En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Religion
Persécutions ?

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

il y a 11 min 35 sec
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 44 min 33 sec
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 17 heures 1 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 18 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 19 heures 3 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 20 heures 51 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 22 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 22 heures 33 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 23 heures 6 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 23 heures 51 min
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 27 min 39 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 17 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 17 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 18 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 19 heures 7 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 21 heures 23 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 22 heures 25 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 22 heures 51 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 23 heures 43 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 23 heures 57 min
© Reuters
© Reuters
Une histoire de buzz

L'apocalypse des abeilles moins grave que prévu ?

Publié le 11 août 2015
Certes les abeilles, domestiques ou non, sont aujourd’hui moins nombreuses. Mais, si ce déclin est inquiétant, c'est bien la disparition des insectes pollinisateurs qui serait une catastrophe naturelle.
François Lasserre est auteur d'un ouvrage de vulgarisation sur les insectes, J'observe les insectes, édité chez La Salamandre, et vice-président de l'Office pour les insectes et leur environnement. Il est également co-président de Graine Ile...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Lasserre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Lasserre est auteur d'un ouvrage de vulgarisation sur les insectes, J'observe les insectes, édité chez La Salamandre, et vice-président de l'Office pour les insectes et leur environnement. Il est également co-président de Graine Ile...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Certes les abeilles, domestiques ou non, sont aujourd’hui moins nombreuses. Mais, si ce déclin est inquiétant, c'est bien la disparition des insectes pollinisateurs qui serait une catastrophe naturelle.

Atlantico. La disparition des abeilles est souvent annoncée, pourtant le nombre de colonies d'abeilles domestiques est en progression notamment aux Etats-Unis. La tendance aurait-t-elle évolué depuis la prise de conscience de cette problématique ?

François Lasserre : Lorsque l'on parle de la disparition des abeilles, il s'agit du son de cloche du monde de l'apiculture. C'est donc l'effondrement d'une seule espèce d'insectes : l'abeille domestique. Effectivement, l'homme l'exploite depuis des millénaires, l'a aussi croisé et l'a rendue docile pour éviter de se faire piquer, ce qui est normal. Et puis, cet insecte va polliniser les champs sur lesquels on déverse des pesticides. C'est un indicateur qui nous dit "Attention, vous faites n'importe quoi en industrie et agronomie".

Mais, il ne s'agit que d'une espèce d'insectes. Tout ce que l'on entend sur les abeilles est totalement anthropocentré puisqu'il ne s'agit que des abeilles domestiques. Ces dernières ne sont en effet pas les seuls insectes pollinisateurs. Ainsi, il y a un cortège qui pollinisent les fruits et légumes. En France, sur mille espèces, il n'y a qu'une espèce d'abeilles domestiques et qui est élevée de manière artificielle et qui vit de façon extraordinaire en colonies. Ce sont ces abeilles qui produisent du miel. Les abeilles sauvages et solitaires sont meilleures pollinisatrices que les domestiques.

Dans cette famille d'insectes qui pollinisent et que l'on appelle les hyménoptères, il y a les guêpes, des cousines des abeilles. Certes elles politisent moins, mais elles participent tout de même à la pollinisation des carottes ou du fenouil qui ont des fleurs courtes. Une guêpe qui vient dans votre assiette chercher de la viande va nourrir ses enfants avec ce butin car ceux-ci sont carnivores. La guêpe en revanche mange du sucre, c'est la raison pour laquelle elle va sur les fleurs.

Parmi les insectes pollinisateurs, il y a aussi les mouches. Adultes, elles sont floricoles, c'est-à-dire qu'elles vont sur les fleurs et, par conséquent, elles pollinisent. Toutes les mouches, sous toutes leurs formes, sont d'excellentes pollinisatrices. Et elles sont tout de même 5000 en France. Les moustiques, les cousins participent eux aussi, de même que les punaises. Tous les papillons sont pollinisateurs. Ce cortège représente donc plusieurs milliers d'espèces. Si vous supprimer l'abeille domestique, c'est affreux parce que vous n'aurez plus de miel, de propolis et de cire, mais le reste de la biodiversité continuera à vivre.

Quelles sont les causes de ces phénomènes ? Tous les pays sont-ils touchés de la même manière ou les Etats-Unis restent un cas particulier ?

Il y a moins d'abeilles qu'avant c'est un fait, mais cela est dû à notre utilisation abusive de la nature. Ou que l'on aille, on n'offre pas la place au spontané, au sauvage, surtout en France. Dès que des champs ne sont pas cultivés, on parle de jachère, de friche, de terrain vague. Nous sommes dans un pays avec une mentalité très "jardin à la française", où dès que ça dépasse, on n'aime pas. En revanche, les insectes, la nature, les oiseaux, eux adorent le spontané. L'homme fait diminuer cette biodiversité et cette richesse.

Dans une prairie sauvage, il y a de nombreux nectars de variétés différentes. Les insectes, comme les hommes, s'ils mangent toujours la même chose, vont être en carence. Il leur faut une variété de propositions et d'offres de variétés de fleurs. Pour l'ensemble des insectes et de la faune, c'est primordial. Lorsque l'homme s'installe quelque part, c'est la politique de la terre brûlée. On rase tout et on recompose à notre image. On ne laisse jamais la place aux autres êtres vivants déjà installés.

Un champ de colza offert aux abeilles domestiques, mais sur lequel on déverse des pesticides et d'engrais chimiques, ces abeilles seront faibles et risquent de mourir. 

En résumé, pour la mort des abeilles, on parle de conséquences multifactorielles, c'est-à-dire de nombreux facteurs, qui, cumulés, empoisonnent les abeilles.

Si ces insectes venaient à disparaître, quelles seraient les conséquences ?

Si les pollinisateurs venaient à disparaître nous aurions une nourriture extrêmement pauvre puisque nous ne mangerions que les végétaux qui se reproduisent sans fleurs comme le blé, l'orge, les céréales. S'il n'y a plus de pollinisateurs demain, nous n'aurions plus de fruits issus de fleurs. Et des fruits issus de fleurs que nous mangeons tous les jours, mais aussi les concombres, les cornichons, les courgettes et les aubergines qui sont des fruits d'un point de vue botanique.

Les fleurs et les insectes pollinisateurs ont évolué ensemble. L'un ne pourrait exister sans l'autre. Ils sont complètement liés. Et une fleur est un organe sexuel dont la couleur, la forme et le goût servent à attirer les insectes.

Mais, les hommes ne seraient pas les seules victimes de cette disparition. En effet, prenons l'exemple d'une vache. Elle ne se nourrit que de foin et la luzerne par exemple est pollinisée. Un nombre également très élevé d'animaux mange des fruits comme des singes, des oiseaux, les renards, les ours, les fouines.

 

Quelles sont les solutions pour tenter d'endiguer la fin des abeilles ?

En France, on n'est très peu élevés à la biodiversité. Quand on devient dirigeant ou que l'on travaille dans l'agriculture, on n'a aucune idée de l'impact de l'homme sur la nature. Il faut vite remettre de l'environnement et de la sensibilisation à la nature dans l'éducation. En France, les sujets sont cloisonnés et, par conséquent, les gens ne sont pas touchés par les sujets qui ne semblent pas les concerner.

Chacun est acteur. En effet, nous mangeons tous matin, midi et soir, il suffit de choisir les aliments qui ont le moins d'impact négatifs sur l'environnement. Lorsque l'on achète des fruits et légumes, ils ont été visités par un insecte pollinisateur. Autant prendre celui qui a été le moins impactant pour les insectes pollinisateurs. Ainsi, lorsqu'on le peut, il est préférable d'acheter des fruits non traités par des pesticides.

Le bio peut agir sur la santé, certes, mais il a aussi un impact sur la santé de l'environnement. Il faut penser à tous les animaux qui sont passés dans le champ, les insectes ou le hérisson, où sont cultivés les fruits et légumes que vous achetez.

Chez soi, on peut aussi penser aux insectes qui viennent chez vous. Pour bien les accueillir, il suffit de leur proposer le gîte et le couvert. Evidemment, personne n'a envie d'être envahi par les insectes. En revanche, dans chaque jardin, il est préférable de laisser 10 à 20 % de l'espace totalement tranquille. Les animaux n'ont pas de frontières. Ainsi, les campagnols et les mulots pourront se balader. Les chenilles pourront s'installer et un papillon pourra donc s'envoler.

L'homme doit prendre conscience qu'il n'est pas le seul être vivant sur Terre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
KAFADAROFF GERARD
- 18/08/2015 - 11:55
Syndrome disparition abeilles
Infos intéressantes mais il ne faudrait pas oublier que l'état sanitaire des ruches est souvent désastreux et là ce n'est pas un problème environnemental mais un problème de gestion des ruches par les apiculteurs
zouk
- 09/08/2015 - 09:39
Abeilles
Voici un article bien de bon sens. Nous le savons depuis longtemps, ou devrions nous en souvenir:IL FAUT RAISON GARDER.