En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

04.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

05.

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse

06.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

07.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

01.

Comment ne pas tirer sur des civils ou ses propres soldats ?

02.

Escroquerie à la mémoire

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 23 min 14 sec
pépites > Histoire
Mémoire
Japon : commémorations à Hiroshima, 75 ans après la première bombe atomique de l’histoire
il y a 1 heure 32 min
light > Science
Peau robotique
Inspirés par Star Wars, des scientifiques ont créé une peau artificielle révolutionnaire
il y a 2 heures 50 min
pépite vidéo > Politique
Bain de foule
Dans les rues de Beyrouth, Emmanuel Macron a entendu la colère du peuple libanais
il y a 4 heures 33 min
pépites > France
Nouveau drame
Le Mans : un policier a été tué par un chauffard lors d’une intervention
il y a 6 heures 59 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews
il y a 9 heures 9 min
décryptage > Société
Ils ont osé ça

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse

il y a 10 heures 34 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

il y a 11 heures 15 min
décryptage > Société
Réorganisation des entreprises

Open space : la Covid m’a tué

il y a 12 heures 12 min
décryptage > France
Risques à domicile

De Lubrizol à Beyrouth en passant par le pont de Gênes, les leçons des catastrophes sont-elles bien tirées en France ?

il y a 12 heures 51 min
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 41 min 33 sec
pépites > Faits divers
Centre-ville du Havre
Prise d'otages dans une agence bancaire du Havre
il y a 2 heures 8 min
pépites > Politique
#MeToo
Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018
il y a 3 heures 48 min
light > People
Contexte pesant
Michelle Obama confie souffrir d'une "légère dépression"
il y a 5 heures 7 min
pépite vidéo > International
"Le Liban n’est pas seul"
Emmanuel Macron est arrivé au Liban pour coordonner et participer à l’aide internationale
il y a 7 heures 37 min
décryptage > France
A la guerre comme à la guerre

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelle attaque

Afghanistan : Daech à l’offensive

il y a 10 heures 52 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Europe, relance, dettes... L'Allemagne change de politique, plus pour renforcer son rôle de locomotive que pour plaire aux Européens

il y a 12 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "L’offrande grecque, une aventure de Bernie Gunther" de Philip Kerr, du rififi chez les Grecs !

il y a 23 heures 38 min
© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Atlantico Green

Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19

Publié le 05 juillet 2020
Le confinement a été l'occasion d'une grande étude de la part du monde scientifique.
Romain Julliard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Professeur du Muséum national d'Histoire naturelle, biologiste, spécialisé en Biologie de la Conservation, dans la conception, l'animation et la valorisation d'observatoire de la biodiversité (projet Vigie Nature), les thèmes de recherche...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le confinement a été l'occasion d'une grande étude de la part du monde scientifique.

Atlantico.fr : Quel a été l'impact du confinement sur la vie sauvage ?

Romain Julliard : Commençons par un avertissement : nous ne disposons pas de données robustes pour répondre à cette question. Comme tout le monde, les scientifiques et les réseaux d’amateurs ont été surpris et sont restés confinés, pas de dérogation pour observer ce qu’il se passait. Ce sont donc un ensemble d’observations anecdotiques qui constitue nos sources, biaisées par la soudaine attention à la nature à laquelle a conduit ce confinement – j’y reviendrai. On pourrait résumer le constat par : quand les humains se confinent, les non-humains se déconfinent. Les animaux qui ordinairement nous évitent ont occupé l’espace soudain vacant, selon un mécanisme principal : un changement de comportement au sein de leur domaine vital. Tout ce qu’y est sorti de l’ordinaire, qui nous – urbains confinés soudain attentifs – a surpris, était là avant le confinement mais plus discret, invisibles et inaudibles. Il n’y a pas eu de dispersion massive de la campagne vers les villes. Ici ou là, quelques oiseaux de retour de leur migration ont pu s’installer dans un espaces verts clos et calme, une plage désertée, mais la plupart d’entre eux sélectionnent leur lieu de nidification l’année précédente, il faudrait une année entière de confinement – au moins – pour que ce mécanisme prenne une certaine ampleur. 

Quelle faune ou flore a le plus profité de cette "anthropause" ?

Romain Julliard : L’essentiel de ce qui a été visible pendant le confinement a repris ces habitudes discrètes, et les 2 mois de pause n’ont pas permis l’accomplissement d’un cycle de reproduction pour les animaux vertébrés (oiseaux, mammifères, lézards, etc.) si bien que l’effet sur la démographie est limité. Les seuls effets potentiellement durables sont à rechercher dans les espaces habituellement fortement entretenus, là où les jardiniers confinés chez eux ont laissé la nature exprimer tout son potentiel. Cette production végétale a pu être l’amorce d’une source de nourriture pour les insectes (par exemple, les pollinisateurs ont pu trouver une plus grande diversité de fleurs spontanées dans les espaces verts en « pause printanière ») et ainsi se mettre en place un début de chaîne alimentaire fonctionnelle.

Quelles perspectives de changement sur notre mode de vie cette "anthropause" peut-elle laisser imaginer ?

Romain Julliard : Si l’effet sur la faune et la flore a été limité, c’est peut-être du coté de notre relation à la nature qu’il faut rechercher un effet plus durable. Pour les urbains, le confinement fut l’occasion de constater à quel point la nature nous manquait – en témoigne le soudain intérêt pour celle-ci – pas (que) la nature des grands espaces sauvages, mais celle ordinaire que nous croisons chaque jour sans nous en apercevoir et qui rend la ville vivable. Alors peut-être que le jardin public un peu en friche que nous retrouvons avec tant de plaisir, nous apparaitra enrichi d’une vie sauvage de proximité, à chérir, et pourquoi pas, à développer ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 06/07/2020 - 18:25
On apprend donc que le travail nuit non seulement à la santé
mais détériore durablement la planète.
evgueniesokolof
- 05/07/2020 - 14:53
BEN OUI
"il faudrait une année entière de confinement – au moins – pour que ce mécanisme prenne une certaine ampleur. "
Ben voila une idée que Cochet , Greta et leurs sbires pourraient proposer...
D'ailleurs l'expérimentation est facile à réaliser: Hidalgo rend Paris à la vie sauvage en envoyant ses deux millions d'habitants pour deux ans au Mali....Ils pourront y découvrir de nouvelles émotions : décapitations et la lapidations avec une nourriture saine non diesélisée.....le pied!!!! hein les bobos !
clo-ette
- 05/07/2020 - 13:02
eh bien
l'humanité n'a plus qu'à disparaitre et les jungles et animaux prendront la place ...