ont lâché suite à son ralliement au FN . Et il a fait son chemin d'humouriste, se radicalisant de plus en plus. Il se défend avec son humour de plus en plus noir, sans jeu de mots. Pourquoi ne pouvait-il pas soutenir la Palestine? Pourquoi Patric Cohen a demandé à Frederic Taddei de ne pas l'inviter sur son plateau, le traitant de cerveau malade? Voilà les sous-textes de son humour anti-sémite. Il faut savoir que la médiatisation de toute pensée artistique et culturelle est affaire de chasse gardée. J'en sais quelque chose pour en avoir fait les frais, mon seul tort c'était de ne pas soutenir ouvertement la gauche, car je ne voulais pas être une devanture politique. Alors Dieudonné, dont je n'ai jamais vu un spectacle, sauf la vidéo de voeux de nouvel an posté par Le Point, je ne défends pas tout mais je trouve que les médias font négation du contexte de sa radical

  • Par sam75 - 12/01/2014 - 11:14 - Signaler un abus Trop d'importance

    Tout ce battage politioco mediatique ,autour de Dieudonné, lui a accorde trop d'importance et finalement lui a donné une notoriéte qu'il n'avait pas. Beaucoup ont voulu ce faire un brevet de bien bien-pensance a bon compte et accessoirement se faire bien voir d'un pouvoir qui enfume les Francais avec des affaires qu'il fait monter en sauce. Dieudonné n'est pas un humoriste, il n'est pas drole et il s'est aventure sur un terrain tres glissant. Pourquoi ne fait'il pas spectacle sur les musulmans par exemple? manque de courage, pas la bonne cible pour lui.

  • Par caribou - 12/01/2014 - 11:24 - Signaler un abus Vous n'aimez pas dieudonné

    Que doit-je penser de ´´un Coluche version banania'', vous n'aimez pas les noirs? Je m'interdit de penser cela car je sait ou vous voulez en venir, n'est ce pas. En élargissant le débat à la création artistique en général, que doi-je penser des pussy riot et de leur concert punk dans une église orthodoxe, des caricatures du prophète,... Dans quel mesure aujourd'hui, avec la toute nouvel jurisprudence VALLS, puis-je penser que des personnes que je ne connaît pas, peuvent user d'un droit aussi capital et UNIVERSEL. Dieudonné me fait rire et je suis assez grand pour comprendre que s'est DE LA PROVOC, si une poignée de personnes prennent ça au 1er degrés, alors je vous conseil de vous pencher sur certains jeux vidéo. ON N'EST PEUT ÊTRE PAS A L'ABRIS DE CONNAÎTRE NOTRE ´´COLOMBINE''

  • Par arbat - 12/01/2014 - 12:34 - Signaler un abus vous allez rire

    des amis et voisins qui savent mon pseudo m inondent de couriels me traitant de traitre et d antisemite parce que j ai défendu dieudonné alors que je suis juif comme eux j ai eu droit a mon petit mot de mise en garde sur mon pare brise et ma boite a lettres donc je préviens ma voiture est certes garée dans la rue mais j ai une caméra braquée dessus donc les petits malins qui voudraient aller plus loin risquent de se retrouver en garde a vue

  • Par myc11 - 12/01/2014 - 12:53 - Signaler un abus @arbat, vous ne faites pas partie "des bons juifs,

    défendus par le CRIFF", citation Jacob Cohen , que j'ai lu d'un commentaire sur le Point, on comprend que ceux qui ne le sont pas par le CRIFF, sont les mauvais. Vous me faites rire oui, parce qu'ayant défendu Dieudonné sans être son fan, je me suis dit qu'on me classe dans les antisémites. Alors que les juifs modérés et ouverts d'esprit existent. J'en connais beaucoup, et on n'a pas de problèmes pour discuter de beaucoup de choses. J'ai même appris par mon ami historien qu'il y a des juifs catholiques!

  • Par zoe intergalactique - 12/01/2014 - 13:03 - Signaler un abus MUSELLEMENT DE DIEUDONNE

    Il faudrait chercher à comprendre les réels motifs du musellement de DIEUDONNE et par là même de nous tous. Des groupuscules « d’inhumains » bien en place dans la société bafouent nos libertés pour pouvoir assouvir tous leurs fantasmes. DIEUDONNE n’a pas d’autre choix que d’aller jusqu’à la provocation pour pouvoir faire passer le message au plus grand nombre de personnes.

  • Par vangog - 12/01/2014 - 13:49 - Signaler un abus Comment savoir si Dieudonné est drôle ou pas...

    si la nouvelle censure gauchiste l'interdit, après en avoir fait une promotion gratuite grâce à Valls et aux média aux ordres? Et comment croire ces mêmes Médias, qui nous ont tellement enfumés, lorsqu'ils nous disent que Dieudonné n'est pas drôle ou que ses opinions politiques sont mauvaise? Sur quel critère? Soit les réunions de Dieudonné sont des réunions politiques, soit elles sont des spectacles humoristiques, mais, dans les deux cas, quelles sont les bases légales pour les interdire à priori et, même, à posteriori? Des humoristes ont été largement plus caustiques et provocateurs sans jamais être interdits! Des politiciens nous ont souvent emmené sur la pente glissante de l'ultra-gauche, sans jamais être censurés! "Eux n'y croyaient pas alors que Dieudonné y croit" Qui vous le prouve? Il faut être un adepte de la censure politique de type extrémiste, pour avancer des arguments aussi spécieux... Non! Cette censure à priori s'ajoute au mécanisme d'auto-censure qui a verrouillé les médias, depuis leur noyautage par l'ultra-gauche, et c'est un constat beaucoup plus inquiétant que celui de Dieudonné, qui a le mérite d'en être le révélateur...

  • Par Inconnu - 12/01/2014 - 14:14 - Signaler un abus "Dieudonné n'est pas drôle parce qu'il croit à ce qu'il dit"

    Celle là, Monsieur Christian Millau, on ne me l'avait encore jamais sortie ! Félicitations. Et puis "Coluche ne croyait pas aux horreurs qu'il débitait" Celle là, non plus ! De plus en plus fort, Monsieur Millau ! Qu'alors vous citiez Goebbels ne me surprend donc pas. Il est devenu un maître à penser pour plus d'un, visiblement.

  • Par fentreti - 12/01/2014 - 14:15 - Signaler un abus Christian Millau l'homme qui rentre dans les cerveaux

    C'est marrant ça je ne savais pas que nous avions sur terre un homme qui était capable de dire que Coluche et Desproge ne penser pas ce qu'ils disaient . Balèze le mec ! Le messie de la pensée unique et de retour , gare à vous bon peuple .

  • Par opera - 12/01/2014 - 14:36 - Signaler un abus @ Saint Just

    Je vous suis dans votre indignation. Je ne connais pas ces gamins, mais ils n’ont pas fait plus que d’autres. Les gestes déplacés sont courants dans les collèges venant de gamins de ces âges, le bras d’honneur tenant la première place Quelles sont les sanction encourues pour cela , je vous le demande ? En général une réprimande et l’obligation de s’excuser et dans les cas extrêmes quelques heures de colle Pour être viré, il faut au moins avoir « tabassé un prof », à condition que ce dernier porte plainte, ce que sa hiérarchie le dissuade fortement de faire et que le chef d’établissement accepte de convoquer un conseil de discipline : « Surtout pas faire de vagues ». C’est mal vu dans les hautes sphères Alors comprenez que cette sanction me semble excessive. Pourquoi ces 2 poids et mesures. On a interdit aux enseignants de sanctionner pour trouble à l’ordre scolaire, et insulte à enseignant, mais là, on fait une exception de taille. Honte à ceux qui ont donné les ordres, je pense à la haute administration qui a elle-même reçu des ordres du « politique » C’est un déni de justice scandaleux C'est pourtant la nouvelle version de la justice !!

