En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Pixabay - StockSnap
Minute Tech
YouTube Music débarque : la concurrence va être rude pour les Spotify, Deezer et autres sites de streaming musical
Publié le 21 mai 2018
Google lancera ce mardi une nouvelle plateforme, YouTube Music, et rentrera dans la concurrence très serrée du streaming musical. Un secteur déjà occupé par les géants du genre que sont Deezer, Spotify ou encore Apple.
Erwan le Nagard est spécialiste des réseaux sociaux. Il est l'auteur du livre "Twitter" publié aux éditions Pearson et, Social Media Marketer. Il intervient au CELSA pour initier les étudiants aux médias numériques et à leur utilisation.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan le Nagard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan le Nagard est spécialiste des réseaux sociaux. Il est l'auteur du livre "Twitter" publié aux éditions Pearson et, Social Media Marketer. Il intervient au CELSA pour initier les étudiants aux médias numériques et à leur utilisation.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Google lancera ce mardi une nouvelle plateforme, YouTube Music, et rentrera dans la concurrence très serrée du streaming musical. Un secteur déjà occupé par les géants du genre que sont Deezer, Spotify ou encore Apple.

Atlantico : YouTube Music entend proposer des services innovants et promet de donner "plus pour le même prix" (9.99€). Quels sont ces "services innovants" que proposera Google ?

Erwann le Nagard : Youtube Music devrait proposer les mêmes fonctionnalités que Youtube Red, l'offre vidéo premium de Google, avec en prime un fort accent sur les playlists personnalisées. Google a annoncé le lancement d'une nouvelle application mobile et PC, apparemment conçue pour faciliter la consommation de musique. Le catalogue devrait s'apparenter à celui de Google Music, l'actuel service de streaming, avec en complément des milliers de playlists provenant de l'usage de Youtube. Google espère tirer parti de l'historique de consommation de vidéo Youtube pour construire des playlists personnalisées, ainsi que des données transmises par les usagers via ses autres services. Par exemple, les données de géolocalisation pourrait vous permettre d'avoir une playlist de musique relaxante quand vous attendez dans le hall d'un aéroport. Aussi, les usagers devraient profiter de la capacité d'innovation de Google dans le domaine de l'intelligence artificielle pour découvrir de nouveaux artistes. Par exemple, il sera possible de faire des recherches en langage naturel ("Ok Google, donne moi ce morceau à la mode") ou en entrant les paroles d'un refrain pour obtenir une recommandation. Ainsi, les usagers peuvent s'attendre à une intégration forte de Youtube Music sur l'ensemble de leurs terminaux y compris leurs smart TV, assistants vocaux, etc.

Comment Google compte-t-il s'imposer sur le marché ? Spotify, Deezer et Apple, ont-ils du souci à se faire ?

Google n'en est pas à son premier service dans ce domaine.  Il s'agit avant tout d'une restructuration de l'offre de la firme américaine sur ce secteur très convoité. Il semble évident que l'objectif de Youtube Music est de remplacer Google Music à terme, puisque cette offre de streaming n'a jamais vraiment réussi à s'imposer sur un marché fortement concurrentiel. En s'appuyant sur Youtube comme plateforme de streaming musical, Google s'assure d'une audience massive aux usages déjà imposés. Rappelons que Youtube est une plateforme qui permet aux créateurs de contenus et à leurs audiences de se rencontrer, comme en témoigne les récents succès internationaux, tels que "Despacito", "This is America" de Childish Gambino ou "New Rules" Dua Lipa, où les vidéo-clips de ces artistes sont les moteurs de leurs succès. Le catalogue de musique de Youtube est bien plus vaste que ceux de ses concurrents comme Spotify, Apple ou Deezer, même si toutes ces vidéos n'ont pas toujours l'approbation des ayants-droits : sur Youtube on trouve des lives, des remix ou des albums introuvables sur les autres plateformes. Youtube Music devrait être un moyen de réguler cela, en offrant une expérience de consommation mieux adaptée.

Comment se porte l'industrie du streaming musical aujourd'hui ? Qui, selon vous domine, ce secteur ?

Actuellement, Spotify domine largement le marché avec ses 170 millions d'usagers, dont 75 millions d'abonnés premium. Outre son catalogue, ce qui a permis le succès de Spotify est la capacité d'innovation de cette société suédoise. Tous les efforts de Spotify se sont concentrés sur la création d'un bon produit. Spotify aurait pu diversifier son offre ou ses activités au fil de sa croissance, mais ils ont systématiquement amélioré le moteur même de leur développement, c'est-à-dire leur application et ses intégrations sur différents types de terminaux (mobile, pc, smart tv...). Ainsi, Spotify a imposé et facilité de nouveaux usages, comme la consommation de musique multi-devices, ou la création de playlists. De plus, son offre de streaming gratuite a agit comme un aspirateur, en convertissant massivement les simples utilisateurs en abonnés d'un service qu'ils utilisent désormais quotidiennement. Apple, avec ses 50 millions d'abonnés, et Deezer, environ 15 millions, n'ont pas réussi à imposer une telle concurrence. L'arrivée de Youtube Music pourrait destabiliser ce marché à moyen terme car Google est un acteur de poids pour négocier les droits de catalogue, mais surtout, dispose d'une incommensurable force pour déployer des services innovants. On pense notamment aux assistants vocaux qui sont en pleine expansion. Reste à savoir quelle priorité et quels moyens Google accordera à ce service...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
02.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
03.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
04.
Et si le Rassemblement National était en train de faire un bien mauvais coup à l’euro en renonçant à exiger que nous en sortions ?
05.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
06.
Iran, pourquoi la menace d’une intervention militaire brandie par John Bolton pourrait marcher
07.
Gérard Larcher, l'Homme qui tient tête à Emmanuel Macron et ...à Laurent Wauquiez
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
07.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires