En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

07.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 56 min 45 sec
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 1 heure 44 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 3 heures 44 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 4 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 5 heures 25 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 6 heures 47 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 7 heures 9 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 7 heures 41 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 7 heures 54 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 8 heures 23 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 1 heure 19 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 2 heures 32 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 4 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 5 heures 9 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 6 heures 8 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 6 heures 52 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 7 heures 23 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 7 heures 47 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 8 heures 22 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 8 heures 44 min
Atlantico chic

Le retour du costume croisé : conseils et décryptage

Publié le 15 juin 2012
Hugo Jacomet, éditeur de Parisian Gentleman, milite pour que le costume croisé revienne en force dans vos garde-robes et pour que vous vous laissiez aller à tenter l’expérience très élégante et particulièrement valorisante du « double-breasted suit ».
Hugo Jacomet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugo Jacomet, éditeur de Parisian Gentleman, milite pour que le costume croisé revienne en force dans vos garde-robes et pour que vous vous laissiez aller à tenter l’expérience très élégante et particulièrement valorisante du « double-breasted suit ».

Gentlemen,

depuis presque deux ans, nous « militons » chez Parisian Gentleman (euphémisme) pour que le costume croisé revienne en force dans vos garde-robes et pour que vous vous laissiez aller à tenter l’expérience très élégante et particulièrement valorisante du « double-breasted suit ».

Récemment dans les colonnes de mes amis de « The Rake », Bruce G. Boyer – à notre avis l’un des auteurs les plus « surs » en terme de goût et de décryptage du vestiaire masculin – met résolument les « pieds dans le plat » en tordant le cou à certaines idées reçues, ainsi qu’à certaines « règles » qui limiteraient l’accès de ces très beaux costumes à certaines morphologies.

Sans entrer dans tous les détails de cet excellent article intitulé « Double Indemnity », Mr Boyer explique qu’aucun homme ne « devrait avoir peur du costume croisé, et ce, quelque soit sa morphologie » avant d’ajouter un salutaire « if you like it, wear it ! » (si vous l’aimez, portez le).

La seule limite de cet assaut journalistique plutôt réjouissant (pour ne pas dire jouissif) en faveur du costume croisé reste, cependant, celui de la qualité de la coupe. Car s’il est un élément du vestiaire masculin qui ne souffre aucune coupe approximative, c’est bien le costume croisé qui, lorsqu’il est mal ajusté, peut vite devenir un désastre visuel. Ceci étant, comme les maisons de prêt-à-porter semblent se ré-intéresser assez massivement à ce type de costume, il redevient sans doute possible (avec l’aide d’un bon retoucheur et, sauf chez les grandes maisons, surtout pas le retoucheur de la boutique), de prendre soin de la ligne et de l’ajustement de vos costumes. Selon Boyer, seuls les hommes ayant des hanches TRES larges devraient éviter les costumes croisés…

Donc, une fois n’est pas coutume, oubliez un instant les « règles » qui dictent, par exemple, qu’un homme souffrant d’embonpoint devrait éviter ce type de coupe, et fiez vous à vos yeux (pour la ligne) et à votre ressenti (pour le confort et le maintien) lorsque vous revêtirez pour la première fois ce type de costume.

Ce retour en force du « DB suit » appelle donc, pour vous aider dans vos choix, un rapide décryptage des différentes manières de le porter, car là encore, contrairement aux idées reçues, il existe de très nombreux « modèles » de costumes croisés. Et ces différents « modèles » sont tous liés au nombre de boutons présents sur la veste et, surtout, au nombre de boutons dits « actifs ».

Pour ma part, je suis un fervent adepte du classique « 6 on 2″ (6 boutons dont 2 actifs) comme l’image ci-dessous le montre.


Le « 6 on 2″ présente donc 6 boutons, dont les deux boutons placés sur la poitrine sont légèrement décalés afin de suivre la courbe des revers en pointe (peak lapels).

Deux autres exemples de « 6 on 2″ ci-dessous.

Le deuxième modèle le plus fréquent est le « 6 on 1″, qui consiste en 6 boutons (placés de la même manière que sur le classique « 6 on 2″) mais dont seul le bouton le plus bas est actif. Cette façon de porter le costume croisé confère une allure plus « casual » et a tendance à allonger la silhouette. En voici un exemple :

Hormis ces deux modèles classiques, de nombreuses autres combinaisons restent possibles dont certaines plutôt élégantes et d’autres (vous le constaterez) beaucoup plus discutables.

Voici un exemple du « 4 on 1″, c’est à dire 4 boutons dont un seul actif.

Puis le « 4 on 2″, soit 4 boutons dont deux actifs (ce qui implique un alignement des quatre boutons contrairement au « 4 on 1″ ci dessus). Donc, dans ce cas (plutôt très casual) les 4 boutons sont parfaitement alignés.

Certaines maisons proposent même du « 2 on 1″,
soit deux boutons alignés horizontalement dont un actif.

Alors que d’autres (plutôt « fashion » et donc pas tout à fait à notre goût), vont même jusqu’à proposer des modèles « 6 on 3″ qui présentent 6 boutons alignés dont 3 actifs…. No comment.

La dernière « variante », cette fois-ci plutôt réussie, consiste à proposer un classique « 6 on 2″, mais avec un alignement parfait des deux boutons supérieurs, comme sur la photo ci-dessous.

Il vous reste donc à faire votre choix parmi ces différentes possibilités en vous fiant avant tout à vos yeux et surtout pas aux conseils des vendeurs en PAP qui auront toujours tendance à vous faire croire que le costume que vous essayez, et qu’il aura choisi pour vous, vous va comme un gant (ce qui est une gageure pour un costume croisé en PAP avant retouche).

Et si vous souhaitez tenter l’aventure sans prendre trop de risques, nous ne pouvons que vous conseiller de démarrer par un classique, et très élégant, « 6 on 2″.

Cheers, HUGO

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
le Gône
- 21/06/2012 - 17:06
c'est moche!!
on m'a toujours dit que c’était réservé aux types a brioche!!
Carcajou
- 15/06/2012 - 18:00
Evidemment!
Comme le disait très justement Pierre Dac: " Faites réaliser vos costumes chez Godefroi de Bouillon, le spécialiste du veston croisé".

Etonnant, non?