En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© DR
Futura sciences

Le cerveau d'Einstein visible sur iPad, un virus pour se débarrasser de l'acné, Ison : la comète la plus grande jamais observée...

Publié le 03 avril 2013
Et aussi : les smartphones Android touchés par une faille de sécurité et les nanoplastiques, prochain fléau des océans ?
Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Futura Sciences
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : les smartphones Android touchés par une faille de sécurité et les nanoplastiques, prochain fléau des océans ?

Insolite : le cerveau d'Einstein sur iPad

Les détenteurs d’un iPad peuvent désormais sonder les mystères du cerveau d’Albert Einstein pour 9,99 dollars (7,7 euros) grâce à une initiative du National Museum of Health and Medicine Chicago. Censée inspirer les chercheurs et futurs chercheurs en neurosciences, cette réalisation n'aurait peut-être pas enthousiasmé Einstein. Allergique à l’idée de faire l’objet d’un culte, le découvreur de la relativité avait fait disperser ses cendres en un lieu secret.

L’informatique et les neurosciences ont de plus en plus le vent en poupe et pour de bonnes raisons. Des centaines de photographies, prises au microscope, de coupes du cerveau d’Albert Einstein sont désormais en accès libre avec un iPad, à un prix inférieur à l’achat du DVD des Avengers sur iTunes. On ne peut s’empêcher de penser au projet de Kenneth Hayworth pour atteindre l’immortalité.

Lire la suite sur Futura sciences

Acné : un virus pour s’en débarrasser ?

Les futurs traitements contre l’acné feront peut-être appel à des virus. Le génome de onze bactériophages (des tueurs de bactéries) vient d’être isolé et séquencé, il révèle leur pouvoir d’action contre Propionibacterium acnes, un micro-organisme responsable des boutons rouges de l’adolescence.

L’acné est une pathologie très courante dans l’adolescence. L’augmentation des taux d’hormones sexuelles entraîne une surproduction de sébum, ce liquide produit par les follicules pilosébacés, dans les pores de la peau. Cette substance huileuse contribue à la protéger des pathogènes et du dessèchement. Mais à la suite d’une prolifération anormale des cellules, il arrive que ce follicule se referme et gonfle sous l’accumulation du sébum, entraînant la formation d’un bouton blanc.

Lire la suite sur Futura sciences

Les nanoplastiques, prochain fléau des océans ?

Les microplastiques présents en masse dans les océans donnent naissance, en se dégradant, à des nanoplastiques. Leur impact sur la vie marine, qui reste méconnu, ne serait pas négligeable selon une nouvelle étude réalisée sur des moules. Rien d’alarmant pour le moment, mais il serait temps d’en savoir plus…

Les océans abritent d’impressionnantes quantités de déchets principalement composés de microplastiques (moins de 1 mm de diamètre). L’existence de la plaque d’ordures du Pacifique s’étendant sur 3,43 millions de km², parfois jusqu’à 30 m de profondeur, peut en témoigner. À la suite de leur dégradation, ces déchets se transforment progressivement en nanoplastiques, c’est-à-dire en particules ne mesurant que quelques dizaines de nanomètres de diamètre. Ils s’ajoutent alors aux nanomatériaux produits par l’industrie, par exemple en cosmétique, et qui finissent eux aussi leur vie en mer.

Lire la suite sur Futura sciences

La comète Ison va-t-elle illuminer le ciel en 2013 ?

L'annonce des paramètres orbitaux de la comète Ison, découverte il y a quelques jours, a mis en émoi la communauté astronomique. Son passage à proximité du Soleil en fin d'année 2013 pourrait la classer parmi les plus grandes comètes jamais observées. Pour le moment, les scientifiques restent prudents.

L'histoire de la comète Ison a commencé classiquement le 24 septembre dernier. Deux astronomes, Vitali Nevski et Artyom Novichonok, annoncent la découverte d'une nouvelle comète baptisée C/2012 S1 retrouvée sur un cliché pris automatiquement le 21 septembre à proximité de Kislovodsk (Russie) par un télescope de 40 cm de diamètre du réseau Ison (International Scientific Optical Network). Il s'agit à ce moment-là d'un objet céleste très discret de magnitude 19, situé dans la constellation du Cancer et plus éloigné que ne l'est Jupiter.

Lire la suite sur Futura sciences

Les smartphones Android touchés par une faille USSD

Une faille de sécurité permet à un simple code reçu par SMS de réinitialiser automatiquement et d’effacer toutes les données de certains smartphones fonctionnant sous Android. Les premiers concernés sont les modèles de Samsung et notamment le concurrent de l’iPhone 5, le Galaxy S3.

En tapant *2767*3855# sur un smartphone Android, toutes les données du téléphone peuvent être éliminées en quelques instants et les réglages d’usine rétablis. C’est ce qu’a démontré Ravi Borgaonkar, devant une assemblée d’experts lors de l’Ekoparty, une conférence annuelle sur la sécurité qui se tenait dernièrement en Argentine.

Lire la suite sur Futura sciences

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ravidelacreche
- 30/09/2012 - 12:50
selon une nouvelle étude réalisée sur des moules
Il y aurait des traces de nano plastique ? Un reste de préservatif ?