En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

06.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

07.

Coronavirus : l’après crise sera violente

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Bombe" sanitaire
Coronavirus : les prisons françaises comptabilisent 6.266 détenus en moins depuis le début du confinement
il y a 12 min 56 sec
décryptage > Politique
Contagion

Abjurez le libéralisme et vous serez sauvé !

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Economie
Ralentissement

Inflation en chute libre : la déflation est en marche et nous ne réagissons pas (assez)

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Science
Prouesse

Super décodeur : une machine réussit désormais à traduire des ondes cérébrales en phrases

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Politique
Premier ministre face à la crise

Edouard Philippe joue la carte de l'humilité (et s'avère meilleur acteur qu'Emmanuel Macron)

il y a 4 heures 4 min
décryptage > High-tech
Confiance

Espionnage et renseignement par temps de Coronavirus (ou comment ne pas rater informations et matériels essentiels quand il faut même se méfier de ses alliés)

il y a 4 heures 35 min
pépites > Politique
Lucidité
Baccalauréat, confinement, élections municipales, pénurie de masques : les principales annonces d’Edouard Philippe sur TF1 sur la crise du coronavirus
il y a 14 heures 41 min
pépites > Terrorisme
Rebondissement
Meurtre de Daniel Pearl : le Pakistan annule la peine de mort d’Omar Sheikh, le citoyen britannique condamné
il y a 16 heures 18 min
light > Science
Découvertes scientifiques
Selon des chercheurs allemands, l'Antarctique était recouvert d'une forêt luxuriante qui abritait des dinosaures
il y a 17 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 19 heures 7 min
pépites > Education
Calendrier bouleversé
Jean-Michel Blanquer révèle que les épreuves du bac 2020 et du brevet seront remplacées et validées par le contrôle continu
il y a 46 min 4 sec
décryptage > France
Face à la crise

L’incapacité bureaucratique française face au Covid-19

il y a 1 heure 44 min
décryptage > International
Le bon vieux temps ?

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

il y a 2 heures 53 min
décryptage > International
Enseignements

Si l’union (européenne) fait la force, mais comment survivent la Corée du Sud, Taïwan… dans la compétition internationale ?

il y a 3 heures 30 min
décryptage > International
Règles strictes

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

il y a 4 heures 19 min
décryptage > France
Libertés publiques

Non la démocratie n’a pas été dissoute en France. Mais des questions sérieuses se posent sur l’État de droit

il y a 4 heures 48 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 1er avril en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 27 min
light > Culture
Impact de l’affaire Matzneff
Jean-Marie Gustave Le Clézio décide de quitter le jury du Prix Renaudot
il y a 16 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 18 heures 52 min
pépites > International
Bataille de chiffres
Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres
il y a 19 heures 33 min
© Josh Edelson / AFP
© Josh Edelson / AFP
Atlantico Green

Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants

Publié le 17 novembre 2019
Les feux de forêts font rage en Californie. En 2018, les autorités ont expliqué que 2 millions d'hectares avaient brûlé. Face à cela, des entreprises comme ALERTwildfire utilisent des caméras pour prévenir les populations des dangers. Elles permettraient également un gain de temps pour les pompiers.
Frédéric Durand est géographe, enseignant chercheur à Toulouse-II, spécialiste des phénomènes de déforestation. Il est l'auteur de nombreux ouvrages comme "Le Réchauffement climatique en débats, acquis, incertitudes et enjeux", Paris, Éditions...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Durand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Durand est géographe, enseignant chercheur à Toulouse-II, spécialiste des phénomènes de déforestation. Il est l'auteur de nombreux ouvrages comme "Le Réchauffement climatique en débats, acquis, incertitudes et enjeux", Paris, Éditions...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les feux de forêts font rage en Californie. En 2018, les autorités ont expliqué que 2 millions d'hectares avaient brûlé. Face à cela, des entreprises comme ALERTwildfire utilisent des caméras pour prévenir les populations des dangers. Elles permettraient également un gain de temps pour les pompiers.

Atlantico : Pourquoi est-il important d'utiliser la technologie lors de feux de forêt ? Quelles en sont les limites ?

Frédéric Durand : Les technologies du type caméras ou des drones sont importantes, surtout si elles peuvent permettre d’accroître les chances de sauver des vies humaines, mais les problèmes liés aux feux sont beaucoup plus vastes et complexes.

D’abord, les médias évoquent généralement quelques feux dans des endroits spectaculaires, mais ne montrent pas assez qu’ils ont pris une ampleur mondiale. En 2018-2019, les incendies de forêts ont concerné aussi bien l’Amérique du Nord et du Sud, l’Europe occidentale, la Russie, l’Afrique, l’Asie et l’Australie.

Par ailleurs, le phénomène remonte déjà à de nombreuses décennies. Par exemple en 1982/83 en Indonésie, des incendies avaient détruit plus de trois millions d’hectares dans l’île de Bornéo, soit l’équivalent de la superficie de la Belgique. En cause : la conjonction d’une longue période de sécheresse, liée à un épisode intense d’El Niño, combinée à une exploitation prédatrice du bois. Toujours en raison d’une sécheresse, en 2010 en Russie, plus d’un million d’hectares ont brûlé causant de graves problèmes sanitaires, réduisant les récoltes de céréales et menaçant des installations nucléaires.

Partout dans le monde, les forêts sont soumises à de multiples pressions. Les manifestations du réchauffement climatique perturbent les écosystèmes, provoquent des stress hydriques et favorisent la prolifération des champignons et des insectes ravageurs, particulièrement en zone tempérée à cause d’hivers tendanciellement plus doux. Les modes de gestion et d’exploitation forestière fragilisent également les forêts naturelles et accroissent les risques de propagation des incendies, notamment en raison du bois mort ou des monocultures d’espèces à croissance rapide. En régions tropicales, par exemple, des études ont montré que les forêts naturelles non-exploitées étaient relativement épargnées, y compris lors de grands incendies, parce que l’humidité empêchait leur propagation. En revanche, les zones exploitées sont souvent détruites à plus de 80 %. Et il y a bien sûr la déforestation au sens strict, notamment pour l’essor de l’agro-industrie et de l’élevage.

En combinant tous ces facteurs, les modèles de prévisions climatiques laissent craindre qu’à l’horizon 2070, à l’échelle mondiale, la capacité de la végétation forestière à capter du CO2 pourrait se réduire au point que les forêts deviendraient émettrices de carbone. C’est extrêmement inquiétant quand on sait que de très nombreux programmes visant à appliquer l’accord de Paris de 2015 (ne pas dépasser les +2°C par rapport à l’ère préindustrielle) s’appuient sur des plantations d’arbres pour réduire les gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Des pompiers sont contre la technologie dans leur travail de tous les jours, car ils ne la trouvent pas assez fiable. Avec les moyens techniques d'aujourd'hui, cette peur est-elle légitime ?

Les pompiers ne sont jamais contre les technologies utiles, mais ils peuvent légitiment s’inquiéter face à des moyens insuffisants ou inadaptés. Le plus marquant dans les grands incendies meurtriers des dernières années, c’est que même dans les pays de l’OCDE comme les États-Unis, la Grèce, le Portugal ou l’Australie, les autorités ont souvent été obligées de reconnaître leur quasi impuissance face à l’ampleur des incendies auxquels ils sont confrontés.

Les moyens techniques sont de moins en moins capables de contenir les problèmes et ne permettent plus forcément d’éviter des morts et la destruction de vastes régions forestières. Des caméras peuvent certes permettre de détecter plus rapidement des départs de feu, mais ils ne constituent pas une panacée si la capacité d’action ne suit pas. En outre, le réchauffement climatique est en train de s’aggraver. Les situations deviendront encore plus difficilement gérables si la température de la planète continue d’augmenter et dépasse le seuil fixé en 2015 lors de la COP21.

Les pompiers français (et européens) travaillent-ils avec la technologie ? Pensez-vous que le réchauffement climatique pourrait être mieux contrôlé avec la technologie ?

Tous les pays européens intègrent des technologies, mais ces dernières servent aussi fréquemment de cache-misère pour dissimuler les manques de moyens humains et financiers. C’est ce qui explique notamment le mouvement de grève lancé par les pompiers en France à l’été 2019.

Il serait naïf de croire que le réchauffement climatique pourra être contrôlé par des technologies. Le réchauffement est déjà amorcé et il se caractérise par une forte inertie assortie de conséquences parfois non-linéaires, comme des vagues de froid ponctuelles. Des décennies seront nécessaires avant qu’il ne régresse, sachant que les climatologues s’accordent à dire qu’en dehors de la capture du carbone atmosphérique (souhaitable mais que l’on ne sait pas forcément comment stocker en grandes quantités), la plupart des techniques de géo-ingénierie risquent d’avoir des effets incontrôlables qui pourraient aggraver la situation.

À l’échelle planétaire, l’urgence est désormais de limiter au maximum les émissions de gaz à effet de serre, tout en favorisant la résilience des sociétés. Les technologies pourront y contribuer, mais cela ne sera pas suffisant, ce qui signifie qu’il va valoir aller vers de profonds changements de comportements, auxquelles les populations ont été très peu préparées, particulièrement dans les pays des Nords.

En matière forestière, il faudrait également réviser complètement nos manières de concevoir les forêts. Elles ne devraient plus être considérées comme des sources de bois ou des hectares à défricher, mais comme des écosystèmes riches et utiles, qui ont d’importantes fonctions locales, tout en participant aux grands mécanismes de régulation de la biosphère.

À ce titre, même si cela pourra paraître radical à certains, une mesure urgente serait un moratoire total, au moins temporaire, sur la coupe et l’exploitation des forêts naturelles denses. Une telle mesure ne concernerait d’ailleurs pas uniquement les pays tropicaux, mais aussi ceux d’Amérique du Nord et de l’Union Européenne, qui continuent de dégrader certaines forêts, au risque qu’elles ne puissent pas se régénérer ou qu’elles ne deviennent la proie des flammes, et cela en dépit de leur immense valeur environnementale et patrimoniale.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

06.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

07.

Coronavirus : l’après crise sera violente

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 17/11/2019 - 15:25
Les feux de la prairie, de la
savane et de la foret ont toujours existé; seulement, il n'y a pas si longtemps, il n'y avait que les indiens nomades avec leurs tentes, qui se déplaçaient suivant les saisons, soit pour s'éloigner avant ces incendies, soit pour chasser le bison. L'homme blanc a construit des villes et ne peut pas porter sa maison sur le dos comme le molocoi (tortue terrestre aux Antilles-Guyane).
zelectron
- 17/11/2019 - 13:38
La première mesure
créer un pool européen pour faire fabriquer (ou aménager les Airbus A380 ou autres ) en bombardiers d'eau puis les stocker à Bâle sur la zone des 3 frontières ?
accessoirement déployer des ballons stratosphériques pour détecter (IR) les variations rapides de température au sol dans les zones forestières (+ raffineries, seveso, ou autres risques)
J'accuse
- 17/11/2019 - 12:29
Dérèglement mon c*l !
Encore une fois, il n'y a pas de dérèglement climatique puisque les climats (au pluriel, il y en a une dizaine sur Terre, et ne sont pas définis par les seules températures) n'ont jamais été réglés par personne ! La planète n'a pas été créée pour nous accueillir, avec des dieux bienveillants pour nous régler le chauffage et assurer notre confort !!
Encore une fois, les feux ne détruisent pas les forêts mais les régénèrent. Ça repousse après, en mieux !
Les seuls vrais problèmes des feux sont qu'ils mettent en danger des habitations mal protégées: pourquoi ne pas défricher autour ? Pourquoi ne pas prévoir des moyens de lutte contre le feu sur place dans les endroits menacés ? Pourquoi n'y a-t-il pas des voies d'évacuation sécurisées ? Pourquoi les systèmes d'alerte sont-ils peu efficaces ?
Le problème des incendies de forêts sont que les services publics sont défaillants; on pourrait faire les mêmes constatations pour les inondations. "On n'y peut rien: c'est la faute au climat" est l'excuse systématique des élus et des fonctionnaires qui ne font pas ce qu'il faut pour protéger les populations, leur premier devoir.