En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© wikipédia
Minute Tech
La révolution Waze : circuler mieux et faire des économies d’infrastructures grâce au data et à l’intelligence collective
Publié le 27 avril 2015
La dernière mise à jour de Waze, une application smartphone revendiquant 1,2 million d'utilisateurs en région parisienne, permet de donner des indications précises sur le trafic. Des informations qui permettent de fluidifier les axes de communications routiers.
Alain Bonnafous est Professeur Emérite de l’Université de Lyon et chercheur au Laboratoire d’Economie des Transports dont il a été le premier directeur. Auteur de nombreuses publications, il a été lauréat du « Jules Dupuit Award » de la World Conference...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Bonnafous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Bonnafous est Professeur Emérite de l’Université de Lyon et chercheur au Laboratoire d’Economie des Transports dont il a été le premier directeur. Auteur de nombreuses publications, il a été lauréat du « Jules Dupuit Award » de la World Conference...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La dernière mise à jour de Waze, une application smartphone revendiquant 1,2 million d'utilisateurs en région parisienne, permet de donner des indications précises sur le trafic. Des informations qui permettent de fluidifier les axes de communications routiers.

Atlantico : L'application Waze, qui apporte à ses utilisateurs de nombreuses informations sur leur trajets en voiture telles que le trafic en temps réel, a récemment proposé une mise à jour permettant de savoir précisément le temps que les conducteurs passeront dans les embouteillages. Les informations sont recueillies auprès des utilisateurs, qui seraient 1.2 millions uniquement en région parisienne. En quoi est-ce que ces nouveaux comportements peuvent-ils modifier la façon dont les autorités élaborent les axes de communications ?

Alain Bonnafous : La première modification de la politique de transport qui peut résulter de cette évolution concerne la nature même des investissements qui vont s’orienter vers la gestion du trafic. Pour qu’un tel système fonctionne efficacement, il est nécessaire de disposer d’une information en temps réel sur l’état de la circulation et on peut comprendre que cette information doit être relativement fine. On sait que cela exige, d’une part, une grande densité de "capteurs" qui enregistrent les débits et les vitesses sur un grand nombre de points et, d’autre part, un système relativement lourd de traitement de ces données afin de les traduire en préconisations individuelles sur l’itinéraire optimal.

L’autre changement significatif de la politique de transport peut consister à utiliser ces dispositifs pour favoriser un transfert modal. C’est l’objectif du système Optimod’Lyon qui, à l’initiative du Grand Lyon, est développé par un consortium qui réunit des opérateurs privés comme IBM ou Orange et des organes de recherche, comme le CNRS et l’un de ses laboratoires le LET (Laboratoire d’Economie des Transports).

Il s’agit de fournir des informations sur la circulation du même type que celle de l’application Waze, mais des informations comparées avec les possibilités offertes par la marche à pied et les transports collectifs ou même par une combinaison de modes.

Comment ce type d'outil pourrait-il permettre de faire des économies d'infrastructures ? Et comment des flux de voitures qui choisissent des itinéraires intelligents, pourraient-ils y contribuer ?

Il est vrai que les heures de pointe sont aussi appelées "heures dimensionnantes" car le jeu consiste à garantir de la fluidité sur les axes les plus fréquentés à ce moment là. Si le système d’information permet de réduire cette fréquentation, le besoin de capacités nouvelles s’en trouve lui aussi réduit.

Cette application pour smartphones fait partie des multiples tentatives de traitement de la congestion routière par une meilleure information des usagers. Elle va dans le même sens que les panneaux d’information alimentés en temps réel sur les grands axes pénétrants ou encore que la radio FM 107.7 qui informe les usagers des autoroutes concédées des ralentissements dus à l’intensité du trafic ou à des incidents divers.

Dans le cas de Waze, on est plus précisément dans la famille des applications avec une localisation de l’appareil et une fonction GPS. La puissance du dispositif tient à cette individualisation de l’information qui identifie l’itinéraire et est enrichie d’une information sur les conditions de circulation transmises en temps réel. Cela permet théoriquement aux automobilistes concernés de choisir un itinéraire moins encombré.

De quelles natures ces économies pourraient-elles être ?

Elles peuvent porter sur ces investissements éludés mais, s’agissant des axes les plus fréquentés, il y a peu d’investissements de capacité aujourd’hui. En fait, lorsque les encombrements sont réduits, les vraies économies sont au bénéfice des usagers : économie de temps, de carburant et de stress.

On peut également évoquer tous les avantages liés à une ville plus fluide, c'est-à-dire moins polluée, mais aussi dont le fonctionnement économique est moins coûteux, ne serait-ce que dans les activités de livraison et de logistique urbaine.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
06.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
07.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 27/04/2015 - 21:04
Circulation
Ce genre d'application est bien entendu très utile. Se voir proposer un parcours alternatif (quand il y en a un) à la place d'un bouchon c'est très pratique. Mais le mieux serait de tout faire pour qu'il n'y ait pas de bouchons, et là les autorités "compétentes" ont du boulot parce que non seulement elle ne font rien pour résorber les bouchons rapidement (dès qu'il y a le moindre accident on voit le zèle avec lequel les forces de l'ordre bloquent la circulation) mais de plus elles les organisent (voies réservées, plans de circulations farfelus, ralentissements par limitations de vitesse, la liste est longue...trop longue, comme celle des empêcheurs de circuler de manière fluide.
vins100
- 27/04/2015 - 15:32
Génial
Cette application est tout simplement géniale ! Elle est efficace, fine, permet d'échanger avec les autres sur les conditions de trafic (état de la route, accidents, embouteillages, police, radars, travaux, etc.), elle propose des trajets évitant les embouteillages en temps réel (!!!) c'est gratuit, solidaire, bref, j'ai découvert il y a 6 mois (j'habite aux US) et m'en sers dès que je prends la voiture.