En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

07.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 9 heures 46 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 10 heures 41 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 12 heures 3 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 13 heures 22 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 15 heures 9 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 16 heures 32 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 17 heures 34 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 18 heures 21 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 18 heures 59 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 10 heures 17 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 11 heures 44 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 12 heures 35 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 13 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 15 heures 1 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 16 heures 7 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 17 heures 13 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 17 heures 46 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 18 heures 45 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 19 heures 4 min
© Rose Callahan
© Rose Callahan
Atlantico chic

Exceptio probat regulam in casibus non exceptis (l'exception confirme la règle)

Publié le 04 avril 2013
En matière d'élégance comme dans la vie, il est parfois utile de briser les règles afin de se forger son propre style. Hugo Jacomet, fondateur de Parisian Gentleman nous explique comment.
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugo Jacomet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En matière d'élégance comme dans la vie, il est parfois utile de briser les règles afin de se forger son propre style. Hugo Jacomet, fondateur de Parisian Gentleman nous explique comment.

Gentlemen,

pour faire écho à la théorie de la différence entre la précision et la concision publiée dans ces colonnes il y a quelques semaines voici quelques réflexions additionnelles sur le même thème et, singulièrement, sur l’épineuse question de l’apprentissage et de l’application des règles dites de « bon goût » en matière d’élégance masculine.

Il m’arrive en effet de plus en plus souvent de croiser, lors des événements Parisian Gentleman ou plus simplement dans la rue, des gentlemen à l’évidence très (trop ?) bien vêtus, mais dont les mises très (trop ?) travaillées ont tendance à attirer l’attention sur les efforts évidents qu’ils ont mis en oeuvre pour être « élégants » plutôt que sur leur style stricto sensu.

En clair, si les « règles » (bien qu’il s’agisse plus ici de conventions esthétiques)  sont effectivement très utiles à connaître pour nous permettre d’éviter les erreurs de goûts majeures et de travailler à la définition de notre style personnel, elles peuvent très vite devenir, pour les plus extrémistes d’entre nous (et ils sont, évidemment, de plus en plus nombreux), d’horribles carcans conventionnels.

Il convient donc de ne jamais perdre de vue que les « règles » de bon goût, dont nous sommes les promoteurs sur Atlantico Chic, ne constituent, au mieux, que des lignes directrices, et en aucun cas des théorèmes qui feront de vous, à coup sûr, des parangons d’élégance.

Et pour mieux vous en convaincre, nous livrons ce jour à votre sagacité sartoriale quelques contres-exemples de règles réputées « fondamentales », afin de bien nous rappeler que « c’est l’homme élégant qui est remarquable et remarqué, jamais ses vêtements« .

Le premier contre-exemple concerne la règle du respect des proportions (souvent très utile par ailleurs) qui dit :

- que le choix de la taille d’un col de chemise doit prendre en compte la largeur des revers de votre veste (revers larges en pointe = col de chemise généreux),

- que les pointes de vos cols de chemises doivent être légèrement recouvertes par les revers de votre veste,

- et enfin que le choix d’un col de chemise doit être également guidé par la largeur de votre tête (sous entendu : tête volumineuse ou large = col généreux pour respecter les proportions).

Et même si cette règle est, au demeurant, très importante à maîtriser, il n’en reste pas moins vrai qu’elle peut être aisément brisée sans pour autant pénaliser le rendu final.

Voici donc le contre-exemple parfait ci dessous, avec une photo de ma personne "volée" par le talentueux Andy Julia.

(Crédits Andy Julia)

Le contre-exemple est en effet parfait, car il se trouve que je porte un costume croisé (Cifonelli Bespoke) à revers en pointes particulièrement larges (avec une toute petite poitrine) et que, naturellement, mon visage fait partie des visages dits « larges ». J’aurais donc du opter, selon la sacro-sainte règle, pour un col de chemise généreux, sans doute aux alentours de 8 ou 9 centimètres. Pourtant…. je porte sur cette photo une chemise (Courtot mesure) à tout petit col anglais (un « tab collar » en l’occurrence) et il me semble que le résultat est plutôt convaincant.

Le deuxième contre-exemple concerne la règle, communément admise (et que je respecte à titre personnel la plupart du temps), consistant à ne pas mélanger les carreaux et les rayures.

La photo ci-dessous (maison Kiton) n’est-elle pas un magnifique contre-exemple de cette règle utile mais dont il est possible de s’affranchir avec brio ?

(Crédits Kiton)

Le troisième et dernier contre-exemple a déjà fait l’objet d’un article sur PG (ICI) : il concerne la règle, elle aussi très utile, du respect des échelles lorsque vous mélangez deux motifs similaires. Pour faire simple, lorsque vous mixez deux motifs de la même famille (des carreaux par exemples), il convient de choisir des échelles différentes afin de ne pas créer d’inconfort visuel pour autrui.

Pourtant, une fois encore, la photo ci-dessous nous démontre que cette règle (sans doute la plus consistante des trois) peut être dépassée avec bonheur avec une veste et une chemise proposant, exceptionnellement, des motifs carreaux d’échelles similaires. Alors certes la photo semble particulièrement retouchée (notamment au niveau du contraste), mais elle a le mérite de démontrer que toutes les règles, même les plus pertinentes, peuvent être brisées…

(Crédits DR)

En matière sartoriale, comme dans la vie, il n’est donc point, et c’est heureux, de vérité absolue et encore moins d’interdits. Alors de grâce, ne commettons pas l’erreur de nous enfermer dans des règles d’étiquette strictes et dans une orthodoxie sartoriale supposée. Les plus belles entreprises humaines ont souvent (toujours ?) été intimement liées à une forme de digression…

" First learn the rules, then break them " . More than ever.

Cheers,

Hugo

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

07.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires