En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

06.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

07.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 1 min 36 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 1 heure 47 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 2 heures 40 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 4 heures 37 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 5 heures 8 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 5 heures 41 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 6 heures 23 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 1 heure 32 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 2 heures 5 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 3 heures 31 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 4 heures 7 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 5 heures 4 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 5 heures 37 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 6 heures 34 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 7 heures 20 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 7 heures 45 min
Revue de BLOGS piqûres
Revue de BLOGS piqûres
Revue de blogs

Un contraceptif masculin prometteur abandonné pour '"effets secondaires'' indigne les réseaux sociaux

Publié le 01 novembre 2016
Pourquoi chaque tentative de faire partager la responsabilité des contraceptifs hormonaux aux hommes se termine-t-elle par pas grand chose, demandent les femmes, assez exaspérées, sur les réseaux sociaux du monde entier.
Claire Ulrich
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pourquoi chaque tentative de faire partager la responsabilité des contraceptifs hormonaux aux hommes se termine-t-elle par pas grand chose, demandent les femmes, assez exaspérées, sur les réseaux sociaux du monde entier.

Depuis les années 50 et le docteur Pincus, inventeur de la pillule contraceptive, les choses n'avancent toujours pas. L'OMS ne s'attendait donc certainement pas à ce que son très sérieux et illisibile rapport sur un enième essai clinique d'injections contraceptives hormonales pour hommes provoque une déferlante d'exaspération. Un rapport si positif. Après un an de test, les 360 testeurs étaient très satisfaits, prêts à recevoir une injection tous les deux mois. Sauf 20, qui ont connu quelques effets secondaires : dépression, acnée, et même "augmentation de la libido''. L'essai a été ébandonné.

Ces choses-là ne se passent plus comme avant, dans la résignation. La presse, puis les blogs, puis les Facebookeuses, accusent très sérieusement laboratoires et autorités scientifiques de biais grave. Anna Rodhes, une chroniqueuse anglaise, a explosé dans un billet pour The Independent déjà partagé 288 000 fois à ce jour sur Facebook et Twitter: "Oui, les mecs, les contraceptifs ont des effets secondaires. Et il est temps pour vous de l'accepter" : Elle fulmine : "Quand il s'agit de contraception, la recherche médicale est clairement biaisée, au bénéfice des hommes. Les femmes peuvent encaisser des épisodes dépressifs et de l'acnée au nom de la cause, qui est d'éviter une grossesse non désirée, mais on ne peut attendre de la part des hommes qu'ils tolèrent ce genre de gênes".  

Côté français, une résignation goguenarde règne ''LMagwitte "non, il n'y a pas de contraceptif masculin parce qu'on veut bien que les femmes souffrent mais pas les hommes. Pas pareil".

La question de la contraception hormonale supportée uniquement par les femmes revient régulièrement sur Madmoizelle, depuis des années, et le nouvel épisode de la saga ne fait que confirmer l'expérience des lectrices. Glace : ''La manière dont on a sciemment ignoré les effets indésirables de la pilule sur les femmes, ça me rappelle un peu la manière dont on leur a fait croire que souffrir le martyre pendant les règles était normal, voire mérité. Paye ta schnek en effet.''

Maud : "Je pourrais trouver normal qu'une contraception masculine qui a pour effets secondaires l'acné ou/et une baisse de libido soit un frein à la commercialisation si le même effet chez les personnes assignées femmes n'étaient pas ignoré. Ca reste des effets secondaires bien connus mais bizarrement, ça passe très bien pour la contraception destinée aux personnes assignées femmes."

Mais on progresse, car certains estiment que les laboratoires pharmaceutiques et les autorités de tutelles n'ont pas fait leur révolution, et que c'est une occasion à saisir (devant les tribunaux?) pour les obliger à repenser les risques de la pillule féminine existante.

Alex : ''Je dirais que si nous essayons de limiter l'émotion autour de ce sujet, ce que nous avons, c'est une question en suspens sur des médicaments qui étaient considérés comme OK pour la consommation de masse en 1962 mais qui ne sont plus acceptables aujourd'hui. Oublions ce à quoi le test médical était destiné, et les lois extremement contraignantes d'aujourd'hui autour des mises sur le marché de médicaments(...). Au lieu de nous bagarrer sur les résultats du test, on pourrait considérer des investissements et de la recherche sur la pillule pour femme, pour l'amélirorer. Pour moi, le débat est plus sur la pression a exercer sur les labos pharmaceutiques et pour pousser à l'inocuité des pillules existantes que sur les effets secondaires par sexe"

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
mado83@free.fr
- 01/11/2016 - 17:31
la vasectomie
opération ultra rapide, sans douleurs qui se pratique couramment en Suisse, mais, il est bien plus facile de laisser toute la responsabilité de la contraception aux femmes, l'égoïsme masculin est sans limite..
tout à fait d'accord avec Jojo, comment juguler cette énorme population africaine, indienne qui explose sans limite.. au Yémen où des gamines de 11/12 ans sont enceintes..La surpopulation va devenir un problème majeur, mais qui en parle ??
Karg se
- 01/11/2016 - 16:34
Epoque et acceptabilité
Aujourd'hui on écarte certains médicaments sous prétexte d'effets secondaires qui auraient été toléré quelques décennies plus tôt..
jojo318610
- 01/11/2016 - 14:25
On devrait
le donner aux hommes de certaines populations qui font des gosses à tour de bras sans avoir les moyens de les élever. Ah, mais c'est vrai, il y a cette foutue religion machiste qui commande!