En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 54 min 42 sec
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 1 heure 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 4 heures 55 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 5 heures 56 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 7 heures 6 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 8 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 8 heures 55 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 10 heures 38 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 10 heures 54 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 1 heure 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 4 heures 36 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 5 heures 9 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 6 heures 34 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 8 heures 38 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 9 heures 35 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 10 heures 8 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 10 heures 50 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 11 heures 46 min
© Reuters
Atlantico Green surpêche Chine bateaux Atlantico.fr
© Reuters
Atlantico Green surpêche Chine bateaux Atlantico.fr
Atlantico Green

Voilà à quoi ressemblera la sixième extinction de masse vue du fond des mers et des océans

Publié le 18 septembre 2016
Les requins, les baleines ou encore les thons sont les espèces de poissons les plus menacées de disparition. Explications.
Samuel Iglesias est un biologiste marin spécialiste des gros poissons. Il étudie les différentes espèces au marinarium de Concarneau. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Samuel Iglesias
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Samuel Iglesias est un biologiste marin spécialiste des gros poissons. Il étudie les différentes espèces au marinarium de Concarneau. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les requins, les baleines ou encore les thons sont les espèces de poissons les plus menacées de disparition. Explications.

Atlantico : Une nouvelle étude faite par des chercheurs de Stanford (lire ici) démontre que les gros poissons sont les premiers à disparaître des mers et océans. Pour quelle(s) raison(s) l’extinction des espèces marines les plus grosses est-elle si rapide ?

Samuel Iglesias : L’Homme a toujours voulu capturer et chasser les plus grosses espèces, qu’il s’agisse de poisson ou d’autres animaux. C’est la raison pour laquelle nous nous intéressons aux gros poissons. Si nous étudions la chronologie de la pêche, d’abord les Hommes ont chassé les plus gros mammifères marins, les gros prédateurs (thons, requins...). Et puis, au fil du temps, la pêche descend dans le niveau trophique. Deux choses sont importantes : le niveau trophique des proies et leur taille. Au sommet de la chaîne alimentaire, les espèces sont souvent les plus imposantes même si ce n’est pas toujours le cas. Les plus grosses espèces disparaissent en premier, tout simplement parce que nous les pêchons en priorité.

Par ailleurs, les plus gros poissons ont des stratégies reproductives différentes de celle des espèces inferieures dans le niveau trophique. Nous pouvons classer les espèces en deux types de stratégies reproductives. La stratégie R : production de beaucoup d’œufs à chaque reproduction, mais des œufs (ou juvéniles) de petites tailles. Ces œufs ont une chance de survie très faible. Il faut opposer ce mode de reproduction à celui de la stratégie K. C’est-à-dire des espèces qui produisent peu d’œufs chaque année mais dont la probabilité de survie va être très forte. Par exemple, certains requins ne vont produire qu’un ou deux œufs par an, mais ils vont naître de grande taille et avec une forte espérance de vie.

Ces deux stratégies sont parfaitement adaptées à un environnement qui n’est pas impacté par la vie humaine. L’Homme est une perturbation car il devient un super prédateur qui a un impact considérable. Les espèces qui étaient en haut du niveau trophique vont avoir un prédateur au-dessus d’elles. Leur stratégie K s’avère donc inadaptée à la très grosse pression de capture exercée par l’Homme. Les super prédateurs vont être beaucoup plus sensibles à la présence humaine que des petites espèces.

Une autre étude (voir ici) montre que les plus petits poissons deviennent quant à eux "idiots" lorsqu'ils sont exposés au C02. Pouvez-vous expliquer ce phénomène étrange ? En quoi cela menace-t-il leur survie ? Sont-ils autant en danger que les gros poissons ?

Cette étude mérite probablement un Ig Nobel, il s’agit d’un prix parodique décerné pour des recherches sérieuses qui peuvent faire sourire. Ce qui est démontré pour les petits poissons est vrai pour toutes les espèces. Lorsque vous modifiez un paramètre à l’extrême, vous allez forcement atteindre un seuil qui va devenir néfaste pour le poisson. Si nous augmentons la température ou la pression, cela va impacter et dégrader les conditions vitales du poisson, il va perdre de ses fonctions. Le dioxyde de carbone dans le sang à un certain seuil provoque l’évanouissement pour toutes les espèces, même chez l’Homme. Dans cette étude, les chercheurs ont augmenté les doses de CO2 dans l’eau de façon très importante, ce qui a rendu les poissons "idiots". A l’heure actuelle dans la nature, le dioxyde de carbone n’a pas encore cet effet-là.

Quelles sont selon vous les mesures à prendre pour empêcher ou au moins ralentir l'extinction des poissons des mers et océan ?

C’est un sujet complexe, il y a plusieurs façons de répondre à cette question en fonction des intérêts des uns et des autres. D’une façon globale, les prélèvements n’ont pas cessé d’augmenter depuis l’accroissement de la population humaine. Il y a une corrélation entre le nombre de bouches à nourrir et la pêche. La solution la plus simple voudrait qu’il y ait moins d’Hommes sur Terre. Actuellement, le nombre d’humains est inadapté au nombre de poissons pêchés. Cette réponse-là n’est pas forcément politiquement correcte.

De façon plus pragmatique, nous devrions essayer de pêcher mieux et plus intelligemment. Aujourd’hui, le vrai problème concerne la technique de chalutage, cette méthode consiste à traîner le fond marin avec un filet, tuant ainsi beaucoup de poissons. Un tri est effectué sur le bateau rejetant les indésirés, de fait notre système de pêche "gâche" beaucoup de poissons.

Nous pourrions développer des techniques plus adaptées. Il faudrait déjà trouver un angle ou le filet est moins destructeur pour les poissons. La non-sélectivité de la pêche a un impact important sur les espèces les plus menacées, même si elles sont interdites à la vente. Avec notre technique de pêche actuelle, on continue de fragiliser les espèces en danger sans même les vendre. Ainsi, l'une des façons les plus sensées serait de créer des zones protégées avec une interdiction totale de pêche : l’ère marine protégée intégrale.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires