En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Green
Pourquoi nous allons vers une multiplication des tempêtes d’une violence extrême en Europe
Publié le 31 mars 2019
Une équipe de chercheurs britanniques prévoit un triplement des tempêtes d'une très forte violence, en Europe, d'ici la fin du siècle.
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Decker
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une équipe de chercheurs britanniques prévoit un triplement des tempêtes d'une très forte violence, en Europe, d'ici la fin du siècle.

Atlantico: A quoi pourrait être dû la multiplication des tempêtes ? 

Frédéric Decker : Lorsque le GIEC a été créé, une hausse des températures était prévue sur Terre ainsi qu’une multiplication des phénomènes extrêmes, dont les tempêtes.

Plus de 30 ans plus tard, avec un certain recul désormais, force est de constater que la température globale s’est effectivement élevée, de 0,48 degré en trois décennies, ce qui est un rythme rapide et une hausse marquée. Ce réchauffement a même tendance à être plus rapide régionalement en Europe et en France, avec 1,6 degrés de hausse sur l’hexagone.

A contrario, la fréquence et la violence des phénomènes extrêmes et des tempêtes n’ont absolument pas évolué, malgré ce réchauffement. La variabilité naturelle du climat fait que le nombre de tempêtes est très aléatoire d’une année sur l’autre, mais leur fréquence est parfaitement stable selon les données de Météo-France, voire en léger recul.

Depuis la fin des années 80, le GIEC et ses climatologues ont révisé leur copie, n’annonçant désormais pas plus de tempêtes à l’avenir, mais des phénomènes potentiellement plus forts, avec des réserves de prudence habituelles. Il est en effet très peu probable que la fréquence des tempêtes vienne subitement à augmenter dans les prochaines décennies.

 

L'une des causes de leur multiplication serait les émissions de gaz à effet de serre. Quel lien entre pollution de l'air et tempêtes ? 

Les gaz à effet de serre augmentent la température globale terrestre. Dans un monde plus chaud, l’air peut contenir davantage de vapeur d’eau, elle-même gaz à effet de serre. Cette vapeur d’eau était censée augmenter la fréquence des tempêtes, mais aussi d’autres phénomènes météorologiques tels que les orages, les tornades, les cyclones. Comme pour les tempêtes, ces phénomènes ne montrent pas d’évolution particulière sur les 30, 50 et même 100 dernières années.

L’intensification des phénomènes serait plus probable. Mais rien de sûr. Là encore, ces dernières décennies ne montrent pas d’évolution probante. Les modèles climatiques anticipent mieux la hausse des températures, même si le phénomène de « plateau » de 1998 à 2014 n’avait pas été bien prévu. L’évolution des précipitations progresse également, après avoir tâtonné pendant une grosse vingtaine d’années.

 

Ces prévisions sont-elles fiables ? Quelles mesures doivent-être prises afin de s'assurer que les tempêtes ne deviennent ni plus fréquentes ni plus dévastatrices ?

Les modèles de cet institut britannique me semble peu fiables. Dans un monde plus chaud où les températures augmentent plus vite dans les zones polaires qu’à l’équateur, les écarts thermiques horizontaux se réduisent et ont, au contraire, tendance à diminuer le nombre de phénomènes extrêmes, comme c’est le cas concernant les cyclones dans l’Atlantique ou l’océan Indien, ou encore le nombre de tornades en baisse aux USA en particulier. Nous continuerons à vivre plus ou moins régulièrement des tempêtes en France et en Europe, mais certainement pas plus qu’auparavant.

Un article qui s’inscrit dans le contexte d’alarmisme et de catastrophisme climatique que j’ai dénoncé d’ailleurs sur Atlantico, propre à certains instituts, parfois également au GIEC et surtout aux médias, friands de ce type d’ « informations ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
03.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
06.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
07.
Comment les socialistes en sont arrivés à se demander ce qu'est le vrai vote utile pour eux
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
georges0600
- 02/04/2019 - 12:45
Pourquoi allons-nous vers des tempêtes d'une violence...
Je ne connaissais pas Frédéric Decker, aussi suis-je allé sur Internet essayer d'en savoir un peu plus sur lui mais je dois dire que ce fut peine perdue. Ce n'est pas parce que quelqu'un donne les prévisions météo que cela en fait un professionnel et son article en est une preuve évidente. Comment peut-on dire un chose et son contraire la ligne suivante sans apporter une démonstration satisfaisante de son approche ni même sans lui donner une réalité quelconque ? Pardon monsieur Decker mais vous parlez d'une science quand vous ne faites, comme monsieur Jourdain que de la prose. Ce n'est pas en jetant au vent (celui des tempêtes) des idées que vous réussissez à les faire exister.

Si le climat est la grande question de notre avenir, encore faut-il réussir à nous y convertir avec des exemples (nous en connaissons tous) des explications (c'est ce que j'attends de vous) des prévisions (de même mais justifiées.) Vous ne m'avez rien appris dans votre article si ce n'est une fois encore à me méfier des Cassandre ! Je crois pourtant que pour sauver la planète encore faut-il être capable de connaître à terme son évolution de dans le futur, y compris le plus proche.
moneo
- 01/04/2019 - 11:52
pourquoi vous devez ne plus lire ce genre d'articles
https://www.dreuz.info/2019/03/30/petits-malins-comment-savent-ils-que-la-temperature-se-rechauffera-dans-10-ans-ils-ne-savent-meme-pas-combien-il-fera-dans-1-heure/?fbclid=IwAR3GbjqmcV_OqJOKsth0YOXMiPTm-RYCGznhFyV9BdUwbvEdTsrN17vjBVs
gwirioné
- 01/04/2019 - 06:51
le tröll réchauffiste d'Atlantico
Depuis des années, un tröll d'Atlantico complice du giec pratique ce genre de trucage: un titre-chapeau en contradiction avec le contenu mesuré, se basant sur le fait bien connu que la masse des lecteurs se contente du texte-bandeau.. Ce qui prouve que les réchauffistes ont besoin de truquer!