En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

05.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

06.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

07.

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 15 heures 23 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 16 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 19 heures 23 sec
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 19 heures 12 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 20 heures 12 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 21 heures 18 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 22 heures 39 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 23 heures 1 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 23 heures 4 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 23 heures 4 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 15 heures 55 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 16 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 19 heures 3 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 19 heures 40 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 20 heures 54 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 22 heures 8 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 22 heures 46 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 23 heures 1 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 23 heures 4 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 23 heures 4 min
© Reuters
© Reuters
Born this way

Pourquoi notre cerveau nous prédispose tous à être des climato-sceptiques

Publié le 19 juin 2015
Alors que la Conférence de Paris sur les changements climatiques se tiendra à la fin de l'année, la lutte contre le dérèglement climatique est devenue un thème préoccupant à la fois les citoyens et les hautes sphères étatiques. Pourtant, dans les faits, l'être humain semble programmé pour être plutôt sceptique sur le sujet.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la Conférence de Paris sur les changements climatiques se tiendra à la fin de l'année, la lutte contre le dérèglement climatique est devenue un thème préoccupant à la fois les citoyens et les hautes sphères étatiques. Pourtant, dans les faits, l'être humain semble programmé pour être plutôt sceptique sur le sujet.

Lors du dernier sommet du G7 en Bavière (Allemagne), le 7 et 8 juin dernier, les principaux pays industriels ont accepté de renoncer, graduellement, aux énergies fossiles, dans un souci de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Si les actions gouvernementales tendent à se multiplier en matière de lutte contre le réchauffement climatique, et ce, même à l’échelle individuelle, cela peut s’expliquer notamment par le fait que les individus sont naturellement mal équipés pour faire face à ce type d’enjeux. En d’autres termes, le cerveau est programmé pour être sceptique devant certains risques.
En effet, au cours de l’évolution de l’homme, ce dernier a appris à répondre de façon plus intense aux menaces immédiates et facilement imaginables mentalement. Par conséquence, les risques plus lointains et abstraits ont été relégués au second plan. Ainsi d’après une étude américaine réalisée en 2008 par la George Mason University en Virginie avec le Yale Project on Climate Change concernant le sentiment de vulnérabilité face au réchauffement climatique pas plus de 32% des sondés envisageaient que le réchauffement climatique puisse un jour les affecter de manière directe.

Les menaces intentionnelles d’un individu en particulier sont prises avec davantage de considération que les menaces non intentionnelles résultant de l’action collective. L’être humain se concentre davantage sur les changements de phénomènes qui ont lieu chaque jour plutôt que sur ceux qui évoluent progressivement au fil des années. De plus, régler la croyance que l’homme a, c’est-à-dire l’importance accordée au changement climatique, apparait bien plus commode pour l’homme qu’effectuer un changement de comportement comme se passer de l’avion ou même avoir moins d’enfants.

Le prix Nobel d’économie Daniel Kahneman, expert également en psychologie cognitive, se déclare plutôt pessimiste pour la suite. D’après lui, il y a peur d’espoir ; la conscience psychologique des individus ne permettra pas de surmonter leur réticence à réduire leur niveau de vie.

A choisir entre déni et mécanismes de défense, ou sentiment de culpabilité et acceptation de sacrifices personnels, l’homme opte plus naturellement pour la première option. Les résultats d’enquêtes, souvent variables quant à l’importance donnée par les sondés au réchauffement climatique et les difficultés à mettre en œuvre les convictions sont les illustrations d’une forme de dissonance cognitive chez l’individu.

Il faut aussi noter, ce sujet passionne peu les foules. En effet, le changement climatique est souvent jugé ennuyeux par le grand public. Il s’agit souvent de phénomènes complexes, lents, revêtant un aspect impersonnel majeur comme beaucoup de sujets fondamentaux. Les individus éprouvent donc des difficultés à se saisir de ces questions pour juger ensuite de leur importance. Selon une étude réalisée par l'institut BVA pour Place to B et publiée en mars 2015, seuls 13% des personnes interrogées estiment que la lutte contre le réchauffement climatique est une priorité.
Face à ce défi, près de 9 Français sur 10 considèrent néanmoins que des solutions existent (sondage Ipsos pour Havas Paris, janvier 2015).

Lire aussi : We’re all climate change deniers at heart

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
myc11
- 19/06/2015 - 06:38
Etre climato-sceptique, c'est comme de croire que la maladie,
ça n'arrive qu'aux autres, ou comme de repousser l'échéance d'un changement de comportement, genre ne plus fumer, pour renverser la propabilité de contracter une maladie des poumons. Car changer soi-même, c'est déjà difficile, ne serait-ce que pour améliorer sa vie, son existence. Alors changer pour la planète, c'est comme si un fourmi se pensait capable de changer le monde. Il y a des choix à faire, c'est en cela la liberté. Mais on choisit plus facilement de faire partie du lot, et notre antenne qui nous relie à l'instinct climatique est propablement raccourcie par l'effet de masse. On assiste à des morts en série, par le cancer, par exemple, alors on préfère vivre, même dans le provisoire . Prendre conscience des problèmes de climat, c'est changer sa manière de vivre. Le changement oui, mais pas maintenant.
jipebe29
- 15/06/2015 - 10:36
Au goulag, les contestataires de la Sainte Parole GIECquienne!
Evidemment, il est hors de question que des citoyens puissent avoir le toupet de contester, voire de réfuter, la Sainte Parole Giecquienne.

Donc, les auteurs de cet infâme document:

http://dropcanvas.com/#rhm08Riccu1eF5

seront mis au pilori par la vindicte populaire et envoyés au goulag pour rééducation.
jipebe29
- 15/06/2015 - 10:28
Lessivage du cerveau de nos chères petites têtes blondes...
Mme le Ministre de l'Education Nationale, consciente que les petites gaulois sont rétifs à la Sainte Parole Giecquienne, car ils se contrefichent des cataclysmes climatiques que l'on nous promet pour un horizon aussi lointain qu’indéterminé, ce qui est intolérable, va y mettre bon ordre. Le lavage de cerveau de nos chères petites têtes blondes est en marche, qu'on se le dise! Lyssenko est battu à plate couture !...
Voir: https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2015/06/15/climathon-semaine-24-socle-commun-de-propagande/