En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 54 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 12 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 13 heures 19 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 15 heures 7 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 17 heures 6 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 17 heures 54 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 18 heures 29 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 18 heures 59 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 19 heures 11 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 11 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 13 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 13 heures 24 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 15 heures 56 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 17 heures 35 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 18 heures 23 sec
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 18 heures 20 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 18 heures 46 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 19 heures 5 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 9 heures
© Reuters
© Reuters
Atlantico Green

Le monde sur le point d'installer 700 millions de climatisateurs : et le climat… ?

Publié le 26 juin 2016
Les scientifiques prévoient une augmentation considérable de l'utilisation des climatiseurs dans le monde d'ici 20 ans qui participerait nettement au réchauffement climatique.
  Thomas Désaunay est docteur en sciences des matériaux et spécialisé dans l’énergie. Investi dans la lutte contre le changement climatique et l’émergence d’une société plus résiliente, il participé avec l’association CliMates à l’organisation de la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Désaunay
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
  Thomas Désaunay est docteur en sciences des matériaux et spécialisé dans l’énergie. Investi dans la lutte contre le changement climatique et l’émergence d’une société plus résiliente, il participé avec l’association CliMates à l’organisation de la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les scientifiques prévoient une augmentation considérable de l'utilisation des climatiseurs dans le monde d'ici 20 ans qui participerait nettement au réchauffement climatique.

Atlantico : Le laboratoire National de Berkeley annonce que 700 millions de climatiseurs seront en fonctionnement dans le monde en 2030 et alerte sur les conséquences climatiques que cela engendrerait. De quelle pollution est responsable le climatiseur?

Thomas Desaunay : Tout d'abord, on peut relativiser le problème. Il y a pire que le climatiseur : le chauffage ! Les chauffages engendrent une demande en puissance de 20 GWatt tandis que les climatiseurs nécessitent 1GWatt. Pour l'instant, on pompe donc plus sur le système électrique en hiver qu'en été. 

Mais revenons au climatiseur : il contribue de deux façons distinctes au changement climatique. Il participe tout d'abord aux émissions de CO2 "directes" par la consommation d'électricité, qui nécessite des énergies fossiles : on crée du CO2 car on augmente la consommation d'énergie via les climatiseurs.

Ensuite, ces climatiseurs fonctionnent avec des gaz que l'on appelle "caloporteurs". Ces gaz hydrofluorocarbures (HFC) sont utilisés dans les systèmes de réfrigération, dans les réfrigérateurs notamment. Le problème est qu'ils fuitent en fin de vie si le recyclage est mal effectué. Les machines qui utilisent ce type de gaz doivent être extrêmement bien prises en charge et retraitées. 

Et ils ont un pouvoir réchauffant qui est plusieurs milliers de fois supérieur à celle des CO2 et une durée de vie extrêmement longue. Et participent déjà aujourd'hui environ de 1% au changement climatique. Et on ne parle seulement des fuites comptabilisées. Mais comment concrètement calculer les rejets dans l'atmosphère de ces gaz ? La chose est bien plus complexe que lorsqu'on vend du pétrole ou du charbon. Dans ce cas-là, les registres de vente facilitent le décompte. Si le gaz HFC est considéré comme bien recyclé en fin de vie - les filières de recyclage sont présentes -, la réalité est différente. Les réfrigérateurs en fin de vie peuvent finir en décharge sauvage. Je ne vois pas pourquoi ce serait différent avec les climatiseurs. Et lorsque ces machines ne sont pas prises en charge, les gaz se dégagent dans l'atmosphère. De plus, il n'existe pas vraiment de substitut à ces gaz pour le moment. Donc les chiffres annoncés par le laboratoire national de Berkeley qui prévoient 700 millions de climatiseurs en 2030 et 1,6 milliards en 2050 ont de quoi être alarmants. Tout dépendra en fait de la façon dont tous ces nouveaux climatiseurs seront recyclés. 

Le laboratoire est finalement assez optimiste dans ses pronostics sur la consommation d'électricité car, selon lui, il est possible de recouvrir à une énergie verte et à un climatiseur moins énergivore, qu'en pensez-vous ?

L'électricité est en grande majorité générée par les énergies fossiles. Elles entraînent donc directement des émissions de CO2. Le remplacement du gaz par des énergies renouvelables reste très hypothétique. 

Il y a une comparaison intéressante qui est faite. D'un côté, nous avons la quantité d'émissions de CO2 que nous pouvons éviter grâce aux projets d'installation d'énergies renouvelables. De l'autre, les augmentations d'émissions de CO2 si des millions de climatiseurs énergivores sont déployés. Et la comparaison n'est pas flatteuse, puisque ces climatiseurs viendraient anéantir les bienfaits de milliards d'investissements dans les énergies renouvelables. C'est pour cela que les chercheurs du laboratoire insistent sur l'efficacité du système de refroidissement. Le principe est simple : si l'efficacité est meilleure, on consomme moins d'énergie. Résultat : on émet moins. Une proposition que l'on retrouve souvent, par exemple dans l'aviation. Mais, malheureusement, face à une augmentation exponentielle, l'efficacité de la machine reste une amélioration à la marge. 

Un climatiseur "vert", moins énergivore, reste un climatiseur qui consomme. Comment enrayer réellement le problème ?

En réalité, les augmentations exponentielles de ce type sont une bonne nouvelle pour le marché donc nous avons donc toujours du mal à les combattre sans apparaître comme un "objecteur de croissance", pour reprendre la sémantique de Serge Latouche. Alors, on cherche à faire des améliorations du produit par son efficacité, son remplacement, plutôt qu'à éradiquer la consommation du produit. Le besoin du produit n'est pas remis en question. On se trouve là face à un problème de société. Prôner la sobriété, la baisse de la consommation, passe très mal de nos jours. 

Si l'on revient aux problèmes des climatiseurs, on peut se poser la question : comment les civilisations se sont-elles adaptées jusque-là sans climatiseur ? Quelles sont les adaptations culturelles, ou dans la construction, qu'elles ont adoptées ?

De plus, les énergies vertes, tout comme les énergies fossiles, créent une dépendance qui peut se révéler problématique lorsque le système énergétique se révèle défaillant. Par exemple, durant les cas de chaleur, il peut y avoir des problèmes de défaillance électrique quand les barrages hydrauliques sont asséchés ou quand il faut refroidir les centrales nucléaires.

Avec 50,5°C en Inde ce mois-ci, n'est-il pas un peu malvenu de vouloir limiter le développement du climatiseur dans ces pays émergents ?

Je reconnais que ce discours est glissant et que l'on peut donner l'impression de vouloir restreindre les pays en voie de développement. Et par là-même, de les empêcher de se développer. Il s'agit en réalité de ne pas reproduire le modèle occidental qui est vulnérable à cause de sa dépendance à l'énergie. Car les pays émergents risquent de reproduire cette dépendance, qui n'est pas un cadeau. On peut voir les choses différemment : de tout temps, on a créé des bâtiments bioclimatiques, c'est-à-dire construits avec une technique et des matériaux adaptés à la situation, à la température locale. Mais ces dernières décennies, cet impératif a été oublié. Les constructions étaient énergivores et mal isolées. Alors, on y a surimposé un autre système technique pour corriger le problème : le climatiseur.  Puis un autre pour le nouveau problème, etc.

La règlementation de 2012 concernant les logements en France va dans le bon sens. Elle introduit une norme stricte en termes d'isolation. C'est dans ce sens-là qu'il faut se diriger et investir. Idem pour les pays en développement : l'idée serait de mettre l'argent dans des bâtiments peu gourmands en énergie, étanches, bien isolés. Ainsi, on se prépare pour le futur à être moins énergivore et donc, à limiter le besoin de climatiseur. Si on ne l'arrête pas totalement, la consommation en climatiseur sera fortement diminuée.

La solution viendrait donc d'une politique étatique. Si cette politique n'est pas réalisée, l'Indien, à son échelle individuelle, pour revenir à notre exemple, finira par s'acheter un climatiseur. 

Propos recueillis par Clémence Houdiakova

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 27/06/2016 - 16:52
pire encore
de smillions bagnoles électriques climatisées alors-:)
moneo
- 27/06/2016 - 11:39
je me marre
Pendant ce temps on file la moitié du prix d'une bagnole en subventions pour acheter une bagnole électrique... pas de climatiseur mais beaucoup bagnoles électriques... Co 2 excellent pour la nature pas de Co2 pas de photosynthèse ;pas de vie végétale pas de vie tout court Quant au fameux trous au niveau des pôles qui devaient nous tuer ils ont disparu ..
Atlantico 2 fois par semaines nous publie son article sur notre mort prochaine sauf à ne plus accepter le progrès technologique et enfin revenir au niveau de vie d'avant l'industrialisation ( niveau de vie 10 fois inférieur)
Solognitude
- 26/06/2016 - 17:47
La solution est évidente:
Produisons de l'électricité à partir du nucléaire !