En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
23/01/2019 - 13:39
Une idée de l'enfer
Pourquoi l'homme ne pourra (probablement) jamais débarquer sur Jupiter
Jupiter est l'une des planètes les plus hostiles et mystérieuses du système solaire. Que se passerait-il si vous étiez désigné pour aller y faire un tour ? Explications.

L'Univers est immensément vaste, mais avant d'aller coloniser d'autres planètes, nous avons encore beaucoup à apprendre de son propre système solaire. Si l'humain a envoyé des engins spatiaux sur la Lune, Vénus, Mars, Titan (la lune de Saturne), Jupiter, quant à elle, garde son lot de mystère. Pour cause, c'est une planète géante gazeuse, composée principalement d'hydrogène et d'hélium. Impossible de toucher terre ferme à sa surface. Mais alors, pourrait-on simplement passer au travers de Jupiter ? Ce n'est pas aussi simple que ça, explique Tech Insider dans une vidéo.

Des vents surpuissants et une pression incommensurable

Pour commencer, il faut savoir que l'atmosphère de Jupiter ne contient pas d'oxygène. Assurez-vous donc d'en avoir suffisamment si vous vous lancez à l'exploration de la plus grosse planète de notre système solaire. Ensuite, ce sont les températures infernales qui posent problème. Lorsque vous entrez au sommet de l'atmosphère jupitérienne, vous foncez alors à 177 0000 km/h sous l'effet de la gravité dantesque de Jupiter. L'atmosphère d'en-dessous, plus dense, vous freinera suffisamment pour vous donner l'impression de vous être écrasé, mais vous devriez pouvoir continuer votre périple vers les entrailles de la planète gazeuse.

Après 3 minutes de chute libre, vous atteignez le sommet des nuages à 250 km de profondeur. La rotation de Jupiter, la plus rapide du système solaire, vous met à l'épreuve : vous affrontez des vents puissants pouvant souffler à plus de 400 km/h. Environ 120 km sous les nuages, vous atteignez la limite de l'exploration humaine. En effet, la sonde de Galilée, qui a atteint la planète gazeuse en 1995, n'a duré que 58 minutes après avoir plongé dans l'atmosphère de Jupiter. Elle avait fini par perdre le contact avec la Terre, avant d'être détruite par les pressions écrasantes qui y règnent.

Des températures extrêmes et des molécules qui se bousculent

La pression y est en effet 100 fois plus élevée qu'à la surface de la Terre. 690 km plus bas, la pression y est 1 150 fois plus élevée. Votre seul moyen de survivre serait d'être installé à bord d'un vaisseau spatial construit à l'image du sous-marin Trieste, le sous-marin de plongée le plus performant au monde. En continuant votre route, vous n'aurez plus aucun moyen de communication avec l'extérieur. L'atmosphère profonde de Jupiter absorbe les ondes radio. Vous serez alors coupé du monde. À 4 320 km de profondeur, la température atteint les 3 370°C, assez chaud pour faire fondre le tungstène, le métal dont le point de fusion est le plus élevé de l'Univers. Vous aurez alors chuté durant au moins 12 heures, et vous ne serez même pas à la moitié de votre périple.

20 900 km plus bas, vous touchez la couche la plus profonde de Jupiter, où la pression est 2 millions de fois plus forte que sur Terre et la température qui y règne est plus élevée que celle de la surface du Soleil. Ces conditions extrêmes modifient la chimie de l'hydrogène autour de vous. Les molécules sont pressées les unes contre les autres jusqu'à ce que les électrons se brisent, formant une substance appelée hydrogène métallique. Très réflectif, ce métal vous empêcherait d'utiliser la moindre source de lumière pour vous guider. Vous finiriez alors à freiner votre allure, tiré vers le bas par la gravité, mais tiré vers le haut par la force de flottaison de l'hydrogène métallique. Pas sûr que le voyage en vaille la peine.

Publié le 23/01/2019 - 13:39
Vu sur : Tech Insider
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
La France, cette île perdue au milieu des océans ? Tout ce que révèle (aussi) ce dont Emmanuel Macron n’a PAS parlé
04.
Nous avons déjà obtenu de bons résultats : le vrai/ faux des déclarations d’Emmanuel Macron sur sa politique économique
05.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
06.
Emmanuel Macron : la conférence de presse dont on se souviendra parce qu’il... n’y avait rien de particulier à en retenir
07.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
Etudiante, Nathalie Loiseau s'est présentée sur une liste d'extrême droite
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 23/01/2019 - 18:56
Et pourtant, en terme d'hostilité pour tous ...
il y aurait urgence à "débarquer" notre Jupiter national pour la sauvegarde du pays :-)