En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 18 min 25 sec
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 1 heure 36 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 3 heures 52 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 4 heures 39 min
décryptage > France
Atlantico.fr opération Sentinelle Vigipirate
"Années de plomb"

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

il y a 4 heures 51 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 20 heures 9 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 21 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 22 heures 36 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 1 heure 5 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 2 heures 34 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 4 heures 6 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 4 heures 25 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 4 heures 48 min
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 19 heures 43 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 20 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 21 heures 45 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 22 heures 50 min
© AFP
© AFP
Green

Montée de fièvre : des vagues de chaleur record s’abattent de plus en plus souvent sur les océans

Publié le 10 mars 2019
Des courants d'eau chaude sont en train de détruire les écosystèmes marins: plantes aquatiques, algues corail. Ils auraient le même effet que des incendies, mais sous l'eau.
Nicolas Inbert est directeur exécutif de Green Cross France et Territoires.Co-auteur de l'ouvrage "OCEAN: des clés pour agir " www.desclespouragir.com 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Imbert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Inbert est directeur exécutif de Green Cross France et Territoires.Co-auteur de l'ouvrage "OCEAN: des clés pour agir " www.desclespouragir.com 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des courants d'eau chaude sont en train de détruire les écosystèmes marins: plantes aquatiques, algues corail. Ils auraient le même effet que des incendies, mais sous l'eau.

Atlantico :  Pouvez-vous nous explique d'où provient ce phénomène et quel impact a-t-il concrètement sur les fonds marins ?

Nicolas Imbert : Il y a deux choses qu'on constate dans la continuité des rapports du GIEC et qui sont de plus en plus alarmants, deux phénomènes qui s'additionnent. Le premier phénomène, c'est que le dérèglement climatique s'accélère et a un impact de plus en plus négatif sur les écosystèmes marins. Le second phénomène, c'est que dans un certain nombre de zones de la planète parmi les plus riches et les plus denses, et en particulier dans des zones où se trouvent les massifs coralliens, on se retrouve à avoir une très rapide et grande détérioration biochimique des écosystèmes. Les deux phénomènes s'amplifient l'un l'autre. Dans le premier cas, ce sont les effets de l'activité humaine et de notre incapacité à lutter efficacement contre les gaz à effets de serre. Dans le second, c'est la vie sous-marine, en particulier dans les lagons et les récifs coralliens, qui commence à se transformer d'une manière dramatique.  

Des études récentes ont montré que ces vagues d'eau chaude deviennent plus fréquentes, plus prolongées et plus destructrices. A quoi doit-on cette accentuation ?

On est dans cette phase où le dérèglement climatique est rentré dans notre quotidien. Ces vagues chaudes surviennent à un moment où la température moyenne est en augmentation et font partie des effets de cette augmentation qui sont irréversibles et qui se propagent un petit peu partout : depuis les glaciers de l'Antarctique qui fondent à une vitesse bien supérieure à ce qu'on anticipait, à la route de l'Arctique qui commence à devenir navigable 6 à 9 mois par an, avec ce que cela suppose en termes d'altération sur les courants chauds et froids. L'activité humaine de plus en plus soutenue en zone tropicale accentue le phénomène (nos stations d'épuration remplies de nos produits solaires sont en train d'avoir un impact direct en zone tropicale en venant se déverser sur les massifs coralliens qui sont des zones à risque).

Risque-t-il d'y avoir un impact irréversible sur l'écosystème marin (invertébrés, planctons, etc.) et par répercussion sur l'humanité et les populations côtières par exemple ? Le mesure-t-on déjà ?

L'impact est assez large et à chaque fois qu'on l'analyse, y compris en zone tempérée, on trouve des résultats. Les récifs coralliens sont effectivement très étudiés. Sur le plancton, on a des suspicions, des éléments d'analyse scientifique qui sont en train d'être développés et dans lesquels on constate à chaque fois des effets indéniables. On a d'autres espèces qui sont des traceurs et qui doivent nous alerter. Je pense à particulier près des côtes aux sardines qui sont en train d'avoir une migration vers le nord de plus en plus marquée alors qu'on avait déjà constaté une altération de leurs caractéristiques sexuelles secondaires, notamment du côté du Golfe du Morbihan ou du côté de la rive en Occitanie de la Méditerranée.

Est-ce que cela peut avoir un impact sur l'économie du littoral ?

Tout est affecté et en même temps, quand on dit cela, il faut aussi qu'on se rende compte à quel point notre économie littorale est partie prenante dans l'établissement de la solution. Notamment, on a identifié dans les années 90 que la pèche industrielle allait détruire les Océans et courait directement à sa perte si elle continuait avec les mêmes méthodes. Cela a donné lieu à une politique européenne intégrée et à l'élaboration des quotas de pêche. A cette époque-là, une partie des filières professionnelles était vent debout contre les quotas de pêche. Maintenant il y a un consensus au niveau de la pêche européenne qui a réalisé a quelle point cette politique des quotas doit être continuée et encouragée parce qu'elle a contribué à maintenir le gisement, à éviter des effets encore pire et irréversible, et à faire en sorte que l'activité existe encore aujourd'hui. Quand on a également travaillé sur la reconquête de l'anchois en Méditerranée , quand on a travaillé sur la population de thonidés et Méditerranée et dans l'Atlantique, cela a permis de maintenir la durabilité de la ressource. Simplement, aujourd'hui, les efforts qui nous restent à faire pour l'économie maritime et littorale sont d'une toute autre ampleur de ce qui a déjà été fait. Le Président Emmanuel Macron, dans le cadre du Grand Débat, s'est fait interpellé par un adolescent qui lui a demandé quand on allait enfin changer de braquets dans la lutte contre le dérèglement climatique et qu'on passe aux mesures sérieuses : voilà exactement ce qui nous attend maintenant. Il faut qu'on soit beaucoup plus ambitieux dans le passage à la sobriété énergétique et aux énergies renouvelables, et qu'on accélère l'accord de Paris au lieu de repousser à 2035 la fin des centrales et une politique énergétique sérieuse à l'échelle de la France. Il faut qu'on mette en place des politiques de lutte contre le développement de la vulnérabilité et pour le développement de la résilience qui soit plus sérieuse. La France, qui a la deuxième frontière maritime au monde, a un rôle énorme à jouer et jusqu'à maintenant, on a beaucoup parlé et paradé dans les relations internationales en expliquant à quel point il était important d'agir, mais on n'est pas du tout à la hauteur dans la mise en place des actions de transition.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 11/03/2019 - 21:22
Océan
Ce pauvre océan transpire et doit s'évaporer sérieusement mais il monte quand même. Et les sardines dont les caractéristiques sexuelles changent, pourvu qu'elles ne réclament pas la PMA et la GPA.
Je m'en vais relire Maldoror : "Je te salue vieil océan!"
Deneziere
- 10/03/2019 - 13:42
Laissons les brailler dans leur coin
Ce gloubi boulga ecolo conscientisé est de moins en moins cohérent, de moins en moins scientifique et rationnel. Et « en même temps » , il est de plus en plus péremptoire. Laissons Micron ferrailler avec des ados boutonneux et continuons à défendre nos libertés. Les khmers verts n’ont aucun moyen démocratique de s’imposer. Ils ne peuvent que saturer des médias complaisants. Dont Atlantico.