Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 28 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Big Bang, la théorie qui pourrait tout changer : ce ne serait pas l’origine de l’univers

C'est une idée qui fait son bonhomme de chemin dans la communauté scientifique : le Big Bang ne serait pas le commencement de tout. Autrement dit, contrairement au modèle standard actuel il est possible que l'Univers ait existé de toute éternité.

Révolution

Publié le - Mis à jour le 9 Janvier 2015
Big Bang, la théorie qui pourrait tout changer : ce ne serait pas l’origine de l’univers

Le Big Bang ne serait pas le commencement de tout. Crédit Reuters

Atlantico : Une hypothèse agite actuellement la communauté scientifique : le Big Bang de serait pas à l'origine de l'univers. En quoi consiste cette découverte ?

Aurélien Barrau : Il est sans doute prématuré de parler de découverte. C’est un modèle qui a suscité des centaines d’articles de recherche et beaucoup d’interventions à des conférences internationales. Nous n’avons à ce jour aucune certitude. Mais le fait est qu’un faisceau d’indices tend aujourd’hui à remettre en cause l’idée ou l’image d’un Big Bang en tant qu’instant originel de l’Univers. Il est en effet possible que ce que nous pensions être le "début" ne soit en réalité qu’un point de passage ou un goulet d’étranglement entre l’actuelle phase d’expansion de l’Univers et une phase de contraction qui l’aurait précédée.

On parle alors de Big Bounce (grand rebond) à la place du Big Bang.

Naturellement, il s’agirait d’une immense révolution puisqu’au lieu d’avoir une origine, comme le suggère le modèle usuel, notre univers réinvestirait l’éternité ! Il aurait alors toujours été là et ce que l’on croyait être le Big Bang ne serait qu’un état extraordinairement dense (autour de 10^93 g/cm^3) qui séparerait deux états distincts : celui de "tassement" et celui de "dilatation" de l’espace. Il deviendrait donc enfin possible d’évoquer l’avant Big Bang (ou plus exactement donc l’avant Big Bounce).

Comment cette nouvelle théorie a-t-elle émergé ?

A ce stade ce modèle est purement théorique. Mais il repose sur des approches fiables et sous contrôle de physique mathématique.

En physique, nous avons deux grandes théories : la mécanique quantique, d’une part, qui décrit très bien l’infiniment petit, et la relativité générale, d’autre part, qui décrit très bien l’infiniment grand. Hélas ces deux approches sont extrêmement difficiles à concilier. Depuis près d’un siècle les plus grands esprits s’y emploient sans succès évident. Heureusement, la situation a changé il y a quelques décennies. De nouvelles pistes sont apparues, en particulier la "gravitation quantique à boucles". Celles ci permettent, en quelque sorte, de penser de l’autre coté du Big Bang.

Ces modèles – fondés sur une physique relativement bien connue et comprise – font apparaître une structure granulaire de l’espace qui serait composée de petits "atomes", à l’instar de la matière elle même. Mais ces atomes d’espace évolueraient de façon quantique, c’est à dire en partie aléatoire !

Quelle(s) théorie(s) remet-elle en cause ?

C’est naturellement la relativité générale d’Einstein qui serait ici remise en cause. Mais il s’agit moins de la remplacer que de la prolonger. La gravitation quantique demeure fidèle à l’esprit de la relativité, elle tente simplement d’intégrer également les leçons de la physique de l’infiniment petit, c’est-à-dire de la physique quantique.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Le gorille - 05/01/2015 - 07:23 - Signaler un abus Oups là ! Un univers cyclique...

    Dites ? Vous n'allez pas nous faire le coup que l'on recrée le même univers de manière cyclique, non ? Une fois suffit : on a vu ce que cela donnait... côté civilisation humaine, s'entend. Pour le reste, les âges géologiques, pourvu qu'on n'y soit pas... cela me laisse indifférent. je dirais même royalement : sans l'homme et ce qu'il implique, l'Univers resterait alors vide de sens.

  • Par Aldel - 05/01/2015 - 10:59 - Signaler un abus La science, partie intégrante de la culture.

