En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© ALFREDO ESTRELLA / AFP
Atlantico Green
Des éoliennes et des panneaux solaires pourraient reverdir le Sahara
Publié le 09 septembre 2018
Avec Paul Neau
Dans une étude publiée ce jeudi 6 septembre 2018 dans la revue scientifique Science, des scientifiques estiment que l'installation en masse d'éoliennes, ainsi que de panneaux solaires sur 20% de la surface du désert, aurait un impact majeur sur les précipitations, la végétation et les températures.
Paul Neau est un professionnel des énergies renouvelables, fondateur notamment d'Abies (bureau d’études en énergies renouvelables et environnement).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Neau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Neau est un professionnel des énergies renouvelables, fondateur notamment d'Abies (bureau d’études en énergies renouvelables et environnement).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une étude publiée ce jeudi 6 septembre 2018 dans la revue scientifique Science, des scientifiques estiment que l'installation en masse d'éoliennes, ainsi que de panneaux solaires sur 20% de la surface du désert, aurait un impact majeur sur les précipitations, la végétation et les températures.
Avec Paul Neau

Atlantico : Comment des éoliennes et des panneaux augmentent-ils les précipitations ? Est-il vraiment possible de rendre le Sahara plus vert ? 

 
Paul Neau : Il s’agit là de gigantesques projets qui vont occasionner des modifications localisées et limitées du climat aux abords des installations, par brassage de l’air et par modification de l’albedo (le coefficient de réflexion de la lumière). Il en résulterait une augmentation légère mais suffisante de la pluviométrie locale qui engendrerait ensuite un développement de la végétation, début d’un cercle vertueux avec encore un peu plus de précipitations et de développement de la végétation. Les marges du Sahara, le Sahel en l’occurrence, seraient alors plus vertes.
 

Nous parlons ici de trois millions d'éoliennes, de panneaux solaires sur 20% de la surface du désert, soit neuf millions de kilomètres carré, tout cela pour une modification du climat à l'échelle locale. Les chercheurs précisent que la grande majorité du Sahara resterait extrêmement sèche. Une telle installation vous paraît-elle possible en pratique (financièrement parlant notamment) ? Le jeu en vaut-il la chandelle ? 

 
La vraie question, ici et ailleurs, est : « quel est le besoin qui motiverait un tel projet ? ». Si la motivation est de limiter l’expansion du désert, voire de le réduire, les solutions seront plutôt agronomiques et forestières et humaines (avec des alternatives à la consommation de bois de feu). Si la motivation est énergétique, quels sont alors les besoins locaux ou régionaux et il y a-t-il un intérêt à produire de grandes quantités d’énergie qu’il faudra ensuite transporter. Sur ce second point, on peut envisager des besoins de désalinisation de l’eau de mer ou de production d’hydrogène et de gaz renouvelable, utile pour pallier à la variabilité des énergies renouvelables, mais pas dans les proportions folles qui ont été modélisées.
 
 

Est-ce vraiment une piste à explorer selon vous et serait-ce réalisable à plus petite échelle ? 

 
Au contraire des énergies fossiles et fissiles, les énergies renouvelables, photovoltaïque et éolienne en particulier, sont des énergies locales à utiliser localement pour satisfaire des besoins locaux. Pourquoi chercher à centraliser leur production puisqu’il faudrait ensuite les distribuer pour servir les populations locales. Il faut préférer les circuits courts : mieux vaut 1 million de centrales de 1 000 kilowatts chacune, qu’une centrale de 1 million de mégawatts.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
05.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
06.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
07.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
01.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
02.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
06.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires