Jeudi 24 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Corée du sud : des robots
pour garder les prisonniers

Des androïdes capables de détecter les comportements inhabituels effectueront les rondes nocturnes dans les prisons sud-coréennes à la place des surveillants pénitentiaires.

e-maton

Publié le 28 novembre 2011
 
Les "robots gardiens" doivent permettre aux surveillants de consacrer davantage de temps à la réhabilitation des détenus en les déchargeant des rondes nocturnes.

Les "robots gardiens" doivent permettre aux surveillants de consacrer davantage de temps à la réhabilitation des détenus en les déchargeant des rondes nocturnes. Crédit Aldebaran Robotics

Des robots capables de détecter les comportements inhabituels pour surveiller les prisonniers : c'est ce que souhaite mettre en place le gouvernement sud-coréen, rapporte le site Time.

Plus d’un milliard de won (635 000 euros) a été dépensé pour le développement des ces "robots - matons". Selon les chercheurs, ces androïdes doivent permettre aux surveillants de consacrer davantage de leur temps à la réhabilitation des détenus en les déchargeant des rondes nocturnes.

Haut de 1,5 mètre et doté de quatre roues, équipé de caméras et de micros, le robot détecte les comportements suicidaires ou les actes de violences, qui sont ensuite signalés aux agents de permanence. Le robot peut aussi établir une communication entre les détenus et les agents pénitentiaires grâce à un système radio.

"Nous avons presque fini de travailler sur ses fonctions opérationnelles fondamentales, et nous nous occupons maintenant de la finition, pour qu'il paraisse plus amical aux détenus", a expliqué le professeur Lee Baik-Chul, de l'université de Kyonggi. Malgré sa très sérieuse mission, le robot a déjà un design qui le fait ressembler à Casper le gentil fantôme.

La robotique est un pôle de développement prioritaire pour la Corée du Sud, qui vise une place de leader mondial aux côtés du Japon. En 2009, le pays a commencé à mettre en place des robots profs d'anglais.

Trois robots seront testés dans un centre de Pohang (sud) en mars 2012.

Lu sur Time

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vincent_William_M - 29/11/2011 - 18:55 - Signaler un abus Photographie

    À noter que la photographie n'est pas celle des futurs robots gardiens de Corée du Sud. Ce sont des robots "Nao" d'une PME française, Aldebaran Robotics, qui ont un but éducatif et d'assistance aux personnes.

Fermer