En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

05.

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

06.

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

07.

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

01.

Guaino : les opérations en Libye dureront "un certain temps"

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
pépites > International
Espoir pour les familles
Explosions à Beyrouth : un compte Instagram aide les habitants de la ville à retrouver les personnes disparues
il y a 6 heures 18 min
pépite vidéo > Environnement
Filière menacée
Pesticides : une dérogation accordée par le gouvernement pour sauver la culture de la betterave
il y a 7 heures 51 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le singe prend un bain et quand Mademoiselle souffle vingt bougies : c’est l’actualité aoûtienne des montres
il y a 9 heures 6 min
light > Culture
Disparition
Mort du philosophe Bernard Stiegler à l’âge de 68 ans
il y a 11 heures 43 min
pépite vidéo > Santé
Recommandations
Canicule et coronavirus : les bons gestes à adopter
il y a 12 heures 47 min
décryptage > France
Fines lames

La France orange mécanique (complément d’information) : merci de ne pas oublier les couteaux

il y a 15 heures 35 min
décryptage > Consommation
Origines des produits

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

il y a 16 heures 19 min
décryptage > Loisirs
"Voyage, voyage"

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

il y a 17 heures 3 min
décryptage > Economie
Relance européenne

L’Euro fort, bonne ou (très) mauvaise nouvelle pour la reprise ? Le match des arguments

il y a 17 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 1 jour 5 heures
pépites > International
Liban
Explosions à Beyrouth : le président libanais Michel Aoun rejette l’organisation d’une enquête internationale
il y a 6 heures 57 min
Liban
Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions
il y a 8 heures 34 min
pépites > France
Enquête
Incendie à Anglet : un mineur de 16 ans mis en examen pour "destruction volontaire"
il y a 11 heures 46 sec
pépites > Santé
0.800.06.66.66
Canicule et vague de chaleur : le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonce la création d’un numéro vert
il y a 12 heures 23 min
décryptage > Santé
Transport collectif

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

il y a 15 heures 14 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : Cognac Tonic, mieux que le Gin, optez pour un cocktail d’été "trendy"

il y a 15 heures 52 min
décryptage > High-tech
Mort de la concurrence ?

Pourquoi nous surfons de moins en moins en dehors de Google

il y a 16 heures 45 min
décryptage > International
"Le Liban n'est pas seul"

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

il y a 17 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 1 jour 4 heures
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 1 jour 5 heures
© capture d'écran Youtube / DR / Electricitymap
© capture d'écran Youtube / DR / Electricitymap
Atlantico Green

Ces petites leçons environnementales qui se dégagent du bilan de la production d’électricité 2019 en Europe

Publié le 12 janvier 2020
Une carte, réalisée par le site Electricitymap, permet de comparer le niveau des émissions de CO2 et de production d'électricité de chaque pays. La France est très bien classée. Comment expliquer ce phénomène ?
Tristan Kamin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tristan Kamin est ingénieur en sûreté nucléaire. Son compte twitter : @Tristankamin
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une carte, réalisée par le site Electricitymap, permet de comparer le niveau des émissions de CO2 et de production d'électricité de chaque pays. La France est très bien classée. Comment expliquer ce phénomène ?

Atlantico.fr : Le site electricitymap a réalisé une carte du monde dans laquelle chaque pays est répertorié selon le niveau de ses émissions de CO2 et de production d'électricité. La France fait partie des très bons élèves avec notamment les Scandinaves.

Comment se fait-il que la France soit aussi bien classée ? Quels mécanismes entrent en compte ?

Tristan Kamin : ElectricityMap indique en quasi-temps réel les émissions de gaz à effet de serre issues de la production et des échanges d'électricité, et uniquement d'électricité, dans la plupart des pays d'Europe et quelques autres à travers le monde.

À chaque moyen de production (charbon, gaz, nucléaire...) sont associés des facteurs d'émissions, c'est à dire un nombre de grammes d'équivalent CO2 pour chaque kilowattheure produit.

Ces facteurs sont issus de la littérature scientifique, et notamment des rapports du GIEC, et prennent en compte tout le cycle de vie du moyen de production (construction, exploitation, déconstruction). 

Ils sont très faibles pour l'hydraulique, l'éolien, le photovoltaïque, et le nucléaire. Plus élevés pour les bioénergies (bois, biogaz, biocarburants), encore plus pour le gaz naturel, et beaucoup plus pour le charbon et le fioul.

Or, à tout moment, en raison de notre parc hydraulique, notre parc nucléaire, et dans une moindre mesure de notre parc éolien, l'électricité française est très largement décarbonée. Les énergies fossiles n'atteignent que rarement 20% du mix électrique, et en moyenne annuelle, elles représentent moins de 10% de notre production électrique.

De plus, ElectricityMap prend en compte l'intensité carbone de l'électricité importée ; or, la France est un gros exportateur, donc notre bilan carbone est peu affecté par les rares moments où nous sommes importateurs nets d'électricité depuis nos voisins. 

Quelles leçons environnementales pouvons-nous en tirer ?  Que révèle la production d'électricité en France ?

C'est grâce à l'hydraulique (en Norvège, en Suisse, en Suède, en France) et au nucléaire (en Suède, en Suisse, en France) que certains pays sont constamment affichés en vert sur ElectricityMap. 

D'autres pays (Danemark, Allemagne, Espagne), souvent montrés en modèle de transition énergétique font, sur cette carte, de temps en temps des incursions, plus ou moins fréquentes selon les pays, vert cette couleur verte sur la carte. Ceux-ci ont déployé un conséquent parc d'énergies renouvelables intermittentes, notamment éolien. Ainsi, lorsque les conditions météorologiques sont favorables, l'éolien (et/ou le solaire), peu intenses en carbone, atteignent une part importante du mix électrique, améliorant temporairement les émissions de CO2 du pays. Mais lorsque le vent est insuffisant, voire tombe complètement, ce sont les centrales à charbon et à gaz, gardées en réserve, qui montent en puissance pour compenser - et les émissions de gaz à effet de serre par kilowattheure s'envolent évidemment.

Et ce que l'on constate sur ElectricityMap, c'est que ce sont les pays qui misent sur le tout hydraulique (pour les quelques uns dont la géographie le permet) ou l'hydraulique et le nucléaire qui arrivent non seulement à afficher des émissions de CO2 par kilowattheure très basse, mais en plus de manière durable, continue.

Comment se fait-il que le discours ambiant ne colle pas avec ce qui est montré et expliqué sur cette carte ? La société est-elle trop pessimiste quant aux questions de production d’électricité (entre autres)?

Le discours ambiant a acté que pour être écologiste, il fallait donc être antinucléaire, et promouvoir le tout renouvelable. C'est aberrant à une époque où la première bataille de l'écologie est (ou devrait être ?) le climat, mais il en est ainsi : toutes les grandes associations environnementales, les partis politiques qui se revendiquent écologistes, tous revendiquent également la lutte antinucléaire. Et refusent généralement de se prononcer sur la hiérarchisation entre ces deux objectifs (sortir du nucléaire et sauver le climat) pourtant en partie contradictoire.

ElectricityMap est un vrai problème pour ce mode de pensée, et les données qui y sont rendues accessibles sont en général cachées sous le tapis (je doute de voir un jour des élus écologistes mettre en avant ce site... ou simplement y être confrontés publiquement par un interlocuteur quelconque) ou éludées par des promesses de solutions techniques salvatrices comme le stockage de l'électricité, ou encore la promesse qu'il suffirait de moins consommer pour pouvoir se passer de nucléaire comme d'énergies fossiles.

En limitant la diffusion de la connaissance, et en balayant avec dédain les difficultés qu'il pose, alors on arrive au discours actuel : au nom de l'écologie, il faut lutter contre le nucléaire. Un raccourci, pire encore et hélas très répandu, c'est qu'au nom du climat, il faut lutter contre le nucléaire. 

Et l'on se retrouve à avoir la quasi-totalité des mouvements écologistes - et donc des débats - qui regardent la paille du nucléaire ou de l'électricité française, en oubliant la poutre de carbone que sont les autres secteurs que l'électricité (transport, chauffage domestique...) ou l'électricité des autres pays d'Europe, y compris ceux que l'on vend comme vertueux.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pedro38
- 02/02/2020 - 20:00
Ecologisme stupide
Les ecolos font deux erreurs de base :
Ils considèrent que le rejet de CO2 est une pollution, or c'est un des deux gaz de la vie sur terre, en dessous de 100 ppm, plus de photosynthèse donc plus de vie, nous sommes à 400 ppm, et l'optimum pour les plantes est le quadruple, et le CO2 à tendance à diminuer de façon naturelle, car il se fossilise sous la forme de carbonates. De plus il n'occasionne pas de réchauffement, cette théorie est fausse, l'effet de serre est dû à la convection de l'air et non de la captation du rayonnement infrarouge de la terre.
La deuxième erreur de base est le rejet du nucléaire, le moyen le plus efficace et sûr pour produire de l'énergie électrique. Les éoliennes et les panneaux photovoltaiques ne sont qu'un leurre ruineux et complètement inefficace.
Gustave
- 12/01/2020 - 19:13
Priorités
Si on est tous frits dans un siècle, quelle importance si les déchets nucléaires sont encore radioactifs dans mille ans.