En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

07.

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 10 heures 56 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 11 heures 34 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 14 heures 17 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 15 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 16 heures 18 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 19 heures 3 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 19 heures 14 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 19 heures 35 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 20 heures 14 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 20 heures 21 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 11 heures 16 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 13 heures 19 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 14 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 16 heures 12 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 18 heures 56 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 19 heures 11 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 19 heures 26 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 19 heures 39 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 20 heures 17 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 20 heures 21 min
Atlantic Tac

Quand un grand nœud anime le bal et quand c’est tout le temps la bonne heure : c’est l’actualité des montres à la veille de l’été

Publié le 12 juin 2020
Mais aussi des angles en vert et contre tout, une révolution connectée et une déconnexion reconnectée…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi des angles en vert et contre tout, une révolution connectée et une déconnexion reconnectée…

PINET MONTRIVEL : La décontraction déconnectée…

Inutile de chercher le nom de cette marque horlogère dans votre mémoire : Pinet Montrivel n’est même pas encore sur le marché, mais cette nouvelle référence de la montre tricolore se cherche des souscripteurs sur le site de sociofinancement Ulele (on peut commencer à miser à partir de 385 euros). La proposition est simple : une montre de style sportif, élégante et décontractée, qui ressemble à une montre et qui vous libère de la pression d’un monde hyperconnectée. C’est-à-dire une montre automatique, facile à vivre et faite dans le Jura français, à Morteau, un des berceaux de l’horlogerie française, à deux pas de la Suisse. En 41 mm, ce boîtier en acier peut convenir à un poignet masculin, mais la montre ne déparerait pas un poignet féminin. Différentes versions sont disponibles. La démographie horlogère française se porte mieux que bien depuis quelques saisons, avec beaucoup de nouvelles marques qui ne manquent pas d’atouts. Si la montre Levanto (ci-dessous) est fière de se présenter comme l’arme absolue en matière de déconnexion, elle constitue plutôt une reconnexion aux valeurs traditionnelles de l’horlogerie française – authenticité de la démarche, insertion dans un cadre naturel et culturel de référence, légèreté et modernité. Que pourrait souhaiter de mieux qu’un succès ?

HUBLOT : La révolution connectée…

La crise sanitaire ayant eu raison de l’Euro de football dont le lancement était prévu aujourd’hui, la maison Hublot se retrouve avec une montre d’arbitre sur les bras, mais on oubliera vite la dimension footballistique de la proposition pour n’en retenir que l’ingéniosité connectée. À la limite, cette absence d’euro sera même une excellente occasion de démontrer l’utilité de ces montres connectées (smartwatches) auxquelles l’horlogerie suisse refuse toujours obstinément de croire, à quelques exceptions près – dont Hublot. Si on oublie les fonctions de la montre purement dédiées au football, on se retrouve avec une vraie montre « suisse » enrichie et augmentée d’un module électronique qui sait à peu près tout faire. C’est ça qui est révolutionnaire : au poignet, cette « Big Bang e » est une vraie Big Bang (42 mm, étanche à 30 m), mais son écran peut multiplier les affichages de l’heure (en chiffres, en lettres, en images, en noir, en couleur) tout en se permettant de fantaisies intéressantes en images virtuelles (affichage des phases de la lune, second fuseau horaire, calendrier perpétuel, etc.) en plus de fonctions connectées classiques (alertes, messages, paiement sans contact et tout ce que l’univers connecté peut vous proposer de services additionnels). Vous n’avez pas fini de jouer avec…

SWATCH : Les pendules à l’heure…

Avant l’heure, ce n’est pas l’heure ! Après l’heure, ce n’est plus l’heure ! Pas facile de rester dans les temps quand on en manque à ce point. Pas facile d’être toujours à l’heure quand ces heures filent sans prévenir. Pour cet été, on pourra choisir la Swatch Always There, qui est la ponctualité même et qui perpétue la tradition des Swatch « intellectuelles », qui nous proposent une autre vision du temps et qui demeurent une façon de sourire quand il s’enfuit : on y lira, au choix, « On time » (à la bonne heure) ou « No time » (pas le temps) – l’essentiel est de conserver le bon tempo. Compte on n’en sera jamais que d’une soixantaine d’euros, on pourra toujours en offrir une aux retardataires chroniques et aux sourcilleux maniaques de « L’heure, c’est l’heure » !

DIOR : Une valse à mille temps…

Puisqu’on ne veut plus que nous admirions ingénument Scarlett O’Hara, prenons un excellent prétexte pour admirer une montre qu’elle aurait adorer : la Grand Bal à Paris Ruban de Dior. L’inspiration « couture » est évidente, mais l’intelligence horlogère est au rendez-vous : le précieux nœud enrubanné qu’on remarque sur le cadran est en réalité la masse oscillante qui se charge du remontage du mouvement automatique. Plus on danse avec cette Grand Bal, plus le mouvement accumule d’énergie : une jolie allégorie, non ? Évidemment, le tout est sertie comme pour une fête des Mille et une nuits, avec assez de diamants ronds, de diamants baguette de pierres en serti neige pour attendre les douze coups de minuit sans devoir rentrer en citrouille. Le cœur du cadran est recouvert d’une résille de fils d’or, avec une option de plumes pour certaines versions. La coquetterie, c’est sans doute le boîtier en… acier de 36 mm, avec un raffinement intéressant : le fond saphir iridescent du boîtier. Il n’y aura que 88 débutantes à pouvoir s’offrir cette Grand Bal Ruban, dont on préfère ne pas vous avouer le prix…

MARCH LA.B : En vert et contre tout…

Vraie boussole de la tendance horlogère parisiano-branchée et du néo-chic générationnel, la jeune marque indépendante française March LA.B [rappelons-le : LA.B pour Los Angeles-Biarritz, leur diagonale créative] adore visiblement ce vert profond qui n’est ni anglais, ni militaire, ni exactement celui des Vosgiens (pour les sapins), ni même celui des lapins (pour leur pitance herbue). Un vert élégant, qui serait à la nature et au soleil ce que le bleu nuit est aux ambiances nocturnes. Voici donc une AM2 automatique Mars, qui n’a rien perdu de ses angles, ni de son décalage couronné (on trouve à quatre heures la confortable couronne de remontage), ni du radicalisme de son affichage horaire en index noirs-aiguilles noires. Bien sûr, le bracelet est vert (alligator perforé) et, au dos de la montre, le verre saphir qui dévoile le mouvement, est lui aussi teinté de vert. Il n’y aura que cinquante de ces AM2 très Paris centre [la boutique est forcément dans le Marais], qui ne rançonnent pas les amateurs (moins de 1 500 euros) – même le président Macron, qu’on a vu porter une March LA.B, s’est laissé tenter par la touche ultra-française de ces 39 mm d’acier…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires