En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Revue des hebdos
Marine Le Pen ne veut plus sortir de l'Europe ; Julien Dray pense que Mélenchon veut l'écroulement de la République ; LR : vers une guerre Dati-Berthout à Paris ; Houellebec aime Macron mais vomit sa politique
Publié le 10 janvier 2019
Sans oublier l'abandon des Kurdes et la Sorbonne-Abu Dhabi
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sans oublier l'abandon des Kurdes et la Sorbonne-Abu Dhabi

Les manifestations des Gilets Jaunes, le Grand Débat, et Houellebecq s'imposent à la Une avec l'impôt à la source, et les Fake News.

Marine Le Pen, l'Europe et Houellebecq

Marine Le Pen réagit, dans Valeurs, face aux positions attribuées à Houellebecq. "Houellebecq plaide pour un Frexit, une sortie de l’euro et de l’Otan. Vous déborde-t-il sur votre euro-critique ?" lui demande l'hebdo. La patronne du rassemblement National répond : "J’ai une vision politique des choses. Nous avons défendu le Frexit à un moment où nous n’avions pas d’autres possibilités: soit nous nous soumettions à l’Union européenne, soit nous en sortions. Sauf que les choses ont évolué. Peut-être Houellebecq ne le voit-il pas, car il faut être à l’intérieur de la machine pour s’en rendre compte : demain, une alternance est possible et peut changer radicalement le fonctionnement des institutions européennes."

 

Autre question sur son ancien compagnon de route : " La présence de la liste Patriotes de Florian Philippot peut-elle vous gêner ?" Réponse de Le Pen "Il est annoncé à moins de 1 %, non ? Politiquement, il ne représente rien. Florian Philippot a échoué, c’est triste et cruel, mais il a échoué. C’est du gâchis. Je pense qu’il arrêtera là sa carrière politique". Sur le président de la République : "Macron est devenu un chef de clan particulièrement sectaire et hargneux à l’égard de ceux qui ont une divergence de vues avec lui. Cela marque la fin définitive de toute idée de réconciliation entre lui et le peuple. C’est pourquoi je pense que son quinquennat, en tant que président de la République de tous les Français, est terminé."

Mélenchon et les Gilets Jaunes vus par Dray

Le Point revient sur les menaces et dégradations diverses subies par les élus LREM, avant de souligner les contradictions de Jean-Luc Mélenchon. En mars dernier, il dénonçait les émeutiers qui faisaient dégénérer les manifestations de cheminots. Alors que désormais il s'en prend au pouvoir républicain qui envoie les policiers sur les ponts de Paris, que des Gilets Jaunes violents veulent quand même franchir en force. Et le Point cite Julien Dray : "Pour la première fois, Jean-Luc assume de cohabiter avec l'extrême droite qui essaie de manipuler le mouvement. Dans son objectif de révolution citoyenne, il joue à fond l'écroulement du système". L'hebdo s'interroge : "Seulement, en sortira-t-il gagnant ? Il est permis d'en douter". D'ailleurs un sondage Ifop pour Paris Match donne raison au Point, qui montre que La France Insoumise a perdu 12 points depuis septembre 2018 et qu'avec 30% elle est devancée par Marine Le Pen (35%).

Paris : Dati aux municipales 2020

Florence Berthout, présidente du groupe LR au Conseil de Paris est contre une candidature de Rachida Dati aux municipales de 2020 "Il y aurait une vraie fronde contre elle de la part de tous les autres élus Républicains". Mais Dati aurait dit, selon le Point, Je suis déterminée à y aller. Mais je ne dirai rien avant les européennes." Question : Dati figurera-t-elle sur la liste LR pour les élections européennes ?

Houellebecq aime son sac à dos, son chien défunt et Macron

Une douzaine de pages sur Houellebecq (et son dernier roman) qui a droit à la Une de Valeurs Actuelles : "Quatre ans après Soumission, l’écrivain français le plus lu signe Sérotonine. Houmous, Dieu, Deep Purple, Frexit… Rencontre avec le dépeceur de la modernité". On y parle du sac à dos qu'il aurait toujours avec lui, de ses visites dans le cimetière où est enterré son chien défunt, de son aversion pour les médias et de sa bienveillance envers Emmanuel Macron, bien qu'il apprécierait aussi Le Pen, Phillippot, ou Dupont Aignan et même Asselineau.

