En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

07.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Soutien
Deuil après la mort d’un enfant : l’Assemblée nationale approuve enfin et à l’unanimité le congé de 15 jours
il y a 33 min 57 sec
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 1 heure 20 min
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 2 heures 15 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 5 heures 49 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 7 heures 58 sec
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 19 heures 43 min
pépites > Economie
"Se battre pour l’emploi et l’industrie"
Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques
il y a 21 heures 55 min
pépites > Santé
Immunité
Coronavirus : les malades faiblement atteints pourraient être immunisés, selon une nouvelle étude
il y a 23 heures 14 min
décryptage > Société
Lutte contre le virus

StopCovid : les dangers d’un mirage

il y a 35 min 19 sec
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 1 heure 47 min
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 5 heures 28 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 6 heures 1 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Politique
Zombie qui s’ignore

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

il y a 7 heures 13 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 20 heures 54 min
Relance de la consommation
Le Printemps Haussmann à Paris va pouvoir rouvrir ses portes suite à une décision de justice
il y a 22 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary : un essai intéressant qui appelle néanmoins pas mal de réserves…

il y a 1 jour 9 min
Atlantico Green fonte des glaces Groenland
Atlantico Green fonte des glaces Groenland
Base militaire

Les dessous de la Guerre froide révélés : une autre conséquence inattendue de la fonte des glaces au Groenland

Publié le 02 septembre 2016
Installée sous la glace du Groenland depuis les années 1960, la base militaire américaine “Camp Century” refait surface dans l’actualité : des documents officiels trouvés par une équipe de chercheurs confirment l'ensevelissement de nombreux produis toxiques utilisés à l'époque. Mauvais timing : le réchauffement climatique risque de faire fondre la glace dans laquelle ils sont conservés.
Gaël Durand est chargé de recherche au CNRS. Spécialiste du thème de la dynamique des glaciers côtiers de l'Antarctique et du Groenland, il est directeur adjoint du Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l'Environnement. Il est aussi co...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gaël Durand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gaël Durand est chargé de recherche au CNRS. Spécialiste du thème de la dynamique des glaciers côtiers de l'Antarctique et du Groenland, il est directeur adjoint du Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l'Environnement. Il est aussi co...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Installée sous la glace du Groenland depuis les années 1960, la base militaire américaine “Camp Century” refait surface dans l’actualité : des documents officiels trouvés par une équipe de chercheurs confirment l'ensevelissement de nombreux produis toxiques utilisés à l'époque. Mauvais timing : le réchauffement climatique risque de faire fondre la glace dans laquelle ils sont conservés.

La base militaire “Camp Century” érigée sous la glace du Nord du Groenland durant la Guerre froide fut désertée par les Américains en 1967. Derrière eux a été abandonnée une quantité de déchets chimiques s’élevant, d’après une étude publiée ce mois-ci dans la revue AGU (lire ici), à 2.0*10^3 tonnes. Des résidus des activités radioactives de l’époque y seraient même encore conservés. Pourquoi de telles données sont particulièrement alarmantes aujourd’hui ? 

Gaël Durand : Le contexte contemporain du changement climatique, de la fonte accélérée du Groenland, et du retrait rapide de ses glaciers côtiers est, de manière générale, plutôt alarmant. Depuis les années 1960, le réchauffement climatique n’a cessé d’augmenter, en particulier dans la région de l’Arctique, où il s’avère être deux fois plus rapide qu’autour du reste de la planète. Si la présence de cette base militaire au Nord de l’île est aujourd’hui si problématique, c’est parce que l’armée américaine lui avait imaginé une évolution toute autre. L’idée était la suivante : en quittant les lieux, ils étaient persuadés que la ville allait s’enfoncer rapidement dans la calotte et que les déchets ne seraient rejetés sur les côtes que de nombreux millénaires après leur départ. Et puis, ils pensaient aussi qu’en s’écoulant, les nombreuses substances chimiques se dilueraient...Seulement, la prévision temporelle se trouve quelque peu réajustée : tous ces détritus pourraient émerger dans les siècles à venir. La conséquence ? Une pollution aussi importante qu’inévitable des eaux environnantes. 

Quelles sont les répercussions physiques de la fonte des glaces, et qui plus est, de la fonte des glaces abritant de tels éléments toxiques ? 

La fonte des glaces est responsable de nombreuses répercussions physiques. Tout d’abord, il est évident qu’elle provoque une diminution du volume de glace stocké dans la calotte, ce qui contribue à l’élévation du niveau des mers. Notez qu'aujourd’hui, cette élévation est de l’ordre de 2/3 mms par an pour ce qui est des environs du Groenland. Il y a trente ans, elle n’excédait pas le 1 mm par an ! En outre, elle modifie les propriétés des océans : plus on y ajoute de l’eau douce, plus la circulation des eaux est bouleversée, ce qui déforme les étendues de glace de mer. Enfin, la fonte des glaces révolutionne la nature des propriétés de la surface du Groenland : la masse de neige diminue, le sol s'assombrit, absorbe plus d’énergie, et ses températures augmentent. 

Prenant en compte toutes les modifications qu’une fonte des glaces classique engendre, il n’est pas difficile d’imaginer l’ampleur des impacts qu’occasionerait le déversement des produits chimiques dans l’Arctique. La faune et la flore seront d’autant plus dégradées : imaginez un peu la réaction d’un bouleau ou d’un saule avec des carburants diesels ou de l’eau radioactive ! L’activité humaine, qui y développée, risque, elle aussi, d’être concernée : on peut conjecturer que la pêche, les prospections minières ou pétrolières seront, d’une manière ou d’une autre, affectées. 

La calotte glaciaire recouvrant “Camp Century” pourrait avoir fondu d’ici 2090. Est-il possible d’éviter le déversement des produits toxiques dans l’océan Arctique ?

Attention, les prévisions mentionnées par l’étude américaine ne concerne que la couche de glace qui se situe au-dessus de la base militaire. L’ensemble de la calotte n’aura pas disparu d’ici là. En ce qui concerne le déversement, il est inévitable. Néanmoins, j’imagine que l’on pourrait agir sur la constitution de ces polluants : il faudrait sûrement les décontaminer à mesure qu’ils émergent. Mais je doute que cela soit simple, et il est fortement probable qu’une partie des polluants soit acheminée jusque dans les océans...

L’impact de tels déversements se limite-t-il à des risques environnementaux ? Peut-on imaginer que la fonte de glaces dans ces régions déterre la hache de guerre (froide) des différents belligérants, et provoque de nouveaux conflits géopolitiques ?

Il y aura certainement des impacts géopolitiques qui ne se posaient pas jusqu’alors. Qui doit être jugé responsable ? Qui prend en charge les coûts de décontamination ? Les Américains ? Les quelques habitants qui résident sur l’île ? Le Groenland a pour statut celui d’un territoire autonome au sein de la “Communauté du Royaume danois”, mais ce ne sont sûrement pas les Danois, ni même le peuple groenlandais à qui il incombe de prendre ces responsabilités… Seul le temps nous le dira. D’ailleurs, les questions de stockage des déchets ne peuvent s’envisager qu’en prenant en compte l’état des connaissances d’une époque donnée. Or, et nos connaissances et la situation environnementales risquent bien d’être transmués d’ici 2090. Donc il est difficile de faire une estimation valide aujourd’hui des conséquences géophysiques et politiques du phénomène qui menace “Camp Century”.

Propos recueillis par Victoire Barbin Perron

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires