En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Débat sur l’immigration : un consternant surplace collectif

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 3 heures 22 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 4 heures 23 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 5 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 7 heures 34 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 9 heures 8 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 21 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 9 heures 59 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 10 heures 31 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 11 heures 5 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 11 heures 22 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 3 heures 42 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 4 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 7 heures 24 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 7 heures 46 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 9 heures 17 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 9 heures 52 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 10 heures 26 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 11 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 11 heures 11 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 11 heures 36 min
© KOEN SUYK / ANP / AFP
© KOEN SUYK / ANP / AFP
Atlantico Green

Réchauffement climatique et montée des eaux : aux Pays-Bas ou ailleurs, le renforcement des côtes a déjà commencé mais est-ce assez ?

Publié le 29 avril 2018
Les Pays-Bas ont annoncé qu'ils allaient renforcer la plus grande digue du pays, afin de répondre aux dernières prévisions concernant la montée des eaux.
Gonéri Le Cozannet est chargé de recherche à la direction des risques et de la prévention du BRGM, unité Risques Côtiers et Changement Climatique.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gonéri Le Cozannet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gonéri Le Cozannet est chargé de recherche à la direction des risques et de la prévention du BRGM, unité Risques Côtiers et Changement Climatique.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Pays-Bas ont annoncé qu'ils allaient renforcer la plus grande digue du pays, afin de répondre aux dernières prévisions concernant la montée des eaux.

Atlantico : Les Pays-Bas viennent de lancer le chantier pharaonique de renforcement de la plus grande digue du royaume, longue de 32 kilomètres. Quels autres pays, dans le monde et plus précisément en Europe, ont commencé à déployer ce type d'aménagements sur leurs côtes ? 

Gonéri Le Cozannet : Les travaux menés aux Pays-Bas sont d’une ampleur spectaculaire pour des raisons évidentes : ce qui est en jeu est la sécurité de personnes vivant et travaillant dans des secteurs situés en dessous du niveau de la mer. En 1953, les Pays-Bas ont subi une tempête majeure qui a causé la mort de 1800 personnes et de nombreuses pertes économiques. Le plan « Delta », mis en œuvre au cours des décennies suivantes, a consisté à conduire les travaux nécessaires pour réduire les risques de pertes humaines et économiques liées aux submersions marine. Aujourd’hui, l’élévation du niveau de la mer oblige à reconsidérer le dimensionnement de telles infrastructures. Il existe d’autres exemples de défenses côtières majeures en Europe : le projet MOSE à Venise, la barrière de la Tamise à Londres… Ces projets, qui visent avant tout à réduire les risques de submersion actuels, prennent en comptent l’élévation du niveau de la mer, dont on sait qu’elle se poursuivra au 21ème siècle et au-delà.

 

En France, quelles sont les zones les plus à risques ? Que met concrètement l'État en place pour faire face à ces risques ?

L’Etat met en place un certain nombre de politiques publiques pour gérer les risques de submersions, d’érosion et d’intrusion salines. (voir par exemple : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/prevention-des-inondations pour la prévention des inondations). Par rapport à la question de l’élévation du niveau de la mer induite par le changement climatique, un point important est le fait que les plans de prévention des risques littoraux intègrent, depuis 2011, des scénarios d’élévation du niveau marin. Par exemple, le scénario retenu pour 2100 est une élévation de +60cm. Il s’agit ici de travailler sur la planification de l’aménagement du territoire, notamment en rendant certaines zones très vulnérables inconstructibles. De fait, l’élévation du niveau de la mer ne peut être résolu par des infrastructures majeures que dans un nombre limité de sites à très grande valeur économique ou culturelle (Pays-Bas, Venise…). Il faut s’interroger sur la pertinence de telles solutions dans les nombreux secteurs côtiers où l’on souhaite préserver le paysage, maintenir ou restaurer une certaine qualité des milieux (biodiversité…), ou tout simplement lorsque les ressources financières pour s’adapter sont limitées.

 

Le GIEC estime que dans le meilleur des scénarios, le changement climatique entraînera une montée des eaux de l'ordre de 0,55 mètre d'ici à la fin du siècle. Que pensez-vous de cette estimation ? 

Vous faites référence au scénario dans lequel on atteint l’objectif d’augmentation de la température globale de 2°C par rapport à la période préindustrielle, qui prévoit entre 30 et 60cm d’élévation du niveau de la mer en 2100 (sans exclure des scénarios plus défavorables). Même dans ce cas, le niveau de la mer continuera à monter, car les glaciers de montagne et les calottes polaires continueront à fondre, l’océan à se réchauffer et à se dilater, en réponse au réchauffement climatique, même atténué, induit par les émissions de gaz à effets de serre. Le scénario de poursuite des émissions de gaz à effet de serre conduit pour sa part à 50cm à 1m en 2100, mais avec des vitesses d’élévation du niveau marin de 1cm/an ou davantage à la fin du siècle. Il est même possible de dépasser 1m en cas de fonte accélérée de l’Antarctique dès 2100. En réduisant les émissions de gaz à effet de serre, on cherche donc à se donner des chances que l’élévation du niveau de la mer n’accélère pas trop vite (elle est de 3mm/an aujourd’hui en moyenne globale).

 

En réalité, des chiffres d’élévation du niveau marin très similaires étaient déjà publiés dans le 1er rapport du GIEC des années 1990, et même dans les rapports de l’agence de protection de l’environnement américaine publiés dès les années 1980. Pourtant, les émissions de gaz à effets de serre n’ont cessé de croitre depuis cette époque. Aujourd’hui, les spécialistes de la transition énergétique nous disent qu’ils ne nous reste que très peu de temps pour espérer atteindre l’objectif des 2°C. Je pense donc qu’en l’absence de résultats mesurables (i.e., un ralentissement puis une diminution des concentrations de gaz à effets de serre dans l’atmosphère), les scénarios d’élévation de 55cm, ou de 60cm comme retenus en France, devront être revus à la hausse.

 

Au regard des prévisions climatiques, une grande partie de la population vivant dans des zones côtières sera directement concernée, notamment dans les métropoles du Nord comme du Sud. Selon vous, les gouvernements actuels ont-ils anticipé ce risque ? 

Le fait que les gouvernements aient signé l’accord de Paris signifie que les risques liés au changement climatique sont bien compris (élévation du niveau de la mer, réchauffement et acidification des océans, altérations du cycle de l’eau, vagues de chaleurs). Cet accord comprend un volet atténuation (réduction des émissions de gaz à effet de serre) mais aussi un volet adaptation au conséquences inévitables. Bien sûr, cet accord n’est qu’un moyen pour atteindre des objectifs.

 

Je travaille pour le BRGM, qui est le service géologique national. Je pense que la géologie nous aide aussi à prendre un peu de perspective. Que nous disent les projections à plus long terme d’élévation du niveau de la mer ? Après 2100, la fonte du Groenland et de l’Antarctique se poursuivront pendant au moins 2000 ans, jusqu’à une fonte complète en cas de combustion de l’ensemble des réserves fossiles. Cette calotte Antarctique a commencé à se former il y a 34 millions d’années. La dynamique temporelle et l’ampleur de la réponse du système Terre à une révolution industrielle qui n’aura duré que 200 ou 300 ans doivent nous amener à nous interroger sur notre capacité à nous projeter dans l’avenir, y-compris au-delà des deux ou trois prochaines générations.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Débat sur l’immigration : un consternant surplace collectif

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 07/05/2018 - 22:44
Pipeau
A l'échelon géologique, notre vieille Terre en a vu d'autres! Et à la vitesse exponentielle de la démographie, doublée de la même vitesse pour la technologie, l'homme aura disparu bien avent que ses viles fantômes ne soient englouties!
vangog
- 07/05/2018 - 20:42
Encore une fake-news Atlantico...
Le GIEC...Woooouuuaaaaaarfff!
zen aztec
- 01/05/2018 - 09:47
pfff!
On en est plus à une Gonéry près