En direct
Best of
Best Of
En direct
Futura sciences
Des panaches volcaniques de plus de 3 milliards d'années, l'exploration par Curiosity du cratère Gale, une nouvelle console de jeux sous Android
Publié le 03 avril 2013
Autres sujets science : l'océan austral qui capture 40 % du CO2 et les conséquences mortelles d'El Niño.
Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Futura Sciences
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Autres sujets science : l'océan austral qui capture 40 % du CO2 et les conséquences mortelles d'El Niño.

Ouya, la nouvelle console de jeux vidéo sous Android

Conçue aux États-Unis, Ouya est une console de salon sur une base Android 4.0 qui sera vendue à moins de 100 dollars à partir du printemps 2013. Les jeux proposés seront gratuits, au moins en partie, et tous les développeurs pourront diffuser leurs titres. Le projet a récolté plus de 8,5 millions de dollars en moins d’un mois sur la plateforme Kickstarter.

Ouya sera-t-il le David du jeu vidéo qui viendra défier les Goliath que sont Nintendo, Microsoft et Sony ? Ce projet né aux États-Unis ambitionne rien de moins que de se faire une place sur ce marché fortement concurrentiel en proposant une console de salon à 99 dollars (80 euros) et un catalogue de jeux tout ou partie gratuits. Un défi irréaliste ? Pas vraiment… Présentée le 10 juillet sur la plateforme de levée de fonds Kickstarter, Ouya a atteint son objectif de 950.000 dollars en seulement 8 heures. La campagne s’est terminée le 9 août avec 8,59 millions de dollars récoltés auprès de plus de 63.000 mécènes ! Un véritable enthousiasme pour un projet initié par Julie Uhrman, une ancienne dirigeante du groupe IGN Entertainment spécialisé dans les jeux vidéo. Son crédo, « ramener l’innovation, l’expérimentation et la créativité sur le grand écran ».

Lire la suite sur Futura sciences

Des panaches volcaniques géants il y a environ 3,4 milliards d’années

Des dépôts de sulfate, difficilement explicables, ont été trouvés dans des roches datant de 3,4 milliards d’années environ. On invoquait des dégagements importants d’oxygène locaux produits par les premiers organismes photosynthétiques. L'analyse des roches provenant de trois continents permet maintenant de les lier à de gigantesques panaches volcaniques couvrant la planète à trois reprises.

On ne sait pas très bien quand la vie a démarré sur Terre ni par quels moyens. Les hypothèses se sont multipliées et certains scientifiques ont récemment fait intervenir des pierres ponces ou des volcans de boue. On pense toutefois que la découverte de la photosynthèse s’est faite par des organismes vivants voici 3,5 milliards d’années et que d’autres ont commencé à utiliser l’oxygène il y a près de 2,9 milliards d’années. L’estimation de la date à laquelle l’atmosphère de la Terre a commencé à contenir de grandes quantités d’oxygène est plus solide. Elle correspond à celle de la Grande Oxydation, encore appelée la « catastrophe de l’oxygène », voici 2,5 milliards d’années. Avant cette date, l’atmosphère de la Terre ne devait contenir que très peu d’oxygène, bien que les quantités présentes dans les océans, du fait de la présence des premières bactéries photosynthétiques, ne cessaient d’augmenter.

Lire la suite sur Futura sciences

El Niño : des conséquences mortelles insoupçonnées en Asie du Sud-Est

Un nouvel effet insoupçonné d’El Niño sur la santé des populations du sud-est asiatique vient d’être découvert. Certains pays profiteraient de sa survenue dans le passé pour défricher de plus grandes surfaces grâce au feu. La pollution atmosphérique engendrée aurait provoqué plusieurs milliers de décès. Heureusement, il sera possible d’éviter ce problème à l’avenir.

Pour gagner de nouvelles surfaces agricoles ou urbaines, certaines populations n’hésitent pas à mettre le feu à leurs zones boisées. Cette technique est certes rapide, mais elle a l’inconvénient de libérer d’importantes quantités de CO2 et de particules fines se maintenant en suspension dans l’atmosphère. Le recours au feu dans le cadre de déforestations peut donc s’avérer dangereux pour notre climat et pour la qualité de l’air des contrées concernées.

Lire la suite sur Futura sciences

Océan Austral : des entonnoirs géants piègent le CO2 dans les abysses

L’océan Austral capture à lui seul 40 % du CO2 d’origine anthropique stocké chaque année au sein des étendues d’eau de la planète. Les mécanismes permettant une plongée vers les abysses des eaux chargées en carbone dissout, la clé du système, viennent d’être révélés. Quatre facteurs, dont l'existence de tourbillons, combineraient leurs effets. Problème, certains d'entre eux sont sensibles au réchauffement climatique.

Les océans constituent d’importants puits de carbone et jouent donc un rôle conséquent sur l’évolution future de notre climat. Ils stockeraient chaque année un quart des émissions annuelles de CO2 d'origine anthropique. Certaines étendues d’eau seraient plus efficaces que d’autres pour réaliser cette tâche. L’océan Austral par exemple, entourant l’Antarctique, capturerait à lui seul 40 % du carbone emprisonné annuellement par les océans. Les mécanismes régissant les échanges de ce gaz entre l’atmosphère et les couches d’eau superficielles sont connus. Le vent, les vagues et les micro-organismes de la zone photique y jouent des rôles majeurs.

Lire la suite sur Futura sciences

Curiosity, en phase de test, se prépare à explorer le cratère Gale

Sur Mars, les opérations s’accélèrent. Plus d’une semaine après son atterrissage sur la Planète rouge, le rover Curiosity est entré en phase de test qui consiste à s’assurer que les charges utiles et scientifiques sont en bon état de fonctionnement. Ses premiers objectifs scientifiques, les cailloux alentour, sont en cours de sélection.

« Avec Curiosity, nous avons atterri dans un endroit qui ressemble beaucoup à Mars, mais aussi à la Terre avec ces montagnes à l’arrière-plan, ces chaînes de montagnes pyramidales très découpées, et cela ressemble beaucoup à ce que vous voyez dans le désert de Mojave, c’est vraiment cool, ça vous fait vous sentir comme à la maison. » C’est en ces termes que s’est exprimé un géologue de la Nasa après les premières images du cratère Gale envoyées par Curiosity.

Lire la suite sur Futura sciences

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
07.
Francois Xavier Bellamy enchante la droite, Bruno Retailleau laboure son sillon (et l'électorat Fillon), Le Point charge Castaner, L'Express les dérives de la médecine douce ; Anti-social quand la CGT piétine le droit du travail
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ravidelacreche
- 19/08/2012 - 11:47
Ouya...
anguille sous le panache ! Matez moi l'Abysse !