    J'aime particulièrement le dernier paragraphe:: "Il s’agit ici d[...]’une science fondamentale qui ne cherche pas les applications ou les retombés économiques et se concentre sur les questions essentielles du savoir "pour le savoir" [...], comme la philosophie, les arts et la littérature. "

  • Par GP13 - 05/01/2015 - 11:36 - Signaler un abus Une question de temps

    Le temps qui est le notre et celui de notre univers a commencé avec le big bang ou le big bounce. Comment imaginer que l'on puisse connaître l'état du monde d'avant notre temps ?

  • Par protagoras - 05/01/2015 - 16:24 - Signaler un abus Aristote aurai-il eu raison ?

    Si cette nouvelle théorie s"avérait être la bonne, ce serait là une belle revanche des Grecs et en particulier d'Aristote qui postulaient l'Éternité du monde ! Métaphysiquement cela serait d'une belle satisfaction et cela éviterait aux philosophes chrétiens d'inutiles contorsions pour nous prouver qu'un Dieu créateur a pu créer ce monde ex-nihilo.

  • Par JG - 05/01/2015 - 17:03 - Signaler un abus Il ne faut pas confondre l'éternité et l'existence

    @protagoras qui porte le nom d'un philosophe grec. Les grecs n'avaient aucune idée de la création dont le principe n'est apparu qu'avec la Bible. Il ne faut pas confondre éternité et existence. Ce n'est pas parce que l'Univers existe de toute éternité (encore faudrait il le prouver....) que cela le règle le problème de son existence. Comme pourrait le dire Sartre : "pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?" Dire que l'Univers existe de toute éternité et qu'il s'est crée tout seul avec ses petites mains c'est du panthéisme tout bête et St Thomas d'Aquin, au 13ème siècle, a démonté cela sans difficulté d'un point de vue métaphysique. Je vous passe la démonstration qui fait une vingtaine de pages...lisez la somme théologique et les 5 preuves métaphysiques de l'existence de Dieu..ou de qui vous voulez si vous voulez appeler l'Etre éternel et immuable d'un autre nom.

  • Par Anouman - 05/01/2015 - 19:57 - Signaler un abus Bang ou bounce

    En fait ça ne change rien au problème, ça le repousse. D'ailleurs on pourra toujours se poser la question de savoir ce qu'il y avait avant... Ca doit être pour ça que les religions font intervenir Dieu...Sauf que...qui a créé Dieu? Ca repousse aussi le problème, pas de chance.

  • Par JG - 05/01/2015 - 21:19 - Signaler un abus Eternité et existence

    En bref, le fait que l'Univers puisse être éternel ne règle pas le problème de son existence. Le deuxième principe de la thermodynamique (qui lui est parfaitement prouvé...) s'oppose à un univers non évolutif. Notre Univers actuel a donc bien un début (le big bang) et une fin... Quant à savoir s'il existait quelque chose avant le Big Bang (un autre type d'Univers, un univers cyclique), on veut des PREUVES SCIENTIFIQUES il ne faut pas confondre la métaphysique et la science.

  • Par JG - 05/01/2015 - 21:43 - Signaler un abus La définition de Dieu

    ou de ce que l'on nomme Dieu est justement d'être le seul être incrée. Tout le reste : l'Univers, le temps, et nous bien sûr, sommes des ..créatures, c'est à dire des êtres crées. Nous dépendons de quelqu'un (ou quelque chose) pour notre existence. Dieu (ou ce que l'on voudra considérer comme Dieu) est le seul être dont l'essence se confond avec l'existence. Bon, cela devient un peu difficile : pour plus d'explications, lire l'oeuvre majeure d'un immense philosophe français : Etienne Gilson : "L'Etre et L'Essence" Il faut s'accrocher quand même et il vaut mieux avoir eu quelques cours de métaphysique avant, surtout quand on arrive sur Kant et Heidegger, mais bon, c'est un bouquin extraordinaire pour tous ceux qui s'intéressent aux questions fondamentales de philo.

  • Par Le gorille - 06/01/2015 - 01:03 - Signaler un abus Une petite synthèse pour y voir plus clair ?

    A toutes fins utiles, Brunor édite une synthèse en bande dessinée, "les Indices pensables", où il traite justement du Big Bang et des approches philosophiques. Pour l'heure 50 chapitres de 1 à 2 pages ont été reproduites par le site Zenit.prg. Vous pouvez atteindre ces synthèses sur le lien : < http://www.brunor.fr/PAGES/Pages_Chroniques/xx-Chronique.html >, en mettant le numéro de page recherché à la place de "xx". Bonne lecture.

  • Par Benvoyons - 06/01/2015 - 16:17 - Signaler un abus protagoras - 05/01/2015 - 16:24 ben non puisque le postulat des

    Chrétiens est l'éternité. De plus comme tu ne peux pas prouver que Dieu existe ni qu'il n'existe pas et bien toutes les théories ne changent rien.

  • Par JG - 06/01/2015 - 23:01 - Signaler un abus A Benvoyons

    @benvoyons : lisez Saint Thomas d'Aquin et vous pourrez comprendre,uniquement par la raison, qu'il est nécessaire qu'un Etre unique, immuable , éternel et créateur existe sinon comme dirait Sartre " l'existence même de l'Univers est absurde" (il n'y croyait pas lui et visiblement, comme il était assez intelligent, cela l'amenait à des conclusions pour le moins curieuse...trouver que sa propre existence est absurde, il faut quand même oser !!) Maintenant qu'on l'appelle Dieu ou autre chose, ça on s'en fout un peut. Par contre prouver que cet Etre soit le Dieu des chrétiens des juifs et des musulmans (je vous rappelle qu'ils sont quand même d'accord pour avoir le même Dieu) ou autre chose, là je suis d'accord avec vous, pour l'instant aucune preuve...

  • Par Deudeuche - 08/01/2015 - 16:35 - Signaler un abus Tien tiens l'Eternel revient

    Mon Dieu!

  • Par Gré - 09/01/2015 - 00:02 - Signaler un abus Jusqu'où va le politiquement correct

    Si Juifs, Chrétiens et Musulmans croient en un Dieu unique, ils ne donnent pas à Dieu le même visage. Pour les Juifs, on ne peut le nommer car Il est Tout-Autre. Pour les Chrétiens, Il s'incarne en la personne de Jésus. Pour les Musulmans, Il est défini par le Coran. Si les trois religions croyaient au "même" Dieu, il n'y auraient pas de problème

  • Par Le gorille - 09/01/2015 - 00:12 - Signaler un abus Qui est qui

    Juifs et Chrétiens : le même Dieu, absolument. Quant à Allah, non, rien à voir. Et c'est là toute l'ambiguïté. Allah copie, mal, le Dieu des Juifs, en essayant d'intégrer des éléments modernes, qui tendent à approfondir la richesse de Dieu, liés à Jésus, en les vidant de leur signification. Toute l'astuce est là...

  • Par bjorn borg - 09/01/2015 - 11:55 - Signaler un abus Dieu n'existe pas!

    qui peut bien raconter une telle ânerie? Après la mort, nous retournons à la terre et pis c'est tout. Que vous soyez croyant ou pas, cela ne change strictement rien. Il est tout à fait inutile de prier qui que ce soit. Vous perdez votre temps et votre énergie. Gardez donc votre énergie pour faire le bon vote aux élections. Si vous voulez prier pour votre champion, voilà qui serait efficace!!! Lol

  • Par Gré - 09/01/2015 - 18:30 - Signaler un abus Vos preuves ?

    Bjorn Borg, apportez-moi la preuve que Dieu n'existe pas

  • Par bjorn borg - 10/01/2015 - 03:01 - Signaler un abus La preuve

    alors que ceux-ci sont infinies comme sa soi-disant bonté. Pouvez-vous me dire où il est? Surtout ne me dites pas qu'il est partout et nul part, si non je dirai que vous êtes un sacré farceur! C'est comme quand vous avez appris que votre père faisait le père noël. C'est du même acabit. Autrefois, on nous disait qu'il y avait 3 choses: le paradis, le purgatoire et l'enfer. Il semble que le purgatoire ait disparu, emporté par le mondialisme! Où croyez vous que vous serez le mieux, au paradis ou en enfer? Pouvez vous me dire où ils se trouvent? Au ciel peut-être? C'est quoi le ciel? C'est comme dieu? Partout et nulle part? hi hi. Je pleure de rire! Sans doute préférez-vous le paradis avec ses vierges, car dans l'enfer, c'est le règne de Lucifer. Au fait, c'est qui ce nouveau personnage? Lui aussi est partout suivant votre mode? Admettez donc une bonne fois que le père noël, dieu, les vierges, satan ou lucifer sont des inventions du cerveau des humains. L'homme a besoin de ça pour se rassurer sur son existence terrestre. Il a besoin de croire en des foutaises sorties tout droit de son cerveau qui veut croire à qq chose qui n'existe pas. Amen!

