En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 6 min 35 sec
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 1 heure 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 3 heures 24 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 3 heures 57 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 5 heures 15 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 7 heures 31 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 7 heures 54 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 8 heures 18 min
décryptage > France
Atlantico.fr opération Sentinelle Vigipirate
"Années de plomb"

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

il y a 8 heures 30 min
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 57 min 9 sec
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 2 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 3 heures 35 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 4 heures 44 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 13 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 7 heures 24 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 7 heures 45 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 8 heures 4 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 8 heures 27 min
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 23 heures 22 min
Atlantico Green

Solidification du carbone : l’arme fatale contre le dérèglement climatique ?

Publié le 30 mai 2016
Moins de pollution atmosphérique, plus de ciment, la solution mise en place par la recherche est bénéfique sur tous les plans.Reste plus qu'à la financer.
Florent Bourgeois, professeur en génie des procédés au Laboratoire de Génie Chimique (LGC) de Toulouse.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florent Bourgeois
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florent Bourgeois, professeur en génie des procédés au Laboratoire de Génie Chimique (LGC) de Toulouse.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Moins de pollution atmosphérique, plus de ciment, la solution mise en place par la recherche est bénéfique sur tous les plans.Reste plus qu'à la financer.

Atlantico: Une des solutions de la recherche française pour diminuer la quantité de CO2 dans l'atmosphère serait d'exploiter le carbone. Vers quel type d'exploitation la recherche penche-t-elle?

Florent Bourgeois: Dans les faits, l’industrie utilise déjà du CO2 (celui-ci est extrait du sous-sol) pour fabriquer, par exemple, de l’acide salicylique qui entre dans la composition de l’aspirine. Mais cette utilisation, au demeurant fort utile, est insignifiante par rapport au CO2 que l'on émet.

Au Laboratoire de Génie Chimique de Toulouse,  nous cherchons à aller plus loin dans ces usages. À partir du CO2 sous forme de gaz, nous produisons des particules de carbonates (le carbone solidifié) qui pourraient être valorisées sous forme de matériaux de construction, notamment de ciments. Le béton étant le deuxième matériau le plus consommé par l’homme après l’eau, le secteur de la construction apparait de prime abord comme un marché naturel de carbonates produits à partir du CO2. L’échelle de cette industrie est elle aussi à la mesure des quantités de CO2 qui doivent être transformées pour contribuer à limiter le réchauffement climatique.

 

Comment votre laboratoire transforme-t-il le carbone?

Nous accélérons un processus naturel : la transformation naturelle du CO2 en carbonate solide. Un carbonate se présente comme un caillou. La nature réalise ce processus  sur une échelle de temps géologique, donc très lentement. Nous essayons d'accélérer ce processus, sans toutefois consommer trop d’énergie pour y parvenir, en chauffant le mélange et sous une pression partielle de CO2 environ 300 fois supérieure à celle de l’atmosphère. Avec notre procédé, on réussit à produire des “cailloux” de quelques dizaines de microns en quelques heures.

Comment peut-on "attraper" le carbone de l'atmosphère?

Le captage du carbone au-dessus de nos têtes est beaucoup trop dilué pour que l'homme puisse le capter facilement. Bien sûr, il existe des procédés naturels : les végétaux, le plancton, les coraux consomment et transforment le CO2 de l'atmosphère. Nous limitons nos travaux au CO2 émis de manière  non diffuse, ou concentrée, qui est produit par de gros émetteurs industriels.

A la sortie d'un tuyau d'usine, le CO2 peut être aisément capté et concentré par des procédés de captage bien établis, généralement basés sur l’affinité entre un absorbant chimique et la molécule de CO2

Quelles sont les difficultés qui restent encore à résoudre?

Il faut que notre procédé soit le moins énergivore possible. En effet, il ne faudrait pas que le procédé de captage de CO2 émette plus de CO2 qu’il n’en élimine !

Nous souhaitons aujourd’hui quitter l’échelle du laboratoire et pouvoir tester cette technologie à une échelle plus grande et transposable à un niveau industriel. Transformer de grandes quantités de CO2. Mais pour le moment, nous en sommes seulement au stade du développement technologique, dont on ne peut présager la viabilité économique qui dépend de l'évolution de l'économie de l'environnement. Pour aller plus loin, il faut que le marché soit favorable. Et pour que le marché soit favorable, il faut qu’à l'émission d'une tonne de CO2 soit associée une valeur économique suffisamment élevée pour permettre de financer le processus de capture du CO2 et  sa transformation en carbonates. Le bilan net de l'opération doit être positif pour que le procédé puisse être attractif. Tant que la tonne de CO2 restera aussi bas qu’aujourd’hui, les procédés de mitigation du CO2 auront des difficultés  à voir le jour. Le protocole de Kyoto misait sur une valeur de 100 euros la tonne de CO2. Avec une telle valeur,  plusieurs options de captage et stockage du CO2 deviendraient économiquement possibles. Quelques start-ups, au Canada et en Australie par exemple, développent des méthodes de transformation du CO2 similaires à la nôtre, mais ces sociétés doivent leur développement à des fonds privés et publics importants qui leur permettent de développer leurs technologies. Nous sommes actuellement en recherche de financements qui nous permettraient de rester dans la course…

Propos recueilis par Clémence Houdiakova

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 30/05/2016 - 16:47
Pourquoi faut il se débarrasser du C02?
Selon la revue nature en date du 25 avril 2016 ( climate change)consignés par 32 chercheurs relevant de 24 instituts académiques de 8 pays développés le changement de l'environnement modifie la dynamique de la végétation .
de 1982 à 2009 25à 50% du globe a reverdi tandis que 4% est plus
brun ( décroissance) selon l'étude le phénomène ressortirait à 70% du C02 9% de l'azote 8% du changement climatique...
constatons que le médias main street n'en parlent jamais mais nous parlent toujours de machins à subventionner pour diminuer le co2 ou remplacer l'électricité nucléaire ou fossile
illustration du capitalisme de connivence? si quelqu'un a des suggestions.En tous cas ma note perso d'électricité commence à se ressentir sérieusement de nos moulins à vent ;je n'ose imaginer ce qu'elle va devenir quand toutes nos réalisations verront leurs méfaits s'ajouter sur nos factures
et chez nous pays si peu taxé latex c'est la solution bien entendue Radio paris ment radio paris ment effrontément
brennec
- 29/05/2016 - 17:19
Vivement une taxe!
"Tant que la tonne de CO2 restera aussi bas qu’aujourd’hui, les procédés de mitigation du CO2 auront des difficultés à voir le jour." Ce qui en bon français veut dire que ce n'est pas économiquement viable si ce n'est pas subventionné d'une manière ou d'un autre, comme le sont les éoliennes et les panneaux solaire qui le sont sur les factures des particuliers. C'est autant qui est soustrait a la consommation, dont on se plaint qu'elle ne soutient pas la croissance.
Ex abrupto
- 29/05/2016 - 11:55
Financement
N'est-ce pas l'un des objets de la taxe carbone?