Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Rapports sexuels : plus un homme fait le ménage, moins il en a

Une étude publiée dans la Revue Américaine de Sociologie révèle que plus un homme marié passe du temps à faire les tâches ménagères comme les courses ou la cuisine, moins il fait l'amour.

Stéréotypes

Publié le
Rapports sexuels : plus un homme fait le ménage, moins il en a

La libido des hommes dépend de leurs activités au domicile.  Crédit Reuters

Mesdames, il va falloir choisir entre un homme qui fait le ménage et un homme qui assure au lit ! Une nouvelle étude révèle en effet que plus un homme marié passe du temps à faire les tâches ménagères, moins il fait l'amour. Autant dire que la nouvelle va faire du bruit et risque de raviver la guerre des sexes.

L'étude "Les couples dans lesquels l’homme participe davantage aux tâches traditionnellement dévolues aux femmes font état d’un nombre moins grand de rapports sexuels", publiée dans la Revue Américaine de Sociologie s'appuie sur une enquête menée auprès de 7002 personnes.

Mais les chercheurs, dont l'étude ne concerne que des couples américains hétérosexuels, ne disent pas pour autant que les hommes ne devraient rien faire au domicile. Non, s'il n'est pas bon pour leur vie sexuelle de faire le ménage, les courses, la vaisselle, aller travailler dans le jardin, s'occuper de la voiture ou payer les factures n'est pas un problème ! Les chercheurs assurent en effet que "les couples dans lesquels l'homme participe davantage à des tâches traditionnellement considérées comme masculines font état de rapports sexuels plus fréquents", et d'ajouter que c'est "l'importance des rôles sociaux pour la fréquence des rapports sexuels dans les mariages hétérosexuels. Les couples dans lesquels les hommes participent plus aux tâches ménagères généralement faites par les femmes déclarent avoir moins souvent de rapports sexuels".

L'étude rappelle toutefois que "refuser de participer aux tâches ménagères provoque des conflits dans le couple et l’insatisfaction des épouses", ce qui n'est pas bon pour la libido des épouses. L'objectif est donc de trouver le juste milieu !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pidmerd - 30/01/2013 - 15:51 - Signaler un abus BIEN PRATIQUE

    Déjà qu'ils n'étaient pas nombreux à mettre la main à la pâte, derrière un article pareil, c'est pour le coup qu'ils vont se reposer entièrement sur madame !

  • Par jaquetgregory - 30/01/2013 - 16:29 - Signaler un abus Titre alternatif : Les machos se vantent

    J'ai pas lu l'étude, hein. Mais bon, je suis toujours épaté par les études sociologiques américaines.. Est-ce que quelqu'un voudrait bien prendre un peu de temps pour la lire et me dire si on ne peut pas plutôt en tirer la conclusion suivante : Moins l'homme participe au tâches ménagère Plus il est à tendance machiste-phallocrate-patriarcal Plus il survend ses performances sexuelles ? Hein ? Dites. Est-ce qu'à l'inverse, on ne peut pas dire qu'adopter un comportement égalitaire va souvent avec l'humilité - ou le réalisme - au moment de faire la somme des coïts ? Bon. Voilà. En même temps, cet article est destiné à amener des clics, pas des thèses, je comprends bien. Et je respecte le fundraising bien mené. Pour jeter un oeil exotique sur le machisme, visez ceci sur mon blog : http://henryjaquet.com/2013/01/22/cest-ainsi-que-nous-apprenons-a-devenir-des-hommes/

  • Par Redmonde - 30/01/2013 - 16:32 - Signaler un abus MEME CHOSE POUR LES FEMMES

    Les femmes qui traditionnellement se tapaient toutes les taches ménagères et familiales avaient aussi moins envie de faire l'amour que leur compagnon: surprise surprise. Ces corvées fatiguent et sont un vrai tue-l'amour, et il n'est pas étonnant que ça affecte aussi les hommes. Si les femmes ont davantage envie de faire l'amour quand leur compagnon les aide, finalement ce n'est pas plus mal. Entre me taper toutes les corvées et gérer en plus un mec prêt à baiser 4 fois par jour, et un mec qui fait la moitié du travail et ne peut plus baiser que tous les 2/3 jours, mon choix est vite fait.

  • Par ISABLEUE - 30/01/2013 - 16:38 - Signaler un abus encore une ruse masculine pour qu'on ait pitié d'eux

    les pauvres chous. Parce que nous, les filles, le ménage ne nous fatigue pas non non non

  • Par jmpbea - 30/01/2013 - 16:40 - Signaler un abus on voit bien que flamby ne sait pas faire le ménage!!!!!

    ah! ben ! oui.....il a 4 enfants...... déclarés.....

  • Par kimkimkim - 30/01/2013 - 17:49 - Signaler un abus Merci à Atlantico !

    Merci pour cet article qui valide totalement mon approche. Les mâles doivent rester de vrais mâles et les vaches seront bien gardées. Désormais la plupart des hommes sont des métrosexuels asexués qui acceptent que leur femme porter la culotte. Assez de ces mecs qui font des courses, poussent le landau ou font la vaisselle. On peut rendre service d'une autre façon que celle-là. De plus, je vous livre un scoop : ce n'est pas du tout ce qu'elles veulent !

  • Par Gégé Foufou - 30/01/2013 - 18:26 - Signaler un abus A ATLANTICO ARTICLE BIDON ET INUTILE

    Je n'ai jamais fais le ménage et je ne fais plus l'amour avec mon épouse depuis l'age de 59 ans Alors votre enquête vous vous la mettez où je pense Salut

  • Par sam75 - 30/01/2013 - 18:47 - Signaler un abus Faut savoir ce qu'elles veulent

    He oui, faut choisir mesdames, soit avoir des câlins a répétitions, soit ne pas faire le ménage.

  • Par andromede - 30/01/2013 - 19:49 - Signaler un abus .

    N'importe quoi!!!

  • Par Redmonde - 30/01/2013 - 20:31 - Signaler un abus RAPPORTS BIDON

    L'AFP s'est fait une spécialité de ces rapports bidons, ou du moins manipulés insidieusement pour leur faire dire ce qu'ils ne disent pas. Il y a quelques semaines, c'était "les hommes qui font le ménage divorcent davantage". Les hommes qui ne foutent rien à la maison ont peut être plus d'énergie pour faire l'amour. Mais en ce qui me concerne, et pas mal de femmes sont de mon avis, un homme qui ne fait rien à la maison et estime avoir le droit de se faire servir comme un parasite= pas de rapports sexuels. Il n'y a rien qui dissuade une femme de faire l'amour comme un mec qui ne léverait pas le petit doigt pour l'aider. C'est incroyable comme les medias reprennent volontiers tout ce qui légitime le refus masculin d'aider aux taches ménagères. Les études qui mettent en évidence que le fait de partager les taches ménagères favorise l'entente des couples, c'est curieux mais on n'en parle jamais dans les medias. Apparemment, les journalistes (encore majoritairement masculins) n'ont pas encore intégré que la majorité de leur lectorat est féminin.

  • Par Kindzadza - 30/01/2013 - 20:53 - Signaler un abus C'était vraiment très intéressant...

    Hé bé, vous m'en direz tant! Redmonde résume parfaitement mes pensées à la lecture de cet... ce...ce condensé d'âneries. J'ai un scoop, ça marche aussi pour les zouz: faire conchita à la maison, laver des slips sales, récurer des chiottes, et javéliser la gazinière, ça booste la libido de personne. De toute façon, quand on a fini le repassage, les courses et la bouffe après le boulot, généralement le sommeil arrive maximum 2 minutes après le passage à la position horizontale.

  • Par Peter6809 - 30/01/2013 - 21:14 - Signaler un abus Délirant!

    Cette"étude" me semble complètement débile, et je ne vois même pas pourquoi on en parle! Je fais le ménage depuis quarante, et ça ne m'empêche absolument de faire l'amour! A 65 ans, un peu moins qu'à 20 certes, mais je ne crois pas que ce soit dû au ménage! Je ne suis pas fan des féministes, mais bon, je ne vois pas où est le problème. Dans les années 75, il y avait peu de père à aller chercher les enfants la crèche...et c'était génial d'être entouré de toutes ces jeunes maman! Pas vraiment fait pour réduire la libido.

  • Par kettle - 30/01/2013 - 21:56 - Signaler un abus Les hommes virils ne font pas

    Les hommes virils ne font pas le menage.

  • Par kettle - 30/01/2013 - 22:00 - Signaler un abus Les mâles doivent rester de vrais mâles

    @kimkimkim - "Merci pour cet article qui valide totalement mon approche. Les mâles doivent rester de vrais mâles et les vaches seront bien gardées. " --- Les femmes ont horreur des hommes qui s'abaissent aux taches menageres.

  • Par eheime - 31/01/2013 - 06:38 - Signaler un abus on dit que celui qui ne fait rien ne branle rien

    celui qui ne fait pas le menage a des rapports sexuels, donc pas besoin de paliatifs :) voila raison !

  • Par on croit rêver... - 31/01/2013 - 06:45 - Signaler un abus En voila une étude interessante!

    Mais bien moins que les commentaires qu'elle sucite! "les VRAIS hommes ne font pas le ménages"... Une question me travaille:qu'est-ce qu'un VRAI homme? Un homme qui met les pieds sous la table en rentrant du PMU et qui demande "qu'est ce qu'on mange?" Un superbe modele vautré devant un match de foot,une bière dans une main,l'autre sur les parties génitales? Non parce que si c'est ça,je prefere les FAUX hommes! Ceux qui n'attendent pas après bobonne pour une chemise propre ou pour changer le petit dernier. Un mec qui s'assume quoi.Parce que bobonne,elle bosse au 21 eme siecle... Mais au Diable ces détails...!

  • Par Lennart - 31/01/2013 - 08:11 - Signaler un abus La solution

    Employer une femme (ou homme) de ménage. Madame est disponible monsieur conserve sa virilité et un emploi est créé.

  • Par phil2 - 31/01/2013 - 10:08 - Signaler un abus trop fort ces amercains!

    pour plus rien foutre a la maison je vais encadrer cet article!

  • Par Jeanne1412 - 31/01/2013 - 10:14 - Signaler un abus cela expliquerait-il aussi les migraines de madame ?

    Un début de réponse...

  • Par Ravidelacreche - 31/01/2013 - 10:31 - Signaler un abus Explication

    De récentes études le confirment : les femmes ont un champ visuel plus large que celui des hommes. Elles voient tout ! Cette particularité remonte, parait-il, aux temps préhistoriques ou durant des millénaires, les femmes ont dû tout surveiller dans la grotte (le feu, les marmots, les prédateurs) pendant que l'homme allait au mammouth, loin du foyer. Ce particularisme peut aussi éclairer une question de société revenue soudain au devant de l'actualité : qui fait le ménage à la maison ? > L'homme, en raison de la faiblesse de son champ visuel, souffre d'un handicap manifeste. Depuis l'Antiquité, il a dû mettre la main en visière pour regarder au loin l'état de la mer, le vol des oiseaux et le profil des nuages pour son labeur quotidien. > Il a développé une acuité lointaine donc intelligente, qui, par ricochet, a réduit son champ visuel périphérique et sa capacité à bien distinguer certains détails de près. Ainsi la femme dit à l'homme « tu vois la poussière là " l'homme répond invariablement « de la poussière, où çà ? » Cette étroitesse du champ visuel explique aussi la raison pour laquelle l'homme n'est pas fait pour la vaisselle.

  • Par wolfgangamadp - 31/01/2013 - 10:52 - Signaler un abus De toute façon les français

    De toute façon les français ne savent même pas changer une roue et roulent au diesel dans des voitures de vieux, alors question virilité ...

  • Par luce15 - 31/01/2013 - 11:58 - Signaler un abus "Le sexe faible" n'est donc pas celui que l'on croit !

    C'est une analyse de l'étude bien masculine qui renforce le stéréotype de l"homme égoïste et goujat". Croyez vous que les femmes aient envie d'un tel compagnon ? Qui s'est jamais inquiété de l'incidence de la fatigue des tâches ménagères sur la sexualité des femmes ? Apparemment, elles seraient bien plus résistantes que ces pauvres hommes, vraiment ils seraient bien fragiles - qui est le sexe faible ? - puisqu'ils ne pourraient assumer les tâches ménagères pendant des siècles en totalité et maintenant en grande partie par les femmes. Afin d'assurer la tranquillité de ces messieurs bien fatigués au retour du travail ! Et elles s'acquittent de bien d'autres tâches encore !! Ce qui ne les empêche pas d'avoir aussi les enfants et de s'occuper en grande partie de leur éducation. Et elles doivent rester sereines, souriantes et pimpantes. Il n'aurait pas fallu bien longtemps pour que ces pauvres hommes craquent. Et surtout aient peur de perdre leur virilité. Quelle ineptie !! puisque les tâches considérées masculine comme l'entretien de la voiture ne les fatigueraient pas ? C'est donc bien un produit des stéréotypes culturels qui évalue un homme à sa "performance sexuelle".

  • Par Ours blanc - 31/01/2013 - 14:15 - Signaler un abus Et ça vous étonne ?

    Je ne me lasse pas de découvrir, avec un amusement chaque fois renouvelé, les montées aux créneaux de féministes outrées par la teneur d'un article, d'une étude ou même d'une petite blague... Ici, la question n'est pas de déterminer si les tâches ménagères sont "dévirilisantes" ou non. Intrinsèquement, elle ne le sont pas. La preuve : la plupart des hommes vivant seuls les accomplissent (à leur rythme, certes...). Il est davantage question du rôle et de la position de l'époux au sein du mariage. Dans la France de grand-papa, les choses étaient claires : Monsieur allait gagner l'argent du ménage, Madame s'occupait des gosses et de la maison. Un genre de troc gagnant-gagnant, donc... Les choses sont différentes pour madame version 21ème siècle, qui ramène elle aussi de l'argent au foyer et qui, à ce titre, ne veut plus assumer le rôle de "boniche". Il ne m'appartient pas de dire si cela est légitime ou non, mais la question est "Monsieur y trouve-t-il son compte ?". Si l'on s'en réfère à l'article, il faut croire que non... Et la recrudescence des célibataires de 30 à 50 ans, vivant comme des ados, ayant -parfois- une (ou plusieurs) "petite amie" mais pas d'épouse est révélatrice...

  • Par vangog - 31/01/2013 - 16:48 - Signaler un abus Moi, je fais les tâches ménagères avec mon épouse!

    Et je m'interroge: Est-ce que faire l'amour pendant le ménage fait partie des tâches ménagères? Sinon, est-ce que faire l'amour " tout court" en fait partie? J'adapterai mon emploi des tâches en fonction de votre réponse...

  • Par jlbaty - 01/02/2013 - 07:03 - Signaler un abus ou classe t' on le ramonage

    Interprétation

  • Par jerem - 01/02/2013 - 17:03 - Signaler un abus the gay solution ?

    prendre une bonne a 50% d'abattement fiscal .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€