  • Par valencia77 - 09/08/2015 - 01:19 - Signaler un abus St thomas d'Aquin

    Saint Thomas ne savait pas qu'il ya plus de 100 milliards de galaxies dans cet univers. Ni meme que nous etions dans une galaxie et son immensite. Cela changerait il la somme thelogique et les 5 preuves metaphysiques? Dieu crea l'homme a son image?

  • Par zouk - 28/01/2016 - 11:03 - Signaler un abus Aurélien BARRAU

    Merci, vous avez le talent de rendre compréhensibles des notions PHYSIQUES terriblement complexes. J'insiste physiques, cela n'est pas de l'ordre des convictions philosophiques et encore moins religieuses tout commentaire de cet ordre est vide de sens. Je n'espère pas faire réfléchir Bjorn Borg.

  • Par clau - 28/01/2016 - 17:28 - Signaler un abus enfin d'accord...

    Cette théorie me parait beaucoup plus logique et cohérente que le big bang en tant que début . Tout cela est fascinant autant dans l'infiniment petit que dans l'infiniment grand qui est plus difficile à appréhender ! Dans quoi l'univers est il contenu ??? Le système solaire ressemble à un noyau entouré de ses électrons , la voie lactée à un ruban en spirale , sorte d'ADN ... Nous avons encore de quoi alimenter notre imaginaire ...

  • Par BOCE64 - 28/01/2016 - 18:02 - Signaler un abus Dieu

    L'Homme a créé Dieu , l'inverse tu rigoles ! Quel prétention !

  • Par Alain Proviste - 28/01/2016 - 19:10 - Signaler un abus ETONNANT

    "Trouver des vestiges des cette phase de contraction avant le grand rebond" ---> Je ne vois pas trop ce qui peut subsister après un passage par une densité de 10^93 g/cm^3 mais Aurélien Barrau sait mieux que moi. Peut-être un rayonnement particulier ?

  • Par Carlsag - 29/01/2016 - 07:01 - Signaler un abus abc

    J'avais visionné une vidéo "..les nuits de l'incertitude le grand soir ..." (2012) ou parmi plein de sujets ,celui du Big Bang avait été évoqué (Darmour) Il y avait des invités prestigieux :Connes ,Aspect ,Darmour ;Villani ,Klein ,Luminet ,Casset

  • Par Vipas - 29/01/2016 - 11:44 - Signaler un abus Nouveau ? Vraiment ?

    Révolutionnaire ? Ce génie des Occidentaux monothéistes de présenter comme leur plus récente découverte une image du monde partagée depuis toujours et sans interruption par 3 ou 4 milliards d'Extrême-Orient (de l'Inde au Japon en passant par la Chine) ! Ou l'Occident commence-t-il à comprendre que le "monothéisme" n'était qu'une parenthèse historique - une bulle mythagogique - et prépare-t-il un "soft landing" qui lui permette de ne pas perdre la face ?

  • Par Kukenhoff - 29/01/2016 - 14:27 - Signaler un abus La lumière....

    Ainsi donc l'Orient savait depuis toujours, alors que l'Occident était encore dans les ténèbres. Au fond c'est très logique, le soleil se lève à l'Est et personne en Occident ne l'avait remarqué ! En cosmologie aussi voici venu le temps de la repentance.

  • Par emem - 29/01/2016 - 20:31 - Signaler un abus Il n'est pas interdit de rêver

    Je crois que notre cerveau (Même celui des pus grands savants) ne permet pas d'appréhender raisonnablement tout ce qui n'est pas à l'échelle humaine. Dés qu'on sort du système solaire, il n'y a que des hypothèses invérifiables. D'ailleurs, même dans le système solaire, certains affirment qu'il y aurait une autre planète inconnue. Possible, mais invérifiable.

  • Par Carlsag - 30/01/2016 - 07:40 - Signaler un abus abc

    "...La question de l'origine peut nous amener dans une sorte de régression infinie ou on ne cesse d'interroger d'ou viennent les choses qu'on postule au départ qui nous permettent d'expliquer la suite de l'histoire ..." Etienne Klein - Discours sur l'origine de l'univers

  • Par Benvoyons - 30/01/2016 - 14:11 - Signaler un abus GP13 - 05/01/2015 - 11:36 Le temps en tant que tel n'existe pas

    dans l'univers ni dans la nature. L'homme a créé un temps calendrier heure etc... pour son besoin propre

  • Par Ex abrupto - 30/01/2016 - 15:29 - Signaler un abus J'ai l'impression...

    que beaucoup de commentateurs n'ont pas compris l'essence de l'article et sont dépassés par le sujet. Il ne s'agit pas d'affirmations religieuses ou spéculatives. Il s'agit de nouvelles observations et de nouvelles méthodes d'analyse qui permettent d'envisager un autre modèle, sous réserve de vérification expérimentale, basée sur le perfectionnement des observations.

  • Par jurgio - 30/01/2016 - 19:39 - Signaler un abus À chaque fois que la science est prise de court

    elle se retrouve devant l'infini. L'infini est une notion mathématique et pour elle probablement une impasse. Intéressante cette découverte mais nous ne sommes pas plus avancés. Nous semblons tourner en rond dans une bulle de temps.

  • Par goethe379 - 31/01/2016 - 11:27 - Signaler un abus L'éternité

    et l'infini sont deux notios impossibles à comprendre et à accepter pour un esprit rationnel, car on se posera toujours la question: et avant, qu'il s'agisse du temps ou de l'espace. Il est vrai qu'un début est rassurant intellectuellement, philosophiquement et métaphysiquement

  • Par l.dupuis - 31/01/2016 - 14:43 - Signaler un abus Pour un peu de cohérence en physique!

    On parle ici de contraction de l'univers ce qui revient à dire une inversion de la flèche du temps ce qui est impossible! De même, je ne crois pas qu'on puisse unifier les deux physiques. La physique quantique fonctionne dans un monde sans espace-temps, ce qui explique parfaitement les expériences EPR et autres aberrations qui paraissent sans explication logique, alors que notre monde réel où règne le physique relativiste possède un espace-temps. Ces deux mondes sont superposés et les particules passent en permanence d'un monde à l'autre. C'est pour cette raison que la lumière peut être à le fois onde et particule. Une onde n'a pas besoin d'espace-temps pour exister, les équations de la physique quantique peuvent très bien s'écrire en éliminant le temps! Par contre notre univers a eu un début avec le Big Bang et aura inéluctablement une fin. Mais on peut imaginer que toute l'énergie se condensera dans le monde quantique au fur et à mesure que notre univers meure pour aboutir à un nouveau Big Bang et à la naissance d'un nouvel Univers...

  • Par Deudeuche - 31/01/2016 - 15:33 - Signaler un abus Big Bang Theory

    Avec Sheldon et ses potes

  • Par valencia77 - 31/01/2016 - 18:25 - Signaler un abus Dieu

    Avant de creer l'univers, (100 milliards de galaxies), que faisait Dieu?

  • Par Borgowrio - 31/01/2016 - 19:42 - Signaler un abus Fable .. le savant et la fourmi

    Chaque étape , chaque porte franchie , ouvre des possibilités encore plus infinies . Plutôt que de dire , prouvez ceci , prouvez cela , il faut prendre conscience que notre matériel (cerveau) a forcément ses limites .Le sens même de l'univers nous ne pourrons pas le comprendre. Comme si une fourmi devait comprendre la tectonique des plaques. C'est peut être ces limites qu' on appelle Dieu

  • Par Liberdom - 01/02/2016 - 02:12 - Signaler un abus ENA et Univers

    Le nombre de commentaires est conséquent : entre la physique quantique, la relativité et Dieu (et les dieux) on se querelle. Et personne de penser que que nos énarques ont créé l'univers dans le lequel nous nous débattons; ils le recréent même tous les jours comme ils l'ont appris dans leur école.

  • Par D'AMATO - 01/02/2016 - 12:29 - Signaler un abus Avant de creér des milliards de miliards de milliards de.....

    ...galaxies DIEU se contentait d'ETRE ou de'exister ( JE SUIS CELUI QUI EST -en tout cas d'après la Bible.-..... .....Et vous que faisiez-vous?

  • Par Carlsag - 01/02/2016 - 12:40 - Signaler un abus goethe 379 11h 27

    Parler d' infini et l'éternité dans un monde physique ,'a tout simplement pas de sens C 'est de l'abus de langage de parler d'infini ou d'éternité à propos de quelque chose qu'on ne parvient pas à mesurer

  • Par Deudeuche - 01/02/2016 - 13:53 - Signaler un abus @D'Amato

    tout à fait, Nietsche est mort, signé Dieu.

  • Par ciorane - 01/02/2016 - 19:36 - Signaler un abus Peut-être que j'extrapole

    mais il me semble que les bouddhistes ont un peu la même vision du monde. En tout cas cet article est fascinant et j'aime comme Aldel le dernier paragraphe.

  • Par jurgio - 02/02/2016 - 14:15 - Signaler un abus Demander ce que faisait Dieu avant sa création de l'univers !

    est une question qui sous-tend que le temps emprisonne Dieu lui-même ! Non, l'éternité dont nous n'aurons jamais aucune idée dans notre univers qui nous tient prisonniers, apparaît davantage comme une absence de temps.

  • Par Carlsag - 03/02/2016 - 03:19 - Signaler un abus abc

    Le sujet est pourtant très scientifique mais il faut toujours qu'il y ai des *** pour ramener la religion dans les commentaires dès qu'il s'agit de spéculations théoriques en cosmologie ,ça me gonfle au plus haut point

  • Par Deudeuche - 04/02/2016 - 18:35 - Signaler un abus @Carlsag

    A chacun ses croyances y compris celles de la science cyclique éternelle ou Big bang, à moins que ce ne soit l'inverse...ou son contraire! Allez bonne tolérance M. la science. Sheldon Cooper est plus sympa!

  • Par Benvoyons - 24/02/2016 - 11:43 - Signaler un abus La croyance est faite pour définir une vision humaine sur tout

    Mais initialement de tout la vision humaine n'existe pas comme le temps n'existe pas. La croyance a été utilisé par les hommes pour créer des structures pour vivre entre les hommes car l'homme en premier lieu a été cellule, animal , pensées, et tout cela ne fait pas bon ménage. Ces croyances ont évolué suivant les données scientifiques et les besoins de pouvoir des hommes. Donc les données scientifiques humaines ne sont rien car ne sont pas le constitutif du tout qui existe Restera donc toujours que le tout c'est quoi ? Bien évidemment sans la pensée humaine car l'humain n'est pas le constitutif du tout! :)::))

  • Par cloette - 24/02/2016 - 12:15 - Signaler un abus Benvoyons

    A sa mort l'enveloppe charnelle de l'homme disparaît mais son esprit ( ou âme ) subsiste , c'est cela la religion que tu nommes croyance . Ensuite cet homme change d'enveloppe .

  • Par Benvoyons - 24/02/2016 - 12:45 - Signaler un abus cloette - 24/02/2016 - 12:15 Merci de m'expliquer alors

    comment est possible l'augmentation du nombre d'être humain qui sont passés de quelques milliers à 7 à 10 milliards prochainement? La croyance est un fait que l'on ne peut prouver comme ce que tu crois en affirmant ton texte. En effet car l'humain ne créé pas le tout et donc il n'est rien donc sa pensée n'est rien et n'apporte rein au tout .

  • Par cloette - 24/02/2016 - 12:58 - Signaler un abus Benvoyons

    je ne parle pas forcément de réincarnation mais d'une autre enveloppe, mais si j'ai raison , tu seras bien attrapé après ta mort de voir que tu t'étais trompè , et finalement tu seras content de ne pas être englouti dans un trou noir !

  • Par Benvoyons - 24/02/2016 - 16:32 - Signaler un abus cloette -24/02/2016 - 12:58 De naissance tous les hommes passent

    dans un trou noir :)::))

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Aurélien Barrau

Aurélien Barrau est professeur à l’Université Joseph Fourier, membre de l’Institut Universitaire de France et chercheur au Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie du CNRS.

Il a publié en mars 2013 Big Bang et au-delà - Balade en cosmologie (Ed. Dunod) qui explique, dans un langage clair et accessible, les dernières découvertes en cosmologie, et des Univers multiples paru chez Dunod en 2014.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€