Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Clément Weill-Raynal : "J'assume parfaitement être l'auteur de la vidéo du Mur des cons et j'en suis fier"

Clément Weill-Raynal, journaliste judiciaire chez France 3, confirme qu'il est bien l'auteur de la vidéo du "Mur des cons" et explique ses motivations. Mis en cause par le Syndicat national des journalistes-CGT, il raconte également les pressions subies.

Deux poids deux mesures

Publié le
Info Atlantico
Clément Weill-Raynal : "J'assume parfaitement être l'auteur de la vidéo du Mur des cons et j'en suis fier"

Clément Weill-Raynal, journaliste judiciaire chez France 3, reconnaît qu'il est bien l'auteur de la vidéo du "Mur des cons". Dans une interview accordée à Atlantico, il détaille sa situation et révèle les motivations de son geste.

A la suite de la publication sur Atlantico de la vidéo révélant l'existence d'un mur des cons dans les locaux du Syndicat de la magistrature, Libération a affirmé ce week-end que c'était un journaliste de la rédaction nationale de France 3 qui l'avait filmée.

Alors que le Syndicat national des journalistes a apporté dimanche son "plus total soutien" au Syndicat de la magistrature, le SNJ-CGT a demandé que Clément Weill-Raynal soit traduit en conseil de discipline par sa chaîne.

Le journaliste été auditionné ce matin par la direction de France 3.

La rédaction d'Atlantico, qui a depuis pu reconstituer le fil des événements menant à Clément Weill-Raynal, rappelle que c'est bien par le biais d'un magistrat que cette vidéo lui est parvenue.

Voici l'interview que Clément Weill-Raynal nous a accordée.

Atlantico : Le SNJ-CGT vous accuse d'être l'auteur de la vidéo du "Mur des cons". Vous confirmez ?

Clément Weill-Raynal : J'assume parfaitement être l'auteur de cette vidéo et j'en suis fier. 

Dans quels circonstances l'avez-vous tournée et pourquoi ?

Je n'ai pas commis un acte anti-déontologique. Je n'ai fait que mon travail. Je suis tombé sur le "Mur des cons" le 3 avril dernier alors que je réalisais une interview de la présidente du Syndicat de la magistrature, Françoise Martres. Ce qui au départ a attiré mon attention, c'est qu'elle ne voulait pas que l'on tourne dans cette pièce. J'ai insisté pour des raisons de luminosité avant de remarquer le "Mur des cons". J'ai agi spontanément, le déclic a été rapide. J'ai senti qu'il fallait révéler ces images au public. Mais je n'imaginais pas alors les répercussions...

Pourquoi ne pas avoir proposé vos images à France 3 ?

Tout cela m'a échappé. Au début, je me demandais ce que ces images valaient vraiment. Je ne pensais pas forcément qu'elles pouvaient avoir un tel retentissement. C'est pourquoi, je les ai montrées à un magistrat. Celui-ci m'en a demandé une copie. J'ai appris ensuit qu'il les avait transmises à Atlantico. Finalement, je suis heureux d'avoir révélé une pratique scandaleuse au public. Je n'ai fait que remplir mon devoir d'information.

Comprenez-vous la réaction du Syndicat des journalistes-CGT qui a demandé votre traduction devant le conseil de discipline de France 3 ?

Je connais leurs pratiques et leur sectarisme, mais je suis tout de même sidéré. Il m'accuse de manquement déontologique alors que je n'ai fait que mon travail. J'interprète cela comme la défense d'un journalisme servile. En outre, ils se montrent incohérents dans leurs accusations puisqu'ils me reprochent à la fois d'avoir volé les images et de ne pas les avoir communiquées à ma chaîne. Si on suit leur logique, France 3 se serait alors rendu coupable de recel. En réalité, il s'agit d'un prétexte pour demander ma tête. La CGT veut me punir d'avoir dénoncé un syndicat proche de leurs orientations.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par etalors7 - 29/04/2013 - 14:21 - Signaler un abus Il va lui falloir une protection rapprochée !

    Avec le comportement actuel du PS qui cherche le responsable PS qui a transmis au Monde le brouillon des déclarations anti allemandes pour le sanctionner, on peut s'attendre au pire....

  • Par titine - 29/04/2013 - 14:22 - Signaler un abus Syndicats

    magistrats ou journalistes majoritairement cégétistes, on connait. En tout cas, ceux qui s'y intéressent et c'est pas tout le monde... Dorénavant, le citoyen ouvrira peut être enfin son oeil !!

  • Par laurentso - 29/04/2013 - 14:22 - Signaler un abus Il n'a fait "que son travail" ?

    Comment peut-on être aussi hypocrite ? Imagine-t-on un réparateur d'ascenseur de chez Schindler profiter de son déplacement dans un immeuble pour réparer une fuite d'eau pour le compte d'un plombier du coin ? En utilisant son temps de travail et son matériel (et indirectement ses collègues preneurs de son et cadreurs) pour sa gloire personnelle ? Ahurissant ! Sans compter que le monsieur s'est aimablement proposé de réaliser un reportage sur l'affaire, sans songer aux conséquences qu'auraient pour France3 d'un commentaire émis par celui qui a déclenché ce ramdam ! Relisez la charte de déontologie des journalistes, vous verrez le nombre de fois que vous l'avez violée en quelques heures... Ah, au fait, présenter un reportage à un magistrat avant sa diffusion, cela non plus, ce n'est pas très déontologique...

  • Par carioca - 29/04/2013 - 14:30 - Signaler un abus @laurentso

    il serait aller chez un responsable politique de droite et y aurait surpris des clichés pédophiles; aurait ce été contre la déontologie que d'apporter ces éléments à un magistrat? le scandale est tout autant dans l'existence de ce mur que dans la volonté de la gauche, dont vous êtes un troll des plus actifs, à lui trouver des excuses

  • Par crit'air - 29/04/2013 - 14:31 - Signaler un abus BRAVO!

    Enfin un journaliste honnête ! qu'il faut salué comme tel dans son milieu en très grande majorité à gauche ! surtout à la télé publique ! et par là-même mettre en évidence la connivence des syndicats des magistrats et des journalistes ! qui pataugent dans une gluante gauchitude !

  • Par LeLiberal - 29/04/2013 - 14:34 - Signaler un abus Clément Weill-Raynal n'a fait que son job

    Il a vu une info et il a choisi un canal fiable pour le porter à la connaissance du public, preuve à l'appui. Normal que Pyongyang-SNJ-CGT demande sa peau par solidarité pour des "camarades" mais Clément Weill-Raynal n'a fait que son job.

  • Par paulallen - 29/04/2013 - 14:40 - Signaler un abus IL ETAIT DECOMPOSE DURANT UNE REUNION DE REDACTION

    QUEL COURAGEUX ! En fait, weil raynal a cédé Le filet se resserait trop durant le week end tout le monde savait que c'était lui On a appris que durant une réunion, quand un de ses confères lui a demandé si c'était lui, il a nié et était décomposé ! Maintenant que le masque est tombé, il se la joue ! haha, weil raynal, ta couardise ne trompe personne et rejaillit de plus fort !

  • Par Thot7 - 29/04/2013 - 14:41 - Signaler un abus Il a bien fait !

    S'il avait proposé sa vidéo à FR3, elle n'aurait jamais été publiée, elle aurait tout simplement été étouffée. Donc, il a bien agit et il peut être fier de son choix. Tous les journaux télévisés racontent la même chose, ils éludent l'essentiel au profit du banal mais surtout, ils s'arrangent pour nous manipuler en intensifiant l'anodin qui finit par devenir prioritaire dans l'esprit des naïfs. Certains journalistes sont comme certains juges ..... des médiocres !

  • Par laurentso - 29/04/2013 - 14:41 - Signaler un abus @carioca

    votre exemple outré est absurde. S'il avait vu des actes pédophiles, il les auraient dénoncé à la police ou à un magistrat, lequel aurait conduit une enquête ! Mais un journaliste ne file pas des images à un magistrat pour que ce dernier les communique à un organe de presse! Ou alors, qu'il cesse de se dire journaliste, mais citoyen révolté par ce qu'il a vu et qui entend le faire savoir. Dans ces conditions, qu'il ne s'étonne pas d'être critiqué par d'autres journalistes (pour une fois que le SNJ n'est pas corpo...). On ne peut pas à la fois bafouer les règles du journalisme et s'en prévaloir pour se défendre. 1/ Filmer des images à l'insu de personnes vous ayant invité en votre qualité de journaliste (rien à voir avec une caméra cachée style "Les Infiltrés", procédé d'ailleurs souvent contestable). 2/ Ne pas prévenir sa rédaction en chef que l'on détient une information 2 bis/ faire circuler cette information via un autre organe de presse ou les réseaux sociaux 3/ Utiliser les services d'un tiers (fut-il magistrat!) pour dévoiler une information 4/ Réaliser un reportage sur "l'affaire", comme si de rien n'était. Que de motifs valables de mise à pied...

  • Par RcommeRobert - 29/04/2013 - 14:41 - Signaler un abus Du vrai journalisme d'investigation

    Il devrait proposer ses services à Mediapart.

  • Par Guff - 29/04/2013 - 14:43 - Signaler un abus Il est des nô-ôtres, il a fait son job comme les au-au-tres!

    Il n'y a a que les imbéciles pour être fiers d'eux-mêmes.

  • Par Ishtar - 29/04/2013 - 14:54 - Signaler un abus Bravo !

    Bravo Monsieur, vous avez fait oeuvre de salubrité publique. Ils ont bien de l'estomac ceux qui vous accusent de recel, après avoir encensé Médiapart pour la publication de transcriptions d'écoutes illégales réalisées par un maître d'hôtel félon stipendié par la fille de sa patronne. Ou plébiscité Le Monde pour la publication de compte-rendus de perquisitions ou d'audience divulgués en temps réel par des magistrats sans scrupules et avides de notoriété. Et sans scrupules, les magistrats le sont de plus en plus, qui abdiquent toute justice et libèrent des criminels, tordent le droit pour s'attaquer aux hommes politiques qui leur déplaisent, et dressent maintenant des listes noires pour délit d'opinion. Quelle honte, mais quelle honte !

  • Par jpeter55 - 29/04/2013 - 14:54 - Signaler un abus Si...

    Si en plus il est riche, il est perdu... Il sera pendu en « Place de grève »

  • Par lacy-et-daun - 29/04/2013 - 15:00 - Signaler un abus Ce n’est pas du journalisme

    Clément Weil-Raynal a parfaitement le droit de balancer ses images à Atlantico, même anonymement, et de se payer le SM qui, en l’occurrence, est indéfendable. Mais quand il affirme : « Je n'ai fait que remplir mon devoir d'information », il se moque du monde. Le b-a ba du journalisme, c'est quand même de demander aussi sa version au SM et de faire un travail de contextualisation de l'affaire avant de balancer son scoop. Là, cela fait penser à la phrase « donnez-moi six lignes de l'écriture d'un homme, et je me charge de le faire pendre. »

  • Par Karamba - 29/04/2013 - 15:02 - Signaler un abus Incohérence...

    Comment la CGT et ses satellites peuvent-ils avoir autant de pouvoir au point de ridiculiser nos conventions démocratiques, dans un pays au taux de syndicalisation aussi bas? Elle doit être bonne la combine...

  • Par le14ecossais - 29/04/2013 - 15:03 - Signaler un abus Courageux

    Courageux ce journaliste car le snj pratique la défense sélective c'est à dire enfonce le ou les journalistes de droite .le snj a toujours fait de la sorte : Offusqué oui mais pas quand des camarades sont concernés . Là ce n'était pas le cas.

  • Par laurentso - 29/04/2013 - 15:09 - Signaler un abus @lacy-et-dun

    Pas mieux ! Je ne veux pas enfoncer ce journaliste qui semble visiblement mal à l'aise dans ses explications, mais il fait fort dans l'hypocrisie : "En outre, ils se montrent incohérents dans leurs accusations puisqu'ils me reprochent à la fois d'avoir volé les images et de ne pas les avoir communiquées à ma chaîne. " Il n'y a là aucune "incohérence". Il est arrivé à tout journaliste enquêteur d'avoir des informations chaudes, imprévues, parfois obtenues de manière litigieuse. Charge à lui d'en avertir sa direction, elle est là précisément pour le défendre en cas de pressions externes. S'il n'a pas confiance en sa direction, qu'il propose ses services ailleurs. Mais qu'il ne s'étonne pas d'être critiqué.

