Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 04 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Japon : vous prendrez bien un verre de lait… maternel

A Tokyo, un bar propose à ses clients de leur servir du lait maternel ou de téter directement à la source.

Santé !

Publié le
Japon : vous prendrez bien un verre de lait… maternel

Ce bar de Tokyo propose un retour à l'enfance assez spécial... Crédit Reuters

On connaissait déjà le lait d'ânesse bon pour préserver la jeunesse de la peau, on avait eu vent des Etats-Unis de la nouvelle tendance de manger son placenta pour mieux récupérer de sa grossesse, aujourd'hui on découvre le premier bar à lait… maternel. Le Bonyu Bar situé dans le quartier hors-la-loi de Kabukicho à Tokyo propose en effet de boire le lait produit par ses serveuses.

Pour la modique somme de 2 000 yens, soit 15 euros, les clients désireux de nouvelles sensations peuvent déguster un shot de sécrétions mammaires.

Les consommateurs peuvent aussi s'ils le souhaitent téter directement aux seins de l'une des trois serveuses. Pour cela il faudra débourser 5 000 yens, environ 37,50 euros. Pour ce prix, la serveuse caresse les clients dans les cheveux et lui dit des mots doux.

Selon le Tokyo reporter, la plupart des consommateurs sont âgés entre 30 et 40 ans, mais certains ont jusqu'à 60 ans. Un étrange retour en enfance.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 27/01/2015 - 00:04 - Signaler un abus À la source...

    C'est meilleur que le lait de vache...et ça sent moins le purin!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€