En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

04.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

05.

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

06.

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi l'étude européenne qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

07.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Preuve en image
Des navires de guerres vendus par la France impliqués dans le blocus yéménite
il y a 9 heures 33 min
pépites > France
plus de reports possibles
Evacuation d’un millier de migrants à Grande-Synthe
il y a 10 heures 19 min
pépite vidéo > Justice
une énième confrontation
Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune
il y a 11 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Marcher jusqu'au soir" de Lydie Salvayre

il y a 13 heures 5 min
pépites > Société
PMA pour toutes
Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre
il y a 14 heures 20 min
décryptage > Société
Youpi ?

Vous allez pouvoir décrocher les portraits de Macron : un juge de Lyon vous y autorise

il y a 15 heures 42 min
décryptage > International
Union européenne VS Russie

Politique énergétique : avec Nordstream, c’est l’indépendance de l’Europe qui est en jeu

il y a 16 heures 25 min
décryptage > International
élections législatives

Petits repères pour comprendre les élections en Israël

il y a 17 heures 53 min
décryptage > France
Atlantico-Business

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

il y a 18 heures 27 min
décryptage > International
Spectre de la guerre

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

il y a 18 heures 48 min
light > Insolite
Du costume à la tenue de cirque
L’ex-conseiller de Donald Trump participe à l’émission Danse avec les Stars
il y a 10 heures 1 min
de la moquerie dans l'air
Justin Trudeau va réenregistrer son hymne en français
il y a 10 heures 36 min
light > Société
nouveau système de don
L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France
il y a 12 heures 14 min
pépites > Société
La recherche s'affine
La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros
il y a 13 heures 13 min
pépite vidéo > Société
démenti
Alexandre Moix se confie sur la violence de son frère Yann dans leur enfance
il y a 15 heures 4 min
décryptage > Europe
documents de yellowhammer

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

il y a 16 heures 6 min
décryptage > Economie
risque de récession ?

Déficits publics : la zone euro souffre-t-elle d’anorexie budgétaire ?

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Science
maladies cardiovasculaires

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi l'étude européenne qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

il y a 18 heures 8 min
décryptage > Politique
élections municipales 2020

LREM, cette coalition qui s’ignore

il y a 18 heures 35 min
pépite vidéo > International
Flammes massives
Sites pétroliers attaqués en Arabie Saoudite : la production mondiale de pétrole ralentie
il y a 1 jour 9 heures
Atlantico Grand Large

Revivre le temps des Mayas

Publié le 03 avril 2013
La fin du monde n'a pas eu lieu. Les Mayas ne sont donc pas venus à nous... alors pourquoi ne pas aller à eux ? Partir en Amérique centrale explorer leur patrimoine millénaire, mais aussi le luxe d'un hôtel planté au pied d'un volcan mexicain.
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La fin du monde n'a pas eu lieu. Les Mayas ne sont donc pas venus à nous... alors pourquoi ne pas aller à eux ? Partir en Amérique centrale explorer leur patrimoine millénaire, mais aussi le luxe d'un hôtel planté au pied d'un volcan mexicain.

Pour en savoir plus sur l’Amérique centrale, rendez-vous sur le site de Peplum.com.

5 janvier 2013. Quinze jours après le 21 décembre. Et nous sommes toujours là. Les Mayas se sont plantés. Certes, leur calendrier ne prévoyait pas la fin du monde, mais il en a tout de même effrayé plus d’un !

Ne soyons pas rancuniers. Les Mayas n’étaient pas les premiers et ne seront pas les derniers à annoncer l’Apocalypse. Et parmi tous ces prédicateurs de mauvais augure, ils sont sûrement ceux qui ont laissé le plus luxueux patrimoine, pour le plus grand bonheur des touristes de tous bords ! Direction l’Amérique Centrale pour un vrai voyage de luxe. Plus exactement l’ancienne Mésoamérique. C’est au cœur de ce grand territoire que vivait, entre le troisième millénaire avant J.C. et le XVIe siècle, la civilisation Maya.

Aujourd’hui disparus, les Mayas s’étiraient du sud du Mexique au Honduras, en passant par le Guatemala et le Belize. Leur population, estimée à quelques vingt millions d’habitants, se répartissait dans de nombreuses villes, dont certaines accueillaient plusieurs dizaines de milliers de personnes. Comme les civilisations futures, passées ou d’alors, les Mayas étaient divisés entre  noblesse, clergé et peuple. Mais à l’inverse de beaucoup d’entre elles, ils ne répondaient pas à une politique gouvernée par un seul et même pouvoir : chacune des villes avait sa propre hiérarchie et parfois même sa propre langue.

Et pourtant, les cités mayas ont évolué en parallèle, et avec elles recherche, science et techniques. A commencer par l’architecture, et les fameuses pyramides. Toutes répondaient aux mêmes critères : neufs niveaux, pour les neufs niveaux souterrains évoqués dans les rites mayas et 365 marches, pour les 365 jours de l’année. Et leurs sommets hébergeaient tantôt un temple, ou un observatoire.

Car après le buzz du 21 décembre, ce n’est plus un secret pour personne : les Mayas ont développé une astronomie des plus précises de l’histoire. Si bien que villes et temples étaient alignés sur la cartographie du ciel, et que des événements annuels pouvaient être prévus à la seconde près ! Parmi les autres domaines explorés par les Mayas, on compte notamment les mathématiques, mais également des jeux, en tête desquels leur célèbre jeu de balle.

Dotés de leur propre écriture, les Mayas répertoriaient leur savoir dans des ouvrages, appelés codex. Malheureusement, les moines franciscains européens, voyant en ces imprimés des « écrits du diables », n’ont pas eu de meilleure idée que de les brûler. Ainsi, sur 27 codex connus, seuls quatre sont aujourd’hui conservés.


Les conquistadors ont certes éradiqué une bonne partie du savoir maya, mais ils ne sont pas responsables de la chute de la civilisation. Au IXe siècle, faisant face à une grande sécheresse, les villes mayas commencent à se provoquer entre elles, privilégient la guerre à l’astronomie et se détruisent à petit feu. Et quelques siècles plus tard, les Espagnols fraîchement débarqués ne rencontrent alors que des indigènes ignorant tout des coutumes et savoirs mayas.

Heureusement l’histoire ne les a pas oubliés. Et d’ancestrales cités comme Palenque, Tikal, Copan ou encore la célèbre Chichen Itza conservent aujourd’hui encore les vestiges de cette civilisation disparue. Un parcours unique, entre Mexique, Guatemala, Belize et Honduras, luxueux voyage sur mesure pour revisiter 2500 ans de l’histoire de l’Amérique centrale.  

Hacienda San Antonio, entre luxe et excursions

 

Pour en savoir plus sur l’Amérique centrale, rendez-vous sur le site de Peplum.com.

Il y a cent ans, c’était un domaine de plantation de café. Aujourd’hui, c’est l’un des hôtels les plus luxueux du Mexique. A l’ouest du pays, idéal pour terminer une découverte du monde Maya, l’Hacienda San Antonio repose au pied du volcan Camilo.

C’est en 1890 que Don Arnoldo Vogel, un immigré allemand, construit la bâtisse et y installe ses plants de cafés. La qualité des grains est telle qu’ils sont expédiés jusque chez la famille impériale d’Allemagne. En 1913, alors que le domaine vient d’être épargné d’une puissante éruption volcanique, le propriétaire y dresse une chapelle en l’honneur de Saint-Anthony. Et San Antonio devient ainsi le nom du domaine.

Ce n’est qu’à la fin des années 1980 que l’homme d’affaire Jimmy Goldsmith fait acquisition des lieux. Il laisse alors le soin à sa fille Alix Marcaccini de les réaménager, tout en conservant l’esprit de famille dans lequel ils ont été conçus.

Situé dans les hautes vallées de la Sierra Nevada du Mexique, l’hôtel a su tirer son excellence de sa proximité avec le volcan Camilo. A commencer par son architecture, et plus particulièrement son grand escalier, construit en pierre volcanique. Un escalier qui mène des luxueuses et lumineuses suites aux jardins, dessinés sous l’inspiration de l’Alhambra espagnole. De là, comme depuis de nombreux autres endroits du domaine, le paysage luxuriant est dominé par le prestigieux sommet enneigé du volcan voisin.

Mais la majesté de Camilo ne s’explore pas qu’à distance. Et la spécialité de l’Hacienda, ce sont justement les excursions. Trois guides locaux proposent ainsi une quinzaine de parcours, simples promenades ou véritables challenges de randonneurs, des vertes et calmes vallées aux flans pentus et escarpés du volcan. Le tout à pied, à vélo ou à cheval et agrémenté de petits plus tels visite du ranch, observation d’oiseaux sauvages ou encore dégustation de café ou de fromage.

Et l’hôtel de chouchouter ses convives jusqu’à sa table, dont les fruits, légumes, fromages et viandes proviennent directement de ses propres fermes et ranch. Ou comment ajouter encore un peu de luxe à un séjour déjà hors du commun.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

04.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

05.

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

06.

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi l'étude européenne qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

07.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires