En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

03.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

04.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 5 heures 37 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 6 heures 46 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 7 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 10 heures 17 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 10 heures 56 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 12 heures 6 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 12 heures 26 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 12 heures 44 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 12 heures 51 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 13 heures 10 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 6 heures 26 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 7 heures 25 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 8 heures 5 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 10 heures 28 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 11 heures 43 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 12 heures 17 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 12 heures 33 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 12 heures 45 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 13 heures 1 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 13 heures 21 min
Atlantic Tac

Quand les œufs durent et quand les cailloux piquent : c’est l’actualité pré-automnale des montres

Publié le 11 septembre 2020
Mais aussi la rigueur rouge d’un habit noir, un record de froid par la rusticité, une sportive chic sans chichis et une sportive choc qui sait rétrograder…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi la rigueur rouge d’un habit noir, un record de froid par la rusticité, une sportive chic sans chichis et une sportive choc qui sait rétrograder…

MAT : Le dur et le mou…

Commençons cette chronique pré-automnale par un sympathique clin d’œil, celui de la jeune marque française indépendante MAT (pour Mer Air Terre, acronyme révélant la vocation « militaire » de la maison) qui a conçu le premier chronographe dédié à la… cuisson de l’œuf. Une des plus magistrales inventions de toute l’histoire des mécaniques horlogères. C’est un vrai chronographe « fabriqué en France », avec un mouvement suisse dérivé des compteurs à rebours utilisés pour les départs des régates nautiques. Quand on sait chronométrer un départ olympique, on doit bien pouvoir aller se faire cuire un œuf, non ? Là, ce minuteur décompte – avec la complicité de l’ASOM (Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise) – le temps de cuisson des œufs : coque, mollet, dur, à point pour l’« œuf mayo », spécialité bistronomique dont le championnat de France s’est récemment joué à Paris. C’est une vraie montre de 44 mm, fonctionnelle, originale, plus amusante que nature [ce qui se fait rare dans une horlogerie suisse amidonnée dans ses traditions, guindée dans sa respectabilité et ankylosée dans sa sénescence], plutôt agréable à porter et facturée dans les 1 100 euros en série limitée. Entre nous, ce chronographe Egg Master émerge parmi les icônes compassées de l’horlogerie suisse. Au fait, le temps idéal pour l’œuf mayonnaise, c’est 8 minutes et 40 secondes de cuisson – la mayonnaise relevant d’un autre art que l’horlogerie, encore que… Chacun l’aura compris : « Le temps passe, les œufs durent » !

MAURICE DE MAURIAC : Le rouge et le noir…

Une montre suisse créée par un designer de… meubles pour une marque zurichoise au nom très français ! Le résultat est plutôt percutant, dans un style dépouillé très Bauhaus qui associe un verre saphir bombé d’un rouge sans complexes et un boîtier en acier de 40,5 mm. Le résultat est très expressif : ce chronographe « L3 sees Red » (mouvement Concepto à remontage manuel spécialement développé pour Maurice de Mauriac) a une forte présence au poignet, que ce soit avec un bracelet en cuir ou un bracelet en mailles milanaises d’acier noir. Chaque détail horloger est très soigné. Cette montre en édition limitée à 100 pièces vaut tout de même dans les 5 000 euros, mais l’énergie véhiculée par ce chronographe hors du commun justifie ce prix…

RAKETA : Le chaud et le froid…

Parmi les derniers records horlogers à tenter, il restait celui de la montre la plus résistante au froid. Ce n’est pas anecdotique : le pôle Arctique tendant à se liquéfier, le pôle Antarctique est la dernière vraie terre d’aventures de cette planète – le froid y condamne inexorablement les montres, qu’elles soient mécaniques ou électroniques. C’est pourquoi la manufacture russe Raketa avait mis au point, en 1970, une montre Polar que les explorateurs polaires pouvaient utiliser par les plus grands froids. Cinquante ans plus tard, cette montre est rééditée et elle a même battu de nouveaux records, puisqu’elle est actuellement testée sur la fameuse base russe Vostok, une des stations antarctiques les plus isolées et une des plus « extrêmes » [elle est située à 3 488 m d’altitude et qu’on y a enregistré le record mondial de froid : -89,2°C]. Si le cadran de la Polar est calé sur vingt-quatre heures, et non sur douze heures comme la plupart des montres, c’est qu’il fait jour à Vostok six mois par an, et nuit pendant les six autres mois : on y perd vite ses repères et, pour rester synchrone avec le temps des autres Terriens, mieux vaut savoir dans quelle partie de la journée on se trouve. Officiellement certifiée par l’Agence russe des régulations, la nouvelle montre Polar de Raketa est testée tous les jours par les scientifiques polaires russes : différentes vidéos prouvent qu’elle fonctionne encore, en plein air, par -73°C (image en haut de la page) – ce qui est un record absolu par une montre mécanique, dont le mouvement se fige généralement dès qu’on atteint les -30°C. La vidéo ci-dessous montre les tests effectués par Raketa dans un laboratoire officiel russe. Le plus intéressant est sans doute que ce bon fonctionnement n’est pas assuré par l’invention d’un huile super-magique [solution technologique qui aurait été le réflexe naturel d’un horloger suisse], mais par la fiabilité et même la rusticité du mouvement mécanique de la manufacture Raketa dont la construction a été améliorée en optimisant la taille des axes et des rubis pour qu’ils tolèrent des températures glaciales auxquelles des composants normaux ne résisteraient pas. Une solution « mécanique » très russe pour une vraie montre d’explorateur de l’extrême…

ROGER DUBUIS : L’ombre et la lumière…

Attention, les yeux : au soleil, ça pique ! Attention, les poignets : une telle montre, ça se pique ! Attention, les banquiers : cette Superbia de la manufacture suisse Roger Dubuis se négocie autour des 850 000 euros. Chacun l’aura compris : on est ici dans le plus extravagant des excès clairement assumés, dans une diabolique débauche mécanique [pourquoi se contenter d’un seul tourbillon, de plus volant, quand on peut en accoler deux, toujours volants, sur le cadran ?], dans l’ostentation maximale avec 600 diamants et autres saphirs taillés pour se faire remarquer dans ce boîtier de 45 mm de diamètre et dans l’hédonisme absolu de ce fétiche statutaire pour les nouvelles fortunes générées par la crise sanitaire, la spéculation boursière et la bulle monétaire gonflée par la planche à billets des gouvernements aux abois. Dans le genre, c’est sublime ! 

FRÉDÉRIQUE CONSTANT : Le chic et le choc…

Toutes les manufactures suisses ne pratiquent pas le grand banditisme tarifaire. Frederique Constant, manufacture Swiss Made qui fait désormais partie du groupe japonais Citizen, nous en propose une démonstration convaincante avec la relance de sa collection Highlife, créée il y a trente ans : elle avait alors convaincu un vaste public que le « luxe » suisse n’était pas forcément inaccessible. Aujourd’hui, le chic, c’est le juste prix [de 1 700 euros pour la montre automatique jusqu’à 8 500 euros pour le calendrier perpétuel, le tiers du prix pratiqué par les horlogers de grand chemin]. Le choc, c’est la classe naturelle et la distinction incontestable de la montre Highlife en version automatique, avec son cadran bleu – couleur horlogère la plus tendance actuellement – et son bracelet facilement interchangeable, sans oublier le mouvement « manufacture » à la précision officiellement certifiée [la rançon exigée par toute autre grande « manufacture » suisse pour une telle montre serait du double ou du triple !]. En 41 mm, c’est du grand « sport chic » auquel on ne saurait reprocher qu’une étanchéité un peu modeste (50 m) : une élémentaire prudence recommandera de ne pas trop la tester ailleurs qu’en piscine…

BON À SAVOIR : En vrac, en bref et en toute liberté…

Le feuilleton LVMH contre Tiffany & Co est bien parti pour durer et occuper les médias pendant de longs mois, avec ce qu’il faut de manœuvres, d’opérations judiciaires, d’enfumages, de manipulations, de désinformations et de coups tordus pour pimenter un dossier à 14,7 milliards d’euros. Le tout est de savoir si Bernard Arnault, l’actionnaire de LVMH, veut vraiment acheter le joaillier américain Tiffany & Co et à quel prix. Certains pensent que non : les gesticulations de ces derniers jours ne seraient qu’un habillage du refus de LVMH d’aller plus avant, la somme convenue en 2019 ne correspondant plus à la valeur réelle de l’entreprise new-yorkaise, sévèrement étrillée par la crise sanitaire. On peut, au contraire, estimer que Bernard Arnault, qui est un excellent joueur d’échecs et un puissant négociateur, a entrepris là une campagne subtile [certains pourraient la qualifier de partie de poker menteur] pour s’approprier Tiffany & Co à son « vrai » prix, qui ne dépasse plus guère les 10 à 12 milliards d’euros. Le bras de fer est commencé, mais, si Bernard Arnault veut y mettre tous les moyens dont il dispose, les actionnaires de Tiffany & Co – qui n’ont pas d’autre acheteur potentiel vers lequel se tourner et dont les affaires ne devraient pas s’améliorer dans les mois qui viennent – finiront par se « coucher » et par renégocier le prix de vente. Deux, trois ou quatre milliards d’euros d’économie, par les temps qui courent, c’est toujours bon à prendre et Bernard Arnault sait compter… ••• GÉRALD GENTA (BVLGARI) : considéré comme un des plus grands noms du design horloger de la fin du XXe siècle, Gérald Genta avait créé une marque au destin compliqué, qui avait été finalement racheté par le joaillier romain Bvlgari qui n’en faisait rien ou presque. Le nouveau patron de Bvlgari, le Français Jean-Christophe Babin, a décidé de relancer la marque Gérald Genta, en reprenant les codes originaux de cette maison dont les audaces défrayaient la chronique de la fin du siècle précédent. Revoici donc une bi-rétrograde (les minutes et les secondes reculent en fin de cycle) à heures sautantes (guichet), dans un boîtier sportif qui n’a rien perdu de son dynamisme. C’est gentiment rétro, ce n’est pas donné [comptez dans les 18 000 euros pour ce ballet mécanique], mais qu’est-ce que c’est amusant : avec une telle montre, on ne s’ennuie jamais…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires