Samedi 19 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cancérigène le Coca-Cola ?

La marque qui vend 1,7 milliards de boissons par jour dans plus de 200 pays du monde va devoir modifier sa recette.

Gloups

Publié le 9 mars 2012
 
Face à cette polémique, Coca-Cola s'est engagé à diminuer le dosage du colorant mis en cause, tout en niant fermement que celui-ci représente un risque pour la santé.

Face à cette polémique, Coca-Cola s'est engagé à diminuer le dosage du colorant mis en cause, tout en niant fermement que celui-ci représente un risque pour la santé.  Crédit Flickr gongus

Le soda le plus vendu au monde va devoir modifier sa recette secrète, rapporte le site Discovery. La raison : une substance chimique colorante, le 4-methylimidazole (4-MEI), - également utilisée dans la composition d'autres sodas (comme le Pepsi), sauces soja et certaines bières - serait toxique et cancérigène.

C'est le Centre pour la science dans l'intérêt du public (CSPI), une association américaine de défense des consommateurs qui a donné l'alerte il y a plus d'un an, en février 2011.

Problème : les scientifiques n'arrivent pas à s'accorder sur la supposée ou réelle dangerosité du 4-MEI. L'administration américaine indique qu'il faudrait boire plus de 1 000 canettes par jour pour être exposé.

De son côté, le CSPI  avance de nouveaux tests, qui prouveraient au contraire la nocivité de la substance. "Contrairement au caramel préparé chez soi, la version artificielle à l’origine de la couleur “coca” est le fruit de la réaction chimique obtenue par l’association de sucre, d’ammoniac et de sulfites portés à haute température", explique le porte-parole du CSPI. Ce processus aurait pour effet de créer ces deux substances toxiques qui, d’après les études menées sur des rongeurs, provoquent des "cancers du poumon, du foie, de la thyroïde et de la leucémie".

Selon la loi en vigueur dans l'Etat de Californie, le dosage maximum de 4-MEI autorisé doit être de 29 microgrammes par jour. Or, d'après les tests réalisés par le CSPI, le Coca-Cola contiendrait de 142 à 146 microgrammes par canette de 35 cl. Le Coca-Cola light en contiendrait entre 103 à 113 microgrammes. Le Pespi en contiendrait de 145 à 153 microgrammes.

Face à cette polémique, Coca-Cola s'est engagé à changer sa recette secrète et à diminuer le dosage de ce colorant comme le veut la loi californienne, mais nie fermement que celui-ci représente un risque pour la santé.

Lu sur Discovery

 


Fermer