  • Par Acacia - 12/01/2014 - 14:47 - Signaler un abus pourquoi Millau, @Adolf1

    Pourquoi Millau, @Adolf1, toute la classe politique est une "carpette aux ordres". Pourquoi lécher les pompes quand tout le monde le fait si ce n'est d'être convaincu et donc de n'avoir aucun espoir prioritaire de "ménager son avenir".

  • Par Acacia - 12/01/2014 - 14:58 - Signaler un abus contre leur intérêt

    Ce n'est pas leur intérêt et pourtant ils le font, ils sont en train de perdre les 76% des votes musulmans ( sondage IFOP d'entre deux tours, qui n'a pas été publié, ce qui aurait surement motivé les abstentionnistes.) pour essayer de récupérer le vote juif, traditionnellement socialiste, qui leur échappe lentement mais surement.

  • Par Gilly - 12/01/2014 - 15:10 - Signaler un abus @ Mr Millau

    En lisant ces soi-disant traits d'humour, je ne fais aucune différence entre Desproges et Dieudonné, rien qui m'indique que le premier ne pense pas ce qu'il dit. Je n'ai souri qu'une fois en lisant ces "blagues" (les juifs et leur magasin) parce que les juifs sont réputés pour leur sens du commerce et qu'on peut s'en moquer comme le fait Popeck, Mais aucune blague concernant les juifs pendant la 2nde guerre mondiale ne devrait être admise. Les images de ces enfants emmenés vers les chambres à gaz sont insupportables et gravées dans beaucoup de mémoire. Vouloir faire rire avec cela, c'est ignoble.

  • Par sam84 - 12/01/2014 - 15:13 - Signaler un abus Le probléme

    C'est que desproge ou coluche ne pourrait plus faire ce genre d'humour,il se retrouverait avec un procès et certainement condamné

  • Par Benvoyons - 12/01/2014 - 15:37 - Signaler un abus Si je comprend bien Mr Millau Desproges fait de l'humour Blanc

    et Dieudonné fait de l'humour Noir. Bon comme le dit un commentateur Desproges et Coluche ne pourraient plus exprimer certains traits d'humour avec la sanction de VallSS sur Dieudonné via la collusion. Donc votre article utilisant les morts pour prouver que VallSS a raison sans que l'on puisse savoir se que penseraient Desproges et Coluche est digne d'un excellent sophiste. Pour avoir raison il fallait que la justice passe pas une collusion dans la République digne d'une République Bananière ou même Stalinienne et Hitlérienne.

  • Par rori gallager - 12/01/2014 - 16:44 - Signaler un abus Avant on pouvait rire de tout ...........Mais c'était avant

    Laissons tranquilles les excellents humoristes Pierre Desproges & Coluche..... Avant on pouvait rire de tout il suffit de relire des Hara Kiri, l'Echo des savanes etc..... c'est fou ce qu'en trente ans les gens ou une certaine catégorie de personnes sont devenus susceptibles........... mais c'était avant.....

  • Par adieux - 12/01/2014 - 17:41 - Signaler un abus les nouveaux electeurs ne doivent se retourner contre son maitre

    http://www.youtube.com/watch?v=-d7I5xNIYsA

  • Par François Homeland - 12/01/2014 - 18:37 - Signaler un abus Qand un juif critique les juifs, c'est de l'humour juif...

    Quand un goy critique les juifs, c'est du racisme ! Quelque chose doit certainement m'échapper...

  • Par ABCD - 12/01/2014 - 19:39 - Signaler un abus MILLAU n'en a pas rien à cirer.

    @Catalyne24. Par curiosité érudite, je serais très intéressé de savoir où exactement vous avez trouvé des "images de ces enfants emmenés vers les chambres à gaz". Je vous serais reconnaissant d'être précis et irréprochable dans la qualité et l'authenticité de ces documents (lieus, dates, etc.). @Acacia. Toute action humaine a une cause et aussi un intérêt pour celui qui la fait. Cirer les pompes n'est jamais désintéressé, surtout quand "tout le monde" est tenu de pouvoir présenter un certificat de cirage crédible et pas trop ancien, à tout contrôle futur, prévu ou inopiné.

  • Par ABCD - 12/01/2014 - 19:40 - Signaler un abus correction

    "lieux"

  • Par vangog - 12/01/2014 - 19:44 - Signaler un abus A l'époque pas si lointaine où la France savait rire

    de tout, sans censure d'état, sans lois contre-productives, elle attirait toutes les Nationalités et toutes les races en son sein. Ceci prouve que la France n'était ni raciste, ni xénophobe, assimilant tous ses enfants, d'où qu'ils viennent... Depuis les absurdes lois gauchistes Gayssot, Pleven, Taubira, la France n'attire plus pour ses valeurs, ni pour sa culture, mais pour son laxisme social et les enfants de l'immigration sont devenus, pour une partie, racistes et xénophobes! Cherchez l'erreur?...

  • Par smiti - 12/01/2014 - 20:45 - Signaler un abus On importe en France le conflit israelo/palestinien

    L'épisode Dieudonné n'est qu'une toute petite illustration de la transformation de la société française. Quelle que soit la conclusion de cet épisode, la lutte reprendra de plus belle, sous une forme ou sous une autre. Comparer l'humour de Dieudonné et de Coluche (qui ne se gênait pas pour préparer l'élection de Mitterrand, mais dans ce sens, bien sûr ce n'est pas politique !), c'est faire diversion pour ne pas regarder les choses en face. La France se libanise chaque jour un peu plus et cela, nous le devons pour l'essentiel, à la gauche qui se réjouit d'avoir toujours un électorat. Français, dormaient tranquilles.

  • Par cappucino - 13/01/2014 - 00:12 - Signaler un abus Après avoir bien ri pendant presque 2 ans

    Je pense que plus personne ne va aller voter pour le PS. A moins d'être complètement sourd et aveugle et ne pas vivre en France. De Cahuzac à Hollande en passant par l'intérieur et sa propagande digne de vous savez qui..., nous sommes servis pour des décennies. Quand à Dieudonné, c'est le seul remède qu'ils ont trouvé pour passer dans les médias et occuper la une tous les jours. Cela masque les articles sur le chômage.

  • Par myc11 - 13/01/2014 - 00:33 - Signaler un abus @on importe en France le conflit israélo-palestinien,

    Sauf qu'on a que le point de vue des juifs pro-israéliens. Inciter à la haine? Laissez s'exprimer un palestinien sur la mort de Sharon, il jubile de haine, car il le considère comme un criminel. En France on a les sionistes, les arabes pro-palestiniens, l'opinion des uns est un délit pour les autres. D'abord un journaleux s'il est sioniste, il ne va pas entrer dans le débat sur les propos de Dieudonné, comme cela devrait se faire. Il va les condamner d'office. Comme cet article où le journaliste est censé savoir ce qui se passe dans la tête de Dieudonné, rapport à Coluche et Desproges. Il y en a qui savent mieux se positionner dans la société pour baillonner l'adversaire. Désormais je choisirai de voter pour les candidats soucieux de la France dans son ensemble et non liés à une communauté spécifique!

  • Par gueux et preux - 13/01/2014 - 00:39 - Signaler un abus En 1988 Vuillemin

    ce talentueux et cradingue dessinateur sortait sous forme de quotidien la BD "Hitler=SS" ou sa vision des camps nazis. C'était ignoble mais on ne pleurait pas ou alors de rire.Elle a été interdite,mais personne n'a lynché Vuillemin,on connaissait l'oiseau,il ne respecte rien. Maintenant pas de quinzaine ou de semaine sans que gouvernement et/ou médias ne découvrent une menace fasciste ou antisémite,ou encore une polémique raciste,histoire d'occuper le terrain. En tous cas comme on voit de quoi Manuel Valls est capable,réfléchissez à deux fois ceux ( et lui aussi) qui veulent le suivre dans sa course à l'investiture suprême.

  • Par Mani - 13/01/2014 - 00:54 - Signaler un abus "La différence entre

    "La différence entre Desproges, Coluche et Dieudonné c’est que les deux premiers ne croyaient pas aux horreurs qu’ils proféraient" . C'est sympa de nous rappeler par l'exemple la définition même du procès d'intention.

  • Par Anéros - 13/01/2014 - 01:06 - Signaler un abus Millau disqualifiié

    Millau se disqualifie en affirmant que Dieudonné usurpe l'identité d'humoriste et pas les autres. Penser ou ne pas penser ce qu'on dit, c'est possible, mais il faut être Dieu pour savoir ce que pense l'autre. Manifestement, Millau n'aime pas Dieudonné. Pourquoi ? Son origine, sa couleur de peau ? il fait tout simplement preuve de racisme et de soumission au pouvoir.

  • Par Dr Bob - 13/01/2014 - 02:27 - Signaler un abus connerie

    Comment on fait pour savoir qu'il le pense ? Ça deviens pire que l'inquisition, maintenant il suffit de mal penser pour mériter une condamnation. La police de la pensée c'est maintenant. Non, la différence c'est que contrairement à ce que disaient coluche et desproge, il y a un fond de vérité dans les blagues de dieudonné. C'est la vérité qui blesse.

  • Par Freiheit - 13/01/2014 - 03:23 - Signaler un abus Et encore un donneur de leçons...!!!

    Etre doué de pouvoirs surnaturels, Mr Millau sait ce que nos humoristes pensaient (ou pensent) vraiment ou pas. De l'art de faire penser les morts...Et oui cher monsieur on peut rire à la plaisanterie de Dieudo sur ce triste Cohen et sa liste noire, mais il ne viendra à l'idée de personne de le "gazer". La nuance est d'importance non ? C'est cela que vous ne comprenez pas, trop empressé que vous êtes à dénicher du nazillon partout. Mon humour ne vous convient pas ? Vous désirez m'interdire de rire ? Nous devons attendre votre signal pour rire ? Uniquement avec vos humoristes préférés ? Foutez-nous la paix, et ne chercher pas à toutes forces à rejouer la seconde guerre mondiale dés que l'on moque des travers des juifs et de leurs efforts pour que le drame de la shoa pèse pour l'éternité telle une chape de plomb sur la liberté de penser, de s'exprimer et de rire. Et que vous importe ce que nous pensons ? Y-a-il appel à la violence ? Au meurtre ? Ainsi se moquer d'un juif c'est vouloir le tuer ? Désirer secrètement l'extermination de ce peuple ? Oui Dieudo pense. Il rit et nous fait rire. Quant à la haine elle du côté de ceux qui veulent l'abattre, et elle devient pesante.

  • Par Lémovice - 13/01/2014 - 05:39 - Signaler un abus Christian Millau aime chasser en meute...

    C'est son droit ! Il va sans doute à la gamelle...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Christian Millau

Grand reporter, critique littéraire notamment pour le journal Service Littéraire, satiriste, Christian Millau est aussi écrivain.

Parmi ses parutions les plus récentes : Au galop des hussards (Grand prix de l'Académie française de la biographie et prix Joseph-Kessel), Bons baisers du goulag et aux éditions du Rocher,  Le Petit Roman du vin, Journal impoli (prix du livre incorrect 2011), Journal d'un mauvais Français (21 avril 2012) et Dictionnaire d'un peu tout et n'importe quoi (Rocher, 2013)

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€