En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

04.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

05.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

06.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 28 min 50 sec
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 3 heures 30 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 4 heures 21 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 5 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 7 heures 38 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 9 heures 48 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 10 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 10 heures 59 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 11 heures 33 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 53 min 35 sec
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 3 heures 55 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 5 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 7 heures 23 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 7 heures 57 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 9 heures 22 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 9 heures 58 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 10 heures 55 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 11 heures 29 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 11 heures 51 min
© BORIS HORVAT / AFP
© BORIS HORVAT / AFP
Atlantico Green

Apocalypse 2040 : ce que les études sur la pollution au plastique dans les océans oublient souvent de préciser

Publié le 26 juillet 2020
Une étude publiée dans le journal Science prévoit que la pollution plastique atteindra 1,3 milliard de tonnes dans notre environnement en 2040 si aucune action concrète est mise en place. Mais elle est à prendre avec des pincettes.
François Galgani
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Galgani est un océanographe résponsable de projet à l'IFREMER.Il est résponsable du groupe technique européen en support à la mise en oeuvre de la directive européenne stratégie marine pour les déchets marins.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude publiée dans le journal Science prévoit que la pollution plastique atteindra 1,3 milliard de tonnes dans notre environnement en 2040 si aucune action concrète est mise en place. Mais elle est à prendre avec des pincettes.

Atlantico : Des chercheurs ont estimé que la pollution plastique atteindra 1,3 milliard de tonnes en 2040. Une telle projection n’est-elle pas alarmiste ? Ces chiffres sont-ils fiables ?

François Galgani : Cette étude est relativement complexe et il y a un grand nombre d’incertitudes car elle comprend des modèles, c'est-à-dire des données extrapolées. Néanmoins, elle reste cohérente en termes d’information car on comprend que la réduction des déchets plastiques à 100% est impossible.

L’objectif de zéro plastique en mer est inatteignable. Mon équipe travaille pour la Commission européenne ainsi que les États membres sur les normes en cours de définition. L’objectif de réduction visé ne peut pas être 0. Cela semble peu probable de retourner à des niveaux de non-présence des déchets car ils sont déjà là.

Les études qui sont basées sur des modèles proposent des augmentations de déchets et de la pollution dans le temps, mais quand on regarde les mesures réelles, c’est différent. Il y a entre 25 et 30 articles basés sur des analyses et ils constatent une pollution constante depuis une dizaine d’années dans 90 % des cas. Les cas où cela augmente sont observées dans les milieux les plus éloignés de nous comme l’Arctique ou les îles de l’Atlantique Sud. Il y a des endroits où les augmentations peuvent être très légères mais dans la plupart des cas, il n’y a pas de changements et parfois il y a même des baisses.

Certains scénarios ne sont pas pris en compte dans l’article et malgré sa publication récente, l'étude est déjà désuète. Elle ne comprend pas par exemple la taxe sur les plastiques non-recyclables bientôt mise en place par la Commission européenne pour financer le plan de relance européen. L’étude sur la pollution plastique est un domaine qui va très vite car il est rentré dans le débat politique.

Contrairement aux mesures prises contre les émissions de carbone, il y a déjà des mesures de réduction. La différence importante qui existe avec le climat, c’est que l’industrie est favorable au recyclage car elle peut donner une valeur au plastique utilisé. Il peut y avoir un frein sur des taxes car c’est là où il y a un développement économique mais le marché du recyclage est porteur pour eux.

D’où provient le charriage du plastique dans les océans ?

Tous les bassins versants drainent des eaux de ruissellement. Les rejets directs, les décharges sauvages et les micro-plastiques se développent dans ce milieu. Des études nous disent que 30 % des déchets (de 1 à 2 millions de tonnes) qui arrivent dans la mer viennent des fleuves. Ce n’est pas nouveau, c’est connu mais sur les chiffres il peut y avoir des différences en fonction des événements. Au Japon, le tsunami de 2012 a apporté plusieurs millions de tonnes de déchets dans la mer et le cas a été le même lors d’ouragans comme celui de Katrina. Ils peuvent représenter une grosse partie de l’apport mondial.

L’autre apport important est la pêche, qui génère un pourcentage non négligeable de pollution et lorsque l’on perd un filet, c’est extrêmement dangereux pour la faune marine. Le tourisme génère aussi d’importantes nuisances et des déchets car certains lieux n'ont pas la capacité de gestion des déchets. On s’aperçoit aussi désormais qu’il y a d’autres sources de déchets comme les fibres textiles.

Les solutions de substitution au plastique comme les bouteilles en verre sont-elles des options intéressantes ?

La pollution des bouteilles en verre est une pollution comme une autre mais elle est inerte, contrairement au plastique. Cependant, elle reste présente pendant plusieurs milliers d’années aussi. Depuis une vingtaine d’années, la pollution par le verre a été remplacée par celle au plastique.

Si on regarde les pneus, ils ont disparu petit à petit lorsqu’a été mis en place un système de récupération. Cela prouve notre capacité de réaction. Dans le cas des déchets plastiques, les interdictions sont une chose mais le recyclage peut aider à débarrasser notre environnement de cette pollution.

On a donné de nombreux prix Nobel à des inventeurs de polymères et bientôt on le donnera à des inventeurs de matériaux facilement dégradables. Je suis plutôt optimiste et avec le temps le problème va s’étaler. La production de plastique continuera d’augmenter de façon exponentielle en fonction de la demande car c’est un matériau tout de même utile, il va seulement mieux falloir mieux gérer sa fin de vie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Pollution, plastique, océan
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires