En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La délinquance de jeunes venus pour la plupart du Maghreb explose à Paris

02.

COVID-19 : mais pourquoi le gouvernement est-il incapable de communiquer sur le véritable indicateur de gravité de l’épidémie ?

03.

Le risque d’une généralisation de l’épidémie à toute la France est pris très au sérieux par les chefs d’entreprise, mais pas par les Français. Alors pourquoi ?

04.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

05.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

06.

Absence de mixité, prières… un club sportif aux pratiques troublantes

07.

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

05.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

01.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

02.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

03.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
pépites > France
Craintes pour les rémunérations
Covid-19 : des agents de la SNCF testés positifs auraient continué à travailler
il y a 3 min 1 sec
pépites > Terrorisme
Profil
Attaque devant les anciens locaux de Charlie Hebdo : l'assaillant a reconnu être âgé de 25 ans et non de 18
il y a 1 heure 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nuit sombre et sacrée" de Michael Connelly : une enquête minutieuse au suspens garanti

il y a 1 heure 48 min
light > Science
Loin
Nouvelle découverte d'eau sur Mars : plusieurs lacs sur des milliers de km2
il y a 4 heures 15 min
pépites > Santé
Succès
Coronavirus : plus de 12 millions de téléchargements pour l'application britannique officielle de traçage
il y a 4 heures 47 min
décryptage > Economie
Compétitivité

Veut-on vraiment être compétitifs ?

il y a 5 heures 7 min
décryptage > Politique
Impact sur l'opinion

Des Français déboussolés et désemparés

il y a 5 heures 44 min
décryptage > Consommation
Craintes chez les consommateurs

Reconfinement non exclu : avec le recul, faut-il se jeter sur le papier toilettes au cas où ?

il y a 6 heures 15 min
décryptage > Politique
La France a-t-elle les moyens de ses ambitions (à lui)...?

Emmanuel Macron et les tentations dangereuses

il y a 6 heures 40 min
décryptage > International
Il y a mis du temps

Et Macron osa (enfin) nommer le Hezbollah

il y a 6 heures 57 min
pépites > Politique
Organigramme
LREM : Aurore Bergé est nommée "présidente déléguée" des députés marcheurs
il y a 26 min 10 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Nez" de Nikolaï Gogol : une farce nasale et masquée

il y a 1 heure 28 min
Faune
La ministre de l'Ecologie annonce la fin des animaux sauvages dans les cirques itinérants et dans les parcs aquatiques
il y a 3 heures 47 min
décryptage > Santé
Evolution de la pandémie

COVID-19 : mais pourquoi le gouvernement est-il incapable de communiquer sur le véritable indicateur de gravité de l’épidémie ?

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Société
Distanciation sociale

Bulle sociale ou cérémonies restreintes : petits conseils pour bien choisir ses proches sans se fâcher

il y a 5 heures 1 min
pépite vidéo > Economie
Mesures contre le virus
Bruno Le Maire évoque son expérience du Covid-19 : "Une fois qu'on y est passé, on voit les choses différemment"
il y a 5 heures 18 min
pépites > Société
Sécurité
La délinquance de jeunes venus pour la plupart du Maghreb explose à Paris
il y a 6 heures 5 min
Poison
Cueillette de champignons : ne pas faire confiance aux applications de reconnaissance sur téléphone mobile
il y a 6 heures 38 min
décryptage > Environnement
Quel sale temps

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Le risque d’une généralisation de l’épidémie à toute la France est pris très au sérieux par les chefs d’entreprise, mais pas par les Français. Alors pourquoi ?

il y a 7 heures 2 min
© REUTERS/Lucas Jackson
© REUTERS/Lucas Jackson
Atlantico green

Imposture : pourquoi le vieil électroménager que vous venez de déposer dans un centre de tri ne sera jamais recyclé

Publié le 24 octobre 2016
Selon une nouvelle étude publiée par Basel Action Network, de nombreuses sociétés de recyclage mettraient en place de véritables arnaques, revendant en fait les déchets électroniques aux pays pauvres d'Asie et d'Afrique.
Dominique Audrerie
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Audrerie est un expert indépendant des questions environnementales.Il est également docteur en droit de l'environnement et ancien directeur du Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement (en 1993).Il est avocat à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une nouvelle étude publiée par Basel Action Network, de nombreuses sociétés de recyclage mettraient en place de véritables arnaques, revendant en fait les déchets électroniques aux pays pauvres d'Asie et d'Afrique.

Atlantico : Pouvez-vous décrire un peu plus précisément les tenants et les aboutissants de cette étude ? Que nous apprend-elle exactement ? Ce type d'arnaques existe-t-il en France selon vous ?

Dominique Audrerie : Cette étude met en lumière le fait que certains déchets électroniques réutilisables ne sont pas recyclés (ordinateurs, écrans plasma, imprimantes, etc.) mais revendus à des pays en voie de développement, sans que cela ne soit clairement assumé auprès des populations et des instances gouvernementales.

L’inde, l’Asie et l’Afrique sont les principaux pays preneurs de déchets électroménagers.

La France trempe bien sûr dans ce genre d’arnaques, car elles sont montées par des sociétés multinationales.

Pourquoi certaines sociétés de recyclage de déchets électroniques ne tiennent-elles par leurs engagements ?

Deux problèmes expliquent que les entreprises de recyclage préfèrent revendre leurs produits électroniques en douce plutôt que de les recycler.

D’abord, recycler les déchets électroniques demande un savoir-faire que la recherche n’a pas encore réussi à mettre au point, notamment pout tout ce qui touche aux ordinateurs et aux écrans plasma.

De ce fait, recycler les déchets électroniques coûte extrêmement cher, car cela nécessite d’investir d’abord massivement dans la recherche.

Existe-t-il des moyens d'être certain que nos déchets électroniques seront bien recyclés ?

Oui, en évitant de déposer ses déchets électroniques dans des entreprises qui promettent de les recycler, tout simplement.

Il faut d’abord stocker les déchets électroniques et investir dans la recherche jusqu’à ce qu’elle trouve des moyens de les recycler ou de les détruire sans polluer l’environnement.

A quel point les arnaques mises en place par de nombreuses sociétés de recyclage sont-elles préjudiciables pour l'environnement ?

Ces arnaques du recyclage des produits électroménagers sont extrêmement nocives pour l’environnement. Pour donner un ordre d’idée, ces entreprises sont aussi polluantes qu’au XXeme siècle, lorsque les usines déversaient en douce dans les cours d’eau mercure, métaux lourds et autres produits toxiques dont elles ne savaient pas quoi faire.

Les objets électroménagers revendus aux pays en développement sont, une fois cassés, déposés dans des décharges sauvages, ce qui sature le sol de cuivre, de plomb et de métaux lourds, et pollue l’air. Par ailleurs, ces objets émettent des ondes toxiques lorsqu’ils sont brûlés et provoquent des incendies quand les batteries s’enflamment. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JMAndré
- 24/10/2016 - 14:51
Consommons
On peut aussi se demander pourquoi nous continuons obstinément de produire des matériels selon une logique d'obsolescence programmée. A quoi s'ajoute une sorte de "après moi le déluge" en termes d'avenir écologique, qui est un refus de penser les lendemains de la planète. Faut-il que nous soyons devenus gravement dépendants de la consommation technologique pour que la production mondialisée continue, avec notre consentement, de s'aveugler sur la toxicité de ces produits. Quant aux déchetteries l'article dit clairement que "les déchets électroniques demande un savoir-faire que la recherche n’a pas encore réussi à mettre au point". C'est donc une déplorable tromperie (de plus) doublée de cynisme quand on refile nos résidus à des populations plus pauvres.
jurgio
- 24/10/2016 - 14:22
Recycler pour les pays « pauvres », c'est bien
mais qui ira les rechercher quand les produits seront définitivement hors d'usage ? Une décharge sauvage monstrueuse...
Occidentale
- 24/10/2016 - 11:48
Je suis d'accord avec les deux commentaires
De plus le système déchetteries a déjà permis d'éradiquer les abominables décharges sauvages.