En direct
Best of
Best of du 16 au 22 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

02.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

05.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Réforme
Grève du 5 décembre : Emmanuel Macron considère que la mobilisation est "avant tout contre la fin des régimes spéciaux"
il y a 2 heures 58 min
pépites > Politique
Union des droites
Les Républicains : une procédure d'exclusion vise Erik Tegnér
il y a 8 heures 5 min
pépites > France
Journée de mobilisation
FNSEA – Monde agricole : 1.000 tracteurs vont converger vers Paris le mercredi 27 novembre
il y a 8 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suite française" de Irène Némirovsky : adaptation méritoire d’une œuvre, dont l’auteure puis l’exhumation littéraire firent grand bruit en leur temps

il y a 9 heures 13 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la Belle au bois dormant noue sa cravate et quand s’allument les aurores boréales : c’est l’actualité des montres à la fin de l’automne
il y a 11 heures 3 min
décryptage > Société
L’enfer, c’est nous autres

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

il y a 12 heures 44 min
décryptage > Société
Pauvreté

Face aux inégalités : s’engager dans une dynamique de créativité

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Culture
Touche pas à ma vahiné…

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

il y a 14 heures 44 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste
il y a 15 heures 27 min
décryptage > Environnement
Roger Hallam

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

il y a 16 heures 23 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 21 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 42 min
Justice
Carlos Ghosn et son épouse Carole ont pu enfin communiquer pour la première fois en sept mois
il y a 8 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les renards et les lions" de Marcello Simonetta : le destin hors norme des fils de Laurent de Médicis

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pour l'amour des livres" de Michel Le Bris : une amitié entre le voyage et la littérature

il y a 9 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Solutions
Dialogue sous tension entre Emmanuel Macron et les anciens salariés de Whirlpool à Amiens
il y a 12 heures 17 min
pépites > Environnement
Pollution
Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat
il y a 13 heures 15 min
rendez-vous > France
Zone Franche
Plus que jamais, le "pognon de dingue" coule à flots mais les gens sont toujours aussi pauvres
il y a 14 heures 31 min
décryptage > Economie
Insécurité économique

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

il y a 15 heures 14 min
décryptage > Education
Réussite

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

il y a 16 heures 9 min
décryptage > Politique
Promesse

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

il y a 16 heures 40 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico Sciences

Le 23 juin, admirez la plus grosse pleine lune de l'année ; bourget 2013 : les futurs satellites météorologiques d'Eumetsat

Publié le 23 juin 2013
Et aussi : L'océan fait fondre l'Antarctique par dessous ; Microsoft obtient un brevet pour faire de notre corps... un réseau ; L'Homme moderne aurait migré vers l'Asie voilà seulement 55.000 ans.
Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Futura Sciences
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : L'océan fait fondre l'Antarctique par dessous ; Microsoft obtient un brevet pour faire de notre corps... un réseau ; L'Homme moderne aurait migré vers l'Asie voilà seulement 55.000 ans.

En bref : le 23 juin, admirez la plus grosse Pleine Lune de l'année

Le dimanche 23 juin en soirée, vous avez rendez-vous avec notre satellite naturel, quelques heures seulement après son passage au plus près de notre planète pour cette année. Suivez nos conseils pour profiter du spectacle.

Le weekend prochain, vous aurez de bonnes raisons de lever les yeux au ciel, soit pour suivre le ballet aérien au nord de Paris à l'occasion du Salon du Bourget 2013, soit pour admirer la plus grosse Pleine Lune de l'année. Notre satellite naturel se lèvera en effet dimanche soir 23 juin aux alentours de 20 h 00 (heure française) après être passé en début d'après-midi à seulement 357.000 km de la Terre, sa plus courte distance en 2013. Ces variations de distance sont liées à l'orbite elliptique de la Lune. Pour retrouver une Pleine Lune encore plus proche de nous, il faudra attendre le 14 novembre 2016 avec un périgée à 356.511 kilomètres.

(Lire la suite sur Futura-Sciences)

Bourget 2013 : les futurs satellites météorologiques d'Eumetsat

Futura-Sciences a interviewé Alain Ratier, le directeur général d’Eumetsat (European Organisation for the Exploitation of Meteorological Satellites). Il nous explique pourquoi les satellites vont continuer à faire progresser les prévisions météorologiques, et décrypte les innovations des futures générations Meteosat et Metop.

Aujourd’hui, les prévisions météorologiques ont besoin de deux types de satellites. Ainsi, en Europe, Eumetsat exploite à la fois les satellites géostationnaires Meteosat et les Metop en orbite polaire, les deux étant complémentaires.

(Lire la suite sur Futura-Sciences)

L'océan fait fondre l'Antarctique par dessous

Les bruyants et impressionnants vêlages de glaciers aux pôles semblaient contribuer majoritairement à la perte de masse des calottes glaciaires : c’est ce que l’on pensait jusqu’ici. Faux, affirme une équipe américaine. La fonte des plateformes glaciaires serait plutôt provoquée par les courants océaniques.

L’Antarctique est une immense calotte où la glace est en perpétuel mouvement. Par endroits, les s’écoulent depuis le continent sur la mer et forment d’immenses plateformes glaciaires flottantes. Il en existe dix principales en Antarctique, dont deux ayant une superficie de l’ordre de celle de la France. Aux extrémités de ces plaques, les icebergs se forment. Jusqu’alors, la principale cause de perte de masse de la calotte glaciaire était attribuée aux impressionnants vêlages de glaciers. La formation des icebergs engendre, en effet, la perte de 1.089 gigatonnes (Gt) de glace par an.

(Lire la suite sur Futura-Sciences)

Microsoft obtient un brevet pour faire de notre corps... un réseau

Microsoft vient de se voir accorder un brevet décrivant un appareillage transmettant des données via de faibles impulsions électriques au travers du corps humain. De quoi échanger des données informatiques lors d’une simple poignée de main, de sécuriser des paiements ou encore de s’identifier pour accéder à certains bâtiments.

L’Office des brevets et des marques des États-Unis (USPTO) vient d’accorder un brevet surprenant à Microsoft. Déposé en décembre 2011, ce brevet intitulé Biological Entity Communication Channel décrit un système pouvant utiliser le corps humain pour faire transiter des données. Ce procédé permettrait de transmettre une carte de visite numérique d’une poignée de main à une autre personne, de sécuriser un paiement en touchant du bout du doigt un terminal, ou encore d’accéder à un bâtiment sécurisé. Pour transmettre les données, la personne doit porter un petit appareil que Microsoft décrit de façon très partielle et vague.

(Lire la suite sur Futura-Sciences)

L'Homme moderne aurait migré vers l'Asie voilà seulement 55.000 ans

Quand l’Homme moderne a-t-il migré vers l’Asie ? La question anime nombre de débats depuis des décennies. Des scientifiques remettent de l’huile sur le feu. D’après l’équipe du chercheur Paul Mellars, Homo sapiens aurait foulé le sol asiatique voilà 55.000 ans.

Le moment où l'Homme moderne a initié sa migration vers l’Asie est une question qui suscite un vif débat au sein de la communauté des archéologues. Il existe actuellement deux grandes théories, centrées autour d’un événement, la grande catastrophe de Toba. Voilà environ 73.000 ans, sur l’île de Sumatra, le supervolcan Toba est entré en éruption, envoyant ses cendres sur toute l'Asie du sud. L’explosion, gigantesque, aurait été 3.000 fois plus forte que celle du mont Saint Helens, au nord-ouest des États-Unis en 1980, et elle aurait fait chuter la température moyenne de 3 °C ou davantage durant plusieurs années. Ce refroidissement climatique aurait profondément affecté les populations humaines, réduisant drastiquement leurs effectifs et enrayant leurs migrations.

(Lire la suite sur Futura-Sciences)

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

02.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

05.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Le Lampiste
- 27/06/2013 - 16:53
Modifications climatiques, courants océaniques ?
D'après un modèle récent, l'oscillation australe ( EL Niño), en modulant le passage d'eau chaude apportée par le courant chaud de surface au travers du détroit de Behring, étroit de 90km seulement et peu profond (environ 40m), entrainerait une accélération de la fonte de la banquise arctique. La montée des eaux repoussées par les vents dans le Pacifique Nord augmenterait l'apport d'eau chaude, directement. Ceci soulignerait la complexité des phénomènes mis en jeu, surtout quand on compare les masses de l'atmosphère et des océans, qui comprennent plus de 400 fois plus de molécules, ce qui rendrait les phénomènes atmosphériques plutôt dépendants des modifications des courants océaniques que l'inverse. Il faut souligner l'influence planétaire de cette oscillation australe; impossible à modéliser avec les capacités informatiques actuelles.
Ceci replacerait-il les "travaux" du GIEC dans la sphère de la propagande ? Comme le dit J-Louis Etienne, il reste encore bien des mystères sous l'Arctique. Et la véritable clé de compréhension du climat est plutôt au fond des océans et dans les courants que dans le brassage d'air...

http://jeanlouisetienne.com/images/encyclo/imprimer/18.htm
Le Lampiste
- 27/06/2013 - 14:59
Les brevets US posent depuis longtemps un problème majeur.
Selon l'esprit des lois sur la propriété industrielle (Brevets), le brevet est un avantage d'exclusivité donné à son détenteur en contrepartie d'un apport au patrimoine public commun au terme échu du brevet. Mais le brevet doit répondre à plusieurs critères, dont la description précise de l'invention permettant sa réalisation par l'homme de l'art au fait des techniques existantes, l'unicité de cette invention, et de ne pas bloquer l'évolution technique du domaine.
Or, dans les brevets US qui sont habituellement opposés par l'office international lors de dépôts de demandes, ces critères fondamentaux sont le plus souvent bafoués. Les brevets US sont vagues, simples déclaration d'intentions, ou réalisations hypothétiques, ils décrivent des inventions multiples, ou visent surtout à bloquer toute évolution. Cette technique fait partie des "barrières non tarifaires" qui permettent de bloquer les concurrents sans contrevenir directement aux règles de l'OMC, tout en dénonçant ceux qui ne respecteraient pas cette "propriété industrielle", comme les vilains chinois, à qui ce double langage des USA est un bon prétexte pour ne plus rien respecter du tout, brevets bidons comme réels.
l'enclume
- 24/06/2013 - 11:46
A chacun sa lune
"Le 23 juin, admirez la plus grosse pleine lune de l'année ; bourget 2013"
Hollande dit Bidochon en visite au Quatar?