En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

Grève du 5 décembre : bloquer le pays est-il une stratégie payante ? Petit retour sur les conflits des 50 dernières années

07.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

01.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

02.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Retraites : le gouvernement prêt à tenir mais sur quelle réforme ?

ça vient d'être publié
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 13 min 5 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Prince Igor"d'Alexandre Borodine : Le Prince Igor rentre au répertoire de l'Opéra National de Paris

il y a 1 heure 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Léonard de Vinci" au Louvre : ode à Léonard

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Politique
Ça va faire des vagues...

La tempête sociale du 5 décembre : Macron nous invite "à prendre la mer"

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Economie
Campagne mouvementée ?

Pourquoi la présidentielle complique la guerre commerciale sino-américaine (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour l’Europe)

il y a 5 heures 21 min
décryptage > France
Economie française

La solution à la récession ? L’optimisme

il y a 5 heures 55 min
décryptage > Environnement
Pas grand chose à voir avec l'environnement

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

il y a 6 heures 48 min
décryptage > France
Décision

Un office national de lutte contre la haine ou le dernier exemple en date du renoncement politique face à la montée de la violence

il y a 7 heures 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

il y a 8 heures 10 min
décryptage > Social
Mobilisation contre la réforme

Grève du 5 décembre : bloquer le pays est-il une stratégie payante ? Petit retour sur les conflits des 50 dernières années

il y a 8 heures 30 min
pépites > Justice
Riposte judiciaire
Alexandre Benalla a décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart
il y a 40 min 35 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le délicieux malheur français" de Denis Olivennes : la mélodie du malheur, notre berceuse préférée

il y a 2 heures 1 min
pépite vidéo > Défense
Futures missions à mener
Opération Barkhane : Emmanuel Macron va réunir le G5 Sahel à Pau
il y a 3 heures 24 min
pépites > Social
"Le mur du 5 décembre"
Début des manifestations à travers le pays contre la réforme des retraites
il y a 4 heures 19 min
décryptage > Santé
Alimentation

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

il y a 5 heures 38 min
décryptage > International
Sommet sous tension

Otan : Emmanuel Macron et Donald Trump, convergences dans l'incohérence

il y a 6 heures 31 min
décryptage > International
Daphne Caruana Galizia

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

il y a 7 heures 5 min
décryptage > France
Mobilisation gouvernementale

Agiter la menace des casseurs ou la stratégie gouvernementale du parti de l’ordre

il y a 7 heures 59 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Edouard Philippe n'a pas peur de 1995, mais le reste de la macronie, si; La réforme de l'islam de France au point mort; Ces familles qui financent leurs enfants terroristes; Quand les enseignants d'extrême gauche aggravent le communautarisme
il y a 8 heures 19 min
Cheating game
Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post
il y a 22 heures 26 min
OGM la menace ?

La nouvelle étude qui établit que les OGM pourraient effectivement représenter un danger

Publié le 21 décembre 2014
Un acide contenu dans certains organismes génétiquement modifiés destinés à la consommation pourrait empêcher l'expression de certains gènes, ce qui aurait pour effet potentiel d'augmenter le niveau de cholestérol, notamment. Analyse critique.
Marcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS. Ses propos n'engagent pas son employeur. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marcel Kuntz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS. Ses propos n'engagent pas son employeur. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un acide contenu dans certains organismes génétiquement modifiés destinés à la consommation pourrait empêcher l'expression de certains gènes, ce qui aurait pour effet potentiel d'augmenter le niveau de cholestérol, notamment. Analyse critique.

Atlantico : Une équipe de chercheurs chinois a découvert dans le sang et les organes de personnes consommatrices régulières de riz de petits fragments d'acide ribonucléique (ARN), qui ont pour propriété d'empêcher l'expression de certains gènes, ce qui peut notamment augmenter le niveau de cholestérol. Cette étude date de 2012, mais continue de faire débat (voir ici). Cela constitue-t-il un risque pour notre santé ?

Marcel Kuntz : Rappelons que l’ADN est transcrit en ARN messagers qui permettent aux cellules vivantes de construire les protéines. Une classe particulière d’ARN, appelons-les microARN, a une fonction différente : un microARN donné se fixe sur un ARN messager donné et contribue à l’éliminer. Il influence ainsi "l’expression des gènes" dans les cellules, ce qui "régule" leur métabolisme par exemple. L’équipe chinoise de Zhang et collaborateurs a affirmé qu’un microARN de riz peut se retrouver, via l’alimentation, dans le sang de mammifères qui ont consommé du riz, et dans ce cas précis, accroître le taux de mauvais cholestérol chez des souris.

Il est significatif du "précautionnisme" et du pessimisme contemporain d’y voir un "risque" et non des promesses ! L’Homme mange du riz depuis des millénaires et tous les jours des grammes d’ARN, un constituant normal de notre alimentation. De plus, si les résultats de Zhang et coll. étaient confirmés, ils ouvriraient des perspectives thérapeutiques majeures dans la lutte contre certaines maladies, par des médicaments à base de microARN.

Ces résultats ne sont donc pas confirmés ?

Personne pas pu reproduire un tel transfert de microARN de l’alimentation vers des mammifères. Des Américains, Dickinson et collègues (2013), ont tenté sans succès de reproduire les expériences sur le riz. Encore plus embarrassant pour Zhang et collègues, un groupe d’équipes uruguayennes vient de publier un article indiquant que, dans une publication antérieure, un travail de "séquençage" à grande échelle d’ARN, l’équipe chinoise avait détecté le même microARN chez un poisson qui ne consomme pas de riz ! Il s’agirait donc d’une contamination par du riz des échantillons analysés en laboratoire !

Par ailleurs, il existe des plans pour produire du coton ou du maïs génétiquement modifiés qui contiennent de tels microARN qui ont pour effet de tuer les insectes qui leur sont nuisibles. Preuve qu'il faut être doublement prudent par rapport à ces OGM ?

Il est possible que ce transfert de microARN puisse être une réalité chez certains insectes. Mais restons là aussi circonspects quant à cette possibilité. Des microARN bien choisis pourraient être produits par les plantes, donc des OGM, ou alternativement être épandus directement sur les insectes nuisibles. Il s’agit dans ce cas de "bloquer" un gène vital de l’insecte.

Quelles applications peuvent être faites à partir des OGM ayant pour propriété de "liquider" les insectes qui voudraient les manger ? Est-il vraiment possible de ne cibler qu'une espèce bien particulière ?

C’est un défi à relever par les biotechnologies, pour une agriculture de précision. Il est déjà possible, plutôt que d’épandre des herbicides dans tout le champ, de détecter par des caméras la mauvaise herbe et de n’asperger qu’elle d’une manière automatisée. De même, l’apport d’engrais peut être modulé en fonction des besoins de la parcelle. La combinaison de l’informatique et des biotechnologies est extrêmement prometteuse.

Dans le cas des OGM actuels résistant à des insectes ravageurs, le principe actif (une protéine) est déjà spécifique d’un Ordre d’insectes : si on vise une chenille, les abeilles par exemple ne sont pas affectées. Des technologies basées sur un microARN seront encore plus spécifiques, car ce dernier peut être conçu pour se fixer sur un ARN messager donné, lui-même choisi car son enchainement de "lettres" est propre à l’insecte visé. Nous sommes au cœur de ce qui fait la spécificité des espèces.

Des oiseaux ou des rongeurs pourraient-ils également être tués par des plantes génétiquement modifiées ? Quelles sont les limites à ne pas dépasser ?

Le microARN sera choisi par bioinformatique pour que cela ne soit pas le cas. Puis l’évaluation des risques, classique et réglementaire, devra le vérifier avant mise sur le marché. La route est longue avant la mise sur le marché d’un OGM. Surtout en Europe, où l’on discute encore de la mise en culture d’OGM cultivés outre-Atlantique depuis la fin des années 90 !

Le choix, peut-être plus risqué, est de se laisser paralyser par le principe de précaution : donc de ne rien faire. Ou au contraire de prendre des précautions raisonnées, sans en faire un "principe", afin de relever les défis grâce à l’innovation.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

Grève du 5 décembre : bloquer le pays est-il une stratégie payante ? Petit retour sur les conflits des 50 dernières années

07.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

01.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

02.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Retraites : le gouvernement prêt à tenir mais sur quelle réforme ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 26/12/2014 - 19:16
Des décennies d'utilisation et pas une preuve
de nocivité. Un chercheur du CNRS, ces fonctionnaires qui cherchent ( à nos frais) et trouvent rarement quelque chose, aurait trouvé une nocivité. Oui peut être mais qu'en est il des traitement chimiques ou de moindres irrigations qu'ils évitent, des rendements qui augmentent et permettent ainsi de mieux nourrir la planète. Ne serait ce pas un peu un problème de riches en Europe et bien sur des Verts qui s'opposent à tout progrès.?
Ganesha
- 23/12/2014 - 00:11
Optimistes, imbéciles ou corrompus ?
Certains d'entre vous devraient se souvenir des dizaines d'années de batailles scientifiques qu'il a fallu pour prouver la toxicité du tabac ou de l'amiante : ces substances ne provoquent des cancers q'après trente ans d'expositions. Ajoutez-y les dizaines perdues à combattre les experts corrompus qui nient l'évidence...
brennec
- 21/12/2014 - 15:22
t'en pète dans un verre d'eau
Déjà le titre est trompeur plutôt que de dire LES OGM il aurait fallu dire DES OGM mais c'est la un tropisme de gauche qui fait parler de grève des étudiants quand une minorité bloque une faculté, plus surprenant venant d'atlantico. De plus il convient de se poser quelques questions: depuis combien de temps les chinois mangent-ils du riz OGM et en quelle quantité, une étude épidémiologique a-t-elle constaté une augmentation des maladies dues au cholestérol? En dernier lieu des milliards de gens se nourrissent d'OGM et des quantités invraisemblables de champs sont plantés d'OGM, pourtant aucune augmentation notable de certaines maladies attribuées aux OGM par les ONG environementalistes ne vient tirer la sonnette d'alarme, voila qui représente un test de mise sur le marché grandeur nature dont aucun autre produit n'a jamais bénéficié dans l'histoire humaine.