"Michel Houellebecq n’est pas un homme secret, il tient simplement à rester tranquille et sème la presse, les photographes, et tous ceux qui courent dans son sillage. Lorsqu’il publie ce livre, il fuit Paris pour ne pas succomber aux sollicitations médiatiques." "Le voici donc, ponctuel, comme toujours, avec cet indispensable sac à dos, ce prolongement de lui-même (que cache-t-il dedans ? Quel attachement mystérieux le lie à ce bout de toile Samsonite fatigué ?)" "Celui qui dévore avec la même gourmandise du homard Thermidor et des apéritifs de supermarchés, qui voue un culte aux parkas et fait tâter avec passion une chemise rembourrée en polaire, qui met en scène des héros désabusés mais qui continue à visiter son corgi Clément au cimetière pour chiens d’Asnières-sur-Seine, est bien trop inclassable pour qu’une chapelle s’en revendique."

"Pêlemêle, Laurent Wauquiez, Nicolas Dupont Aignan, Florian Philippot, Marine Le Pen, François Asselineau portent chacun une parcelle du projet et des espoirs houellebecquiens" mais "Sa bienveillance envers le locataire de l’Élysée n’empêche pas une franche aversion pour le libéralisme." Il y a une semaine l'Obs présentait ainsi Houellebecq : " heureux en amour, icône de l'extrême droite, ami des stars..." Pour l'éditorial de Pierre-Antoine Delhommais, dans Le Point, Houellebecq a "le grand mérite de n'être jamais grincheux, haineux, à l'inverse de celui qui inspire d'autres antimodernes notoires (Onfray, Zemmour, Finkielkraut, Buisson, etc...)

Le préfet de police de Paris fragilisé ?

"Les violences qui ont émaillé la dernière séquence parisienne des gilets jaunes, samedi 5 janvier, pourraient bien être fatales au puissant préfet de police de Paris, Michel Delpuech. Selon un conseiller ministériel bien placé, son sort serait scellé" croit savoir l'Express. Il est clair que les images vues à Paris de gendarmes mobiles tabassés sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, d'une péniche-restaurant en feu au pied du musée d'Orsay, de la porte défoncée du secrétariat d’Etat de Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, plus la série de feux tout le long du boulevard St Germain ne sont pas passées inaperçues. Le dispositif policier mis en place était-il à la hauteur, alors que, pour la première fois depuis le début du mouvement, la manifestation parisienne avait été dûment déclarée auprès de la préfecture. Mais comme le souligne l'Express : "Depuis son entrée en fonctions, l’ancien directeur de cabinet de Michèle Alliot-Marie au ministère de l’Intérieur a affronté plusieurs tempêtes, des débordements du 1er mai 2018 à l’affaire Benalla, qui l’avaient déjà placé sur la sellette".  Et surtout qui voudrait prendre sa place ?

Arrêter les manifestations à répétition ?

"Mais quand est-ce qu'on arrête ça !" titre la Une du Point visiblement lassé de ces samedis répétitifs et violents avec la photo du boxeur qui frappe avec des gants renforcés le visage d'un gendarme mobile sur une passerelle près du musée d'Orsay. Même lassitude pour Caroline Fourest dans Marianne où elle s'interroge : " Où vivons-nous, soudain ? Dans une ménagerie, dans une foire, dans un cirque ? La tentation d’approuver le recours à la violence se rencontre à chaque coin de rue et de forum. Des élus portant l’écharpe tricolore n’ont plus aucun complexe à se dire fascinés par des apprentis sorciers complotistes. De ceux qui incitent leurs troupes à envahir l’Elysée de force sur un coup de tête. ... Des élus sont menacés, leurs ministères, leurs permanences et leurs domiciles sont attaqués. Quelle sera la prochaine étape ? Faut-il attendre que l’un d’eux se fasse tuer pour réagir ? Mais, surtout, comment sommes-nous tombés si bas, et si vite ? Allez expliquer à ceux qui vivent dans des pays dévorés par la corruption, la grande pauvreté, les inégalités et l’absence de service public que des Français en veulent à leur Etat au point de tout casser sur les Champs-Elysées. Pas facile."

Grand débat et idées fausses

A la veille du début du grand débat annoncé par le gouvernement, Le Point recense onze exemples d'idées fausses, chiffres à l'appui. Contrairement à ce que l'on entend souvent, la France est "l'un des pays parmi les plus égalitaires du monde". etc... Le titre principal de la Une de Marianne porte, lui aussi, sur le "grand débat" dans lequel l'hebdomadaire souhaite que l'on mette "tout sur la table" c'est à dire Inégalités, dérégulation, libre-échange, immigration." Impôt à la source : angoisse médiatique irraisonnée ou justifiée ? "Réforme sous haute tension" titre la Une de l'Express (avec un dossier de 12 pages) à propos du prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source, impression de déjà lu, tellement on a parlé de cette réforme depuis des mois. Le climat politique et social est peut-être explosif comme le dit l'hebdo, mais pour le moment, tout semble bien se passer, et les médias semblent plus inquiets que les Français si l'on en croit les sondages. A suivre...

Fake News et théories complotistes

L'Obs revient sur les rumeurs qui "pullulent sur les réseaux sociaux" en citant l'exemple des Gilets Jaunes et de l'attentat de Strasbourg : " Le 11 décembre dernier, Strasbourg compte ses morts après la fusillade perpétrée par Cherif Chekatt sur son marché de Noël. Le pays, sous tension depuis plusieurs semaines avec les affrontements entre « gilets jaunes » et forces de l’ordre, voit resurgir le spectre de Daech. « Habile pour stopper le mouvement des GJ. Bien joué », écrit Marc sur Twitter. « C’est un complot, un coup d’Etat attention pasque [sic] maintenant ça va faire mal », ajoute Alfonso. D’autres y voient la main « des services secrets ». Même Maxime Nicolle, alias Fly Rider, figure radicale des « gilets jaunes » s’y met, déclarant sur Facebook : « Dites-vous bien que le mec qui veut faire un attentat vraiment, il attend pasqu’il y ait 3 personnes dans une rue le soir à 20 heures, il va au milieu des Champs-Elysées quand il y a des millions de personnes et il se fait exploser. »

Après les photos truquées, les Fake News, voici les vidéos truquées : " Les deepfakes, ces vidéos plus vraies que nature mais trafiquées à l’aide de logiciels sophistiqués. Elles permettent de faire dire (ou faire faire) n’importe quoi à n’importe qui. En matière d’humiliation, de chantage et de manipulation, le pire est devant nous. Avec des conséquences politiques faciles à imaginer." L'Obs est aussi allé en reportage dans une "usine" à Fake News: " A Vélès, en Macédoine, on fabrique des “fake news” à la chaîne. Soupçonné d’avoir pesé sur les élections américaines, ce petit pays, sous la double influence d’un lobbying pro-Trump et de la Russie, est devenu la contrée de la “post-vérité”. Mais l'histoire n'est pas passée inaperçue : Vélès, c’est tout petit : une rangée de cafés concentrés dans une seule rue bordée d’immeubles en béton. Ici, on en veut beaucoup aux journalistes qui ont mis le projecteur sur cette commune de 45 000 personnes et ses 150 sites pro-Trump. « Vous avez tué la poule aux œufs d’or», râle un habitant. Sous pression, Facebook fait en effet désormais la chasse aux pages émanant de Macédoine".

Le Japon vieillit

"En 2060, les seniors japonais représenteront, selon les prévisions des démographes, 40 % d’une population qui tombera alors à 87 millions d’habitants, contre 128 millions aujourd’hui". Moins 40 millions, un chiffre étonnant. Cette prévision s'explique par un taux de natalité très bas (1,44). Ce qui fait qu'à 2,4 % "le chômage est à son plus bas niveau depuis vingt-cinq ans. Mais ce chiffre ne traduit pas la bonne santé de l’économie, il reflète plutôt une pénurie de travailleurs actifs : on ne relève ainsi que 100 candidats pour 160 offres d’emploi." souligne l'Express qui s'intéresse à divers aspects de l'archipel nippon sur une vingtaine de pages. L'abandon des Kurdes "Les Kurdes ont été en première ligne dans le combat contre Daech ... et nous les abandonnons" constate Le Point qui propose le "récit d'un lâchage" sur quatre pages, plus dix autres pages sur ce "peuple indocile".

La Sorbonne à Abou Dhabi

Chaque année 250 professeurs français de l'université de la Sorbonne (Paris-4 et Paris-5) vont enseigner... à Abou Dhabi pendant deux semaines raconte Le Point sur quatre pages. Cette "Sorbonne du désert" née il y a douze ans abrite 1 000 élèves.

Marianne et le bidet

Pour finir, une note concernant notre "chez nous" : en bas de sa Une, Marianne propose de réhabiliter le bidet qui serait "écologique, hygiénique, économique".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Une femme et son bébé percutés par une trottinette électrique à Paris
06.
Les vraies raisons pour lesquelles Bruno Le Maire estime que « l’euro n’a jamais été aussi menacé »
07.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 10/01/2019 - 11:31
Marine Le Pen ?
elle dit souvent des choses justes il faut le reconnaitre (et elle sait s'adapter ) Pour l'Europe, elle semble se rendre compte que la changer de l'intérieur est préférable ( car en sortir est très difficile) Sans doute, mais est que ce sera possible , si ça ne l'est pas, c'est qu'elle se sera trompée, et que c'est F Philippot qui est dans le vrai .Il faut attendre que le Brexit prenne ses marques pour voir ....