  • Par lacy-et-daun - 29/04/2013 - 15:13 - Signaler un abus @Benvoyons

    Félicitations pour le neurone en état de marche.

  • Par newworld666 - 29/04/2013 - 15:16 - Signaler un abus RIP Clément Weill-Reynal ...

    Mort sur le champ d'honneur ! Je suis désolé pour vous, mais le service publique à la française est en route ! vous ne devriez pas passer le printemps socialiste ! C'est malheureux, mais c'est comme ça. En lisant les réactions des socialistes et des syndicats, j'ai l'impression de me sentir comme probablement un grand nombre de français en 1940, sachant ce qu'il se passe mais incapable de savoir où se trouve la résistance et comment faire pour la rejoindre ! Nos votes aux élections et nos commentaires sur altlantico semblent dérisoires au regard de la puissance de la fonction publique et des syndicats de gauche en France. C'est désespérant.

  • Par Bernard Mitjavile - 29/04/2013 - 15:22 - Signaler un abus b-a ba

    @lacy-et-dun Vous écrivez "Le b-a ba du journalisme, c'est quand même de demander aussi sa version au SM et de faire un travail de contextualisation de l'affaire avant de balancer son scoop". Vous vivez dans un monde de bisounours, vous croyez que depuis 40 ans que les journalistes balancent des documents à charge, des soit disant "révélations" ou scoop contre les Le Pen ou tout autre personnalité politiquement incorrecte, ils leur demandent leur version auparavant.

  • Par jeannaimar - 29/04/2013 - 15:22 - Signaler un abus il a fini par dire que c'était lui...

    ..de peur que sa rédaction ne le trouve...en même temps, un journaliste de droite à France 3, ils n'ont pas du le chercher longtemps :-)

  • Par jerem - 29/04/2013 - 15:24 - Signaler un abus le scoop à l'insu de son plein gré ..... le gag

    "J'ai insisté pour des raisons de luminosité avant de remarquer le "Mur des cons"." "Au début, je me demandais ce que ces images valaient vraiment. Je ne pensais pas forcément qu'elles pouvaient avoir un tel retentissement. C'est pourquoi, je les ai montrées à un magistrat. Celui-ci m'en a demandé une copie. J'ai appris ensuit qu'il les avait transmises à Atlantico. " fute fute le journaliste en somme . on se demande vraiment pourquoi le syndicat des journalistes en fait une affaire. Voila quelqu'un qui ne voit pas ce qu'il fait quand il le fait ... on ose meme pas imaginer l'interview sous prtection d'anynymat ... il diffuserait aussi la version plan large sans floutage si on lui demandait ..... A hurler de rire. ici des magistrats qui trouvent cela potache et là un journaliste à la barnabé qui passait presque par là ..... le monde des faux culs

  • Par ISABLEUE - 29/04/2013 - 15:25 - Signaler un abus BRAVO CLEMENT

    Et pour tout le reste aussi. Vous avez tout mon soutien.

  • Par golvan - 29/04/2013 - 15:26 - Signaler un abus Les interventions et

    Les interventions et arguments destinées à enfoncer le journaliste de FR3 sont tous plus ridicules et hypocrites les uns que les autres. Ils ne sont destinés qu'à discréditer le messager, ce qui est le principe le plus éculé de la rhétorique marxiste, dans le but d'enfumer tout le monde et de faire oublier l'accusation. Cette accusation ne concerne pas un journaliste de FR3, mais un syndicat de magistrats qui confond le droit et la lutte des classes et dont les membres sont des marxistes convaincus. Et tous les médias complaisants ont beau tenter de défendre ce syndicat, les justiciables ordinaires n'apprécient pas du tout l'existence de cette mise au pilori judiciaire.

  • Par abednego - 29/04/2013 - 15:31 - Signaler un abus Après Mediapart/Cahu cette

    Après Mediapart/Cahu cette nouvelle affaire repose le problème du soit-disant journalisme d' investigation, qui en fait n' existe que s' il y a au départ une délation. Cela a existé de tous temps, depuis la Bocca della Verita vénitienne jusqu' au Watergate (Deep Throat) en passant par le Canard Enchaïné qui depuis cinquante ans ne fonctionne que comme ça, mais avec l' humour en plus, alors que Plenel avec sa moustache de Commissaire du Peuple est sinistre.. Sans délation-appelée pudiquement source, pas d' investigation. Ce qui est instructif dans le mur des cons, c' est que quand la délation conduit à une mise en cause de la gauche, elle est l' méprisable, l' oeuvre d' un corbeau immonde, en l' occurence le journaliste de FR3, mais quand elle met en cause la droite, les "sources" ont droit à toute la protection sacralisante. Voir l' histoire du Monde sous Sarkozy qui fait l' objet d' une action en justice. Deux poids deux mesures c' est la négation-justement- de la justice.

  • Par marie - 29/04/2013 - 15:34 - Signaler un abus les infiltrés sont une émision dont sont fiers les jouranlistes

    mais quand cela se retourne contre eux cela ne va pas

  • Par esurlo - 29/04/2013 - 15:43 - Signaler un abus Tout cela est symptomatique .........

    ..de l'état d'esprit qui règne à gauche . Très prompt à dénoncer les "dérives totalitaires ou extrèmistes" mais étrangement silencieux , ou défendant avec sectarisme les leurs , quoiqu'ils aient fait ............................ Ce n'est plus de la solidarité de Parti , mais comme au bon vieux temps des "commissaires politiques" l'ébauche d'un totalitarisme ....... Ne négligez pas vos bulletins de vote , nous allons en avoir besoin ...................................................................

  • Par lacy-et-daun - 29/04/2013 - 15:44 - Signaler un abus @Bernard Mitjavile

    La base du journalisme, dans ce genre d'affaire, le réflexe de base, c'est TOUJOURS de demander sa version à la partie mise en cause. Clément Weill-Raynal ne l'a pas fait, et c'est une erreur que l'on qualifiera charitablement d'erreur de débutant. Et certes, il n'est pas le seul à la commettre.

  • Par paulallen - 29/04/2013 - 15:45 - Signaler un abus tous ces fayots qui félicitent le couard

    c'est à mourir de rire tous ces posts de fayot qui félicitent le couard wel raynal !

  • Par carioca - 29/04/2013 - 15:45 - Signaler un abus cessez de trouver des ..

    ... boucs émissaires.. ce mur de la délation du SM est une honte.. Tout citoyen, journaliste ou pas, avait le devoir de le faire connaitre... et faire son devoir ne doit jamais être puni par ceux qui se sentent solidaires des coupables..

  • Par gabbrielle - 29/04/2013 - 15:47 - Signaler un abus Interview de C.W-R

    16 minutes sur le Fig-TV http://video.lefigaro.fr/figaro/video/mur-des-cons-l-auteur-du-film-se-defend/2336631884001/

  • Par ifrj - 29/04/2013 - 15:50 - Signaler un abus @ laurentso et autre "gauchos"

    Etrange comme vous pouvez vous offusquer de ce qu'à fait ce journaliste. On aurait aimé que vous réagissiez de même quand d'autres "journaleux" chargeait allègrement Sarkozy ou Woerth sur la foi d'enregistrements obtenus via des écoutes illégales.... 2 poids 2 mesures...... vous ne seriez pas fonctionnaires, de gauche avec une carte de la CGT??????

  • Par jerem - 29/04/2013 - 15:53 - Signaler un abus une question cependant....

    Le syndicat a une attitude inqualifiable compte tenu du rappel parfaitement opportun sur le off de sarkozy . Cependant on ne comprend pas bien dans cet interview : 1- "je réalisais une interview de la présidente du Syndicat de la magistrature, Françoise Martres" 2- " lorsque je filme une vidéo personnelle révélant un scandale public" faudrait savoir : ces images ont elles été tournées dans un cadre professionnel ou personnel .... on présume que l'on est journaliste 24/7 mais on doit pouvoir etre coherent entre deux réponses dans un article d'un page .... A retravailler en cas de suites car voila bien un incoherence dont des syndicalistes bien fondu dans leur idéologie politque et non syndical pourraient faire leur gueulton

  • Par mich2pains - 29/04/2013 - 15:57 - Signaler un abus Bravo à toi pour ton courage !

    Enfin un Journaliste consciencieux et courageux dans le PAF Français .Avec ZEMMOUR , ça en fait déjà deux ..... Quant aux sales sectaires de la CGT , ne t'inquiètes pas : Tout le monde sait à quoi s'en tenir avec cette clique de staliniens .! Quant à la supposée " Charte de déontologie des journaleux" , elle n'est ni plus ni moins qu'un copié-collé du petit livre rouge de MAO .

  • Par géodith - 29/04/2013 - 16:05 - Signaler un abus Bravo Monsieur, merci Monsieur,

    nous allons suivre de près la suite de cette histoire vous concernant. Be careful....

  • Par GREGOIRE.goumy - 29/04/2013 - 16:08 - Signaler un abus BRAVO ET MERCI

    On ne sait plus où s'informer tellement la presse et les médias sont manipulés par l'idéologie socialiste. Donnez nous de vos nouvelles et bon courage pour la suite. Visiblement, il y a beaucoup de journalistes jaloux et socialistes qui commentent cette info sur Atlantico ! C'est en lisant les commentaires des internautes qu'ils s'informent ou qu'ils trouvent des idées ? En tant qu'individu ordinaire, je m'en contre fiche de savoir si c'est déontologique, respectueux de son employeur ou bla-bla. Il y a un fait remonté objectif : l'existence de ce mur des cons. Merci encore.

  • Par DelinfoLibre - 29/04/2013 - 16:12 - Signaler un abus Bravo

    Il faut supprimer le sevice public de la désinformation. Tout basarder à l'image de ce qui a été fait avec TF1.

  • Par freddy - 29/04/2013 - 16:21 - Signaler un abus Une bonne nouvelle:

    il existe un journaliste digne de ce nom à France 3.

  • Par carioca - 29/04/2013 - 16:24 - Signaler un abus @laurentsot

    etrange, au début des révélations de mediapart sur cahuzac, vous faisiez la leçon à plenel en disant que lorsque l'on a des preuves d'un délit on les donne à un magistrat, on ne les publie pas... et maintenant, vous reprochez au journaliste d'avoir fait le contraire.. il a donné les preuves d'un délit à un magistrat, se doutant que le donnant à son journal, ce serait enterré . au moins il a gagné sur ce point, on en parle, il a fait son devoir de citoyen..

  • Par ciceron - 29/04/2013 - 16:31 - Signaler un abus Chapeau ! Et bravo !

    En revenant de voyage, j'ai cru que le "mur des cons" était un nouveau surnom de l'asile PS-ychiatrique et de sa bande de bras cassés payer par les veaux.... eh ben non Mais heureusement, Sovietland ne s'avoue pas vaincu comme çà ! Méchancon, la cgt, taubirat, sud et tous les cryptos-bobos-gauchos traînant leurs flemmes dans les médias sont là pour défendre l'honneur de cette (in)Justice lâche et veule.... une Justice qui ose ce dire impartiale ! Tiens, je viens de découvrir que je fréquentait un site dur de la droite la plus dure, j'en suis confus... dois-je faire mon autocritique devant un tribunal de gauchards ? Et après ? les galères ? La pravda médiatique aura la peau de CWR. N'en doutons pas. Encore un qu'Atlantico va devoir héberger et faire côtoyer avec un vendeur de montres et un trousseur de domestiques....

  • Par slavkov - 29/04/2013 - 16:34 - Signaler un abus socialistes

    ... ces crevures sont d'un cynisme révoltant et puis je suis aussi consterné par la passivité des français ...

  • Par laurentso - 29/04/2013 - 16:37 - Signaler un abus @carioca

    Pas de "t" après mon pseudo, merci! Euh, j'ai écris cela moi ? Non, je ne le pense pas. Je reprochais à Plénel - dans la lignée de JM Aphatie, par exemple- de balancer des informations sans véritable preuve, mais en aucun cas de ne pas les communiquer à un magistrat ! Un journaliste n'est pas un supplétif de la police ou de la justice, quand il fait son travail. La suite de l'histoire nous a donné un peu tort, à Aphatie et moi (oui, ça va les chevilles merci) puisque sur le fond, Mediapart avait raison. La méthode demeure toujours contestable. Tout comme est contestable -là aussi je suis d'accord avec Aphatie- l'émission "les infiltrés". La méthode des caméras cachées n'apporte rien de bon, sauf dans les cas précis d'infiltration de gangs, de groupes criminels. On l'a vu avec l'émission sur les pédophiles, qui a abouti... à des non-lieu, sauf pour un cas, je crois. Il en sera d'ailleurs probablement de même ici. Il est à peu près évident que le "mur des cons" a été détruit et que toute action judiciaire est impossible.

  • Par mefiant37 - 29/04/2013 - 16:37 - Signaler un abus Journaliste à suivre

    J'espère que des collègues vont suivre sa carrière pas à pas et ne pas hésiter à dénoncer une quelconque chasse à l'homme digne du passé derrière le Rideau de Fer, même si certains en sont nostalgiques ("c'était mieux avant"!)

  • Par Jeanne Jorette - 29/04/2013 - 16:38 - Signaler un abus BRAVO !

    Oui, bravo ! Merci de nous avoir éclairé !

  • Par alvina - 29/04/2013 - 17:07 - Signaler un abus Il est de retour

    oui, Laurentso....il a du passer de bonnes vacances , voir le nombre de commentaires qu'il laisse sur ce site. Enfin personnellement, je ne le lis pas. Merci à ces rares journalistes qui font leur travail officiel : informer.

  • Par tubixray - 29/04/2013 - 17:13 - Signaler un abus France Télévision remonte dans mon estime

    Du fait d'une action individuelle remarquable de la part de ce journaliste. Tintin chez le soviets en somme !

  • Par pertuisane - 29/04/2013 - 17:13 - Signaler un abus Malheureux !

    vous rendez-vous compte que votre courageuse initiative vous vaut de mortels ennemis non pas tant au sein du Syndicat de la Magistrature que de la part de vos nombreux confrères- de toutes obédiences - qui se sont prosternés depuis des années devant ce Mur de la proscription sans manifester la moindre vélléité de faire leur travail de journalistes ?...ce sont eux qui tenteront d'avoir votre peau, pour avoir révèlé leur veulerie et leur bassesse.

  • Par KiriNan - 29/04/2013 - 17:17 - Signaler un abus Bravo, Monsieur

    Vous sauvez l'honneur (bien abîmé) de votre profession en France. Chapeau bas.

  • Par Ravaillac - 29/04/2013 - 17:20 - Signaler un abus Tout le monde savait que ça existait...

    Mais il était difficile d'accuser la gauche de sectarisme. Surtout des magistrats et des journalistes. Enfin des preuves concrètes des méthodes de nombreux magistrats mais aussi de journalistes qui ne doivent même pas se rendre compte qu'en soutenant le SM ils donnent la preuve de leurs méthodes. Je ne sais pas si d'autres journalistes auront le courage de relayer des infos de même nature qui ne doivent pas manquer mais qui sont certainement verrouillées. Merci Atlantico; il faut aller plus loin pour faire reculer l'idéologie défendue par la ministre de la justice.

  • Par Grain de Sel - 29/04/2013 - 17:22 - Signaler un abus Il a bien du courage

    Il a bien du courage ce journaliste et mérite notre respect. Il a bien du mérite parce que c'est une qualité rare dans cette profession. Ils seraient sans doute peu nombreux à oser faire une telle chose dans la profession. Mais je crois qu'il va lui en falloir encore plus pour affronter les toutes les v....cheries à venir de ses confrères qui vont lui pourrir la vie.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€