En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

06.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

07.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 5 heures 41 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 8 heures 23 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 10 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 11 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 11 heures 50 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 12 heures 49 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 45 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 14 heures 59 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 15 heures 31 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 16 heures 3 min
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 8 heures 3 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 9 heures 9 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 10 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 11 heures 40 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 12 heures 2 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 13 heures 13 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 14 heures 38 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 15 heures 29 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 15 heures 50 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 16 heures 36 min
© Reuters
© Reuters
Zegreenweb

La fonte des glaces en Arctique est riche de conséquences

Publié le 09 juin 2013
Avec Zegreenweb
Le réchauffement climatique contribue à la fonte des glaces et notamment au Pôle Nord qui subit d'importantes transformations. Nombre d'entre elles sont loin d'être sans conséquence sur l'avenir de la planète. Tour d'horizon...
Le site www.zegreenweb.compropose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Zegreenweb
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le site www.zegreenweb.compropose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le réchauffement climatique contribue à la fonte des glaces et notamment au Pôle Nord qui subit d'importantes transformations. Nombre d'entre elles sont loin d'être sans conséquence sur l'avenir de la planète. Tour d'horizon...
Avec Zegreenweb

Une plante disparue depuis 400 ans revient à la vie

Selon les scientifiques, la glace fond d’environ trois à quatre mètres par an sur ce glacier depuis 2004. C’est ainsi que cette plante, qui était conservée sous la glace depuis environ 400 ans, à l’époque dite de petit âge de glace où le sol sur lequel elle poussait a été recouvert progressivement de glace, a pu refaire surface.

Les chercheurs ont ainsi découvert quelque chose qui était vert à la surface du sol. Il s’agissait tout simplement d’anciennes bryophytes retrouvant un processus de croissance après 400 ans de sommeil forcé. Désormais cultivées en laboratoire, les bryophytes se portent très bien et sont en passe de retrouver leur cycle naturel. Leur structure est néanmoins très différente des plantes que nous connaissons aujourd’hui, ce qui va sans doute passionner les scientifiques.

L’hypothèse qui avait été récemment avancée selon laquelle la fonte des glaciers pourrait permettre à une certaine flore de reprendre vie est donc officiellement validée.

 (Lire la suite sur zegreenweb.com)

L’Arctique serait à l’origine d’importantes émissions de gaz à effet de serre

Une étude menée par Eric Kort, membre de l’Institut de Technologie de Californie(Caltech), et relayée par la revue Nature Geoscience, met en particulier l’accent sur la fonte des glaciers de l’Arctique, à l’origine d’un important relâchement de méthane (CH4) dans l’atmosphère.

A l’occasion de plusieurs survols du Grand Nord, avec des trajets pouvant aller jusqu’à 82 degrés de latitude nord, les chercheurs ont constaté une forte présence de ce gaz à effet de serre une vingtaine de fois plus puissant que le dioxyde de carbone (CO2), notamment près des morceaux de glace flottant dans l’Arctique.

Si on ignore encore les causes de ce phénomène, il semblerait aujourd’hui que les eaux glacées de l’océan Arctique contiendraient une source importante du gaz « potentiellement sensible aux changements dans la couverture glacée de la mer », résument les auteurs. Ainsi la hausse du thermomètre mondial, en très grande partie responsable de la fonte des glaces dans l’océan, serait à l’origine d’un cercle vicieux : plus la température monte, plus la banquise s’érode, plus la glace relâche du méthane, d’où au bout du compte une aggravation du réchauffement climatique.

 (Lire la suite sur zegreenweb.com)

Forages en Arctique : le PNUE appelle à la prudence

Des risques bien réels pour une biodiversité déjà « chahutée » par le réchauffement climatique, qui détruit les habitats naturels, et la pollution. La donne est plus complexe pour les populations, lesquelles ne voient pas forcément d’un si mauvais oeil une exploitation des ressources en hydrocarbures qui doperait l’économie locale.

Il reste que le jeu n’en vaut pas la chandelle aux yeux de Greenpeace et consorts. Que les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour des extractions d’or noir en toute sécurité, malgré les allégations rassurantes de Shell. Qu’un accident aurait un impact colossal, quoiqu’impossible à évaluer à l’heure actuelle. Que nous ne sommes pas à l’abri d’un « Deepwater Horizon bis ».

Ainsi, le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) a pris position pour la présence de garde-fous autour de l’Arctique. Un bon moyen de son point de vue de mieux encadrer l’exploitation des ressources de la zone, qui semble inéluctable étant donné la détermination des pouvoirs publics et des industriels, conjuguée à l’épuisement du potentiel mondial en hydrocarbures et dans le même temps à l’augmentation continue de la demande énergétique. L’objectif est bien sûr de protéger autant que possible une région touchée de plein fouet par la hausse des températures qui pourrait, si l’on en croit les calculs de laNASA, entraîner la disparition pure et simple de la banquise en période estivale dès 2016.

« Aucune mesure ne devrait être prise pour exploiter le nouvel état environnemental de l’Arctique sans évaluer d’abord la façon dont l’exploitation affecterait les écosystèmes, les populations et le reste du monde, étant donné que le risque environnemental est élevé », estime le PNUE, cité par nos confrères de l’AFP. Un point de vue que son directeur Achim Steiner justifie également par le fait que,« durant les cinq dernières années, les glaces de l’Arctique ont fondu plus rapidement que ce qui était envisagé par les modèles » de prévisions des climatologues.

 (Lire la suite sur zegreenweb.com)

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

06.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

07.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mich2pains
- 11/06/2013 - 14:57
Tout à fait , CECILE ...!
puisque ça " apporte de l' EAU à mon moulin " ....
Le gorille
- 10/06/2013 - 02:23
Ils n'avaient pas de pétrole !
Réponse : les écolos d'il y a 400 ans n'avaient pas de pétrole mais, au contraire de nous, ils n'avaient pas de (mauvaises) idées !
Le gorille
- 10/06/2013 - 02:17
Le petit âge de glace à cause de l'homme ?
Y avait donc pas d'écolos il y a 400 ans ?
Qui ne disaient pas que l'homme faisait refroidir la planète ?
Bizarre ! Bizarre !