En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Atlantico sciences
Le réchauffement climatique va-t-il refroidir l'Europe ? ; le robot-cafard se joue des obstacles grâce à sa carapace
Publié le 05 juillet 2015
Et aussi : Au Trias, les dinosaures cherchaient la fraîcheur ; Interview : intrication et téléportation quantique ; Une Ariane réutilisable grâce à Adeline.
Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Futura Sciences
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : Au Trias, les dinosaures cherchaient la fraîcheur ; Interview : intrication et téléportation quantique ; Une Ariane réutilisable grâce à Adeline.

Le réchauffement climatique va-t-il refroidir l'Europe ?

En étudiant cinquante ans d’archives climatiques des régions arctiques, des chercheurs confirment une tendance déjà évoquée : le recul de la banquise en hiver réduit les échanges thermiques entre les eaux chaudes du Gulf Stream et l’atmosphère. Selon eux, ce moindre apport de chaleur conduirait, à terme, à refroidir le climat en Europe.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Le robot-cafard se joue des obstacles grâce à sa carapace

Une fois encore, la nature prouve qu'elle peut offrir aux roboticiens des solutions simples et efficaces. Une équipe du laboratoire de biomimétique de l’université de Berkeley (États-Unis) s’est inspirée de la carapace ovale des cafards pour améliorer les capacités de son robot-insecte. Grâce à une coque imitant le modèle vivant, l’engin à six pattes se faufile aisément entre les obstacles.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Au Trias, les dinosaures cherchaient la fraîcheur

Capables de coloniser bien des niches écologiques, les dinosaures étaient curieusement rares à l'équateur à la fin du Trias. Une raison vient d'être proposée : l'atmosphère étant alors six fois plus riche en CO2 qu'aujourd'hui, les basses latitudes étaient soumises à des variations climatiques extrêmes, un environnement que ces animaux n'appréciaient pas.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Interview : intrication et téléportation quantique

Débusquée dans les équations et les principes de la physique quantique par Einstein et Schrödinger, l’intrication quantique permet de téléporter de l’information entre deux particules. Ce transfert qui semble instantané, fleurtant avec la science fiction, est très intriguant. Mais il a été constaté en laboratoire. Pourrait-on imaginer la possibilité d’une téléportation humaine ? Dans le cadre de sa série de vidéos Questions d’experts, sur la physique et l’astrophysique, l’éditeur De Boeck a interrogé Olivier Pujol, maître de conférence à l’Université de Lille, sur cette possibilité.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Une Ariane réutilisable grâce à Adeline

Au Cnes et à l'Esa, des études portent sur une troisième mouture d'Ariane et même sur une version partiellement réutilisable, Adeline. Quant à Airbus DS, qui construira ce futur lanceur, il travaille également sur un concept astucieux pour réutiliser les parties les plus coûteuses d'un lanceur.

Lire la suite sur Futura-Sciences

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
03.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
04.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
05.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
06.
« L'homme-arbre » demande à être amputé
07.
Pourquoi l’influence de Melania Trump sur son mari dépasse de loin ce qu’on en voit
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Indignez-vous… en permanence ! Stéphane Hessel et Twitter ont-il étranglé la démocratie ?
06.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MONEO98
- 07/07/2015 - 14:17
quel rechauffemenT,
Faut pas confondre météo et climat dit on, certes,mais quand ça arrange notre TV nationale ,le pas est vite franchi et pourtant si l'été actuel restera un des plus chauds de ces 100 dernières années ,le pacifique sud enregistre et notamment en nelle zélande son pire hiver ( moins 22 )pour l'île du sud .Pour qui connaît c'est du pas banal et il faut remonter en 1952 pour avoir de pareilles températures
L'article est un magnifique jeu d'équilibriste qui reprend les idées des année 70/80 et si la température se mettait à baisser se serait encore un réchauffement ... nous sommes en prise directe chez Orwell
gayet.stephane@chru-strasbourg.fr
- 05/07/2015 - 19:57
Controverses à propos du réchauffement climatique
Il y a bien d'autres organismes que le GIEC qui publient sur le sujet. Certes, bon nombre d'entre eux citent le GIEC, car c'est une référence incontournable, mais expriment un avis indépendant et s'appuyant sur un raisonnement scientifique. Ce document canadien paraît de bonne facture : http://www.ec.gc.ca/scitech/2A953C90-CC12-42B2-BD0A-B51FECC2AEC3/FAQ_f.pdf
Il est mesuré et non partisan, s'efforçant de faire la part de choses.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 05/07/2015 - 09:56
Une étude de plus sur le soi
Une étude de plus sur le soi disant réchauffement climatique qui ne prouve rien ou son contraire, c'est à dire moins que rien.
Tous les scientifiques d'aujourd'hui tentent par tous les moyens à apporter de l'eau au moulin du GIEC, pour pouvoir bénéficier de la part des états de financements. Les états occidentaux tous préoccupés de relancer le nucléaire et de réduire leurs dépendances vi a vis des pays pétroliers adhèrent à cette mouvance écolo faussement scientifique par intérêt. Aucun chercheur en opposition avec le GIEC ne peut espérer le moindre financement, au nom des intérêts supérieurs du pays....