En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

02.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

03.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

04.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

05.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

06.

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

07.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 11 heures 6 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 13 heures 30 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 14 heures 44 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 16 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 17 heures 21 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 18 heures 20 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 19 heures 4 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 19 heures 35 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 19 heures 59 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 20 heures 34 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 13 heures 8 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 13 heures 55 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 15 heures 56 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 16 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 17 heures 36 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 18 heures 59 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 19 heures 20 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 19 heures 52 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 20 heures 5 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 20 heures 34 min
© Lionel BONAVENTURE / AF
© Lionel BONAVENTURE / AF
Atlantico Green

Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo

Publié le 23 février 2020
Le trafic automobile a fortement reculé de 19 % sous le mandat d’Anne Hidalgo, mais les embouteillages ont augmenté, avec un impact sur la polllution.
Rémy Prud'homme
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémy Prud'homme est professeur émérite à l'Université de Paris XII, il a fait ses études à HEC, à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de l'Université de Paris, à l'Université Harvard, ainsi qu'à l'Institut d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le trafic automobile a fortement reculé de 19 % sous le mandat d’Anne Hidalgo, mais les embouteillages ont augmenté, avec un impact sur la polllution.

Selon un document de la direction de la voirie et des déplacements de la Ville, révélé par Les Échos ce vendredi, le trafic automobile a reculé de 19 % sous le mandat d’Anne Hidalgo. "La pollution a baissé de la même façon »,  a assuré la maire de Paris le 7 février dans l'émission « Les 4 vérités ». « La pollution a baissé parce qu'il y a moins de véhicules », a-t-elle insisté. L'an dernier dans le Parisien, Anne Hidalgo affirmait déjà que la pollution aux particules fines a baissé de 10,5 % entre 2010 et 2016 grâce, dit-elle, "à son action".

Atlantico : Selon l'organisme Airparif, les concentrations de trois des quatre polluants examinés ont effectivement globalement baissé à Paris depuis 2002, et aussi depuis le début de mandat d'Anne Hidalgo en 2014. Peut-on vraiment dire que c'est grâce à la politique d'Anne Hidalgo ? N'est-ce pas tout simplement parce que les normes environnementales sont de plus en plus contraignantes sur les véhicules (particuliers mais aussi poids lourds, qui doivent désormais appliquer les normes Euro 5) ?

Rémy Prud'homme : Certainement. On a trois raisons de le croire. La première est que, pour plusieurs des polluants (les oxydes d’azote, le SO3, les particules) les niveaux enregistrés dans Paris dépendent bien davantage des rejets dans l’ensemble de l’Ile de France (parfois même de bien plus loin) que des rejets dans Paris intra-muros. La deuxième est que, pour pratiquement tous les polluants, la baisse des concentrations a commencé bien avant 2002, à un rythme généralement plus soutenu avant qu’après cette date. La troisième est la circulation est loin d’être la principale cause de pollution; la baisse considérable des concentrations de polluants - la pollution - doit beaucoup à la désindustrialisation de la région, et aux modifications des moyens de chauffage (glissement du charbon, du fioul et du gaz au profit de l’électricité et du chauffage urbain), mouvements de fond qui n’ont rien à voir avec l'évolution de la circulation. 

Si la circulation automobile a baissé, les embouteillages ont, eux, augmenté de 8% : le taux de bouchons moyens a gagné 3 points, passant à 39%. L'augmentation des embouteillages engendrée par la politique d'Anne Hidalgo n'a-t-elle pas réduit la baisse de pollution que l'on aurait connue sans eux ?

La politique parisienne a en effet entraîné une augmentation des embouteillages, pas seulement à cause des grands travaux, mais aussi et surtout à cause de la diminution de l’espace réservé au trafic automobile. Moins de voies égale évidemment encombrements, et donc vitesses plus faibles. La courbe qui relie rejets polluants à la vitesse a la forme d’un U. A une vitesse faible, les rejets, et les polluants au km parcouru qui vont avec, sont très élevé (si l’on n’avance pas, ils sont infinis). Lorsque la vitesse diminue, jusque vers 40 ou 50 km/h, les rejets diminuent (on est sur la jambe gauche du U). Pour des vitesses de 50 à 80 km/h, ils sont sur un plateau bas (la base du U). Au delà de 80 km/h, ils augmentent avec la vitesse (sur la jambe droite du U). Cette courbe est bien connue, le ministère des Transports en donne même l’équation. En d’autres termes, faire diminuer la vitesse de 40 km/h à 20 km/h entraîne une augmentation de la consommation de carburant, et donc des rejets pollution, et même une forte augmentation: en l’occurrence un doublement. Tous ceux qui payent leur carburant savent cela. Mais les hommes politiques ne discutent sans doute pas assez avec leurs chauffeurs.

Serait-il possible de réduire la pollution liée à l'industrie automobile sans grand travaux d'aménagement, simplement grâce au renouvellement du parc avec des véhicules plus propres ?

Certainement. C’est bien ce qui s’est produit entre 1960 et 2000. La pollution par le plomb, et par dioxyde de souffre, ont complètement disparu: on même cessé de lesmesurer. La concentration de particules fines a été dans cette période divisée par 5. Le bilan est un peu moins brillant pour le dioxyde d’azote ses concentrations ont seulement diminué de 30 ou 40%. Ces résultats ont principalement été obtenus par les constructeurs automobiles, eux-mêmes contraints par les normes de plus en plus sévères imposées par l’Union Européenne. Dans les années à venir, le renouvellement du parc, qui entraîne  le remplacement de véhicules plus polluants par des véhicules moins polluants, va – automatiquement – réduire encore la pollution. Cependant, comme le dit bien le titre d’un livre récent de Christian Gerondeau “L’air est pur à Paris”.  Les niveaux de pollution sont devenus si faibles, contrairement à ce que l’on fait croire aux Français, qu’il n’y a, heureusement, plus  grand chose à attendre de ce côté-là. La vraie frontière concerne le métro: à Paris, les concentrations de particules fines sont dix fois plus élevées dans l’air du métro que dans l’air des rues.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires