En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Insécurité
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays, nous avons des violences urbaines partout sur le territoire"
il y a 14 sec
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 33 min 50 sec
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 1 heure 15 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 2 heures 33 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’Isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 2 heures 41 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 16 heures 3 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 17 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 20 heures 37 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 21 heures 44 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 29 min 50 sec
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 52 min 2 sec
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 1 heure 27 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 2 heures 12 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 2 heures 38 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 15 heures 32 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 17 heures 10 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 19 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 20 heures 58 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 22 heures 5 min
Atlantic Tac

Quand un gros œil surveille les minutes et quand le ricin tisse les bracelets : c’est l’actualité des montres

Publié le 23 octobre 2020
Mais aussi un sous-marin roussi à la flamme, les trois couleurs de la patrouille italienne et la nouvelle « horlogerie de garage »….
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi un sous-marin roussi à la flamme, les trois couleurs de la patrouille italienne et la nouvelle « horlogerie de garage »….

AWAKE : Une nouvelle sobriété verte…

Il se pourrait que cette montre Awake .01 soit, à ce jour, la montre-bracelet qui affiche plus faible impact environnemental de toute l’offre horlogère. Une proposition qui est à l’honneur de la jeune marque indépendante française Awake – celle dont le président Macron avait fait la promotion au dernier Sommet de Biarritz (Atlantic-tac du 31 août 2019). Cette éco-innovation est difficile à prouver : aucune marque de montres n’a jamais produit la moindre étude sur l’emprinte carbone réelle de sa production ! Créditons cependant Awake d’aller très loin dans ce domaine, en n’utilisant que des matériaux recyclés (un plastique fabriqué à partir de filets de pêche abandonnés en mer, récupérés et transformés, avec des fibres naturelles de ricin pour le bracelet) et en choisissant l’énergie solaire pour assurer le fonctionnement de la montre (pas de pile, juste de la lumière). La montre y gagne une agréable légèreté au poignet (29 g) et un non moins agréable sentiment de bonne conscience écologique [même l’emballage a l’âme verte : il est réalisé en fibre de canne à sucre biodégradable et compostable]. On ne va pas tomber à la renverse pour ce qui concerne le style de la montre, mais il affiche cette nouvelle sobriété esthétique qui n’évite de verser dans l’austérité qu’en respectant les codes de l’horlogerie traditionnelle. Dernière bonne action : ce concentré d’intelligence environnementale ne vous coûtera que 280 euros. C’est à la fois beaucoup pour une montre en « plastique » et finalement peu au regard du sentiment qu’elle procure d’appartenir l’élite éclairée de ce millénaire naissant…

BELL & ROSS : le sport chic en mode chrono…

L’évolution de la marque française Bell & Ross vers un style moins « militaire » et plus « urbain » se fait plus sensible de saison en saison, en particulier grâce à cette collection BR 05 qui a réussi l’alliance d’une allure « instrumentale » (le carré emblématique de Bell & Ross) et des codes du sport chic contemporain (simplicité formelle, hyper-lisibilité du cadran, bracelet en acier intégré au boîtier). Le nouveau chronographe BR 05 vient logiquement compléter cette gamme sportivo-citadine, servie ici par une vidéo publicitaire remarquable (décodage Business Montres du 22 octobre). Le volume reste raisonnable (42 mm) et l’épaisseur maîtrisée. La mécanique suisse apporte sa touche de précision et de fiabilité. Les deux compteurs en « coussin » composent harmonieusement avec la dialectique du carré et du rond qui marque cette collection. On notera la parfaite intégration des poussoirs d’un chronographe qui ne vous délestera que de 5 400 euros (bracelet caoutchouc) pour vous accompagner longtemps, à pied, à vélo ou en hélico –mais toujours en chrono…

MASSENA LAB : La troublante asymétrie d’un compteur…

Les ateliers créatifs sont à la mode chez les amateurs d’horlogerie, qui y trouvent ces petits détails esthétiques qui chavirent les cœurs, cette touche d’authenticité « artisanale » dans la démarche [le goût du travail bien fini et du « radicalisme » des exigences], ces citations vintage qui rassurent et ces prix raisonnables qui étaient ceux des marques avant qu’elles ne prennent la grosse tête du fait de leur mondialisation. Ces « laboratoires » d’artisans créateurs rappellent les « vins de garage » qui ont marqué l’histoire de l’œnologie, avec leurs qualités superlatives, leur sens de la séduction [du palais au poignet, ce n’est guère différent] et l’emballement de la demande qui épuise en quelques jours les faibles quantités proposées. Le Massena Lab – new-yorkais pour l’adresse postale, suisse pour l’instinct horloger, français pour le goût du style (normal, le créateur est franco-américain) – est un des meilleurs représentants de cette « horlogerie de garage » : la nouvelle Uni-Racer s’inspire de l’Uni-Compax lancée en 1963 [abandonnée en 1965 !] par la légendaire marque Universal Genève – une montre surnommée The Big Eye (« L’œil géant ») en raison de son compteur de droite surdimensionné – on y décompte les trente minutes du chronographe. Le tout était de respecter dans les moindres proportions l’esprit et la lettre de cette montre, tout en l’adaptant à une taille (39 mm) et à une qualité de fabrication plus contemporaines. La couleur bleutée des aiguilles d’origine a été respectée dans ses moindres nuances. Sur ce mouvement évidemment suisse, le Massena Lab a pensé à tout améliorer, jusqu’au fonctionnement des poussoirs, d’une enviable douceur. Ultime détail, auquel on reconnaît la belle « horlogerie de garage » : ce chronographe qui va faire saliver de gourmandise tous les collectionneurs, est proposé à un prix « magique d’environ 3 500 euros – soit la moitié, sinon le tiers des chronographes signés par les plus grandes marques…

DE BETHUNE : Le sous-marin roussi à la flamme…

Si, si, cette DB28GS proposée par De Bethune est bien une montre de plongée, étanche à 105 mètres, avec une lunette tournante intérieure. Ceux qui la descendront à cette profondeur pourront vérifier que son surnom de « Yellow Submarine » (« sous-marin jaune ») n’est pas usurpé : tous les plongeurs rêveraient d’en tester, dans ces conditions extrêmes, l’éclairage intérieur, basé sur le principe de la dynamo qui éclaire, par exemple, les vélos. On appuie sur le poussoir situé à six heures et une dynamo miniaturisée éclaire fugacement la montre et permet de lire l’heure, même dans la plus sombre des pénombres. Au fait, pourquoi jaune ? Parce que le boîtier de cette montre est en titane et que le titane change de couleur quand on le chauffe, en passant par différentes nuances de gris, de bleu, de rouge et de jaune : la performance est de maîtriser cette chauffe du titane – qui est une oxydation – au degré près et de la maintenir pour donner à tout le boîtier une teinte solaire uniforme. Inutile d’ajouter qu’on ne peut produire que des quantités très limitées de telles montres de plongée, forcément tarifées à des niveaux qui n’en font pas les « plongeuses » de M. Tout-le-monde…

BVLGARI : Aux couleurs du drapeau italien…

Si la nouvelle montre Aluminium de Bvlgari s’est imposée comme une des stars de la rentrée horlogère, la nouvelle version dédiée aux Frecce Tricolori [l’équivalent italien de la Patrouille de France] est d’autant plus convaincante que son esthétique très réussi va permettre de récolter des fonds qui iront à trois hôpitaux pour les enfants italiens – c’est une initiative de l’Armée de l’air italienne pour célébrer le centenaire de la proclamation de Vierge de Lorette. Aux couleurs du drapeau italien, cette édition tricolore pour les Frecce Tricolori est particulièrement élégante : comme c’est pour la bonne cause, elle sera vite préemptée par les collectionneurs – elle est sans doute sur liste d’attente ! Cette série limitée conforte la place de la maison Bvlgari au premier rang des marques d’horlogerie qui ont consenti un effort charitable particulier au cours de cette année 2020, en prenant des initiatives pour créer des lignes de production de gel hydroalcoolique ou en aider les soignants des hôpitaux, en Suisse comme en Italie…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires