Jeudi 24 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment réussir à rentrer chez soi en toute sécurité quand on habite
un quartier à problèmes

Petit manuel de "combat" en 4 leçons...

Lutte en milieu urbain

Publié le 29 juillet 2012 - Mis à jour le 30 juillet 2012
 

Comme beaucoup de Parisiens, j’aime notre capitale pour une denrée de plus en plus rare à trouver: la mixité sociale et ethnique. Les quartiers huppés et monocolores de l’Ouest parisien (qui commence, n’en déplaise à Jean-Luc Mélenchon, place de Bastille et s’étend jusqu’à Saint-Germain-en-Laye et au-delà) m’ennuient. J’habite les hauts de Belleville, où coexiste pacifiquement une foule bigarrée de groupes ethniques et religieux venus des quatre coins du monde, et d’une large palette de milieux sociaux. Il faut voir le marché de la place des Fêtes, le dimanche, pour mesurer la richesse humaine du quartier.

La seule ombre à ce tableau, c’est le groupe de jeunes fumeurs de joints encapuchonnés qui avait décidé de squatter l’entrée de mon immeuble quatre ou cinq fois par semaine pour chahuter jusqu’à deux heures du matin. Pas forcément violents, ni hostiles. Mais quand vous rentrez chez vous à minuit, vous retrouver côte-à-côte avec cinq ou six gaillards tapis dans une obscurité qu’ils vous imposent (puisqu’ils ont dévissé les ampoules du hall), et qui vous épient pendant que vous ouvrez votre porte, reconnaissez que cela rend l’exercice «rentrer chez soi» moyennement agréable.

Il m’a fallu six mois pour dissuader ces jeunes adultes de continuer leur manège (même s’ils ont la tentation de revenir tous les trois mois). Voici comment:

1 - Se rappeler que la sécurité n’est pas une valeur d’extrême droite, mais un droit imprescriptible de l’Homme reconnu en 1789. Cela va beaucoup mieux en le disant, parce que, si l’on se fie aux bien-pensants (qui habitent généralement les beaux quartiers), rentrer chez soi sans stress le soir après une journée de boulot, c’est une revendication néo-fasciste. Vous vous sentirez beaucoup plus à l’aise pour mener vote combat si vous rétablissez la vérité historique et morale: la sûreté, comme on disait en 1789, est aussi importante et essentielle que la liberté ou la résistance à l’oppression (article 2 de la Déclaration de 1789).

2 - Comprendre l’inertie policière: dans votre petit combat citoyen, vous vous appuierez parfois sur les forces de police. Malheureusement leur guéantisation depuis 10 ans est une catastrophe. Un policier raisonnable n’a aucun intérêt à vous aider. S’attaquer aux incivilités prend du temps et de l’énergie, sans aucun résultat statistique à produire à la fin du mois. Il vaut beaucoup mieux arrêter un maçon malien ou une maman chinoise qui conduit ses enfants à l’école: vite fait, sans risque, et très bon pour la carrière.

Si vous intervenez auprès des occupants de votre hall, il faut donc viser juste: avant 22h ou après minuit (entre les deux, c’est la relève et personne n’intervient), et toujours chercher la qualification pénale pour les faits. Le tapage nocturne n’intéresse pas. La menace de mort non plus (le «je vais te niquer ta mère, et t’égorger, connard!» ne donne lieu à aucune sanction). En revanche: le «sale pédé», «sale pute» (si vous êtes un homme), éventuellement le «va te faire enculer!» sont très bien car les procureurs poursuivent systématiquement les injures homophobes. Si vous êtes une femme, vous préférerez donc le «grosse lesbienne», qui donne lieu à poursuite, au «je vais te violer».

Le mieux reste: «sale Juif», voire: «pédé de Juif», qui est poursuivi sans relâche, puisque homophobe et incitant à la haine raciale.

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par sheldon - 30/07/2012 - 15:04 - Signaler un abus @ Djibi : je me suis posé la question mais n'en suis pas si sûr

    Il y a une telle destruction de la société française voulue par la gauche au profit des tous nouveaux "colonisateurs" que je n'en suis pas si sûr, hélas !

  • Par skostiss - 30/07/2012 - 12:43 - Signaler un abus hahaha

    moi j'ai réglé le problème des "chances pour la france" qui squattaient et dégradaient mon immeuble de Roubaix en 2 temps:
    1) Un gros chien qui m'accompagne lorsque je descends expliquer à ces jeunes qu'ils n'ont rien à foutre ici. je n'ai d'ailleurs plus rien à dire et constate qu'ils ont déguerpi rien qu'en entendant le souffle de mon canidé
    2) Déménagement dans un quartier dont les habitants sont solidaires (quelque soit leur origine d'ailleurs), n'attendent plus rien de la police et savent s'organiser pour accueillir la "joyeuse diversité" comme il se doit. Bref, ne perdez pas votre temps à expliquer à ces imbéciles qu'ils se comportent mal, autant enseigner les subtilités d'une symphonie à une souris blanche. En revanche, les coups de crocs d'un Rottweiler sont tout-à-fait à la portée de leur cerveau reptilien.

  • Par Djibi - 30/07/2012 - 12:11 - Signaler un abus 2e degré

    Précisons quand même qu'il est clair que l'article de M. Verhaeghe est à lire au second degré.

  • Par Loupdessteppes - 30/07/2012 - 12:11 - Signaler un abus Les juges et la peur...

    A votre avis, la peur pour leur propre survie ne motive-t-elle pas nombre de non-condamnations ? Rappellez-vous Vichy : combien de juges ont démissionné ? Et combien ont-été condamnés à la libération ? Question iconoclaste j'en convient, mais tellement vraie...

  • Par Loupdessteppes - 30/07/2012 - 12:07 - Signaler un abus 1789 quel référence putride !

    1789 et ses soi-disants droits de l'homme copiés sur les textes de la jeune république américaine ! Deux ans aprés, les même gens douteux qui élaborèrent cette note d'intention masscrèrent en son nom près d'un million de personnes en Vendée...

  • Par Djibi - 30/07/2012 - 11:59 - Signaler un abus Géniale la recette !

    Et si on veut simplement rentrer chez soi sans avoir à négocier pendant 2 semaines on est un réactionnaire ? Alors j'en suis un ! Au passage je suis content de lire que je ne suis pas le seul à mal vivre ce genre de situation. Ma solution ? Pas géniale peut être, mais je déménage à la campagne...

  • Par joel5632 - 30/07/2012 - 10:45 - Signaler un abus Et pourquoi ne pas installer

    Et pourquoi ne pas installer un digicode comme tout le monde ?
    Chez moi il y a 20 ans il n'y avait pas de digicode, puis ensuite on a eu un digicode à la porte cochère qui était activé la nuit de 22h à 7h, puis ensuite 24h/24, et comme ça ne suffisait pas, il y a eu les interphones à la monté des immeubles, puis encore après les portes blindées à presque tous les étages. Et malgré tout ça on a encore des tentatives d'intrusion, des cambriolages.
    Ah qu'elle est belle la "diversité" tant vantée par la gauche et les bobos comme M Verhaeghe ... car tous ces problèmes viennent à 99.9% de la "diversité".
    Sinon, cette richesse apportée par la "diversité" et qui serait de plus en plus difficile à trouver en France, c'est une blague ou quoi ? Vous avez fumé quoi ce matin M Verhaeghe ?
    Des dizaines de milliers de français chaque année font leur valise tellement ils en ont marre de la "richesse". Ils doivent être masos tous ces français.

  • Par texarkana - 30/07/2012 - 10:20 - Signaler un abus ils fument des 'oinjs dans le hall de son immeuble

    ...qui normalement ne dvrait être accessible qu'avec un code de sécurité!
    dans mon immeuble (banlieue Est, classes moyennes et pas bobo) çà ne passerait simplement pas, et à juste titre. Je n'envie pas M Varhaege mais aprés tout si çà l'amuse de vivre comme celà...

  • Par Djib - 30/07/2012 - 08:44 - Signaler un abus Ce ravi de la crèche me fait penser à l'acteur Pierre Richard

    dans le rôle de François Pignon, faisant la morale à des voyous, avant de se retrouver en caleçon.

  • Par Djib - 30/07/2012 - 08:44 - Signaler un abus Ce ravi de la crèche me fait penser à l'acteur Pierre Richard

    dans le rôle de François Pignon, faisant la morale à des voyous, avant de se retrouver en caleçon.

  • Par sheldon - 30/07/2012 - 00:29 - Signaler un abus Avec ça, pas étonnant qu'il y ait des problèmes pour les cadres

    La France va crever de ces bobos intellos de gauche.
    Ils ne se rendent pas compte qu'ils ouvrent un boulevard à l'extrême droite.
    Mais en France il y a eu toujours des gens ayant des comportement tangents, notamment pendant les guerres, à la différence des Britanniques qui eux ont toujours aimé leur pays

  • Par Audrey33 - 30/07/2012 - 00:00 - Signaler un abus réponse à @ Vangog

    Définition de gauchisme:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Gauchisme
    Explicitez svp...
    En quoi l'auteur est il gauchiste dans cet article?
    En quoi le fait qu'il ne soit plus président de l'APEC est il un remède au chômage des cadres?
    En quoi Bangkok est il un symbole de mixité sociale et ethnique?

  • Par Audrey33 - 29/07/2012 - 23:40 - Signaler un abus réponse à Gégé Foufou

    "C'est qui ce Bobo qui se croit au pays des bizounous.
    M. Eric je sais pas quoi, t'es belge ou quoi?"
    Ben oui il l'est !
    Et alors! Lol!
    être bobo ? c'est quoi pour vous gégé?
    même si sur le fond je comprends votre montée d'adrénaline (je bosse avec des éducs, suceptibles de se prendre des portes ou des tables sur la tête quand les gamins explosent!), peace!
    Moi je pense que le fond du dossier est à creuser en ce qui concerne ce sujet de l'insécurité urbaine, ce que pourrait faire mr verhaeghe dans un autre article pourquoi pas?
    Quant aux conseils tous ne sont pas à jeter, mais il est évident qu'ils ne s'adaptent pas à toutes les circonstances.
    Cordialement.

  • Par vangog - 29/07/2012 - 23:39 - Signaler un abus Je conseille à Verhaegue d'aller vivre à Bangkok

    où il trouvera cette denrée de plus en plus rare à trouver à Paris, sa fameuse "mixité sociale et ethnique" (SIC). Tous les gauchistes que je connais se gargarisent facilement avec cette péri-phrase qui ne veut rien dire (car le monde est, de tout temps, le produit d'une mixité sociale et ethnique), mais l'appliquent très rarement dans leur vie sociale quotidienne, ou alors ils s'en repentent amèrement!
    Je soupçonne que les aléas qui touchent les dealers de l'immeuble de Verhaegue sont dus à des facteurs extérieurs (changement dans les forces de police Guéantisées (SIC) ou guerre de gangs), mais laissons lui l'enfantine illusion que son "petit combat citoyen" ait réussi à vaincre la pègre Parisienne. Dans le même ordre d'idées, réjouissons nous qu'il ne soit plus président de l'APEC, le chômage des cadres ne peut que s'en porter mieux...

  • Par Gégé Foufou - 29/07/2012 - 19:12 - Signaler un abus C'est qui ce Bobo qui se croit au pays des bizounous

    M. Eric je sais pas quoi, t'es belge ou quoi? Va appliquer ta technique de Alice aux pays des merveilles dans le 93, le 95 et autres départements bien lotis en jeunes issus de l'immigration (souvent 3° ou 4° génération) et pas intégrés, analphabètes, agressifs, racistes, violents, injurieux, imbéciles, incultes, drogués, saouls, etc et tu verras ta tronche revue au cutter au poing américain ou à coups de pompes. Tu auras peut être une chance qu'ils n'ai pas un Kalachnikoff. Et tu pourras peut être remonter chez toi pour appeler le SAMU et laBAC payés par MES impots et là au moins tu auras servi à faie monter les stats de la police sur les tentatives d'assassinat et couillon.
    A l'avenir arrête de donner tes conseils de merde à la population qui pourrait suivre ta technique et se retrouver à l'hosto ou à la morgue.

  • Par l'enclume - 29/07/2012 - 18:03 - Signaler un abus Comment réussir d'après Fonky

    Par Fonky - 29/07/2012 - 14:28
    Qu'entendez vous par beau quartier, tous les quartier oùvous n'avez pas accès???????

  • Par altona - 29/07/2012 - 16:28 - Signaler un abus Que c'est chouette la mixité ethnique !!

    C'est peut être ennuyeux d'être entre Français (de souche) mais je n'ai pas remarqué de fumeurs de hasch en bas de mon immeuble et je n'ai pas besoin d'édicter de règles pour rentrer tranquille chez moi , aucun stress ni injures racistes ,
    restez avec eux M.V. c'est si sympa !!!mais nous , nous ne viendrons pas vous emm.en bas de votre immeuble,

  • Par Audrey33 - 29/07/2012 - 15:14 - Signaler un abus à @Fonky

    la formule est provocatrice mais pas si sotte...
    vous savez où que l'on soit rien que le fait de vouloir du calme en rentrant chez soi (pas de musique à fond à partir de 22h, pas de ménage ou bricolage en pleine nuit ou à 6h du matin le week end) devient effectivement une demande extravagante aux yeux du monde.
    Et on hausse les épaules en pensant qu'on exagère.
    La police est le dernier ressort pour tapage quand la médiation ne suffit pas mais par expérience oui je suis ok avec monsieur verhaeghe, on peut aussi vous traiter de raciste si manque de bol la personne est étrangère, on peut aussi vous menacer de vous trancher la tête...

  • Par Fonky - 29/07/2012 - 14:28 - Signaler un abus "si l’on se fie aux

    "si l’on se fie aux bien-pensants (qui habitent généralement les beaux quartiers), rentrer chez soi sans stress le soir après une journée de boulot, c’est une revendication néo-fasciste. "
    Tout s'écroule dès cette remarque stupide
    Le reste est à l'avenant...

  • Par Audrey33 - 29/07/2012 - 14:25 - Signaler un abus réponse à Ben J

    oui à 100% pour vos mises en garde.
    Effectivement ils devaient être sympas, j'ai bossé avec un public addict aux drogues j'avais 25 ans et je faisais très attention de ne pas me mettre en situation de conflit frontal.
    il y a toute une technique comportementale pour chaque situation.
    chacun son job et même un éducateur de rue ou un policier aguerri peut se planter et ça fait mal

  • Par Ravidelacreche - 29/07/2012 - 13:40 - Signaler un abus un quartier à problèmes

    Avant de jouer au martyr , régler les problèmes !

  • Par Riadetelle - 29/07/2012 - 13:39 - Signaler un abus Pas de doute...

    ... c'est chouette, la diversité.

  • Par benj117 - 29/07/2012 - 12:41 - Signaler un abus Interessant, de bons conseils, mais ca ne marche

    pas à tous les coups!! vous pouvez me croire!! dans votre cas, Mr Verhaeghe, ils etaient gentils, ils ne vous ont pas mis le couteau sous la gorge, menacer vos gamins, pisser sur votre porte d'entée! Il ne vous ont pas emfermé dans votre appartement, ils ne defoncent pas votre bagnole, une fois par semaine! Il n'ya surement pas de seringues, de couteaux ensanglantés, de gerbe et de pisse dans votre ascenseur et vos cages d'escaliers! Vous dites, que si le ton monte, les gens interviennent?? vous en avez de la chance! dans mon quartier ( ou plutot mon ancien quartier), vois un mec passer devant votre fenetre alors que vous habitez au 9eme etage, limite, ca ne choque personne! Bref, c'etait des gentils lascars, les conseils ne sont pas appropriés à tous les quatiers!! Et comme, la plupart, ce sont des etrangers, et que Le Pen veut arreter de faire venir des etrangers, elle est plutot populaire dans ces quartiers, mais chut, faut pas le dire!

  • Par François78 - 29/07/2012 - 12:40 - Signaler un abus Opération répétée ...

    Très bien si vous avez la chance de sortir indemne de la première provocation. quand à espérer revenir en deuxième semaine ...
    Au mieux il faut tabler sur deux semaines étalées sur plusieurs mois, car il faut faut compter avec les hospitalisations, les opérations (pas celles auxquelles vous pensez) et les périodes de convalescence.

  • Par cloberval - 29/07/2012 - 11:46 - Signaler un abus la prétendue politique du chiffre

    a souvent remplacé la belote au commissariat. ou la tournée des poulaillers en heures sups en pampa
    D’où son rejet (parfois)

  • Par freddy - 29/07/2012 - 11:15 - Signaler un abus Et ils seront partis où?

    au bout de 2 semaines?Par contre caricature de la police qui n'était pas plus au service de Guéant (les politicards passent et s'en vont) que du citoyen lambda.

  • Par Audrey33 - 29/07/2012 - 10:48 - Signaler un abus autre piste

    pourquoi pas une réunion d'immeuble aussi pour que tout le monde se responsabilise également, car comment ces personnes rentrent dans votre immeuble?
    Et faire une lettre commune auprès des autorités compétentes.
    Peut être même que l'immeuble d'a coté a aussi des problèmes...
    En collectif ce sera plus efficace.

  • Par Audrey33 - 29/07/2012 - 10:35 - Signaler un abus oups voici le lien

    Lien vers mon article. bonne lecture
    http://jacobaudrey.wordpress.com/2012/07/28/les-noyades-de-la-garonne-serial-pousseur-ou-accident-mon-point-de-vue-sur-la-polemique/

  • Par Audrey33 - 29/07/2012 - 10:33 - Signaler un abus bravo pour cet article

    Conseils pas mal.
    Mais forcément d'accord sur l'intérêt ou non supposé de la police à arrêter les personnes qui détiennent des substances. Cela relève la plupart du temps de brigades spécifiques et souvent oui vous avez raison, ce ne sont les petits consommateurs qui sont appréhendés, car ils peuvent être des liens indirects vers les réseaux et donc les gros bonnets...
    Par ailleurs, par mon expérience dans le milieu médico-social, je peux vous assurer que la police fait son possible pour prévenir, puis sanctionner ce genre de situation.
    Toutefois, votre réaction tout à fait naturelle au vue de ces nuisances, me fait penser à la polémique qui enfle depuis plusieurs mois dans ma ville Bordeaux, au sujet des noyades dans la garonne et les faits divers de disparition de jeunes hommes qui ont été reliées, le tout sur fond de débat sur la surconsommation d'alcool.
    Le problème vient aussi de la société....elle accuse d'un côté les autorités de ne rien faire, puis ensuite les accuse au nom de la liberté de je ne sais quoi, d'être autoritaires ou injustes. J'ai écrit un article sur ce sujet via mon blog: http://jacobaudrey.wordpress.com/2012/07/

  • Par BabaGanoush - 29/07/2012 - 10:21 - Signaler un abus Haha

    Très bien. Très réaliste et drôle.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'ENA (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un DEA d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

Voir la bio en entier

Fermer