En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

02.

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

03.

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

04.

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

05.

Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste

06.

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

07.

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 4 heures 54 min
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 7 heures 15 min
pépites > France
Onzième arrondissement
Paris : attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 9 heures 8 min
pépites > Santé
Politique
Le Premier ministre n'a pas téléchargé l'application «StopCovid» comme la quasi totalité des Français
il y a 10 heures 57 min
light > Economie
Economie
La Chine va lancer la version numérique de sa monnaie officielle le yuan
il y a 11 heures 30 min
décryptage > France
Faut voir

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

il y a 11 heures 50 min
pépites > Société
Politique
Louis Aliot maire RN de Perpignan protégé par trois gardes du corps
il y a 12 heures 6 min
décryptage > Société
Angoisse face au Covid-19

Petits conseils pour rester un parent serein quand la pandémie fait flamber votre stress

il y a 12 heures 43 min
light > Santé
Sport
Pas plus de 1.000 spectateurs par jour pour le tournoi de Roland Garros
il y a 13 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 1 jour 4 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 7 heures 5 min
Environnement
Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente
il y a 9 heures 2 min
pépites > Politique
Justice
Le Rassemblement National face à un ex-salarié devant le tribunal de Nanterre
il y a 10 heures 28 min
décryptage > Société
Impact pour les entreprises

Un congé paternité à côté de la plaque ?

il y a 11 heures 15 min
décryptage > Politique
Mesures concrètes ?

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

il y a 11 heures 39 min
décryptage > High-tech
Plaque tournante des trafics

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Justice
Succession de Ruth Bader Ginsburg

Cour suprême : ce que la démocratie et l’état de droit américains doivent aussi aux juges conservateurs

il y a 12 heures 23 min
décryptage > Economie
Crise sanitaire

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

il y a 13 heures 31 min
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 1 jour 5 heures
© wikipédia
© wikipédia
Minute Tech

La révolution Waze : circuler mieux et faire des économies d’infrastructures grâce au data et à l’intelligence collective

Publié le 27 avril 2015
La dernière mise à jour de Waze, une application smartphone revendiquant 1,2 million d'utilisateurs en région parisienne, permet de donner des indications précises sur le trafic. Des informations qui permettent de fluidifier les axes de communications routiers.
Alain Bonnafous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Bonnafous est Professeur Emérite de l’Université de Lyon et chercheur au Laboratoire d’Economie des Transports dont il a été le premier directeur. Auteur de nombreuses publications, il a été lauréat du « Jules Dupuit Award » de la World Conference...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La dernière mise à jour de Waze, une application smartphone revendiquant 1,2 million d'utilisateurs en région parisienne, permet de donner des indications précises sur le trafic. Des informations qui permettent de fluidifier les axes de communications routiers.

Atlantico : L'application Waze, qui apporte à ses utilisateurs de nombreuses informations sur leur trajets en voiture telles que le trafic en temps réel, a récemment proposé une mise à jour permettant de savoir précisément le temps que les conducteurs passeront dans les embouteillages. Les informations sont recueillies auprès des utilisateurs, qui seraient 1.2 millions uniquement en région parisienne. En quoi est-ce que ces nouveaux comportements peuvent-ils modifier la façon dont les autorités élaborent les axes de communications ?

Alain Bonnafous : La première modification de la politique de transport qui peut résulter de cette évolution concerne la nature même des investissements qui vont s’orienter vers la gestion du trafic. Pour qu’un tel système fonctionne efficacement, il est nécessaire de disposer d’une information en temps réel sur l’état de la circulation et on peut comprendre que cette information doit être relativement fine. On sait que cela exige, d’une part, une grande densité de "capteurs" qui enregistrent les débits et les vitesses sur un grand nombre de points et, d’autre part, un système relativement lourd de traitement de ces données afin de les traduire en préconisations individuelles sur l’itinéraire optimal.

L’autre changement significatif de la politique de transport peut consister à utiliser ces dispositifs pour favoriser un transfert modal. C’est l’objectif du système Optimod’Lyon qui, à l’initiative du Grand Lyon, est développé par un consortium qui réunit des opérateurs privés comme IBM ou Orange et des organes de recherche, comme le CNRS et l’un de ses laboratoires le LET (Laboratoire d’Economie des Transports).

Il s’agit de fournir des informations sur la circulation du même type que celle de l’application Waze, mais des informations comparées avec les possibilités offertes par la marche à pied et les transports collectifs ou même par une combinaison de modes.

Comment ce type d'outil pourrait-il permettre de faire des économies d'infrastructures ? Et comment des flux de voitures qui choisissent des itinéraires intelligents, pourraient-ils y contribuer ?

Il est vrai que les heures de pointe sont aussi appelées "heures dimensionnantes" car le jeu consiste à garantir de la fluidité sur les axes les plus fréquentés à ce moment là. Si le système d’information permet de réduire cette fréquentation, le besoin de capacités nouvelles s’en trouve lui aussi réduit.

Cette application pour smartphones fait partie des multiples tentatives de traitement de la congestion routière par une meilleure information des usagers. Elle va dans le même sens que les panneaux d’information alimentés en temps réel sur les grands axes pénétrants ou encore que la radio FM 107.7 qui informe les usagers des autoroutes concédées des ralentissements dus à l’intensité du trafic ou à des incidents divers.

Dans le cas de Waze, on est plus précisément dans la famille des applications avec une localisation de l’appareil et une fonction GPS. La puissance du dispositif tient à cette individualisation de l’information qui identifie l’itinéraire et est enrichie d’une information sur les conditions de circulation transmises en temps réel. Cela permet théoriquement aux automobilistes concernés de choisir un itinéraire moins encombré.

De quelles natures ces économies pourraient-elles être ?

Elles peuvent porter sur ces investissements éludés mais, s’agissant des axes les plus fréquentés, il y a peu d’investissements de capacité aujourd’hui. En fait, lorsque les encombrements sont réduits, les vraies économies sont au bénéfice des usagers : économie de temps, de carburant et de stress.

On peut également évoquer tous les avantages liés à une ville plus fluide, c'est-à-dire moins polluée, mais aussi dont le fonctionnement économique est moins coûteux, ne serait-ce que dans les activités de livraison et de logistique urbaine.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 27/04/2015 - 21:04
Circulation
Ce genre d'application est bien entendu très utile. Se voir proposer un parcours alternatif (quand il y en a un) à la place d'un bouchon c'est très pratique. Mais le mieux serait de tout faire pour qu'il n'y ait pas de bouchons, et là les autorités "compétentes" ont du boulot parce que non seulement elle ne font rien pour résorber les bouchons rapidement (dès qu'il y a le moindre accident on voit le zèle avec lequel les forces de l'ordre bloquent la circulation) mais de plus elles les organisent (voies réservées, plans de circulations farfelus, ralentissements par limitations de vitesse, la liste est longue...trop longue, comme celle des empêcheurs de circuler de manière fluide.
vins100
- 27/04/2015 - 15:32
Génial
Cette application est tout simplement géniale ! Elle est efficace, fine, permet d'échanger avec les autres sur les conditions de trafic (état de la route, accidents, embouteillages, police, radars, travaux, etc.), elle propose des trajets évitant les embouteillages en temps réel (!!!) c'est gratuit, solidaire, bref, j'ai découvert il y a 6 mois (j'habite aux US) et m'en sers dès que je prends la voiture.